Vous êtes sur la page 1sur 16

OCCLUSION

INTESTINALE
NÉONATALE
travail fait par :hezzi siwar
henia med
hellali intissar
PLAN
 1-Introduction
 2-Etude clinique
 3- Imagerie
 4-Etiologies et prise en charge thérapeutique
 5- Conclusion
INTRODUCTION:
 L’occlusion intestinale néonatale est l’arret ou
l’absence du transit lors du 1er mois de la vie
secondaire à un obstacle organique ou
fonctionnel, situé en aval du pylore.
 Ses étiologies sont multipes.

 Elle constitue une urgence diagnostique et


thérapeutique néonatale.
 Le diagnostic repose sur l’accueil des signes
cliniques et sur l’imagerie.
CLINIQUE
1-Circonstances de découverte:
a-Découverte anténatale:
A l’échographie fœtale du 2éme ou 3éme mois
devant:
-un excès de liquide amniotique:hydramnios
-la dilatation d’une ou plusieurs anses
digestives
-une hyperéchogénicité du grele
-une ascite foetale
 b-découverte postnatale:Syndrome occlusif néonatal
 -les vomissements : bilieux(+++) précoces(occlusion haute)
ou tardifs(occlusion basse)
 -anomalies du méconium:l’absence d’émission de méconium
ou retard à l’émission ou émission anormale faite d’un moule
grisatre ou verdatre.Le méconium doit etre éliminé lors des
premières 24 à 48 heures,de couleur noiratre et abondant.
 -un ballonement abdominal:absent:abdo plat:occlusion haute

présent:occlusion basse
_état général:rapidement altéré avec des signes de
désyhdratation
2-L’EXAMEN CLINIQUE:
 Il apprécie le poids de la naissance,la prématurité et
la recherche d’hydramnios.
 L’examen de l’abdomen: oriente le diagonstic
étiologique:
-ventre plat: un obstacle digestif haut
-ventre distendu : obstacle digestif au niveau du
grele ou du colon
-l’aspect luisant de la peau,l’oédeme péri-
ombilical et l’absence de respiration abdominale
évoquent un épanchement péritonéal ou une
irritation péritonéale.
 -l’examen du périnée: doit etre systématique à la
recherche d’une malformation anorectale.
 -la palpation des orifices herniaires:élimine une hernie
étranglée.
 -Un toucher rectal :au petit doigt,non traumatisant ,
vérifie la perméabilité anale et l’absence de compression
par une masse pelvienne.
-l’épreuve à la sonde rectale:
 moins traumatisant que le TR chez le nouveau-né

 -l’épreuve est positive lorsqu’elle ramène du méconium


et des gaz et lève l’occlusion.
 -l’épreuve est négative lorsqu’elle ne ramène rien ou
des traces de méconium grisatre.
IMAGERIE:
1- Radio de l’abdomen sans préparation: ASP

un examen systématique : de face couché et debout ,de


profil:

3 buts:
-confirmer le diagnostic
-préciser la topographie de l’obstacle
-préciser le type de l’occlusion
 -la répartition des anses intestinales,leur degré de
distension et leur contenu
 -l’existence des niveaux hydro-aériques: NHA

 -l’existence d’un épanchement gazeux:


(pneumopéritoine) ou des calcifications(péritinite
méconiale par perforation)
IMAGE EN DOUBLE BULLE
OCCLUSION HAUTE
DISTENSION
INTESTINALE DIFFUSE
OCCLUSION BASSE
2- LES AUTRES EXPLORATIONS:

 L’échographie et les opacifications digestives


hautes(TOGD) ou basses (par produit hydrosoluble) ne
sont pas systématiques et sont réalisées en fonction du
tableau clinique d’occlusion haute ou basse.