Vous êtes sur la page 1sur 5

1re paire des nerfs crâniens, c’est le nerf sensoriel de l’olfaction.

Origine réelle

Les cellules olfactives situées dans la muqueuse olfactive puis traversent la lame criblée de
l’ ethmoïde sous forme de 12 à 20 rameaux. À la partie supérieure des cavités nasales, la
zone sensorielle ou muqueuse olfactive forme la tache jaune.

Origine apparente

Le bulbe olfactif reçoit les rameaux olfactifs externe et interne venant de la cavité nasale. Il
est formé des cellules mitrales ayant des synapses avec les axones des cellules olfactives ;
Trajet

Son trajet est extra-encéphalique : sillon olfactif sous le lobe frontal, puis

tractus olfactif, puis trigone olfactif qui donne naissance a 2 stries olfactives :

o latérale jusqu’à l’uncus (T5) de l’hippocampe,

o médiale qui se termine au niveau du lobe frontal en avant du corps calleux.

Bulbe, tractus, trigone et stries olfactives constituent le lobe olfactif antérieur.


Terminaison
Au niveau du centre olfactif postérieur ou substance perforée antérieure.
Fonction : Sensoriel pur, Son rôle est de conduire l’odorat.

Sémiologie : Une atteinte du nerf olfactif retrouve : Une diminution (hyposmie)


ou une perte (anosmie) de l’odorat Rarement des hallucinations olfactives

Etiologies : rhinite, Traumatismes crâniens, Tumeur de l’étage antérieur


(méningiome olfactif) Anosmie congénitale

Exploration

sujet les yeux fermés, présenter devant chaque narine des substances
odorantes (lavande, ail, menthe, orange, banane…)