Vous êtes sur la page 1sur 30

Ministère de l’Agriculture, des Ministère de l’Enseignement

Ressources Hydrauliques et de la Supérieur et de la Recherche


Pêche Scientifique
--*--
--*--
Institution de la Recherche et de Université de Jendouba
l'Enseignement Supérieur Agricoles

ECOLE SUPERIEURE DES INGENIEURS DE MEDJEZ ELBEB


DEPARTEMENT D’HYDRAULIQUE ET D’AMENAGEMENT

Traitement des eaux industrielle


- industrie de métaux-

Elaborées par :

HAMZA DORRA
IBRAHIM HAJER
INTRODUCTION

L'industrie de la métallurgie et de la transformation de


métaux utilise les processus les plus divers afin de fabriquer
les produits dans la qualité souhaitée. Il existe des procédés
de séparation de copeaux, de traitement de surface et de
façonnage.
En fonction des différentes matières utilisées dans le
processus, l’eau peut représenter un élément
indispensable dans un grand nombre de ces
procédés.
Usage de l’eau
en métallurgie
La demande en eau de l’industrie sidérurgique est surtout liée
aux besoins de refroidissement des installations.
C’est particulièrement vrai pour la phase à chaud de la
sidérurgie.
Ce n’est toutefois pas son seul usage: l’eau est également utilisée
dans le process, pour le rinçage des installations et pour le
traitement des gaz.
Nature des effluents :

cokerie, et
certaines Donnent des effluents à forte pollution

dissoute et donc non facilement


opérations du recyclables après traitement .
laminage à chaud

laminage et Engendrent des effluents à forte pollution en


suspension ( oxydes, MES, hydrocarbures


lavage des insolubles) dont les eaux sont pour leur quasi
totalité recyclables

gaz
Effluents spécifiques sidérurgiques
non recyclables par des moyens
simples et économiques
Purge des circuits sidérurgiques dont les
effluents sont recyclés
Cokéfaction
Elle génère des eaux ammoniacales qui proviennent de l’humidité du
charbon (8%) et d’eau de formation (4%).
Ce sont les eaux ammoniacales faibles, riche en phénols.
Le lavage du gaz génère lui-même les eaux ammoniacales
fortes riches en NH + libre
Décapage
Le décapage produit des eaux de rinçages très chargées en Fe2+ et en H2SO4
s’il est sulfurique.

S’il est chlorique, et c’est le cas le plus courant, la régénération


thermique de HCl peut supprimer tout rejet d’acidité et de fer dissous.
Lavage de gaz
Il concerne le bouletage, l’agglomération, les hauts
fourneaux, la réduction directe et les aciéries.
La pollution est principalement constituée par les
MES, sauf dans certains procédés de réduction directe
et de granulation de laitier.
Dans la presque totalité des usines, les circuits sont
semi-ouverts et seul de faibles purges sont à traiter.
Laminage
Depuis la coulée continue de l’acier et
l’écriquage des brames, jusqu’à l’élaboration des
produits l’eau intervient dans toute une série
d’opérations mécaniques.
Elle entraîne des oxydes ou du laitier auxquels
peuvent s’ajouter des petites
quantités d’hydrocarbures
provenant de la lubrification
des cages ou de l’acier.
Traitement des effluents

Traitement primaire

filtration par
dégrailleur
Clarification
Evaporation &
Cristallisation
Traitements primaire
Qui se compose
Dégraillage fin
d'une grille fine
utilisée pour
Filtre à disque éliminer les solides
en suspension.

Est un premier
poste de
traitement,
indispensable
sur les eaux de Filtre à tombour
surfaces et les
eaux résiduaires
Dégraillage fin
La clarification est l’ensemble des opérations qui
permettent d’éliminer les MES (minérales et
Clarification
organiques) d’une eau brute ainsi qu’une partie
des matières organiques dissoutes (fraction
«floculable» ), par technique de coagulation et de
floculation.
Traitements secondaires
Les biofiltres aérobies ont utilisés pour les
applications suivantes: élimination du carbone,
Biofiltre élimination du carbone combinée à la nitrification,
Aérobie nitrification tertiaire et traitement d’affinage.

Ces procédés
comprennent trois
phases: matériaux de
contacteet son biofilm,
liquide et air. La DBO
et/ ou le N-NH4 de la
phase liquide est oxydé
au contacte du biofilm.
L’oxygène est fourni
par injection d’air dans
le matériau, ou par
prédissolution dans
l’eau d'alimentation
Mode de fonctionnement d’un biofiltre :
C’est un procédé
simple et innovant
permettant
d'éliminer toute la
pollution soluble à
un moindre coût. est
capable d'éliminer
les pollutions
biodégradables, du
carbone (DCO &
DBO) à l'azote
(NH4-N et NO3-N)
et particulaires
(MES).
Traitements spécifique et
tartiaire
L’objectif de cette technique est d’atteindre la
courbe de solubilité du produit que l’on veut
Evaporation et
séparer, soit par élimination du soluté
cristallisation ( évaporation) soit par réfrigération de la solution
pour atteindre l’eutectique.

Pour obtenir un produit


cristallisé à partir d’une
solution, il est
nécessaire de créer une
sursaturation, c’est-à-
dire d’agir physiquement
ou chimiquement sur la
solution pour que la
concentration du soluté
dans la solution dépasse
la solubilité (ou
Cristallisoir compact à lit fluidisé
concentration à
continu à recirculation externe
saturation).
L’électrolyse permet d’extraire des métaux (Cu, Zn,
Ni, Au, ...) des effluents dans le but de dépolluer les
Electrodailyse effluents et de valoriser les métaux recueillis.

Si un liquide riche en ions


est soumis à un champ Principe de l’electrodialyse
électrique grâce à deux
électrodes entre lesquelles
on applique une différence
de potentiel continue, les
cations vont se diriger vers
l’électrode négative (ou
cathode) tandis que les
anions vont se diriger vers
l’électrode positive ( ou
anode). Si rien ne s’oppose à
leur mouvement, il y a
électrolyse.
Schéma technique du fonctionnement du process de
traitement d’électrodialyse sur les métaux
Les avantages de cette technique sont:
 
Forte diminution ou élimination des boues résiduaires.
Economie d'eau et de main d'oeuvre
Doivent être vidangées moins souvent
Manipulation très simple
Récupération efficace
Economie en produits chimiques.
Revalorisation d'une ancienne station d'épuration à Moindres coûts
Augmentation de la capacité de production sans surcharge
Sans investissement coûteux pour la station
 
Cette technique permet d’éliminer les métaux
lourds (arsenic, cadmium, plomb, zinc, nickel, fer,
Elimination des manganèse, uranium etc.) de différents types
métaux lourds d'eau.

L’adsorption définit la
propriété de certains
matériaux de fixer à
leur surface des ions
ou des molécules de
manière plus ou
moins réversible. Il y
a transfert de matière
de la phase aqueuse
ou gazeuse vers la
surface solide.

Schéma technique de process d’élimination des métaux lourds


Législation !
Un certain nombre de substances présentes dans les rejets
industriels peuvent, même à dose infinitésimale, être
dangereuses pour le milieu aquatique.

Les substances pouvant entraîner une pollution toxique peuvent


être rangées en 2 groupes suivant leur origine :
 Les produits d’origine minérale tels que certains métaux
et métalloïdes (mercure, cadmium, plomb, arsenic...).
 Les produits d’origine organique : ce sont très souvent des
produits de synthèse (organo-halogénés, organo-
phosphorés...), des dérivés nitrés, certaines huiles.
L’indicateur de pollution le plus dangereux !
Le métox est un indicateur de pollution toxique utilisé
notamment par les Agences de l’Eau pour percevoir
des redevances taxant la pollution des eaux.
Le métox concerne l’arsenic et les 7 métaux suivants :
mercure, cadmium, plomb, nickel, cuivre, chrome
et zinc.
Le métox permet d’exprimer la pollution toxique
chronique et subaiguë d’effluents ou plus
généralement de liquides aqueux.
Les flux de métox peuvent s’exprimer en équivalent
habitant (rejet moyen de 0,23 g/j par habitant).

Représentation des rejets en Metox par secteur d’activité en 2005


Les normes de rejet
Conclusion
Au terme de ce travail, on comprend que le traitement des
effluents de sidérurgie / métallurgie est une opération
lourde techniquement et financièrement. En effet, le
traitement des effluents est composé de trois grandes
parties:
 Traitement primaire: qui filtre les grosses particules.
 Traitement secondaire: qui va éliminer le carbone et les
nitrates de manière biologique.
 Traitement tertiaire: qui est la partie la plus spécifique,
celle qui va éliminer les métaux lourds ( Metox) et qui va
récupérer les métaux précieux pour être revalorisés
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION

Free Powerpoint Templates