Vous êtes sur la page 1sur 25

Université HASSAN 1er

Faculté des science et techniques SETTAT


Département chimie appliquée
Filière: procédés et ingénierie chimique

La production des engrais  

Réalisé par :
NAZDIR Siham
BELMOUZOUNA Imane
Plan

1 Introduction 4 Les formes des engrais

2 Les engrais ?
5 Le procédé de fabrication

3 Les types des engrais 6 Conclusion


INTRODUCTION

En regardant pousser des plantes, on constate que les plantes d’un champ poussent mieux que
celles d’un autre.
Vous êtes- vous demandé pourquoi ?
Une des raisons est la quantité d’éléments nutritifs dont les plantes disposent.
Les éléments nécessaires à la plante viennent de l’air et du sol. Si le sol est abondamment pourvu
en éléments nutritifs, les plantes poussent bien et donnent des rendements élevés.
Si le sol est pauvre en l’un des éléments seulement, la croissance des plantes est limitée et les
rendements réduits dans ce cas nous devions fournir aux cultures les éléments dont le sol manque
on utilisons les engrais.
Les engrais ?

• Les engrais sont des produits destinés à


renforcer la nutrition des plantes pour favoriser
leur bon développement et leur croissance, ainsi
qu'à augmenter la production.
• Les engrais offrent des éléments minéraux
supplémentaires à la plante :on dit qu'ils la 
fertilisent.
Les types des engrais

Engrais simples

• Ce sont des engrais ayant une teneur déclarée en un seul élément fertilisant majeur N, P ou K.
o Le simple superphosphate SSP : 18 % en P2O5
o Le triple superphosphate TSP : 45 % en P2O5

Engrais Composés

• Ce sont des engrais ayant des teneurs déclarées en au moins deux éléments fertilisants majeurs. Il s’agit des
engrais binaires (NP, PK, NK) ou des engrais ternaires (NPK).
o Le phosphate mono-ammonique : MAP
o Le phosphate di-ammonique : DAP
• A partir des engrais composés binaires cités ci-dessous on peut fabriquer des engrais ternaires, par
l’addition physique de composés tels que, le chlorure de potassium KCl ou le sulfate de potassium
K2SO4.
Les formes des engrais
Les engrais pulvérulents

• constitués de fines particules de dimension maximale de


2 à 3mm, cette forme est de moins en moins utilisée.

Les engrais granulés


• sous forme de particules solides de taille comprise
entre 2mm et 4mm.

Les engrais liquides


• des solutions aqueuses de sels fertilisant.
Le procédé de fabrication
Le procédé de fabrication

 La pré neutralisation

• La réaction entre la vapeur d’ammoniac et l’acide


phosphorique commence dans le pré-neutralisateur, lequel
est muni d’un Agitateur pour réduire la mousse et le
primage, améliorer l’absorption d’ammoniac et l’uniformité
de la température.
• Le pré-neutralisateur est conçu pour fournir une haute
revanche et un temps de rétention court en diminuant le
diamètre de sa section inférieure.
Le procédé de fabrication
 La pré neutralisation

 Les réactions chimiques

Le principe de la fabrication consiste à produire un mélange de phosphate d’ammonium par neutralisation des acides
phosphorique par l’ammoniac suivant les réactions.

Neutralisation de l’acide phosphorique :

NH3 (g) + H3PO4 (L) NH4 H2PO4 (s) + 32,19 kcal/mole


NH4H2PO4 + NH3 (NH4)2 HPO4 (s) + 51,45 kcal/mole

Le rapport molaire, pour cette 1ere ammoniation, doit être d’environ 1,4 pour le DAP et 0.6 pour le MAP.
Le procédé de fabrication
La pré neutralisation
Le procédé de fabrication
La pré neutralisation
Le procédé de fabrication

 La granulation
• L’opération de granulation consiste à transformer la
bouillie venant du Préneutraliseur en un produit d'engrais
granulé de granulométrie et de composition requise.
• La granulation survient dans le tambour Granulateur où
la bouillie de phosphate d’ammonium est pulvérisée sur
un lit de matière sèche recyclée.
• Le produit s’achemine directement vers le sécheur par
l’intermédiaire d’une goulotte
Le procédé de fabrication
La granulation
Le procédé de fabrication
 le séchage

• L’opération de séchage consiste à débarrasser le produit d’une partie de son eau, afin d’éviter les
phénomènes de colmatage des appareils de broyage, criblage et conditionnement ainsi que la prise
en masse au cours du stockage de l’engrais..
• Les gaz chauds assurant le séchage de l’engrais proviennent d’un four sécheur constitué
principalement d’une chambre de combustion à fuel munie d’un ventilateur de refroidissement
rapide pour contrôler la température dans la chambre de combustion.
• A la sortie du Sécheur est disposé un brise-mottes qui permet de soulever les gros blocs par des
pales fixées sur une grille tournante, causant ainsi un effritement des grosses mottes formées
Le procédé de fabrication
le séchage
Le procédé de fabrication
 le criblage et broyage

• Le but de criblage est de séparé les grains de l’engrais afin d’avoir un produit marchand de
tranche granulométrique requise.
• Les fines de criblage sont acheminées directement vers la bande de recyclage ainsi que les
gros gains refusés par la toile supérieure des cribles sont acheminé vers des broyeurs pour
rejoindre aussi la bande de recyclage.
• Le produit marchand est acheminé vers les cribles finisseurs à double étage pour améliorer
la qualité de la granulométrie.
Le procédé de fabrication
le criblage et broyage
Le procédé de fabrication
le criblage et broyage
Le procédé de fabrication

 Le refroidissement

 
• Le produit venant des tamis finisseurs alimente par gravité un
refroidisseur du produit à lit fluidisé dont le rôle est diminué la
température du produit fini à 50°C par mise en contact avec l’air
ambiant aspiré par deux ventilateurs à travers deux échangeurs.
• Le produit sortant du refroidisseur alimente un élévateur à
godets qui alimente à son tour un enrobeur.
Le procédé de fabrication
 Enrobage :

• Au niveau de l’enrobeur, le produit granulé est


enrobé par pulvérisation de l’huile aminée ou par du
fuel pour minimiser la prise en masse, la formation
des poussières et l’absorption de l'humidité durant le
stockage.
• Le produit à la sortie de l’enrobeur est déchargé sur
le convoyeur du produit fini.
Le procédé de fabrication
Le refroidissement et Enrobage 
Le procédé de fabrication

 Lavage et assainissement :

• La séquence de lavage des gazes vient pour effectuer le but de traitement de poussières
sortantes de la cheminée afin de minimiser le plus possible le taux des gazes toxiques sortants
ainsi que protéger l’atmosphère ambiante des dangers de toxicomanie .cette partie se compose
des deux étapes de lavages a pour objectif de diminuer la concentration de l’ammoniac et
l’acide phosphorique.
• Chaque chaîne de traitement contient une installation de dépoussiérage par système de
ventilation fermé.
• Le traitement des gazes se fait principalement par l’eau brute qui se pulvérise par des
pulvérisateurs vers les poussières pour purifier les gazes.
Le procédé de fabrication
Lavage et assainissement 
Le procédé de fabrication
Lavage et assainissement 
CONCLUSION

En conclusion nous avons pu voir que les engrais


peuvent être utilisés de façon a augmenter la qualité
de la production cependant l'utilisation d'engrais est
 très réglementée car les conséquences sur
l'environnement liées a l'utilisation d'engrais sont
nombreuses.