Vous êtes sur la page 1sur 27

Université des sciences et de la technologie d’Oran

Les IGH
Plan de travail

1. Introduction
2. Définition
3. Aperçu historique
4. Classement
5. Structure + exemples
6. Règlements de sécurité
7. Exemple sur un IGH
8. Conclusion
Introduction
Jusqu'au 19ème siècle, les bâtiments de plus
de six étages
étaient rares. Il était inconcevable de monter
quotidiennement autant d'étages en escalier.
En outre, la pression de l'eau courante n'était
pas suffisante pour s'élever à plus de 15m. Le
développement de l'acier, du béton armé, des
pompes à eau et l'apparition de l'ascenseur ont
par la suite rendu possible la construction de
bâtiments bien plus hauts, pouvant dépasser
les 300 mètres. Le Home Insurance Building, le
premier "gratte-ciel
Définition
La définition des immeubles de grande hauteur (IGH)
dépend de la hauteur du plancher bas du dernier niveau
de l’immeuble, cette hauteur étant prise par rapport au
niveau du sol extérieur (le plus haut) pouvant être
atteint par les engins des services publics de secours et
de lutte contre l’incendie.
Est classé «IGH» tout immeuble pour lequel cette
hauteur dépasse :
• 50 mètres pour les immeubles à usage d’habitation
• 28 mètres pour tous les autres immeubles Dubaï Marina
Bref historique
Les gratte-ciel sont apparus pour la première fois dans les
régions de New York et de Chicago vers la fin du 19ème
siècle. Le grand incendie de Chicago, qui détruisait une
grande partie du centre ville, a permis l'essor de cette
nouvelle approche architecturale permettant de faire face
au prix élevé du terrain. A ce moment les gratte-ciel étaient
uniquement fonctionnels, l'aspect extérieur passant au
second plan.
La hauteur des gratte-ciel semble ne pas connaître de
limite, chaque nouveau matériau inventé pouvant être mis à
profit pour la construction d'un nouveau bâtiment
susceptible de posséder le record. plusieurs gratte-ciel
actuels dépassant les 400m, voire même 500m.
Classement

G.H.A : immeubles à usage d'habitation.


G.H.O : immeubles à usage d'hôtel.
G.H.R : immeubles à usage d'enseignement.
G.H.S : immeubles à usage de dépôt d'archives.
Classement

G.H.W : immeubles à usage de


bureaux, dont la hauteur du plancher
bas est comprise entre 28 et 50
mètres.
G.H.W : immeubles à usage de
bureaux dont la hauteur du plancher
bas est supérieure à 50 mètres.
G.H.Z : immeubles à usage mixte.
Structure
• On distingue donc plusieurs structures qui permettent d’atteindre
différentes hauteurs et qui répondent à différentes contraintes:
• 1-le noyau central.
• 2-La technique des prismes en faisceaux.
• 3-Les ossatures extérieures.
• 4-L’exosquelette et les structures hyperboloïdes.
1- La structure à noyau central:
à l’intérieur de celui-ci se trouvent les réseaux d’eau, d’électricité et les
ascenseurs et escaliers. La structure porteuse concentrée dans le noyau est
construite en béton armé.

noyau central
Principe constructif
2- La technique des prismes en faisceaux:
Une structure différente est l’assemblage de plusieurs fines tours qui
constituent un gratte-ciel entier.

Système constructif
La tour de Willis
(Chicago)
3- Les ossatures extérieures:
Une autre façon de construire un gratte-ciel est
d’utiliser une ossature extérieure, généralement
en complément d’un noyau central.

Le centre de
John Hancock

contreventement

Plan et section
4- L’exosquelette:
La technique de l’exosquelette pourrait s’insérer dans les structures
extérieures, mais elle se distingue de celles-ci de par son originalité.

une poutre en diagonale


Burj el arab
Règlements de sécurité

Pour assurer la sauvegarde des occupants et du voisinage, la


construction des immeubles de grande hauteur doit permettre de
respecter les principes de sécurité ci-après:
Règlements de sécurité

Voies d'accès pour les véhicules de


lutte contre l'incendie:
Les sorties des immeubles sur le plan
accessible aux engins des sapeurs-
pompiers ne pourront se trouver à plus
de 30 mètres d'une voie ouverte à la
circulation publique à ses deux
extrémités et permettant la circulation
et le stationnement de ces engins.
Règlements de sécurité

Isolement du voisinage, volume de


protection:
Mur coupe-feu ou
Un immeuble de grande hauteur doit volume de
être isolé des constructions voisines protection
par:
un mur ou une façade verticale coupe-
feu de degré deux heures au moins sur
toute sa hauteur ou par un volume de
protection
Le compartimentage

-L'immeuble doit être divisé en compartiments pour éviter qu'un incendie


prenne une dangereuse extension.
-L'évacuation des occupants est assurée au moyen de deux escaliers au moins
par compartiment.
-Les parois de ces compartiments, y compris les dispositifs
tels que sas ou portes permettant l'accès aux escaliers, aux
ascenseurs et monte-charge et entre compartiments, doivent
être coupe-feu de degré deux heures.
Principes de sécurité
1. Limitation des matériaux.
2. Interdiction des matériaux propageant le feu.
3. 2 escaliers par compartiment.
4. plusieurs sources d’électricité.
5. Un système d’alarme efficace.
6. Ascenseurs non stop.
7. Un système de désenfumage.
8. Sas désenfumés et mis à l’abri.
9. Un volume de protection.
-Ferme-porte:
Un dispositif destiné à ramener automatiquement une porte à sa position de
fermeture, il équipe les portes résistant au feu qui doivent rester normalement
fermées.
-porte à fermeture automatique:
Une porte résistant au feu maintenue ouverte, elle se ferme automatiquement
en cas d’incendie.
-Dispositif d’alarme:
Un moyen à fonctionnement manuelle ou automatique destiné à prévenir les
occupants d’avoir prendre certaines mesures ( évacuation, rassemblement du
personnel du sécurité).
-Alarme restreinte.
-Alarme générale.
Principes de sécurité

-Alerte:
Action de demander l’intervention d’un
service public de secours et de lutte contre
l’incendie. On distingue:
-L’alerte intérieure d’un point de l’immeuble
vers le service de sécurité.
-L’alerte extérieure de l’immeuble vers les
services publics de secours.
La tour de Taipei
La tour de Taipei est un immense gratte-ciel situé dans
le district Taipei, la capitale de Taïwan en Asie.
C'était depuis 2004 le plus grand gratte-ciel au monde,
avant la fin de la construction du gratte-ciel du Burj
Khalifa (2010) à Dubaï.

Situation

Taipei 101
Idée concept

Le ruyi (symbole
traditionnel)
Inspiration Découpage en 8
segments
Fondations:
380 pieux de 1,5m de diamètre.
Pour le socle: 167 pieux de 2m de diamètre.

Le socle

80m

la roche

Fondations profondes Section


Structure:
36 colonnes au béton (69MPa).
Noyau central.
Fermes en treillis.

Système constructif
Une boule d’acier de 660 tonnes (sert d'amortisseur harmonique).
Diamètre= 5,5 (41 plaques d'acier de 12,5 cm d’épaisseur).

La boule d’acier sert Elle est suspendue du 87ème


d’amortiseeur harmonique jusqu’au 91ème étage
Caractéristiques du vitrage:
Murs rideaux en double vitrage (isolation thermique).
La façade peut supporter des déplacements sismiques latéraux jusqu'à 95 mm sans être
endommagée.

Résistance aux UV de
50%
Façade en verre et
aluminium
Conclusion

Les ingénieurs ont étudié les nombreuses contraintes physiques et


géologiques à cette course, ils ont su en tirer les conséquences et ont
observé les évolutions techniques obtenues dans d’autres domaines. Ainsi,
en croisant ces différentes sources, ils ont pu apporter des solutions toujours
plus innovantes : de nos jours, un gratte-ciel est une construction de haute
technologie qualifiée de « Superstructure » rien n’est laissé au hasard.
Références

• http://architecturalmoleskine.blogspot.com/2010/01/burj-al-arab-symbol-
of-dubai.html
• file:///C:/Users/H/Downloads/reglementserpigh-131119060144-phpapp0
1.pdf
• Règlement de sécurité contre les risques d’incendie de panique dans les
établissements recevant du public(Algérien)
• https://media.xpair.com/auxidev/nR11a_IGH.pdf?fbclid=IwAR0QMlFq1
BC-9VV0XWidWYUIGJ3Rn6lyrUvnVt0c9WDovKl92cVmp6T0sz8

Vous aimerez peut-être aussi