Vous êtes sur la page 1sur 44

DIFFERENTIAL

PROTECTION (87)
Introduction
La protection différentielle fournie un protection
rapide et sélective pour touts les défauts internes de
l’équipement.
Cette protection est généralement utilisée comme
protection principale pour touts les équipements
important dans le réseau: Générateurs,
Transformateurs, Bus et câbles.
Principe deTransfo
fonctionnement
de courant

CT CT
Transfo

IDIF = 0
Protection différentielle dans un
transformateur
Principe de fonctionnement
Dans le cas d’un transformateur, La zone de protection
du relais différentielle est délimitée par les TC primaire
et secondaire.
Le relais mesure la différentes entre les courant
primaire et secondaire: Idiff = I1-I2.
Si la différence dépasse un certain pourcentage par
rapport à (I1+I2)/2 (défini par la caractéristique de
déclanchement du relais) le relais déclenche
intensément.
Protection différentielle d’un
Transformateur
La protection différentielle d’un transformateur est assez
spécifique, elle doit s’adapter avec le comportement non
linéaire du transformateur, cette non-linéarité s’accentue
avec la présence des régleurs en charge.

La protection différentielle est la protection primaire des


transformateurs de grandes puissances, elle assure la
protection du transfo contre tous les défauts internes et
généralement associé avec une protection de défaut à la
terre.
Protection différentielle d’un
Transformateur
Pour appliquer de manière correcte une protection
différentielle à un transformateur, des facteurs
importantes doivent être pris en comptes:
 la correction de l’indice horaire (déphasage entre les
courants primaires et secondaires) introduit par le
couplage primaire/secondaire.
La correction de la différence entre les amplitudes des
courant primaire et secondaire (correction du ratio des
TC).
l’effet du courant de magnétisation durant
l’enclenchement du transfo.
Phase Correction
Correction de Phase
La correction de phase se fait par l’inversion des
couplages des TC par rapport au couplage du
transformateur.
Si le transformateur est couplé en DY, les TC seront
couplé en YD.
Si les TC sont couplé en D un facteur de racine(3)
est introduit dans la mesure.
Correction du ratio des TC
Pour fonctionner correctement, le relais différentielle
exige que les courant soit équilibré pendant le
fonctionnement normale, ou pendant les défaut à
l’extérieur du transformateur.
Soit un transformateur avec m rapport de
transformation, i1 et i2 sont les courants primaire et
secondaire, is1, is2 sont les courants primaire et
secondaire mesuré par les TC, n1 et n2 sont les rapport
du TC primaire et secondaire, respectivemet.
Correction du ratio des TC
Dans le cas parfait, les TC sont choisis de manière à
avoir is1-is2 = 0 (idiff = 0) dans les conditions
nominales de fonctionnement. Dans ce cas:
is1 n 2i1 n2
  1  m
is 2 n1i 2 n1
Dans le cas idéal le rapport entre les TC doit être égale
aux rapport de transformation.
Dans le cas où cette condition ne peut être satisfaite, le
courant différentielle dû aux ratio des Tc ne doit pas
déclencher la protection.
Courant de magnétisation
Dans le cas où le courant de magnétisation n’est pas
négligeable il doit être considérer par le
Caractéristique de déclanchement
Réglages
Dans la première seuil, le courant de réglage doit être
supérieur au courant de magnétisation au démarrage
(0.1-0.5 In).
Le réglage du deuxième est de 25 à 30% du courant
nominale (0 à 4xIn),
La troisième seuil, le réglage est jusqu’à 70% du
courant nominale, ce réglage permet de s’assurer que
le relais ne répond pas au défauts externes (> 4xIn).
Protection différentielle
numérique
Power transformer

 Ratio
 Numeric  correction
 Relay

 Vectorial
 correction
 Differential
 Virtual interposing CT  element
 Virtual interposing CT
Exemple
Trannsfo 10MVA, 33/11
kV, DYN11
I1 = 175 A, I2 = 525 A
Is1 courant mesuré au
primaire.
Is2 courant mesuré au
secondaire.
Exemple
Correction de phase:
Le couplage du transfo introduit un déphasage de 30°
entre le courant primaire et secondaire. Pour corriger ce
décalage les TC seront couplé en Y au primaire et D au
secondaire.
Correction du ratio:
Les rapport des TC sont choisis de manière à avoir en
conditions nominale Is1/Is2 = 1.
Ne pas oublier que les TC au secondaire sont couplés en
D, le courant mesuré est multiplié par racine(3)
Exemple
Correction du Ratio:
Is1 = I1/N1
Is1 N 2 I1
Is2 = I2/N2   1 N 2  3 * m  5.19
Is 2 3 N1 I 2 N1
Le rapport entre le TC2 et TC1 doit être le plus proche de
5.19;
On choisis un TC de 200/1 au primaire et 1000/1 au
secondaire.
Vérification:
 Is1 = 175/200 = 0.875
 Is2 = 525/100 = 0.908
 idiff(%) = (is1-is2)/(is1+is2)/2=3.7% => choix OK
Exemple
Courant de magnétisation
En absence d’une indication sur le courant de
magnétisation, il est prix par défaut 20% du courant
nominal
Les seuils de réglages :
À vide idiff = 0.2*is1
<4*In idiff = 0.2*(is1+Is2)/2
>4*In idiff = 0.8 *(is1+Is2)/2
Protection de Distance
(21)
Principe d’une protection distance
L’impédance d’une ligne de transport est proportionnelle
à sa longueur
La protection distance utilise un relai capable de mesurer
la distance d’une ligne jusqu’à un point donné (portée).
Un tel relais est décrit comme un relais de distance et est
conçu pour fonctionner seulement pour défauts
survenant entre l'emplacement du relais et le point de
portée sélectionné, donnant ainsi la discrimination pour
des défauts qui peuvent survenir dans différentes
sections de ligne.
Principe d’une protection distance
Le principe de base de la protection de distance
implique la division de la tension au point par le
courant mesuré de relais. L'impédance apparente ainsi
calculée est comparée à l'impédance de point de
portée.
Si l'impédance mesurée est inférieure à l'impédance de
point de portée, il est supposé qu'il existe un défaut sur
la ligne entre le relais et le point de portée.
Principe d’une protection distance
Le point d'un relais de portée est le point le long de
l'impédance locus ligne qui est traversée par la
caractéristique limite du relais.
Comme ce est en fonction du rapport de tension et de
courant et l'angle de phase entre eux, il peut être tracée sur
une R / X diagramme.
Les loci d'impédances du système tel que vu par le relais au
cours de défauts, les variation de puissance et les variations
de charge peuvent être tracée sur le même schéma et de
cette manière les performances du relais en présence de
défauts et de perturbations du système peut être étudié.
Performance des relais distance
Distance performances du relais est défini en termes de
précision de portée et de la durée de fonctionnement.
La précision de la portée est une comparaison de la
portée réelle ohmique du relais dans les conditions
pratiques avec la valeur de réglage du relais en ohms.
la précision de portée dépend notamment du niveau de
tension présentée au relais en cas de défaut. Les
techniques de mesure d'impédance employées dans
conceptions particulières de relais ont également un
impact.
Performance des relais distance
Les temps de fonctionnement peuvent varier en
fonction de courant de défaut, avec la position de défaut
par rapport au réglage du relais, et le point sur la vague
de tension à laquelle le défaut se produit.
Selon les techniques de mesure utilisées dans une
conception particulière du relais, signal de mesure
erreurs transitoires, telles que celles produites par le
condensateur Transformateurs de tension de saturation
TC, peut aussi défavorablement retarder le
fonctionnement du relais pour les défauts proches du
point de portée.
Zones de protection
Une sélection rigoureuse des paramètres de portée et de
temps de déclenchement pour les différentes zones de
mesure permet correcte coordination entre les relais de
distance sur un système d'alimentation.
Protection de distance de base comprend une zone
instantanée (Zone 1) et une ou plusieurs zones temporisées.
Les portées et temporisations typiques pour une protection
de distance en 3-zone sont présentés dans la figure. Relais de
distance numériques peuvent avoir jusqu'à cinq zones, un
certain ensemble de mesurer dans le sens inverse.
Zones de protection
Zone 1
Relais électromécaniques / statique ont généralement un cadre de
portée de jusqu'à 80% de l'impédance de la ligne protégée pour la
protection instantanée Zone 1. Relais de distance numériques, les
paramètres de jusqu'à 85% peuvent être utilisée.
La marge de 15-20% de sécurité assure qu'il n'y a pas de risque de la
protection Zone dépasse la ligne protégée en raison d'erreurs dans
les transformateurs de courant et de tension, des inexactitudes dans
les données d'impédance de ligne fournis à des fins et des erreurs de
réglage du relais et la mise mesure.
 Dans le cas contraire, il y aurait une perte de discrimination avec
une protection d'exploitation rapide sur la section de ligne suivante.
La zone 2 de la protection de distance doit couvrir 15 à 20% restants
de la ligne.
Zone 2
Pour assurer une couverture complète de la ligne, le
réglage de la portée de la protection Zone 2 doit être
d'au moins 120% de l'impédance de la ligne protégée.
Dans de nombreuses applications, il est courant de
régler la portée zone 2 pour être égale à la section de
ligne protégée + 50% de la ligne adjacente .
 Lorsque cela est possible, ce qui assure que la zone
maximale 2 résultant portée ne se étend pas au-delà de
la zone effective minimum une portée de la protection
de la ligne adjacente.
Zone 3
Zone 3 portée devrait être fixé à au moins 1,2 fois
l'impédance présentée au relais pour une faute à
l'extrémité opposée de la deuxième section de ligne.
Caractéristiques de déclanchement
Caractéristique de déclanchement
Cette caractéristique ne tient pas compte de l'angle de
phase entre le courant et la tension qui lui est appliquée;
pour cette raison, sa caractéristique d'impédance
lorsqu'elle est portée sur une R / X diagramme est un
cercle dont le centre est à l'origine des coordonnées et de
rayon égal à sa valeur en ohms.
La caractéristique du relais, (Figure), est donc non-
directionnel, et sous cette forme fonctionnerait pour
tous les défauts le long du vecteur AL et aussi pour tous
les défauts derrière les barreaux de bus jusqu'à une
impédance AM.
Caractéristique de déclanchement
Caractéristique de déclanchement
Caractéristique de déclanchement
Un relais en utilisant cette caractéristique a trois
inconvénients importants:
Il est non-directionnel; il verra les défauts à la fois en
avant et en derrière le point de relai, et nécessite donc un
élément directionnel pour lui donner la discrimination
correcte.
il est sensible aux oscillations de puissance et une forte
charge d'une longue ligne, en raison de la grande
superficie couverte par le cercle d'impédance
Caractéristique Mho
L'élément d'impédance mho est généralement connu
en tant que telle, car sa caractéristique est une ligne
droite sur un diagramme admittance.
Il combine les qualités du contrôle de portée et de
contrôle directionnel.
Caractéristique Mho
Caractéristique Mho
Quadrilateral Characteristic
Exemples
Exemples
Soit le système suivant constitué d’une source et de
deux lignes.
Pour cette exemple nous calculons les 03 zones de
protection du relais pour protéger la ligne entre ABC et
XYZ
Exemples
Exemple
L’impédance de la ligne :
Zl = (0.089+j0.476)*100 = 8.9+j47.6 ohm
Zone 1
Seuil = 0.8*Zl = 6.8+j38.1
Tempo: instantanée
Zone 2
Seuil = 1.2*Zl = 10.3 +j57.1 ohm
Tempo: 0.3s
Exemple
Zone 3:
Seuil = 1.8*Z1 = 15.48 +j85.68 ohm
Tempo = 0.6s
Si nous voulons que la zone 3 protège la totalité des deux
lignes (ABC-XYZ et XYZ-PQR) le réglage est:
Seuil = 1.2(Z1+Z2) = 16.51 +j91.39
Tempo = 0.6s
Supposant un défaut est sur le jeux de barre XYZ avec une
résistance de 50 ohm quelle est la zone de déclanchement
concernée?, Faite de même pour une résistance de défaut
100 ohm