Vous êtes sur la page 1sur 66

Protection de Transformateurs

A.A LADJICI LSEI 2013


1. Introduction

 Les transformateurs sont des éléments très important du réseau


électrique. Dans le cas d’un endommagement d’un transfo, le temps de
maintenance, ou réparation est très long.
 La perte d’un transformateur de distribution peut mettre hors service une
partie du réseau.
 La perte d’un transformateur élévateur d’une centrale peut mettre hors
service un groupe de production.
 Le prix et l’importance du transformateur font que l’investissement dans
un système de protection adéquat est justifié.
1. Introduction

 Les transformateurs dans les réseaux de distribution, peuvent être


protégés, de manière satisfaisante sur le plan technique et économique,
à l’aide des fusibles ou des relais surintensité.
 Ces protections impose une temporisation pour assurer une coordination
(sélectivité) avec les autres relais dans le circuit.
 Cette temporisation est inacceptable dans les transformateur de grande
puissance utilisés dans les réseaux de transport ou les centrales de
production.
Défauts et conditions anormales

 Les transformateurs sont sujets soit à des défauts internes ou externes :


 Les défauts internes sont les défauts qui ont pour origine le
transformateur lui-même (défauts d’isolement). Ces défauts doivent être
détecter et éliminer instantanément pour éviter un endommagement
irrémédiable du transfo.
 Les défauts externes sont les défauts qui ont pour origine le réseau et
dont l’effet peut perturber le transformateur (surtensions, surcharge), ou
l’endommager (CC dans le jeux de barre secondaire).
 La protection du transfo doit être capable de détecter ces défauts et
décider s’il faut déclencher ou non et pour quelle temporisation pour
assurer une sélectivité avec les autre protection existantes dans la sous
station.
Conditions Anormales

 Les perturbation dans le réseau peuvent affecter le transformateur, la


protection doit déconnecter le transfo s’il est soumis à des surtension,
des surcharge, changement de la fréquence ….
Surtension (Overvoltage) :
 Les surtensions de foudre, surtension de manouvres et les surtensions
temporaires peuvent endommager les équipements du réseau. Ces
surtensions peuvent provoquer des défauts entre spires du transfo.
 Les surtensions temporaire à fréquence industrielle peuvent réduire la
durée du vie de l’isolent ainsi qu’un phénomène de sur-fluxage dans le
transfo.
Conditions Anormales

Surcharges (overload)
 Les surcharges provoques une augmentation dans les pertes cuivre du
transfo et augmente le température dans le transfo.
 Les transformateurs peut fonctionner en surcharge, la durée et la sévérité
du la surcharge dépond de la température initiale et du système de
refroidissement. Suivant la classe de l’isolent, une température de 95°C
(120°C) est la température maximale normalement supporter par le
transfo. Une augmentation de 10°C peut réduire de moitié la durée du vie
du transfo.
 La protection contre les surcharge se base sur la température des
enroulements. Elle se fait soit par mesure ou par l’utilisation de l’image
thermique
Conditions Anormales

Surexcitation (Overexcitation)
 le transformateur devient surexcité si la tension appliquée devient très
importante ou la fréquence très faible. La surexcitation augmente les
pertes fer et augmente le courant de magnétisation.
 La surexcitation conduit à une saturation du transfo, déformation du
courant, échauffement du noyau …
 Pour protéger le transfo, il est nécessaire de surveiller la tension et la
fréquence et déconnecter le transfo dans le cas d’une surtension
prolongée et/ou baisse de fréquence.
Défauts externes

 La protection du transformateur doivent servir, dans certains cas, comme


protection principale ou backup du jeux de barre alimenté par le transfo.
Court-circuit
 Les court-circuit produisent un sur échauffements dans le transformateur,
les pertes cuivres augmentent en fonction du carré du courant.
 Le courant max supporté par le transfo en fonction de son impédance
sont comme suit:
Défauts Internes

 La défaillance de l’isolation conduits a des défauts à la terre ou des


courts circuits à l’intérieur du transformateur. Ces défauts peuvent
conduire à des dommages sévères aux enroulements des
transformateurs.
 En plus, un défaut de forte amplitude peut causé un échappement de gaz
à forte pression qui peut endommager la carcasse du transformateur.
 La défaillance de l’isolement entre enroulements ou entre un enroulement
et le noyau peuvent avoir plusieurs raisons :
- Le vieillissement de l’isolement dû à des augmentations excessives de
température.
- La contamination de l’huile et les décharges partielles.
- Surtensions et les efforts induits par les courant de défauts dans les
enroullements
Défauts internes d’un transformateur

 Les défauts dans un transformateurs sont généralement classés en six


catégories;
- Défauts dans les enroulements ou les bornes du transformateurs;
- Les défauts dans le noyau;
- Les défauts dans la carcasse;
- Les défauts dans les régleurs en charge;
Défauts dans les enroulements

 Défauts à la terre : ce défaut est provoqué par tous contacte métallique


entre un enroulement et une surface métallique mis à la terre ( carcasse
ou le noyau de fer). L’amplitude du courant de défaut dépond de
l’emplacement de défaut, de la nature du couplage, er de l’impédance de
mise à la terre
Défauts entre spires

 Un contacte métallique ou un arc électrique entre les spires d’un même


enroulement conduisent à un défaut dit entre-spires.
 La température de l’arc peut causer une décomposition de l’huile et une
libération de gaz, dans ce cas le relais Buchholz peut contribuer à la
protection du transfo.
 Cette température peut conduire à la détérioration progressive de
l’enroulement et la libération de particules de cuivre dans l’huile. Ceci
conduit à l’endommagement du transformateur s’il n’est pas réparé.
Défauts entre spires
Défauts internes

 Défauts dans le noyau de fer: si les plaques laminées du noyau du


transformateur se trouves court circuités, une circulation de courant
(Eddy current) prend place avec une possibilité d’échauffement et
création de gaz, ceci peut être détecté par le relais Buchholz, mais peut
conduire à un vieillissement prématuré.
 Défauts dans la carcasse: si la carcasse du transfo est endommagée,
elle peut soit laisser de l’eau ou des impuretés être en contacte avec
l’huile ce qui conduit à la détérioration des propriétés isolante de l’huile.
Ou permettre à l’huile de se déversé ce qui conduits à des sérieux
problèmes (feux)
Défauts dans un transformateur

L’importance des défauts internes à un transformateur sont


classés dans la figure suivante :
Magnetising Inrush Current

 Le phénomène de magnétisation prend place quand le transformateur est


mis sous tension, il est caractérisé par un fort appel de courant.
 Le courant de magnétisation n’est pas un défaut, le système de protection
doit rester stable durant la période du démarrage du transfo.
 Dans les conditions normale, le transformateur fonctionne proche de sa
zone de saturation, une augmentation de flux résulte d’un fort appel de
courant.
 Dans le cas normale, le courant de magnétisation est faible, dans le cas
ou la tension au démarrage est nulle, le courant magnétisant peut
atteindre 500% de sa valeur nominale.
 Ce courant dure de 0.1 à 1s suivant la puissance du transformateur.
Magnetising Inrush Current

I2

I1 D.C.
Fonctions de protections

Les principales fonctions de protection d’un transformateur sont:


 Protection surintensité
 Protection des défauts à la terre;
 Protection différentielle;
 Protection contre les surcharges.
Autre Protection
 Protection impédance.
4TRANSFORMER PROTECTION – OVERVIEW
OVERCURRENT PROTECTION
Protection surintensité

 Les transformateurs de faible et moyenne puissance utilisent une


protection surintensité comme protection principale.
 du fait que la protection surintensité est moins sensible aux défauts
internes que la protection différentielle, les transformateurs de grandes
puissances utilise la protection différentielle comme protection principale,
et la protection surintensité comme protection backup.
 Dans la cas d’un transformateur, au moins deux relais surintensité de part
et d’autre du transformateur.
Protection Surintensité

Exigences
 Déclanchement rapide dans le cas de courts-circuits aux primaires;
 Sélectivité avec les protections aux secondaire;
 Déclanchement dans la limite thermique du transformateur;
 Non-déclanchement dans le cas de surcharge de courte de longue
durée;
 Non-déclanchement lors de la magnétisation du transformateur.
Protection surintensité

 Le relais surintensité doit avoir une caractéristique de type temps inverse,


le courant de réglage doit être supérieur aux courant de charge max
(1.5*In). Temporisation suffisante pour être sélective avec les autres
relais de protection dans le bus primaire et secondaire durant des défauts
externes au transfo.

 Une caractéristique a temps définie avec un courant de réglage supérieur


au courant d’amorçage du transformateur. Cette protection ne doit pas se
déclencher pour un C.C au secondaire (1.2 x Ikmax secondaire).
Protection surintensité

 Cette protection à pour principale objectif de protéger le transformateur


dans ses limites (thermiques).
 La protection surintensité est économique, simple et fiable elle est utilisée
dans tous les schémas de protection transformateurs comme protection
principale ou backup.
 L’inconvénient est que ses réglages, pour des raisons de sélectivité, ne le
permettent pas de détecter des défauts internes de faibles amplitude
(défauts d’isolements) ainsi que les défauts phase-terre dans le
secondaire du transformateur.
Phase overcurrent protection

 HV
 Source  LV

 50

 51
Phase overcurrent protection coordination

 5  5  5
 H1  H1 1
 L
V V  HV V
2 1 HV1
 Ti 2
me  L
V

 Curre
 IF(L  IF( nt
V) HV)
Cas de transformateurs en parallèles
 51
 67
 Grid supply
 Feeders
 51

 67  51

 51
 51
 51  Bus
 Grid supply  Section
 Feeders
 51

 51  51
4-EARTH-FAULT PROTECTION
Protection des défauts à la terre.

 Si le réseau est solidement mis à la terre, le courant de défaut à la terre


et ce entre phase sont comparables en amplitude. Dans ce cas les
défauts à la terre doivent être éliminer instantanément.

 Dans le cas où le réseau n’est pas mis à la terre ou à travers un


impédance, les courant de défauts à la terre sont plus faibles. Ces
courant doivent être détectés, souvent par un relais surintensité dédié et
sont éliminé (souvent) après une temporisation.

 Cet type de protection est destiné aux transformateur avec au moins un


enroulement est mis à la terre avec ou sans impédance.
Protection défauts à la terre non restreinte

 51N 5 5  51
1 1
4.1 RESTRICTED EARTH FAULT PROTECTION

 La protection des défauts à la terre conventionnelles en utilisant les relais


surintensité ne permettent pas une protection effective de l’enroulement
du transformateur.
 Ce ci est particulièrement vrais dans le cas d’un transformateur avec un
couplage en étoile où le neutre est relié à la terre.
 Le degré de protection est amélioré en appliquant une protection de
défauts à la terre restreinte (REF Restrected Eartf Faults).
 Cette protection n’opère que si le défaut est dans sa zone de protection
limité par les TC, ou enroulement Y.
RESTRICTED EARTH FAULT PROTECTION
Delta Winding Restricted Earth Fault

Source

Protected zone

REF

 Delta winding cannot supply zero sequence current to system


 Stability : Consider max LV fault level
 Recommended setting : less than 30% minimum earth fault level
PROTECTION DIFFÉRENTIELLE
Protection Différentielle

 La protection différentielle compare le courant entrant (primaire) avec le


courant sortant (secondaire) d’un transformateur.
 Dû à la construction et au comportement du transformateurs, des
corrections de phase (indice horaire) et de ratio (rapport de
transformateur) doivent être appliquer pour assurer un fonctionnement
correct de cette protection.
 La protection différentielle est une protection principale pour les
transformateurs de grandes puissance ( > 5MVA).
 La zone de protection de la protection différentielle inclus le
transformateur lui-même, et peut inclure les câbles et le jeux de barre sur
le quel le transfo est connecté.
Protection différentielle
Protection différentielle : Phase Correction

 Pour que la protection différentielle fonctionne correctement, les courants


primaires et secondaires sont en phase. Si le transformateur est couplé
en D/Y, le courant secondaire est déphasé de 30° par rapport au courant
secondaire.
 Si ce déphasage n’est pas corrigé, le relais vas voir un déséquilibre entre
le courant primaire et secondaire, même en fonctionnement normal.
 Une simple solution est d’interposé les couplages des TC, pour un transfo
couplé en D/Y, les TC aux primaires seront couplé en Y et ceux au
secondaire seront couplés en D.
Protection différentielle : Phase Correction
Protection différentielle : Phase Correction
Protection différentielle : Phase Correction

 En utilisant les relais numérique, les TC peuvent être connecté en Y au


primaire et au secondaire, le soft du relais peut corriger le déphasage des
phases, il suffit d’indiquer au relais le groupe vectorielle du
transformateur.
Protection Différentielle : Ratio Correction

 Le fonctionnement correcte de la protection différentielle nécessite que


les courants mesurés au primaire et au secondaire soit équilibré durant le
fonctionnement normale ou durant les défauts externes.
 Les ratio des TC de lignes primaires et secondaires peuvent ne pas avoir
le même ratio que celui du transformateur. Dans ce cas des corrections
de ratio doivent être considérés.
 Le choix des ratio des TC doit se faire de manière : N1/N2 = Np/Ns avec
- N1/N2 = m : rapport du transformateur.
- Np, Ns, les ratios des TC primaire et secondaire respectivement.
Protection Différentielle : Ratio Correction

 Les relais numériques peuvent corriger le de chaque TC en entrée. Le


facteur de correction est calculé automatiquement par la connaissance
des ratios des TC et des caractéristiques du transformateur.
 Si le transformateur contient des positions de réglage, les facteurs de
corrections sont calculés de manière à assurer l’équilibre des courant
pour la position médiane du régleur.
 Il est nécessaire par ailleurs de s’assurer que les positions off-nominales
ne causent pas un déclanchement intempéstif.
Réglages

 Une protection différentielle doit déclencher instantanément si un défaut


différentielle est détecté.
 Le réglage de la protection différentielle doit assurer un maximum de
stabilité vis-à-vis des défauts externes au transformateur, tout en étant
sensible aux défauts internes au transformateur même en présence de
régleurs.
 Dus aux facteurs de correction et au réglages off nominales du régleur.
La protection doit être réglé de manière à être supérieure à la somme du
plus grand pas de réglage et des erreurs des TC.
Réglages de la protection différentielle
Réglages

 Trois sections
 Dans la première section le courant de réglage doit être supérieur au
courant de magnétisation au démarrage (0.1-0.5 In).
 Le réglage de la deuxième est réglé de 25 à 30% du courant primaire (0 à
4xIn),
 La troisième section le réglage est jusqu’à 70% du courant primaire, ce
réglage permet de s’assurer que le relais ne répond pas au défauts
externes (> 4xIn).
Protection différentielle numérique

 Power transformer

 Ratio
 Numeric  correction
 Relay

 Vectorial
 correction
 Differential
 Virtual interposing CT  element
 Virtual interposing CT
Combinaison de la protection différentielle et la protection
de défauts à la terre restreinte

 Pour avoir une meilleure protection des enroulements des


transformateurs, la protection REF est combinée avec la protection DIFF.
 Le réglage de la protection différentielle est tel qu’elle tolère une
différence entre le courant primaire et secondaire, ce ci à pour résultat
que l’enroulement n’est pas protégé dans ca totalité: avec un réglage de
20% seul 40% de l’enroulement est protéger.
 Combiner la protection DIFF avec la protection REF peut combler cette
insuffisance.
Comparaison entre la REF et la DIFF
Combined differential and earth fault protection using
summation current transformer
Combined differential and restricted earth fault protection
using auxiliary CT’s
Protection Distance

 Il est commun de remplacer la protection DIFF par une protection de


distance comme protection principale d’un transformateur ou comme
protection backup dans la cas ou la protection DIFF est installé.
 La protection de distance peut protégé et le transfo et le bus coté
secondaire et même coté primaire par un choix judicieux des zones de
protection.
 L’inconvénient de cette approche est qu’il faut assurer une sélectivité
avec les protection distance des lignes, et s’assurer qu’elle ne déclenche
pas durant le démarrage du transfo.
Distance relay protection
Protection contre les surcharges

 La charge nominale d’un transformateur est calculé de manière à ce que


l’élévation de température (à partir de la température ambiante) ne
dépasse pas la limite toléré par son isolation.
 La surcharge est toléré du moment où la température ne dépasse la limité
tolérable par le transformateur. La surcharge peut augmenter si la
température ambiante diminue (et inversement) ou si un dispositif de
refroidissement est prévu.
 La protection thermique est utilisé pour protéger le transformateur contre
les surcharges. Cette protection utilise soit par l’image thermique, la
caractéristique de déclenchement est défini par la constante thermique
du transformateur. Sinon le contrôle de la température de l’huile du
transfo.
16.14 TANK-EARTH PROTECTION

 This is also known as Howard protection. If the transformer tank is


nominally insulated from earth (an insulation resistance of 10 ohms being
sufficient) earth fault protection can be provided by connecting a relay to
the secondary of a current transformer the primary of which is connected
between the tank and earth.
OIL AND GAS DEVICES

 All faults below oil in an oil-immersed transformer result in localised


heating and breakdown of the oil; some degree of arcing will always take
place in a winding fault and the resulting decomposition of the oil will
release gases.
 When the fault is of a very minor type, such as a hot joint, gas is released
slowly, but a major fault involving severe arcing causes a very rapid
release of large volumes of gas as well as oil vapour. The action is so
violent that the gas and vapour do not have time to escape but instead
build up pressure and bodily displace the oil.
OIL AND GAS DEVICES

 When such faults occur in transformers having oil conservators, the fault
causes a blast of oil to pass up the relief pipe to the conservator. A
Buchholz relay is used to protect against such conditions.
 Devices responding to abnormally high oil pressure or rate-of-rise of oil
pressure are also available and may be used in conjunction with a
Buchholz relay.
Relais Buchholz
EXAMPLES OF TRANSFORMER
PROTECTION
Transformateurs faible puissance (<5MVA)
Transformateur forte puissance
Schéma protection
Transformateurs
3W Transformers Auto Transformer
Exemple de réglage
• Considérons l’exemple suivant:
Exemple de réglage
• Transfo 130MVA 220kV/30 kV Dyn11 avec neutre
solidement connecté à la terre.
• Protection à considérées
– Protection différentielle (87)
– Protection max-I primaire et secondaire pour les
protection de défaut phase et à la terre.
– Protection défaut à la terre restrictive (87G)
• La source: Scc = 3000MVA / 220kV
Transformer and relay currents
Primaire Secondaire
Tension 220 kV 60 kV
OLTC +/- 10% 27 positions
Courant nominale 342 A 1252 A
TC 600/1 2000/1

Vous aimerez peut-être aussi