Vous êtes sur la page 1sur 47

Roumanie/Craiova

Le destin d’un immeuble: la maison “Iancu Pleşa”

La maison Iancu
Pleşa, siège de la
Bibliothèque
française OMNIA,
a été construite
entre 1890-1892.
L'architecte est
inconnu,
probablement A.
Galleron.

Le bâtiment est dans un style éclectique, prédominant néoclassique,


principalement la façade, et néo-baroque à l'intérieur.
La maison a été héritée par le
fils du boyard, Ioan Pleşa,
avocat, membre dans le
Parlement de la Roumanie de la
part du Parti Libéral Bratianu, né
en 1891 au domicile parental.
 Les documents fournis par le ministère de l'Intérieur, les Archives
Popesti Leordeni montrent que Ioan Pleşa est mort à l’Hôpital
Văcăreşti, souffrant de pneumonie, maladie contractée en prison,
comme grand nombre d’intellectuels, qui étaient considérés comme
ayant une origine sociale « malsaine ».

Le bâtiment a été confisqué


par l'État roumain dans les
années 50.
 En 1989, le bâtiment était le siège du bureau départemental du parti. Après
avoir été confisqué, le bâtiment a eu de diverses utilisations. Au mois de
Septembre 1989 Zoé Ceausescu a été invitée à tenir une conférence à
Craiova. Diplômée de la Faculté de mathématiques, elle travaillait à l’Institut de
recherches mathématiques de l'Académie. La conférence, présidée par Zoé
Ceausescu, a eu lieu dans la Salle des miroirs de l’immeuble situé dans la rue
Kogalniceanu ….
Le Général De Gaulle et la famille
Ceausescu
En mai 1968, Craiova recevait la visite
du général Charles de Gaulle. Il y a des
témoignages concernant les multiples
aspects de la présence du président
français à Craiova Le fait que le
président de la France a honoré
l’invitation de Nicolae Ceausescu
signifiait que celui-là avait accordé une
importance particulière à cette visite en
Roumanie.

Les mouvements estudiantins, qui s’étaient répandus dans l’Europe


Occidentale en 1968, y compris en France, ne l’ont pas empêché de faire la
visite. Le Général s’est adressé à la foule réunie dans la Place Unirii de Craiova
avec les mots : «  Je vous remercie, vous tous, présents en si grand nombre, de
l’accueil inoubliable que vous faites à la France, par ma personne. Vive Craiova !
Vive la Roumanie ! Vive l’amitié franco-roumaine !
La Société pour le Dialogue Culturel OMNIA

 En janvier 1990 a été créée, à Craiova, la Société pour Dialogue Culturel


OMNIA qui, sous la devise “Création, Connaissance,

Communication” a initié la traduction en


roumain et la publication des œuvres
majeures de la culture universelle,
l’organisation d’un festival international
OMNIA, et la fondation d’une
bibliothèque française.
L’Association EquiLibre
En décembre 1989 l’association humanitaire
EquiLibre est arrivée à Craiova avec un don
impressionnant de livres. Avec Tudor Gheorghe
et Marin Sorescu, qui à l’époque était rédacteur
en chef de la revue « Ramuri », en feuilletant ces
volumes valeureux, naquit l’idée de fonder une
bibliothèque. Suivirent de nombreuses adresses
à la mairie de Craiova pour obtenir un espace
approprié, adresses qui, à cause de l’instabilité
décisionnelle au niveau de la ville, restèrent sans
solution. Finalement la mairie proposa un espace
au rez-de-chaussée d’un édifice dans la rue
Kogalniceanu. Les volumes ont été inventoriés
grâce au bénévolat des membres de la
Fondation OMNIA mais ce travail supposait une
activité qualifiée et de longue durée. Pour que la
bibliothèque devienne une institution, on a
sollicité l’appui du Ministère de la Culture pour
financer et faciliter l’engagement d’un personnel
minimum pour le bon déroulement de l’activité de
cette bibliothèque.
Un protocole a été signé
entre les villes de Lyon et
de Craiova, les maires ont
convenu de dérouler des
projets communs, d’établir
des échanges pour
favoriser les activités socio-
économiques, culturelles
entre des institutions, des
entreprises et des
associations et aussi de
promouvoir des actions en
Le Protocole avec la ville de Lyon 1990 faveur de la création d’une
bibliothèque française et un
institut franco-roumain à
Craiova. « L’Institut pour le
Développement des
relations culturelles avec la
Roumanie » de Lyon nous a
soutenus dans notre
démarche.
Dons de livres
Parmi ceux qui ont contribué, par des dons de livres, au fond de documents de la
bibliothèque OMNIA, on peut citer : La Bibliothèque Nationale de la Roumanie, La
Bibliothèque Municipale de Lyon, L’Ordre des Chevaliers de Malte de Paris,
L’Ambassade de France à Bucarest, L’Institut Franco-Roumain « Liviu Rebreanu »
de Lyon, Les Éditions Gallimard, Actes Sud, La Bibliothèque de Palaiseau, La
Bibliothèque de Le Puy, La Mairie de Bergerac, Le Club Rotary, Le Consulat
Français de Craiova, L’Association « Education sans frontières »
A part un grand nombre de livres, les Chevaliers de l’Ordre de Malte
ont offert un laboratoire phonique
La fondation de la bibliothèque

Le 25 mai 1990, par l’ordre signé par le ministre


de la Culture, Andrei Plesu, la Bibliothèque
OMNIA est devenue filiale de la Bibliothèque
Nationale de Roumanie. L’inauguration officielle
de la bibliothèque a eu lieu le 1er juin 1991 en
présence de prestigieux invités, personnalités de
la vie culturelle et politique de Craiova et du pays,
d’une nombreuse délégation de France, conduite
par le maire de Lyon. Le Président à l’époque de
la Roumanie, Ion Iliescu, a tenu à saluer
l’ouverture officielle de la bibliothèque en envoyant
son discours par un délégué. Une fois de plus a
été soulignée l’importance de la création à Craiova
d’une bibliothèque française, symbole de l’amitié
et pont entre les deux pays.
Les étagères de la bibliothèque en 1990
1991 les salles de la biblothèque
L’inauguration officielle de la bibliothèque

Juillet 1991
Le développement de La bibliothèque possède un fond
la bibliothèque de documents de plus de vingt-
cinq mille volumes dans des
domaines divers : littérature,
critique et histoire littéraire,
linguistique, histoire, sociologie,
médecine, philosophie, arts, sport,
géographie, management et
marketing,

sciences économiques,
dictionnaires, encyclopédies, de
même qu’une riche collection de
journaux, revues et magazines.
Ses lecteurs proviennent de toutes
les catégories socio-
professionnelles
Les collections de la salle de lecture
La salle de lecture offre à ses
lecteurs des ouvrages de référence:
dictionnaires, des encyclopédies -
Encyclopaedia Universalis,
Encyclopaedia Britannica,
Encyclopaedia Alpha Juniors, Tout
l'Univers, Dictionnaires Larousse,
diverses collections 
Les services offerts par la
bibliothèque comprennent le
prêt de documents au
domicile et la consultation
dans les salles de prêt, les
salles de lecture, et la salle de
périodique
L’informatisation de la bibliothèque

L’informatisation de la bibliothèque, dès sa fondation, a facilité l’accès au


fond de documents, l’accès gratuit à l’Internet, accès à la base des données
du logiciel Biblio-Tech en système Macintosh et le logiciel BCDI Spécial, en
système PC, qui contiennent la description bibliographique des documents.
Le carrefour des arts - événement composé et complexe
comprenant jazz, peinture, danse, théâtre dans la cour
intérieure de l’immeuble
"Nocturnes" de Ion Barbu & Mambo Siria

Projections, courts-métrages,diaporama
et chansons à vis
La francophonie à
la bibliothèque
La Salle de lecture OMNIA. Atelier de travail.
Coutumes et traditions dans la spiritualité roumaine
Rencontres
Omnia

Varujan VOSGANIAN

Mircea MARTIN et Livius Ciocârlie


Octavian PALER

Parmi ceux qui, au fur des années, ont répondu à l’invitation de participer à ces réunions
culturelles, on peut citer des personnalités de la vie culturelle roumaine: Irina Mavrodin,
Octavian Paler, Andrei Pleşu, Mircea Dinescu, Varujan Vosganian, Al. Paleologu, Mihai
Şora, Mircea Martin, Livius Ciocârlie, Al. Călinescu, Ioan Groşan, Vlad Ciobanu, Tudor
Gheorghe, Dinu Adam, Mircea Martin, Ştefan Augustin Doinaş, Marin Sorescu, Adrian
Marino, Laurenţiu Ulici, Marian Papahagi, et de l’étranger: Jacques Derrida, Lorand
Gaspar, Michel Deguy, Roberto Sanesi, Wiliam Snodgrass, Jo Shapcott, le peintre Ajako
Yamada, Haruya Samya, traducteur de prose roumaine en japonais et président de
l’Association Roumaine-Japonaise.
Adrian MARINO
à OMNIA

Pour pouvoir organiser des


conférences, des symposiums, des
rencontres littéraires, on a constitué la
Fondation de la Bibliothèque OMNIA.
On a initié la série des « Rencontres
Omnia »
Marin Sorescu à OMNIA

Marin Sorescu et Tudor Gheorghe


Jacques Derrida à OMNIA
Mihai ŞORA à OMNIA
Lancement de livre et exposition de peinture dans la salle
des miroirs

Haruya Samya, traducteur de


prose roumaine en japonais et
président de l’Association
Roumanie-Japon
Lectures publiques
Relation avec la Bibliothèque Nationale

Conformément au Règlement d’Organisation et Fonctionnement et à


l’Organigramme de la Bibliothèque Nationale de Roumanie, la
Bibliothèque OMNIA possède des collections de livres étrangers,
notamment en français, et elle est subordonnée du point de vue de
l’organisation, de l’administration et financier à la Bibliothèque Nationale
de Roumanie.

Bibliothèque Nationale de Roumanie.


La relation avec le Ministère de la Culture et du Patrimoine National

En 2006 le Ministère de la Culture et du Patrimoine National a annoncé des


projets de restauration des immeubles de patrimoine qui abritent des théâtres, des
musées, des bibliothèques et d’autres institutions culturelles de grande
importance. Le projet initié en 2006 et déroulé par l’intermédiaire de l’Unité de
Management subordonnée au Ministère est, depuis 1990 jusqu’à présent, le plus
grand projet de réhabilitation de plusieurs édifices qui abritent des institutions de
culture de Bucarest et dans le pays, projet soutenu par le gouverne actuel en la
personne du ministre Kelemen Hunor.
Entre 1990-2000 la bibliothèque a été locataire dans l’immeuble administré par
une société commerciale. Dès 2000 l’immeuble est revenu dans le patrimoine
culturel, par Arrêt gouvernementale, signé par le ministre de la culture, à l’époque,

Ion Caramitru
La restauration et le renforcement du
bâtiment de la Bibliothèque Française
OMNIA

Façade ouest

La structure de résistance de l’immeuble a été affecté par des tremblements de terre qu'elle a
subis au cours du temps, les interventions répétées du divisionnement de l’immeuble qui a eu
plusieurs propriétaires. Suite à un incident technique survenu en 2004, impliquant un désordre
du plancher en poutrelles d’acier, nous avons sollicité une expertise technique pour établir un
projet de réhabilitation.
L’immeuble illuminé à l’occasion de "Nocturnes"
Au mois de Mars 2007 a eu lieu le lancement
du «Programme pour le renforcement, la
restauration et la modernisation des
monuments historiques en Roumanie ».
Conformément aux conditions imposées par la
Banque de développement du Conseil de
l'Europe, toutes les responsabilités en ce qui
concerne la gestion technique, administrative
et financière du projet de prêt sont menées
par l'Unité de Gestion du Projet qui fonctionne
dans le cadre du Ministère de la Culture et du
Patrimoine National.
La partie abîmée de l’immeuble

En vertu de l'accord-cadre entre le Ministère de la


Culture et du Patrimoine National et la Banque de
Développement du Conseil de l'Europe, la Bibliothèque
française Omnia de Craiova va bénéficier de soutien
financier pour le projet de restauration, de
consolidation, de modernisation de l'édifice.
Le sous-sol et la mansarde
La salle des miroirs
Eléments d’architecture
intérieure

Le hall d’entrée

Le griffon de bronze
Miroirs vénitiens

Tapisserie autrichienne 1900 dans la


salle de lecture
Plafond en stuc peint

Vitraux
détail vitre sablée

poêle en faïence autrichienne


En 2010, dans le cadre des travaux de restauration, de
consolidation, de modernisation de l'édifice qui abrite la
Bibliothèque Française OMNIA, suite à l'organisation de la
procédure de l'appel d'offres, l'attribution des études de
conception a été confiée a la SC Romcatel SA de Iasi qui a
remporté le concours.
.
Le projet est au stade de conception technique et des spécifications techniques, ainsi
que les détails de la mise en œuvre pour l'obtention du permis de construire qui est
en cours.
Nous désirons que le projet de réhabilitation de l'immeuble soit finalisé
pour que notre institution reçoive un nouveau souffle…

Vous aimerez peut-être aussi