Vous êtes sur la page 1sur 18

, ENS de Cachan 1

La compatibilité électromagnétique :
C.E.M.
, ENS de Cachan 2

Plan

• La CEM : introduction et généralités


• Notions de base : Les sources, les modes de propagation
• Les normes
• Métrologie et essais
• Exemple des perturbations harmoniques sur les réseaux de
distribution basse tension
• Étude de cas et solutions envisagées
, ENS de Cachan 3

La compatibilité électromagnétique :
Introduction et généralités
, ENS de Cachan 4
La compatibilité électromagnétique
en trois questions
• Qu’est ce que la CEM ?
– Des règles de bons voisinages entre tous les systèmes électriques et
électroniques,
– Un domaine d’étude très pluridisciplinaire : électromagnétisme,
propagation, électronique rapide, systèmes électriques, métrologie.
• Pourquoi la CEM ?
– Un nombre toujours croissants de systèmes électriques ou électroniques,
– Leur densité spatiale s’accroît : un exemple l’automobile,
– Les fréquences de fonctionnement s’accroissent facilitant la propagation des
signaux parasites.

• Qui est concerné par la CEM ?


– Strictement tous les systèmes électriques industriels, domestiques, militaire,
aérospatial, doivent respecter des normes CEM.
– Chaque industriel doit certifier ses produits depuis le 01/01/96 dans la CEE,
le rôle de gendarme est assuré par les acteurs du marché, les amendes sont
très lourdes.
, ENS de Cachan 5

Le monde de la CEM
, ENS de Cachan 6

La démarche d’étude en CEM

phénomènes naturels
• foudre
Sources de perturbations • décharges électrostatiques
• rayonnement cosmiques

phénomènes artificiels
• émetteurs radio et radars
• appareils industriels
Couplages • traitement de l'information
• traitement de l'énergie
• dispositifs d'éclairage

Victimes couplages
– conduits et rayonnés
– diaphonie
– champs à câbles ou à structures

effets Des normes s’appliquent


– Réduction des émission
– Durcissement - en émission
– Réduction des couplages - en susceptibilité EM
, ENS de Cachan 7

Étendue fréquentielle

• Harmoniques réseau déco upage


c o m m u ta tio n s
R e dresseur B F
– jusqu’au rang 40 soit 2kHz
– Niveaux absolus spécifiés ou 10 10
2
10
3
10
4
10
5
10
6
10
7
10
8

enveloppe du courant
– Concerne tout appareil connecté à En électronique de puissance, le spectre s’étale
un réseau d’énergie sur 7 décades !!

• Perturbations RF conduites
– De 150kHz à 30MHz
– Niveaux d’émissions définis par des
normes selon les applications

• Perturbations RF rayonnées
– De 150kHz à 3GHz
– Niveaux d’émissions définis par des
normes selon les applications
, ENS de Cachan 8

Impact économique

Le niveau de bruit électromagnétique s’accroît de 3 dB/an


- accroissement du coût lié à la protection,
- nécessité de contrôler d’avantage les émissions : les normes durcissent

Le coût d’un problème CEM


- Le rapport coût en phase industrielle/coût en phase d ’étude est de 100 à 1000
- Nécessité d ’optimiser le coût de filtrage : environ 20 à 25% du coût total

Nécessité d’intégrer la CEM lors de la


conception d’un produit

Recours à des outils de simulation adaptés


, ENS de Cachan 9

Importance en matière de sûreté


Exemples de dysfonctionnement graves dus à la CEM
- 1967 Destruction du porte avion Forrestal : un radar provoque la mise à
feu d’une roquette qui détruit un avion et par effet boule de neige tout le
porte avion.
- 1982 Destruction du croiseur Sheffield par un exocet : le système de
contre-mesures était brouillé par les communications satellitaires
- 1980 Les premiers allumages électroniques d’automobile sont perturbés
par les talky walky de la police.
- 1990 Déclenchement de l’airbag lors de l’actionnement du klaxon
(célèbres berlines allemandes !)
… sans compter tous les plus petits dysfonctionnement dans tous les
systèmes électriques qui se traduisent par des pertes de données, de temps
et d’argent !…
La CEM peut être un enjeu vital lors de la
conception d’un produit qui surpasse la
contrainte économique
, ENS de Cachan 10

Notions de bases :
Les sources, les modes de propagations
, ENS de Cachan 11
Sources de perturbations conduites

Les sources équivalentes sont assimilables à des


générateurs de tension ou de courant :
-De modes commun : les courants se referment par la terre et
parcourent les liaisons dans le même sens
-De mode différentiel
, ENS de Cachan 12
Sources de rayonnement
Modes rayonnés

Rayonnement :
- antenne haute impédance, champ E dominant à faible distance
- antenne basse impédance, champ B dominant à faible distance
- en champ lointain : E/B=Cte=377
, ENS de Cachan 13
Modes de propagation des perturbations

Modes commun : les courants se referment par la terre


et parcourent les liaisons dans le même sens

Modes différentiel : les courants se referment par


les liaisons en sens opposé
, ENS de Cachan 14
Modes de propagation des perturbations

Couplage galvanique par impédances communes :


très courant par les alimentations et la
connectique
, ENS de Cachan 15
Modes de propagation des perturbations
B B
S

dB
S e= S
dt

dB S
e=
dt
En mode différentiel par champ B
En mode commun par champ B

E
i = e0 d E S l
dt
S l

En mode commun par champ E

Couplage champ à câble : très courant en


interne d ’un convertisseur ou dans des
chemins de câbles
, ENS de Cachan 16

Un exemple de perturbation champs à câble

Solution :
- ouvrir la boucle : interdit par raison de
sécurité
- Placer des inductance de mode commun
sur la liaison différentielle entre les
équipements

Équipement 1 : maquette de TP
Équipement 2 : oscilloscope
La boucle : fils de terre jaune/vert et tresse
de masse de la sonde
, ENS de Cachan 17

Mode de propagation des perturbations

L’impédance de transfert permet de caractériser le


couplage dans un câble blindé entre le mode
commun (circulant dans le blindage) et le mode
différentiel qui en résulte :
Io peut être dû à un couplage rayonné sur le blindage
, ENS de Cachan 18
Modes de propagation des perturbations
U m d
H (t)

I
U m c

F il S o u r c e B o u c l e s d e s f il s V ic t im e s

Diaphonie par mutuelle inductance

E (t)
Im d

Im d

U
Effet de champs proches sur un circuit, couplages par mutuelles Im c Im c

S o u rc e F ils V ic t im e s

Diaphonie par mutuelle capacité

Diaphonie : très courante en interne d ’un


convertisseur, perturbation des commandes