Vous êtes sur la page 1sur 75

LES EQUIPEMENTS

LE PUITS

EXP-PR-EQ010
Rev. 0
Dans ce cours vous allez apprendre :

• A quoi sert un puits?


• Comment cela fonctionne?
• La composition de l’effluent
• De quoi se compose un puits?
• Les différents types de puits
• Quels sont les équipements des différents types de puits?
• Les différents types d’activation
• La représentation et données du puits
• Les auxiliaires
• Les paramètres de fonctionnement
• La Sécurité du puits
• La conduite des puits

Les Equipements – Le Puits 2


A quoi sert un puits

• On rencontre du brut piégé dans des formations souterraines : le


gisement. Un gisement peut aussi contenir de l’eau salée et / ou
du gaz

Les Equipements – Le Puits 3


A quoi sert un puits

 Un puits sert à mettre en liaison le fond (gisement) à la surface.


• Puits producteur
 Il permet, principalement, de ramener l’effluent (mélange
d’hydrocarbures et d’eau) du gisement aux installations de surface
dans lesquelles il sera traité ultérieurement pour répondre aux
spécifications commerciales.
 La pression du gisement ainsi que sa température va conditionner
le type du puits (activé ou non) et son dimensionnement

Les Equipements – Le Puits 4


A quoi sert un puits

• Il existe des puits avec d’autres fonctions tel que :


 Les puits injecteurs
– En effet, lors de l’extraction des hydrocarbures, le gisement va
se dépléter (chuter en pression) ; il faudra alors réinjecter un
autre effluent (eau, gaz) pour pouvoir conserver la pression de
gisement (Pgis) ou, du moins, ralentir sa chute, afin de pouvoir
récupérer un maximum d’hydrocarbures. Pour ce faire nous
utiliserons des puits injecteurs.
 Les puits « témoins ».
– Ces puits sont implantés en périphérie de certains réservoirs
(ex : stockage de gaz souterrain) et servent à contrôler le
niveau de pression du réservoir ainsi que son niveau aquifère.
Leur technologie est sensiblement la même qu’un puits
producteur ou injecteur

Les Equipements – Le Puits 5


Comment cela fonctionne

• Puits producteur
 La pression du gisement ainsi que sa
température va conditionner le type du
puits (activé ou non) et son
dimensionnement.
 Un trou de forage va donner une
ouverture du réservoir vers la surface
de la terre. Dans beaucoup de cas, les
fluides montent vers la surface à
l’ouverture du gisement.
 Un puits éruptif est un puits ou les
fluides montent uniquement avec la
pression existante dans le gisement.

Les Equipements – Le Puits 6


Comment cela fonctionne

• Puits producteur
 Dans le cas où on doit utiliser des
moyens d’activation (gaz lift, pompage
aux tiges, pompage centrifuge,
pompage à cavité progressive) pour
amener le fluide vers la surface, on
parle d’un puits activé.

- Puits en gas lift

Les Equipements – Le Puits 7


Comment cela fonctionne

• Puits producteur
• Fonctionnement d’un puits éruptif
 Un puits est éruptif s’il existe une
différence de pression entre le
réservoir et le trou de forage.
 Quand la différence de pression
augmente, le débit augmente
 La pression de l’eau et du gaz
pousse l’huile dans le trou de
forage
 Quand un trou de forage est
complété, une zone avec une
pression basse est crée, et le puits
peut produire.

Les Equipements – Le Puits 8


Comment cela fonctionne

• Puits producteur
• Fonctionnement d’un puits éruptif
 Quand le puits produit, les fluides
quittent le réservoir et entrent dans le
trou de forage.
 La pression dans le réservoir autour
du trou de forage diminue
graduellement et les fluides du
réservoir où règne une pression plus
grande coule vers le trou de forage
ou la pression est plus basse.

Les Equipements – Le Puits 9


Comment cela fonctionne

• Puits producteur
• Fonctionnement d’un puits éruptif
 La pression sur le fluide dans le fond d’un
trou de forage est une combinaison de
trois pressions :
 La pression du réservoir
 La pression hydrostatique
 La contre-pression

Les Equipements – Le Puits 10


Comment cela fonctionne

• Puits injecteur
 Un puits injecteur est un puits
dans lequel on injecte des fluides
au lieu d’en produire. L’objectif
d’injecter des fluides est
normalement le maintien de la
pression sur le réservoir.
• Deux types d’injection sont
communs : gaz et eau.
 Il est possible d’utiliser du gaz qui
parvient de la séparation.
 L’injection de gaz se fait dans la
section supérieure du réservoir.
 L’injection d’eau se fait dans la
partie inférieure du réservoir.

Les Equipements – Le Puits 11


Comment cela fonctionne

• FONCTIONNEMENT PUITS INJECTEUR


 Le principe de fonctionnement pour un puits injecteur gaz ou eau
reste quasiment identique dans sa philosophie et quasiment dans
sa conception. Schéma fonctionnement INJECTION Gaz / Eau

Puits Injecteur Traitement


GAZ / EAU Pompage HP EAU d’injection EAU

Réseau
Distribution

Traitement
Compression HP GAZ
GAZ d’injection

Les Equipements – Le Puits 12


La composition de l’effluent

• L’EFFLUENT
 Description compositionnelle
– L’hydrocarbure est décrit par des propriétés caractéristiques
(masse volumique huile/gaz, viscosité) de même que par
une enveloppe de phase résultant d'une analyse de ses
constituants (C1, C2, etc., jusqu'à un mélange lourd décrit
par ses propriétés et nommé C11+).
– Cette description complète est utilisée surtout pour les gaz et
les fluides légers. On notera que chaque élément possède
ses caractéristiques propres (pression critique, température
critique, masse molaire, etc.)

Les Equipements – Le Puits 13


La composition de l’effluent

• L’EFFLUENT
 Éléments indésirables
– Les éléments indésirables liés à l’effluent proprement dit tel
que l’eau, l’H2S, le CO2, le sable, le mercure dans le gaz
doivent être pris en compte dans le dimensionnement des
puits et des installations de surface
– La combinaison de certains d’entres eux sous certaines
conditions de pression et de température ont des effets
indésirables et dommageables pour les installations
pétrolières, notamment pour le puits (formation de dépôts,
d’hydrates)

Les Equipements – Le Puits 14


De quoi se compose un puits

• Un puits se décompose en
deux sous-ensembles
élémentaires que sont :
 les équipements FOND
(cuvelages (casings),
complétion)
 les équipements SURFACE
(wellhead, christmas tree)

Les Equipements – Le Puits 15


De quoi se compose un puits

• Toutefois, un puits est un


ensemble plus conséquent
comprenant de nombreux
autres domaines. Il s’étend
depuis le gisement jusqu’au
manifold de production en
passant par des domaines
tels que la liaison couche
trou ( L.C.T. ), la duse de
production ou encore la ligne
de collecte

Les Equipements – Le Puits 16


De quoi se compose un puits

• Une fois la géométrie de profil


du puits décidée, des études
seront faites pour définir le type
d’équipements que l’on
implantera dans le puits.
• Le puits est composé d’un trou
de forage et d’une tête de forage

Les Equipements – Le Puits 17


Les différents types de puits

• LES DIFFERENTS TYPES DE PUITS


 La majorité d’entre eux sont présentés ci-dessous 

Les Equipements – Le Puits 18


Les différents types de puits

 Il existe différents types de puits :


– Les puits producteurs : ils véhiculent l’effluent du fond à la
surface
– Les puits injecteurs : ils véhiculent l’effluent de la surface
vers le fond
– Les puits témoins : ils permettent le contrôle de certains
paramètres du réservoir

Les Equipements – Le Puits 19


Les différents types de puits

• LES NORMES TOTAL


 Les normes TOTAL préconisent des équipements
minimum à installer sur un puits selon qu’il soit éruptif ou
pas, et selon son mode d’activation..

Les Equipements – Le Puits 20


Les différents types de puits

• Les normes TOTAL


• Puits éruptif
 Un cuvelage cimenté (casing)
 Une tête de puits avec la colonne
équipée de 2 vannes, la seconde étant
motorisée : SSV ‘Surface Safety Valve’
 2 sorties annulaires équipée de vanne
 Un bouchon annulaire (‘Packer’)
 Une vanne de sécurité de fond faisant
fonction d’ESDV (SCSSV ‘Surface
Controlled Subsurface Safety Valve’)
 Une colonne de production (tubing

Les Equipements – Le Puits 21


Les différents types de puits

• Les normes TOTAL


• Puits activé par Gaz Lift ;
 Équipements d’un puits éruptif
plus:
– Un clapet anti-retour amont
vanne d’isolation gaz HP
– Vanne(s) Gaz Lift équipée(s)
de clapet anti-retour

Les Equipements – Le Puits 22


Les différents types de puits

• Les normes TOTAL


• Puits activé par pompage
centrifuge avec dégazage annulaire
 Équipements d’un puits éruptif
plus:
– Une vanne motorisée aval
vanne d’isolation dégazage
annulaire
– Un bouchon annulaire de
subsurface
– Une vanne d’isolation du
bipasse du bouchon annulaire

Les Equipements – Le Puits 23


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• LES ÉQUIPEMENTS DE FOND
– Casings (cuvelages) et colonnes de casing
 Au fur et à mesure de l'avancement du forage on descend un
certain nombre de cuvelages (casings) pour :
– Protéger la nappe phréatique ou la mer
– Prévenir l’instabilité du trou foré
– Contenir la pression de formation par la densité de la boue
– Permettre l’installation de la colonne de production (tubing
string) dans le dernier casing/liner (cuvelage/colonne
perdue)
– Pour assurer une protection vraiment étanche, le tubage est
complété par une cimentation qui consiste à injecter du
ciment liquide sous pression, par la base du tubage, pour
remplir l'espace entre les cuvelages et le trou.

Les Equipements – Le Puits 24


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Autres équipements du trou de forage
Tubing de production : La plupart des puits sont mis en production à
travers un tubing de production qui se trouve a l’intérieur de la
colonne de production
Espace annulaire : Espace entre la paroi intérieure d'un puits ou de
son tubage et la paroi extérieure des tiges de forage ou de la
colonne de production. Quand le fluide du réservoir entre dans le
trou de forage, une partie peut monter dans l’espace annulaire.
Bouchon annulaire (packer): Garniture d’étanchéité pour éviter que
le fluide monte dans l’espace annulaire

Les Equipements – Le Puits 25


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Complétions
 Une complétion a pour but d’assurer :
– La liaison de production entre le réservoir et la surface.
– La production optimale par des équipements spécifiques
(activation).
– La sécurité en cas d’incident dans le puits ou en surface.
– Elle permet en outre de produire sélectivement plusieurs
couches de réservoir, d’isoler des couches produisant de
l’eau ou du gaz en excès et de contrôler les venues de sable
dans les formations non consolidées.

Les Equipements – Le Puits 26


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• SCSSV (Surface Controlled Subsurface Safety Valve)
 Les SCSSV font partie de nos barrières de sécurité sur un puits.
 Elles sont généralement opérées depuis la surface par fluide
hydraulique. En augmentant la pression de la ligne de contrôle,
on va déplacer vers le bas une chemise à l’intérieur de la
SCSSV.
 La pression hydraulique normale d’alimentation est d’environ
4000 psi.

Les Equipements – Le Puits 27


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• SCSSV (Surface Controlled Subsurface Safety Valve)
 La chemise va ouvrir d’abord un clapet d’égalisation pour égaliser
les pressions amont aval du clapet de la SCSSV.
 A la surface, les vannes de tête de puits doivent être fermées pour
permettre cette égalisation de pression.

– Fonctionnement SCSSV

Les Equipements – Le Puits 28


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• SCSSV (Surface Controlled Subsurface Safety Valve)
 A l’approche de l’égalisation des pressions, la chemise peut
terminer d’ouvrir l’obturateur (qui est maintenu fermé par un petit
ressort).
 La SCSSV est « fail safe »: cela signifie qu’en cas de problème sur
l’alimentation en fluide hydraulique, la chemise remontera sous
l’action d’un ressort (comprimé lors de l’ouverture de la chemise).

Les Equipements – Le Puits 29


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• SCSSV (Surface Controlled Subsurface Safety Valve)
 En conséquence, l’obturateur (un clapet ou une vanne boisseau)
fermera et restera fermée avec l’augmentation de pression sous
l’obturateur.
 La seule fonction du Surface Controlled Subsurface Safety Valve
(SCSSV) est de fermer le puits en dessous de la surface d’une
manière automatique et fiable en cas d’urgence

Les Equipements – Le Puits 30


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Les bouchons annulaires (packers)
 Les packers sont utilisés pour isoler les différents réservoirs
perforés ou pour constituer la barrière de sécurité de fond de
puits. Ils sont ancrés sur la paroi du casing soit mécaniquement
ou hydrauliquement et comprend des garnitures pour assurer
l’étanchéité avec le casing. L’étanchéité avec le tubing peut être
assurée par un locator ou par vissage avec le tubing supérieur.
• Les packers ont des avantages importants :
 Un packer peut transférer une partie du poids du tubing vers le
fond du trou de forage ou vers la colonne de production
 Packers peuvent aider à éviter de dédommager le cuvelage
 Packers aident à prolonger la vie d’un puits

Les Equipements – Le Puits 31


Quels sont les équipements des différents types de
puits

Les Equipements – Le Puits 32


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• LES EQUIPEMENTS DE SURFACE

• Tête de puits et arbre de Noël

Les Equipements – Le Puits 33


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• La tête de puits (Wellhead)
 La tête de puits est composé de :
– Deux têtes de casing
– Une tête de tubing

Les Equipements – Le Puits 34


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Tête de casing (Casing Head)
 Une tête de casing est utilisée
pour soutenir la colonne de
production à partir de la surface.
La tête du casing à une olive de
suspension qui tient le support du
casing.
 Le support de casing soutient la
colonne de production.
 La tête du casing est visée ou
soudé sur l’embout du casing de
surface.

Les Equipements – Le Puits 35


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Olive de suspension et support casing
 Une colonne intermédiaire ou colonne technique posée a l’intérieur
de la colonne de surface.
 La colonne de production, qui est posée a l’intérieur de la colonne
technique
 La colonne technique est plus longue que la colonne de surface,
mais plus court que la colonne de production et elle est utilisée
dans les cas ou la pression du réservoir et la profondeur du trou de
forage le demande.
 Pour soutenir la colonne de production, une deuxième tête de
casing est utilisée

Les Equipements – Le Puits 36


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Tête de tubing
 A la surface du forage, une
tête de tubing soutient la
colonne de tubing. La tête de
tubing est attachée à la tête
supérieure du casing. Une
olive de suspension dans la
tête de tubing contient un
support pour le tubing. Les
fuites sont évitées à l’aide
d’un jeu de joints.

Les Equipements – Le Puits 37


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• L’arbre de Noël (Christmas
Tree – Xmas Tree)
– Un arbre de Noël est
au moins composé des
éléments suivants:
– Vanne maîtresse
inférieure
– Vanne maîtresse
supérieure
– Vanne de curage
– Vanne latérale
– Duse

Les Equipements – Le Puits 38


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Vanne de curage (Swab Valve – Crown
Valve)
- Cette vanne se trouve en haut de
l’arbre de Noël et permet un accès
vertical à l’intérieur du puits. Cette
vanne est normalement fermée
• Vanne latérale (Wing Valve)
- Il peut y avoir une ou deux vannes
latérales. La vanne latérale est utilisée
pour ouvrir ou fermer l’écoulement de
l’effluent du puits vers la production.
Elle peut être opéré manuellement ou
être équipe d’un mécanisme de
commande. Ce mécanisme fonctionne
de la même manière que celui du SSV

Les Equipements – Le Puits 39


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Duse (Choke Valve)
– La plupart des arbres de
Noël ont aussi une duse
qui permet de régler le
débit du puits.
– Avec cette duse, on peut
contrôler le débit et donc
augmenter la pression en
amont de la vanne.
– Si la duse n’est pas
réglable, l’écoulement du
fluide doit être arrêté pour
pouvoir remplacer la duse.

Les Equipements – Le Puits 40


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• Têtes de puits sous-marines
– Le développement
grandissant de l’exploitation
des grands fonds a mis au
jour de nouvelles
technologies, notamment
sous-marines.
– Les représentations
suivantes montrent les
réseaux sous-marins et plus
particulièrement les
« Wellhead » et « Christams
Tree 

Les Equipements – Le Puits 41


Quels sont les équipements des différents types de
puits
• : Manifold, Well Head et Christmas Tree sous-marin

Les Equipements – Le Puits 42


Les différents types d’activation

• Un puits peut être activé pour produire plus mais surtout


lorsque l'effluent n'a plus suffisamment d'énergie pour accéder
à la surface dans les conditions fixées par le procédé.
• Les causes sont multiples mais on retiendra principalement la
baisse de la pression statique du réservoir ou l'augmentation du
BSW (pourcentage d’eau dans l’effluent) de manière importante
par venue d'eau de formation ou d'eau d'injection

Les Equipements – Le Puits 43


Les différents types d’activation

• Les principaux moyens d'activation sont présentés ci-après

Les Equipements – Le Puits 44


Les différents types d’activation

• Le pompage aux tiges


 Nous rappelons qu'il s'agit d'une pompe à piston intercalée dans
le tubing, dont le piston est mû depuis la surface par un système
à balancier, par l'intermédiaire d'un train de tiges.
 En ce qui concerne la pompe à piston, elle est constituée d'un
clapet de non retour fixe (standing valve) et d'un piston avec
passage central du fluide, ce passage étant muni d'un clapet de
non retour (travelling valve

- Mouvement descendant d’une pompe à piston

Les Equipements – Le Puits 45


Les différents types d’activation

 Ce piston se déplace donc alternativement verticalement dans un


cylindre (barrel). Ce cylindre est soit intégré dans le train de
tubings, soit ancré à l'intérieur du train de tubings.
 Dans le mouvement ascendant du piston, la travelling valve est
fermée sous l'effet du poids du fluide au-dessus du piston.
 Ce fluide se trouve donc poussé vers le haut tandis que le volume
compris entre les clapets qui est en augmentation se remplit de
fluide en provenance de la couche, la standing valve autorisant la
circulation dans ce sens.

- Mouvement ascendant d'une pompe à piston

Les Equipements – Le Puits 46


Les différents types d’activation

• Schéma d'une unité de pompage conventionnelle

Les Equipements – Le Puits 47


Les différents types d’activation

• Le pompage centrifuge
 Description du matériel
– Les principaux éléments qui constituent le groupe de
pompage centrifuge sont de bas en haut :
– Le moteur électrique
– Le protecteur
– La pompe centrifuge.
– Ce groupe est alimenté en énergie électrique par un câble
électrique qui est accolé au tubing et qui sort de la tête de
puits par un système de presse étoupe.
– Une armoire de contrôle et un poste de transformation
constituent avec les divers conducteurs l'installation
électrique de surface.

Les Equipements – Le Puits 48


Les différents types d’activation

• Schéma générale d'installation d'une pompe centrifuge électrique


immergée

Les Equipements – Le Puits 49


Les différents types d’activation

• Le pompage à cavité progressive (type Moineau)


– Ces pompes, qui sont utilisées dans l'industrie chimique pour
véhiculer des fluides très visqueux se composent :
– d'un stator en élastomère
– d'un rotor en acier.
– Stator pompe Moineau

– On voit que du fait de la rotation du rotor dans le stator, des


volumes de liquide se trouvent piégés dans des alvéoles et
sont propulsés de l'aspiration vers le refoulement.
– Rotor Pompe Moineau

Les Equipements – Le Puits 50


Les différents types d’activation

• Le Gaz-Lift
– Allégement du poids de colonne par Gaz Lift.
– Le but est ici de modifier le gradient de pression de l'effluent
en allégeant le poids de colonne par injection de gaz à débit
contrôlé et continu le plus au fond du puits.
– On réduit ainsi les pertes de charge hydrostatiques

Les Equipements – Le Puits 51


Les différents types d’activation

• Le gaz lift en circuit fermé


– Dans un circuit fermé, le gaz qui a servi au gaz lift des puits,
ainsi que le gaz naturel des puits sont récupérés en quasi-
totalité à la sortie des séparateurs de production,
recomprimés et réinjectés à nouveau dans le puits.

Les Equipements – Le Puits 52


Les différents types d’activation

• L’équipement gaz lift de surface


– Il est constitué des divers capteurs et instruments de
contrôle ainsi que de la vanne de réglage gaz lift.
– Cette vanne peut être une simple duse fixe ou une duse
réglable.
– Différents paramètres permettent de surveiller le
comportement du puits, entre autres la température et la
pression en tête tubing de production, la pression du casing,
le débit de gaz injecté dans le casing

Les Equipements – Le Puits 53


Les différents types d’activation

• L’équipement gaz lift de fond


– Des mandrins gaz lift vont être installés dans la
complétion d’un puits candidat au gas lift..
– Des vannes gaz lift vont être installées dans ces
mandrins. Leur rôle est de décharger progressivement le
puits à l’aide de la pression d’injection de gaz disponible
pour atteindre la profondeur d’injection requise, soit le
point d’injection finale.

Les Equipements – Le Puits 54


– La vanne située au point d’injection final, généralement un
orifice dont le diamètre aura été choisi pour injecter un débit
de gaz optimisé, permettra de produire le puits au débit liquide
désiré.

Les Equipements – Le Puits 55


Les différents types d’activation

• : Principe de fonctionnement gaz lift

Les Equipements – Le Puits 56


Représentation et données du puits

• Fiche réception de puits :


 ce document édité par le département Forage identifie le puits de par ses
équipements de subsurface et de surface ainsi que des différents
paramètres qui le définissent. Cette fiche de réception de puits est signée
conjointement par le département Forage et le Département Exploitation
qui donne son accord pour prendre sous sa responsabilité l’exploitation du
puits.
• Plan de circulation des Fluides (PCF / PFD) :
 ce document édité lors de la phase projet, présente sous format simplifié,
les principales lignes et capacités process ainsi que leurs paramètres de
fonctionnement principaux.
• Piping & Instrumentation Diagram (P&ID)  :
 ce document édité lors de la phase projet, présente sous format beaucoup
plus complexe que le PCF, toutes les lignes et capacités process ainsi que
tous leurs paramètres de fonctionnement.

Les Equipements – Le Puits 57


Représentation et données du puits

• REPRESENTATION SUR PFD (PROCESS FLOW DIAGRAM)


 Plan de circulation des Fluides (PCF/PFD) : ce document édité
lors de la phase projet, présente sous format simplifié, les
principales lignes et capacités process ainsi que leurs
paramètres de fonctionnement principaux.

Les Equipements – Le Puits 58


Représentation et données du puits

• PFD d'un puits producteur

Les Equipements – Le Puits 59


Représentation et données du puits

• Schéma d'implantation d'un puits sur plateforme offshore

Les Equipements – Le Puits 60


Les auxiliaires

• WELLHEAD CONTROL PANEL (WHCP)


 Les vannes de sécurité d’une tête de puits sont normalement des
vannes a passage direct, avec un actionneur pneumatique ou
hydraulique. On aura donc besoin d’une pression hydraulique ou
pneumatique pour ouvrir la vanne.
 Une coupure ou perte de la pression hydraulique ou
pneumatique vont fermer les vannes de sécurité à l’aide d’un
ressort qui se trouve dans l’actionneur.
 Toutes les vannes de sécurité faisant partie du système de
sécurité d’un puits sont des vannes « fail closed ». « Fail closed”
veut dire que, des qu’il y a un problème avec l’alimentation de la
vanne, elle va se fermer. L’alimentation de la vanne peut être
électrique, pneumatique ou hydraulique.

Les Equipements – Le Puits 61


Les auxiliaires

•Le “wellhead control panel” fourni


cette alimentation en énergie. Ce
WHCP consiste d’un:
•Hydraulic Power Unit (HPU) qui
alimente les vannes des têtes de
puits
•Cabinet Front Panel (CFP) qui
contient tous les équipements de
contrôle et de suivi

Les Equipements – Le Puits 62


Les paramètres de fonctionnement

• NORMAL OPERATING
 La tête de puits
– Les paramètres nécessaires au suivi et à l'analyse sont :
- Pression hydraulique du liner de commande SCSSV.
- Niveau d’huile armoire hydraulique commande SCSSV
- Pression des espaces annulaires EA1, EA2, EA3.
- Pression tête de puits.
- Température tête de puits.
- Ouverture de la duse.

Les Equipements – Le Puits 63


PARAMETRES DE FONCTIONNEMENT

• Le séparateur de test
 Il est utilisé comme son nom l'indique lors de tests. Pour cela, on
effectuera les mesures suivantes :
 Débit huile (ou liquide).
 Débit gaz.
 Prise d'échantillons afin de mesurer le BSW (% d’eau dans
l’effluent).
 Pression du séparateur, elle permet d'établir les débits mesurés
et ce en condition standard.
 On notera que les mesures effectuées sur le séparateur de test
ne sont utilisables que si le puits est stable durant le test.

Les Equipements – Le Puits 64


La Sécurité du puits

• Introduction
 Des systèmes de sécurité sont mise en place pour fermer le
puits en cas de situations d’urgences.
 Une situation d’urgence pourrait être un feu ou des variations de
pression anormales causes par une rupture des conduites, le
mauvais fonctionnement d’un équipement de surface, une tête
de puits endommagé ou une autre situation a risques.

Les Equipements – Le Puits 65


La Sécurité du puits

 Emergency shut down valve (ESDV)


– Isole une installation
– Peut-être fermée manuellement
– Verrouillée au coffret de commande local
 Shut down valve (SDV)
– Fermeture automatique par le système de contrôle
– Réouverture à distance ou automatique quand le défaut est
éliminé
– Peut être fermée localement

Les Equipements – Le Puits 66


La conduite des puits

Il faut savoir qu’il existe sur chaque site des procédures «marche /
arrêt » selon le type de puits rencontré (procédures OPERGUID)
et qu’elles font référence en matière d’operating.

Les Equipements – Le Puits 67


La conduite des puits

• OUVRIR UN PUITS
• Procédure d’ouverture du puits :
– Ouvrir toutes les vannes
d’isolement PG.
– Ouvrir SCSSV selon
procédure OPERGUID du
site.
– Ouvrir Lower Master
Valve
– Ouvrir Upper Master
Valve (SSV)
– Ouvrir Wing Valve
– Ouvrir Choke à la valeur
demandée.
– Vannes process aval
ouvertes

Les Equipements – Le Puits 68


La conduite des puits

Mise en service suite à ESD0 /


ESD1
– Procédure d’ouverture du
puits :
– Ouvrir toutes les vannes
d’isolement PG.
– Ouvrir SCSSV selon
procédure OPERGUID
du site.
– Ouvrir Upper Master
Valve (SSV)
– Ouvrir Wing Valve
– Ouvrir Choke à la valeur
demandée.

Les Equipements – Le Puits 69


La conduite des puits

Mise en service suite à SD2 / SD3


– Procédure d’ouverture du
puits :
– Ouvrir toutes les vannes
d’isolement PG.
– Ouvrir Upper Master Valve
(SSV)
– Ouvrir Wing Valve
– Ouvrir Choke à la valeur
demandée.

Les Equipements – Le Puits 70


La conduite des puits

• FERMER UN PUITS
 Les procédures de
fermeture d’un puits sont
le contraires de celles
pour l’ouverture.
– Fermer Choke
– Fermer Wing Valve
– Fermer Upper
Master Valve
• Il est important que les
vannes soient complètement
ouvertes ou fermées

Les Equipements – Le Puits 71


La conduite des puits

• MISE À DISPOSITION D’UN PUITS


 Le puits peut-être mis à disposition (dans une configuration bien
particulière) pour pouvoir effectuer des opérations de
maintenance ou de contrôle :
– opérations WIRELINE (mesures, nettoyage, remplacement
SCSSV, remplacement vannes GL)
– opérations WORKOVER (remplacement PCI / Tubing)
– opérations COILED TUBING/SNUBBING (acid,perfos,frac)
– Ces opérations nécessitent de descendre des équipements
suspendus à un câble ou à un flexible au travers de la tête
de puits et du tubing vers le fond du puits. Donc au travers,
aussi, des vannes SSV et SCSSV.

Les Equipements – Le Puits 72


La conduite des puits

• Troubleshooting
SI POURQUOI ? ALORS !

Espaces Annulaires

TBG ou CSG percé


(communication TBG/CSG ou
gisement/CSG)

EA1, EA2, EA3 Pression anormale (p/r aux Suivi journalier de la pression
données forage du puits) Mauvaise cimentation CSG EA.
Reporting à la hiérarchie

Packer fuyard

WELLHEAD
Fuite sur connexion liner Mauvais serrage raccord Reporting à la hiérarchie.
commande SCSSV

Connecteur Fuite sur connexion liner Interdiction de resserrer le


injection chimique Pression dans liner trop élevée raccord en pression

Les Equipements – Le Puits 73


La conduite des puits

VANNES

Ouvrir vanne isolement et


Vanne isolement sur wellhead refaire un essai d’ouverture /
fermeture SCSSV
fermée

SCSSV ne s’ouvre pas.


Liner commande bouché

SCSSV Défaut de fonctionnement de Reporting à la hiérarchie


l’armoire hydraulique de
commande

SCSSV ne se ferme pas


Défaut sur la vanne elle-même

Vanne isolement sur opérateur Ouvrir vanne isolement et refaire


un essai d’ouverture / fermeture
SSV fermée SSV

SSV ne s’ouvre pas.


SSV ne se ferme pas Liner commande bouché

SSV Défaut de fonctionnement de Reporting à la hiérarchie


l’armoire de commande

Défaut sur la vanne ou sur


l’opérateur de commande

Les Equipements – Le Puits 74


La conduite des puits

DUSE

Décalage % ouverture
Reporting à la hiérarchie
localement/salle de contrôle

Automatique Ne manœuvre pas

Manuelle Difficile à manoeuvrer Reporting à la hiérarchie

INSTRUMENTATION

PG
Pas de lecture PG H.S. . Remplacer PG en s’assurant de
l’échelle de mesure.

Vanne d’isolement bouchée Reporting à la hiérarchie.

Remplacer PG en s’assurant de
TG Pas de lecture
TG H.S l’échelle de mesure et de la
longueur de la sonde

Les Equipements – Le Puits 75

Vous aimerez peut-être aussi