Vous êtes sur la page 1sur 58

LES COMPTES

BANCAIRES
LE PLAN DE TRAVAIL
1. INTRODUCTION:LE COMPTE EN BANQUE
2. LES CONDITION D’UN COMPTE BANCAIRE
3. LE DROIT AU COMPTE
4. LE FONCTIONNEMENT D’UN COMPTE BANCAIRE
Moyens De Paiement (Virement ; Prélèvement ;TIP ; Chèque Bancaire)
La Consultation Et Le Relevé
La Procuration
5. COMMENT OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE ?
6. LES DIFFÉRENTS COMPTES BANCAIRES
A. Le  Compte Chèque
B. Le  Compte Courant 
C. Le  Compte ETRANGERS EN DINARS CONVERTIBLE (C.E.D.A.C)
D. Le  Compte DEVISE « PERSONNE PHYSIQUE »
E. Le Compte LIVRET EPARGNE BANQUE
F. Le  Compte DÉPÔT  À TERME (DAT)
G. Dépôt À Terme (Dat) Sans Intérêts
H. Le Compte Collectif
I. Le Compte À Court Terme 
J. Le Compte Sans Mouvements 
7. LA CLÔTURE DU COMPTE EN BANQUE
1.INDRODUCTION
1.INDRODUCTION: LE COMPTE EN
BANQUE
• Le compte en banque sert à déposer de
l'argent pour pouvoir en disposer pour ses
paiements.
• La banque met à la disposition de ses clients
divers outils pour qu'ils puissent gérer leur
argent. Parmi les services bancaires, le compte
bancaire en est le principal.
DEFINITION D’UN COMPTE BANCAIRE

• Le compte bancaire est un tableau intitulé au nom du


client. Il permet de tracer les entrées, sorties et soldes
d'argent.

• Ce compte enregistre les opérations de retrait et de


versement ainsi que toute opération qui diminue (débit)
ou augmente (crédit) les fonds du client avec la
détermination du solde pour ce ou ces produits ( compte
courant , compte d'épargne , compte de titres ...).
• Le client détenteur du compte est appelé
Titulaire du compte. Si le compte est détenu
par plusieurs personnes (compte joint entre
époux, compte en indivision, ...), on parle de
Co-titulaires.
2.CONDITIONS D’UN COMPTE BANCAIRE 
2.CONDITIONS D’UN COMPTE BANCAIRE 

• Toute personne majeure (ou âgée de 16 ans pour


un compte épargne), possédant une carte
d'identité et pouvant justifier d'un domicile, peut
ouvrir un compte bancaire.
• Une convention de compte est alors signée entre
la banque et le client : elle définit les modalités de
fonctionnement du compte.
• Le client doit recevoir alors les indications des
tarifs des services en lien avec le compte.
3.LE DROIT AU COMPTE
3.LE DROIT AU COMPTE

Parce que chaque personne a besoin de disposer d’un


compte bancaire pour percevoir un salaire, une
pension, des recettes ou pour régler des fournisseurs
et, également, pour conserver son argent en toute
sécurité, la loi relative à la monnaie et au crédit a
instauré un droit au compte en Dinars pour toute
personne physique ou morale domiciliée en Algérie.
ce droit s’applique aussi bien aux particuliers, qu’aux
entrepreneurs individuels, aux professionnels, aux
entreprises, aux associations et à toutes autres
personnes morales régulièrement constituées.
3.LE DROIT AU COMPTE

Si vous ne disposez d’aucun compte de dépôt dans


une banque, soit parce que vous n’en avez jamais
eu, soit parce que votre ancien compte a été
clôturé, vous pouvez demander l’ouverture d’un
compte dans l’agence bancaire de la place de
votre choix.
Même si vous êtes en mesure de justifier de votre
identité et de votre domicile, l’agence auprès de
laquelle vous demandez l’ouverture d’un compte
bancaire peut vous opposer son refus sans qu’elle
ne soit tenue de vous en donner la raison.
4.FONCTIONNEMENT DU
COMPTE BANCAIRE
A.MOYENS DE PAIEMENT

Lorsque le compte est ouvert, la banque remet au


titulaire un relevé d'identité bancaire (RIB) qui
indique les coordonnées bancaires du compte.
A.MOYENS DE PAIEMENT

Dès lors, les moyens de paiement dont dispose le


titulaire sont :
• les virements,
• les prélèvements,
• les TIP,
• les chèques de banque
a. VIREMENT BANCAIRE

• Le virement bancaire est un transfert d'argent


d'un compte à un autre, effectué de manière
électronique, soit en se rendant à la banque,
soit par internet.
• Les comptes concernés ne sont pas
forcément domiciliés dans la même agence
ou dans la même banque.
a. VIREMENT BANCAIRE

• La personne qui reçoit l'argent est le


bénéficiaire ; celle qui doit de l'argent est
l'émetteur ou donneur d'ordre.

• Pour effectuer un virement, le compte de


l'émetteur doit posséder la somme d'argent en
question, sinon l'ordre de virement peut être
refusé et aura pour conséquence le règlement
de frais bancaires.
a. VIREMENT BANCAIRE

• Faire un virement est une opération


irrévocable.
• Un virement entre deux comptes dans la même
banque est très souvent gratuit. Un virement à
destination d'un compte domicilié dans une
autre banque, qu'il soit pour la même personne
ou pour une autre, est souvent payant .
• Recevoir un virement est toujours gratuit.
b. PRÉLÈVEMENT BANCAIRE
• Le prélèvement bancaire est l'autorisation à
un organisme (public ou privé) de prendre de
l'argent sur son propre compte bancaire. On
parle aussi d'ordre général de paiement.
• Pour un paiement ponctuel, le prélèvement
passe par un titre interbancaire de paiement.
Pour un paiement récurrent, il est possible de
donner une autorisation de prélèvement
bancaire automatique.
b. PRÉLÈVEMENT BANCAIRE
• Le prélèvement automatique est utile pour :
• les abonnements (gaz, électricité, eau,
téléphone, presse, télévision),
• les cotisations,
• les loyers,
• les mensualités de crédit,
• les redevances,
• etc.
c. TITRE INTERBANCAIRE DE
PAIEMENT (TIP)
• Le titre interbancaire de paiement est émis par
l'organisme qui veut se faire payer une facture.
Aussi le TIP est généralement joint à la facture.
• Le titre interbancaire de paiement est mis en
place avec le conseiller bancaire de
l'organisme, car il doit respecter un certain
formalisme (présentation, encre, papier) afin
de permettre son traitement optique.
c. TITRE INTERBANCAIRE DE
PAIEMENT (TIP)
Le TIP comprend les mentions suivantes :
• le nom du créancier,
• le nom du débiteur,
• les coordonnées bancaires du payeur,
• la référence de la facture,
• le montant à payer,
• un espace pour que le payeur date et signe.
d. CHÈQUE DE BANQUE 
• Le chèque de banque est, comme son nom
l'indique, émis par la banque.
• Il concerne très souvent des règlements de
grosses sommes d'argent pour l'achat :
• d'une voiture,
• d'un appartement...
d. CHÈQUE DE BANQUE 
• Étant émis par la banque, le paiement de ce
chèque est assuré : la banque s'engage à la place
du titulaire du compte pour le bénéficiaire.
• Très souvent, avant d'émettre le chèque, la banque
prélève l'argent ou provision sur le compte du
client. Ainsi,  le chèque de banque ne peut pas être
refusé pour manque de provision sur le compte ; il
ne peut être « un chèque sans provision ».
B.LA CONSULTATION ET LE RELEVÉ

• Un compte bancaire est consultable à tout


moment par son détenteur ; cela peut être fait
directement à la banque ou par internet.
• La banque fournit à son client,
périodiquement, un relevé bancaire.
C.LA PROCURATION
• À tout moment, le client peut donner une
procuration à une ou plusieurs personnes sur
son compte, c'est-à-dire qu'il autorise cette ou
ces personne(s) à utiliser le compte. Le
titulaire du compte reste la personne
juridiquement responsable des opérations sur
le compte bancaire.
C.LA PROCURATION
• Les découverts sont autorisés sur certains
comptes ; attention à ceux qui ne le sont pas
ou aux dépassements d'autorisation qui
peuvent coûter très cher.
5.COMMENT OUVRIR UN
COMPTE BANCAIRE ?
5.COMMENT OUVRIR UN
COMPTE BANCAIRE ?
• Les formalités sont simples : il faut s'identifier,
justifier de revenus et ne pas être interdit
bancaire. 
• Vous devez fournir un certain nombre de
pièces: un certificat de résidence, une
attestation de revenus (salaire, retraite, etc.),
même si ces revenus ne sont pas versés dans
la banque sollicitée, et une preuve de votre
identité
5.COMMENT OUVRIR UN
COMPTE BANCAIRE ?
• Une fois le dossier constitué, la banque doit
vérifier que vous n'êtes pas interdit bancaire
avant de vous délivrer un chéquier ou une
carte: elle doit consulter la Centrale des
impayés auprès de la Banque d'Algérie. Cette
Centrale recense les incidents de paiement
éventuels du demandeur. Sans réponse au
bout de 10 jours, la banque peut délivrer le
carnet de chèques.
5.COMMENT OUVRIR UN
COMPTE BANCAIRE ?
• En clair, sachez que lorsque' vous recevez un
chèque en paiement, la personne qui l'a émis a
été contrôlée par sa banque : le risque
d'impayé est donc très réduit.
6.LES DIFFÉRENTS COMPTES
BANCAIRES
6.LES DIFFÉRENTS COMPTES BANCAIRES

• Il existe différentes sortes de comptes


bancaires :
A.LE COMPTE CHÈQUE 

C’est un compte de dépôt à vue ouvert pour


abriter des fonds versés au profit des
particuliers appelés « personnes physiques »
et ou « personnes morales » sans but lucratif.
Il permet à son titulaire d’effectuer plusieurs
opérations telles que le versement, le
virement et le retrait.
A.LE COMPTE CHÈQUE 

C’est un écrit par lequel le tireur donne ordre au


tiré de payer à vue une somme déterminée au
bénéficiaire ou à son ordre.
le chèque  comme instrument de paiement
revêt des formes variées, différenciées par des
mentions telles que le barrement, la
certification, le visa.
B.LE COMPTE COURANT 
Compte de dépôt à vue ouvert à des
commerçants, industriels ou à des personnes
morales telles que : entreprises privées,
nationales et des collectivités pour leurs
opérations professionnelles.
B.LE COMPTE COURANT 

Cette catégorie de compte est alimentée par


des jeux réciproques d’écritures, des remises
d’espèces, d’effets de commerce, même
créditeur ce compte concerne une clientèle
qui peut bénéficier d’un crédit de banque.
Tout come le compte chèque, ce compte
donne lieu à la confection de chéquiers pour
les titulaires.
C.LE COMPTE ETRANGERS EN
DINARS CONVERTIBLE (C.E.D.A.C)
Compte ouvert à une personne physique ou
morale de nationalité étrangère. Les modalités
d’ouverture et de fonctionnement des
comptes (CEDAC) sont régies par la
réglementation en vigueur.
Les dépôts à vue en compte CEDAC ne
donnent lieu à aucune rémunération.
C.LE COMPTE ETRANGERS EN
DINARS CONVERTIBLE (C.E.D.A.C)
Les dépôts à terme en compte CEDAC ouvrent
droit, si leur montant est au moins égal à la
contre valeur en dinars, au profit de leurs
titulaires, aux taux créditeurs selon les
conditions de banque.
C.LE COMPTE ETRANGERS EN
DINARS CONVERTIBLE (C.E.D.A.C)
Les modalités d’ouverture et de fonctionnement
des comptes ouverts en devises au profit des
personnes physiques (résidentes ou non résidentes)
et des personnes morales (résidentes ou non
résidentes), sont régies par la réglementation en
vigueur.
Les conditions de rémunération de ces comptes
sont fixées périodiquement par la Banque d’Algérie.
D.LE COMPTE DEVISE
« PERSONNE PHYSIQUE »
Compte ouvert au nom d’une personne
physique de droit Algérien, néanmoins, ce
compte ne donne pas lieu à la confection d’un
chéquier au bénéfice du titulaire.
E.LE COMPTE LIVRET EPARGNE
BANQUE 
• C’est un compte de dépôt à vue qui est
productif d’intérêts, ouvert à des personnes
physiques pour épargner leurs économies avec
ou sans rémunérations, selon l’option de
l’épargnant. Il est matérialisé par un livret.
C’est un compte ouvert aux particuliers, pour
des opérations personnelles.
E.LE COMPTE LIVRET EPARGNE
BANQUE 
• Ils peuvent ouvert aux mineurs non émancipés
dans les conditions régissant l’ouverture et le
fonctionnement des comptes de mineurs.
La convention d’ouverture de compte est un
contrat d’engagement entre le client et la
banque. Elle détermine les modalités de
gestion et de fonctionnement.
E.LE COMPTE LIVRET EPARGNE
BANQUE 
• Les conditions de rémunération des comptes
sur livret d’épargne sont fixées par les
conditions de banque.
F.LE COMPTE DÉPÔT  À TERME
(DAT)
C’est un compte à terme ouvert à  des
personnes physiques ou morales disposant
d’un certain capital  placé pour une durée
déterminée, rémunéré à des taux d’intérêts
variables.
Un compte de dépôt doit être ouvert pour
chaque opération de dépôt.
G.DÉPÔT À TERME (DAT) SANS
INTÉRÊTS
Le compte à terme sans intérêts est une
formule de placement à terme par laquelle
l’épargnant demande à sa banque, de bloquer
une certaine somme, pour un certain temps.
G.DÉPÔT À TERME (DAT) SANS
INTÉRÊTS
Le bénéficiaire peut être une personne physique et 
morale jouissant d’une capacité juridique et
titulaire d’un compte de dépôt à vue (Compte
chèque, Compte courant). Aucune rémunération
n’est perçue dans cette procédure.
Si le dépôt ne donne pas lieu à un renouvellement,
le montant du dépôt doit être viré au crédit du
compte chèque du client et le compte DAT doit être
clôturé.
H.LE COMPTE COLLECTIF
C’est un compte ouvert au nom de plusieurs
personnes sans limitation de nombre. Les
personnes co-titulaires peuvent être :
 Mari et femme.
 Personnes ayant un intérêt particulier à traiter
leurs affaires dans un seul compte
I. LE COMPTE À COURT TERME 
C’est un compte de dépôt à court terme
intermédiaire entre l’épargne à vue et
l’épargne à terme ouvert aux entreprises et
aux particuliers.
Le montant minimal et la durée minimale sont
fixés selon la réglementation en vigueur. Les
intérêts sont décomptés et payés par l’agence,
déduction faite de l’impôt retenu au profit du
Trésor Public.
J.LE COMPTE SANS MOUVEMENTS 
Comptes de clientèle qui n’ont enregistrés
aucune opération réelle ni au débit ou au
crédit depuis une période minimale d’une
année, à partir de la précédente révision
annuelle  de compte. Ces comptes sont gérés
par le service clientèle de la direction de la
comptabilité.
7.LA CLÔTURE DU COMPTE EN BANQUE
7.LA CLÔTURE DU COMPTE EN BANQUE

• La clôture d'un compte en banque est


réglementée. Elle peut nécessiter du temps.
• Le compte bancaire peut être clôturé à tout
moment et sans préavis par son détenteur. Il
doit alors envoyer à sa banque un courrier
recommandé avec demande d'accusé de
réception pour demander la clôture du
compte.
7.LA CLÔTURE DU COMPTE EN BANQUE

• Il est conseillé, pour que la clôture du compte


se passe sans problème, de laisser pendant
plusieurs mois le compte inactif afin que tous
les chèques émis aient été déposés et que
tous les prélèvements automatiques aient été
arrêtés.
7.LA CLÔTURE DU COMPTE EN BANQUE

• Lors de la clôture d'un compte, la banque :


• récupère les chèques non utilisés et la carte
bancaire,
• perçoit une provision pour agios (si le compte
a été débiteur),
• règle le solde (si le compte est créditeur).
*COMMENT FERMER SON COMPTE EN BANQUE ?

Pour fermer un compte en banque, il est


conseillé de :
 commencer par ouvrir un autre compte
bancaire, dans une autre banque ;
*COMMENT FERMER SON COMPTE EN BANQUE ?

 donner vos nouvelles coordonnées bancaires


à tous les organismes qui vous versent de
l'argent par virement (employeur, CAF,
Assurance maladie, caisse de retraite) ;
*COMMENT FERMER SON COMPTE EN BANQUE ?

 donner une nouvelle autorisation de


prélèvement à tous les organismes qui
prélèvent de l'argent directement sur votre
ancien compte (centre des impôts, compagnie
d'assurances, abonnements électrique, de gaz,
d'eau, téléphonique, internet, télévisuel, de
presse, organismes de crédit...) ;
*COMMENT FERMER SON COMPTE EN BANQUE ?

 solder tous les crédits en cours auprès de la


banque où l'on veut fermer son compte ;
 laisser un minimum d'argent pour les
chèques émis non encore encaissés
(attention à ne pas en laisser trop peu pour
ne pas risquer de payer des agios), et ne plus
utiliser son compte pendant plusieurs mois ;
*COMMENT FERMER SON COMPTE EN BANQUE ?

 quand tous les chèques en suspens sont


passés, envoyer son courrier recommandé
pour demander la clôture du compte.

Vous aimerez peut-être aussi