Vous êtes sur la page 1sur 13

le lien entre la pédagogie et la didactique

• La didactique est attachée aux contenus disciplinaires et à leur processus


d'apprentissage alors que la pédagogie donne un style d'enseignement
sur le terrain. La didactique est fortement ancrée dans sa discipline,
la pédagogie traverse les disciplines par des méthodes.
• « La pédagogie est la conduite ou l’accompagnement de celui qui
s’éduque, ou encore la relation d’éducation établie entre l’éducateur et
celui qui s’éduque. L’accent est mis sur les aspects relationnels de
l’apprentissage. (…) La didactique concerne l’accès au savoir par celui
qui s’éduque ou encore l’activité corrélative d’apprentissage et
d’enseignement de celui qui vise à travers son éducation un
développement lié à l’exercice de ses facultés intellectuelles. L’accent
est mis sur la dimension cognitive de l’activité éducative  des actions et
des attitudes.
Comment être un bon didacticien
 Maitriser sa discipline.
 Etre compétant en ce qui concerne les divers
matières de sa discipline et ne pas faire de
différences entre eux.
 Schématiser et simplifier les grandes tâches.
 Diversifier les méthodes de l’enseignement et
d’évaluations.
 Rendre le cours pertinent et éviter la monotonie.
Comment être un bon pédagogue
  Simplifier le savoir .
 Partagez avec les autres le savoir, le savoir-faire, le savoir-
être, le savoir-transmettre ,le savoir-apprendre expérience.
 Etre méthodique, systématique, logique et cohérent avec les
autres.
 Elevez les autres, encouragez les à progresser à leur niveau
et à leur rythme.
 Laissez la place aux erreurs et prenez l’habitude d’en tirer
des leçons.
Niveaux de réflexion
Education: niveau plus général ,il est le fait de
toute la société (état ,enseignants ,parents …)
Pédagogie: le niveau de la relation entre
l’enseignant et l’apprenant dans un cadre
intitutionnel ,la relation maitre/élève.
Didactique: c’est le niveau de l’enseignement
dans le cadre d’un programme, des cours, des
matières, disciplines…
Approche: orientation de la didactique qui marque
rôle de l'enseignant et de l'apprenant, la nature des 
activités mises en œuvre et des matériaux
pédagogiques utilisés. comme l’approche
communicative ,cognitive ,actionnelle …
 Méthode: c’est la mise en œuvre de l’approche , la
façon spécifique que choisit l’enseignant avec l’élève.
 Technique: est une pratique d’enseignement propre à
l’enseignant qui l’emploi même s’il ne reflète pas les
orientations des approches.
La communication enseignant/élève:
• Vérification: poser des questions indirects qui aident
les enseignants à découvrir ce que les élèves pensent
ou ressentent réellement plutôt que de supposer.
 Qu’est-ce que tu essayais de faire  ?
 Quel est ton objectif  ?
 Comment vas-tu t’y prendre pour…  ?
 Est-ce que tu peux m’expliquer  ?
 Peux-tu m’en dire plus  ?
 Et puis  ?
• Inviter et encourager:Si nous répétons une solution
qui ne fonctionne pas, alors nous devons apprendre
à faire autrement. Il n’y a pas de bonne façon de
faire quelque chose d’inefficace…
• L’invitation et l’encouragement stimulent une
communication efficace en utilisant l’invitation et
l’encouragement. Impliquer les élèves dans
l’organisation des activités et dans la recherche de
solutions les aident à se prendre en charge par eux-
mêmes.
• Valoriser: Plutôt qu’avoir des attentes, il est encourageant d’être
à l’affût d’occasions pour valoriser les réussites des élèves  (aussi
petites soient-elles) et leurs singularités, leurs forces, leurs
qualités.
• Ainsi, les temps d’échange en classe permettent aux enseignants
et aux élèves de reconnaître la valeur des uns et des autres à
travers l’échange d’appréciations positives et la recherche de
solutions aux problèmes rencontrés par le collectif. l’on valorise
chaque pas vers une plus grande maturité et un
accomplissement de son potentiel, on encourage l’élève.
• Lorsque l’on en demande trop et trop vite, on le décourage. –
Jane Nelsen
• Le respect: Au lieu de critiquer les élèves pour ce qu’ils ne
perçoivent pas chez les autres, les enseignants peuvent les aider à
acquérir des compétences émotionnelles et relationnelles.
• Exemple: plutôt de dire  : «  Tu n’as rien compris aux consignes !
Je suis sûr que tu n’écoutais pas, comme d’habitude !  », on
pourrait essayer  : «  Qu’est-ce que tu as compris des instructions
de ce projet  ?  » ou «  Qu’avais-tu en tête lorsque tu as répondu
aux questions de cette façon  ?  ».
• La communication ne se limite pas à un échange de mots.
Lorsqu’elle est efficace, la communication est ancrée dans l’écoute,
le respect, la curiosité et la responsabilisation. – Jane Nelsen
Conclusion