Vous êtes sur la page 1sur 21

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Ecole Nationale Polytechnique d’Oran « Maurice Audin »

Module: Modélisation des structures par


La Méthode des Eléments Finis
Niveau: 3ème année ingéniorat
Filière: Bâtiment Durable
Modélisation des structures par la méthode
des éléments finis

Enseignant:
M. CHAIBEDRA Belkacem
Aperçu historique
 1950: Application des méthodes matricielles à l'analyse
structurelle
 Fin 1950: Introduction de la méthode du déplacement et de la
rigidité pour les structures aérospatiales complexes
 1960: date de naissance du nom «éléments finis»
 1970: MEF applications principalement dans l'industrie
aérospatiale et automobile (NASA -> NASTRAN)
 1980: développement des ordinateurs puissants
 1997: La MEF est l'outil standard pour l'analyse structurelle
CONCEPTS DE BASE {F} = [K] {Δ}

 Un problème donné est discrétisé en divisant le


domaine d'origine en sous-domaines de forme
simple, appelés éléments.
Y v
u

X [ k ]e { u }e = { f }e

 Chaque élément est assez simple, et le programme


peut comprendre ses propriétés mécaniques assez
facilement
 En sommant toutes les contributions d'éléments, on
obtient le comportement du modèle entier
Terminologies
 Chaque élément est connecté à son voisin
uniquement en un certain nombre de points,
appelés nœuds
Nœuds

 Chaque nœud a 6 possibilités indépendantes de se


déplacer: 3 translation et 3 rotation

 Ces possibilités de déplacement indépendantes


sont appelées degrés de liberté (DDL)
Déplacement v θ Rotation

u
Déplacement
Algorithme du programme MEF
 Représenter un modèle continu sous la forme d'une
collection d'éléments et de connexions

Structure réelle Structure discrétisée


 Formuler les matrices de rigidité élémentaires [k]e
 Assemblage de toutes les matrices de rigidité des éléments à
une matrice de rigidité globale [K]g
 Générer le vecteur de charge [F]
 Résoudre l’équation [F]=[K][Δ]
 Calculer les déformations et les contraintes des éléments

Nous allons illustrer cela à l'aide d'un exemple simple ...


ROBOT STRUCTURAL ANALYSIS

Méthode des éléments finis Calcul des efforts

Règlements Dimensionnement
BAEL
Eurocode
ACI
…..
Application de la méthode des éléments finis pour le calcul des structures

01) Système chargé axialement


LOI DE HOOKE Ϭ : Contrainte Normale
E : Module de Young
Ϭ=E.ε ε : Déformation

E, A L
 
=
u

F K : Rigidité Axiale
  𝑬. 𝑨
𝑭= .𝒖
𝑳 {F} = [K]
{Δ}
1 F1, u1

Conditions aux limites


E, A L Elément 1: E, A, L
Nœud 1: F1, u1 Encastrement au nœud 1
1 U1 = 0
Discrétisation Nœud 2: F2, u2

u
2 F2, u2

F
F1,U1 F1
1 F=K.Δ 1 F=K.Δ

  F1 = K . U1 => F1 =   F1 = -F2 => F1 =

  F2 = - F1 =>   F2 = K . U2 =>

2 2
F2 F2,U2
  F1 =
  F2 =

Ecriture Matricielle

F1 = [K] U1
F2 U2
Matrice de rigidité
(cas d’un chargement axial)
Vecteur Forces Vecteur Déplacements
  𝑬𝑨 𝑬𝑨
F1
F2 =
[

𝑳
𝑬𝑨
𝑳

𝑬𝑨
𝑳
𝑳
] U1
U2

  Matrice de rigidité (chargement axial)

[K] =
EXEMPLE N°01
Modèle Continu
F = 1000 N

A = 20mm2
E = 210000 N/mm2 L = 50 mm

A = 50mm2 L = 50 mm
E = 210000 N/mm2

01) Donner l’expression des matrices de rigidité élémentaires [K]e


02) Former la matrice de rigidité global [K]g
03) Calculer les déplacements des nœuds et déduire les déformations des barres
04) Calculer les contraintes normales.
SOLUTION DE L’EXEMPLE N°01
Etape N°01: Discrétisation du model

Modèle discret

Noeud 3
A2 = 20mm 2

E = 210000 N/mm2 Element 2


L = 50 mm
Noeud 2
+
A1 = 50mm 2

E = 210000 N/mm2 Element 1


L = 50 mm
Noeud 1
Etape N°02: Calcul des matrices de rigidité élémentaires

Elément N°01
  𝐴 1𝐸 𝐴 1𝐸 1 2
[  𝐾 ] 1 ¿
[ −
𝐿
𝐴 1𝐸
𝐿

𝐿
𝐴1 𝐸
𝐿
] ⇒
  [ 𝐾 ] 1   2 10000
¿
[
− 210000
− 210000 1
210000 2 ] N/mm2

Elément N°02
  𝐴 2𝐸 𝐴2𝐸 2 3
[  𝐾 ] 2 ¿
[ −
𝐿
𝐴2𝐸
𝐿

𝐿
𝐴 2𝐸
𝐿
]   2
 
¿
[ 8 4000
− 84000
− 84000
84000 ] 2
3 N/mm2

Etape N°03: Assemblage des matrices de rigidité


Remarque:
03 Nœuds => matrice de rigidité global (3x3)
1 2 3
2 10000
  − 210000 0 1

0 [
[ 𝐾 ] 𝑔 ¿ − 210000 2 10000+84000 − 84000 2 N/mm2
− 840000 84000 3
]
Matrice de rigidité global

  2 10000 − 210000 0

[
[ 𝐾 ] 𝑔 ¿ − 210000
0
294000
− 84000
− 84000
84000 ] N/mm2

Vecteur Force Vecteur Déplacement Conditions aux limites


F1 U1
{F} = {U} = U1 = 0
F2 N U2 mm
F3 U3

Etape N°04: Calcul des déplacements {F} = [K] {u}


F1   2 10000 − 210000 0 0
0
-1000 [
¿ − 210000
0
294000
− 84000
− 84000
84000 ] U2
U3

(294000 * U2) + (-84000 * U3) = 0 U2 = - 0,0048 mm


(-84000 * U2) + (84000 * U3) =-1000 U3 = - 0,0167 mm
Etape N°05: Calcul des déformations
Elément 01:

Elément 02:

Etape N°06: Calcul des contraintes


Elément 01:
Ϭ1 = E . ε1 => Ϭ1= 20 N/mm2
Elément 02:
Ϭ2 = E . ε2 => Ϭ2= 50 N/mm2
Exercice 2:   Données:
P P = 500 KN
E = 210000 MPa
L = 5m
= 235 MPa (Acier E24)
profilé : IPE 100 : A = 10,3232cm2

Calculer :
1) Le déplacement, déformation et Contrainte.
2) Vérifier la condition de résistance

Remarque: Ignorer la vérification du flambement


Solution de l’Exercice 2: P

Etape N°01: Discrétisation du model 2


Etape N°02: Calcul des matrices de rigidité élémentaires

Elément N°01
  𝐴𝐸 𝐴𝐸
[ 𝐾 ] ¿
− [
𝐿
𝐴𝐸
𝐿

𝐴𝐸
𝐿
𝐿
] 1

Vecteur Force Vecteur Déplacement


F1 U1
{F} = {U} =
F2 U2
Etape N°03: Calcul des déplacements {F} = [K] {u}

  𝑬𝑨 𝑬𝑨
F1
-P =
[−
𝑳
𝑬𝑨
𝑳

𝑬𝑨
𝑳
𝑳
] 0
U2

  -P =   U2 = = -11,53mm

Etape N°04: Calcul des déformations

Etape N°05: Calcul des contraintes

Ϭ = E . ε => Ϭ= 484,34 N/mm2


Répartition des charges sur les nœuds

Poids propre  𝒒𝒍


𝟐
2
q

1
q=A.ρ  𝒒𝒍
𝟐