Vous êtes sur la page 1sur 17

Centre universitaire Elwancharissi

Institut des sciences et technologie


Département de science de la nature et de la vie

Northern blot
REALISE PAR:

❑Mechti imen
❑MARIF Souad
❑Benzerrouk yamina
❑Benkaddour Ikram

01
PLAN :
Introduction
Définition
l'utilisation
principe
protocole
Exemple
Les avantages
Les inconvénients
Conclusion

02
Introduction :
Nos connaissances actuelles sur les événements biologiques qui se
produisent dans les cellules des organismes vivants peut être attribuée à
l'existence de beaucoup techniques de laboratoire utilisées dans l'étude de
ces processus
Parmi ces techniques est la technique « Northern blot» est très utile dans
l'analyse de l ARN
La plupart des informations disponibles qui sont connaissons aujourd'hui
sur l'expression des gènes et les fonctions d'ARN peuvent être attribués à
cette technique
.

03
Définition :
Une méthode de laboratoire utilisée pour détecter spécifiquement des molécules
d'ARN spécifiques au sein d'un mélange d'ARN
Northern bot peut être utilisé pour analyser un échantillon d'ARN à partir d'un
tissu ou un type particulier de cellule a fin de mesurer l'expression de gènes
d'ARN spécifiques .

04
Utilisation:

L'étude directe de l'expression de gènes au niveau de l'ARN


Détection de la taille de transcription ARN
Étudier la dégradation des ARN
Étudier épissage de l'ARN peut détecter des transcrits
d'épissage alternatif
Étude la demi-vie de ARN
IRES étude(site d'entrée interne des ribosomes)pour
supprimer la possibilité de la digestion d'ARN
Souvent utilisé pour confirmer et de vérifier transgéniques
05
Principe

Séparation des ARN sur gel par électrophorèse


Transfert des ARN sur membrane ( capillarité )
Hybridation de la membrane avec une sonde spécifique
du gène d'intérêt
Protocol:
La première étape d'un Northern blot consiste à dénaturer ou séparer l'ARN dans l'échantillon
en brins simples, ce qui garantit que les brins sont dépliés et qu'il n'y a pas de liaison entre les
brins.
Les molécules d'ARN sont ensuite séparées selon leur taille en utilisant électrophorèse sur gel
Après la séparation, l'ARN est transféré du gel sur une membrane de transfert.
Une fois le transfert terminé, la membrane de transfert porte toutes les bandes d'ARN à
l'origine sur le gel.
Ensuite, la membrane est traitée avec un petit morceau d'ADN ou d'ARN appelé sonde, qui a
été conçu pour avoir une séquence complémentaire d'une séquence d'ARN particulière dans
l'échantillon; cela permet à la sonde de s'hybrider ou de se lier à un fragment d'ARN spécifique
sur la membrane
De plus, la sonde a un marqueur, qui est généralement un atome radioactif ou un colorant
fluorescent. Ainsi, après l'hybridation, la sonde permet de détecter la molécule d'ARN d'intérêt
parmi les nombreuses molécules d'ARN différentes sur la membrane
Botrytis cineria: est un champignon
pathogène qui est responsable de la
poitrine grise maladie
cryptogamique ; et de la poitrine
noble
Les étapes de technique northern blot
Les ARN totaux extraits a partir
des feuilles détachées de tomate
Séparation par électrophorèse
d’agarose dénaturant
les ARN sont transfères sur un
membrane de nylon
La membrane est récupérée et
puis hybridée avec des sondes
marques
Puis exposition a un film
autoradiographie
11
12
13
Les Inconvénients:
La dégradation de l'échantillon par ARNase qui peuvent être par une
bonne stérilisation de la verrerie et l'utilisation des inhibiteurs de Rnase
comme DEPC ( diethylpyrocarbonate )

Les produit chimique utilisé dans la plupart des taches du Northern blot
peut être un risque pour le chercheur, comme leformaldéhyde,le matières
radioactives,le bromure dethidium,et la lumière UV sont tous nuisibles
dans certaines exposition

07
Les avantages
La détection de la taille ARN
L'observation des produits d'épissage alternatifs d ARN
L'utilisation de sondes ayant une homologie partielle
La qualité et la quantité d ARN peut être mesuré sur le gel avant le tampon et les
membranes peuvent être stockées avec sonde pendant des années
L explication des marqueurs tumoraux spécifique par hybridation ARN – ADN

11
Conclusion :

Northern blot, même si une technique relativement ancienne est


encore aujourd'hui utile dans l'étude et l'analyse de lARN
Cette situation est attribuable à sa flexibilité, simplicité
La technique sest avérée utile et indispensable dans l'étude e
l'analyse de olécules dARN dans les cellules des organismes;
application de cette technique dans lARN lié demandes de
renseignements devrait se poursuivre dans plusieurs décennies a
venir

12
Merci !!

Vous aimerez peut-être aussi