Vous êtes sur la page 1sur 14

DOMOTIQUE Présentation

La domotique
Le mot domotique vient de domus qui signifie «domicile » et du suffixe –tique qui fait référence à la technique.
La domotique regroupe l’ensemble des techniques de :
 L’électronique.
 L’automatisme.
 L’informatique.
 La télécommunications.
La domotique vise à apporter des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort (gestion d’énergie, optimisation
de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores,
etc.) que l’on peut trouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics…etc.
Différents domaines d’application de la domotique 
 Domotique pour le confort :
Gestion de l’éclairage, gestion du chauffage, gestion des volets roulants……., par simple action d’une commande, toutes ces
tâches sont simplifiées grâce à la domotique.
 Domotique pour l’énergie : 
L’un des enjeux de la domotique est d’améliorer significativement l’efficacité énergétique des bâtiments.
Les maisons dites « intelligentes » ou connectées sont équipées d’un ensemble de technologies innovantes permettant
d’améliorer de manière globale leurs performances énergétiques sans perte de confort.
 Domotique pour la sécurité :
Un des domaines d'application de la domotique est la sécurité des biens et des personnes par des systèmes d'alarme qui
préviennent par exemple par des risques techniques.
 Domotique pour la santé : 
La domotique trouve aujourd’hui de nouvelles applications dans le domaine de la santé. En installant des systèmes
domotiques dans les maisons des personnes en situation de handicap.
La maison intelligente
Pour faire simple, une maison intelligente est une maison dans laquelle plusieurs objets et appareils sont connectés à votre
Smartphone. Du thermostat à l’éclairage, tous ces appareils intelligents («smart devices ») communiquent entre à partir
d’une connexion internet sans fil.
Une maison intelligente est une maison partiellement ou totalement automatisée. Dans une maison intelligente, plusieurs
petites applications peuvent être connectées. La transformation de votre habitation en maison intelligente peut donc se faire
progressivement. Le grand intérêt d’une maison connectée est que la communication se fait de manière bilatérale. À l’aide de
votre Smartphone, vous gérez vos appareils à distance et ces derniers vous envoient des informations pratiques.
(On
 parle de LAN lorsque les distances concernées sont
Domotique sans fil :
de l'ordre de quelques dizaines de mètres.)
Les réseaux sans fil sont basés sur une liaison utilisant des(Lorsque
ondes radioélectriques (radio
la distance dépasse et infrarouges)
quelques au lieu
centaines de mètres et à atteindre
jusqu'à la place
quelques kilomètres,
des câbles habituels. Il existe plusieurs technologies se distinguant d'une part on
parparle de MAN.) d'émission utilisée ainsi que le
la fréquence
débit et la portée des transmissions. Les réseaux sans fil permettent de relier très facilement des équipements distants d'une
dizaine de mètres à quelques kilomètres.
Les catégories de réseaux sans fil :

(Lorsque la distance est au-delà de quelques kilomètres on a


alors affaire à un WAN. )
(On parle de PAN, lorsque la plus longue distance ne
pouvant pas dépasser quelques centaines de mètres.)
Les réseaux personnels sans fil (WPAN: Wireless Personal Area Network) :
 Il existe plusieurs technologies utilisées pour les WPAN :
Infrarouges

Les liaisons infrarouges permettent de créer des liaisons sans fil de quelques mètres avec des débits pouvant monter à
quelques mégabits par seconde. Cette technologie est largement utilisée pour la domotique (télécommandes) mais souffre
toutefois des perturbations dues aux interférences lumineuses. L'association irDA (infrared data association) formée en
1995 regroupe plus de 150 membres.

Principe de fonctionnement:
La commande électrique est assurée par rayon infrarouge, dont les caractéristiques sont celles de la lumière : il se propage
en ligne droite, se réfléchit sur les surfaces claires et ne traverse pas les murs. Ces propriétés le destinent donc aux usages
« intramuros ». La puissance de l’émission étant très faible, la portée est limitée à une vingtaine de mètres
Bluetooth
Bluetooth est une technologie de réseau personnel sans fils. Contrairement à la technologie IrDa (liaison infrarouge), les
appareils Bluetooth ne nécessitent pas d'une ligne de vue directe pour communiquer, ce qui rend plus souple son utilisation et
permet notamment une communication d'une pièce à une autre, sur de petits espaces. Chaque appareil doit disposer d'une
puce électronique contenant le protocole Bluetooth.

L'objectif de Bluetooth est de permettre de transmettre des données ou de la voix entre des équipements possédant un circuit
radio de faible coût, sur un rayon de l'ordre d'une dizaine de mètres à un peu moins d'une centaine de mètres et avec une
faible consommation électrique.

ZigBee

La technologie ZigBee (connue sous le nom IEEE 802.15.4) permet d'obtenir des liaisons sans fil à très bas prix et avec une
très faible consommation d'énergie, ce qui la rend particulièrement adaptée pour être directement intégrée dans de petits
appareils électroniques (appareils électroménagers, hifi, jouets, ...).

La technologie Zigbee, opérant sur la bande de fréquences des 2,4 GHz et sur 16 canaux, permet d'obtenir des débits pouvant
atteindre 250 Kb/s avec une portée maximale de 100 mètres environ. ZigBee comme Bluetooth réside dans une puce
électronique. Beaucoup moins connue que Bluetooth, ZigBee est une norme de transmission de données sans fil permettant la
communication de machine à machine. Sa très faible consommation électrique et ses coûts de production très bas en font une
candidate idéale pour la domotique ou les matériels de type capteur, télécommande ou équipement de contrôle dans le secteur
industriel.
Les réseaux locaux sans fil (WLAN: Wireless Local Area Network)
 
Le réseau local sans fil (noté WLAN pour Wireless Local Area Network) est un réseau permettant de couvrir l’équivalent
d’un réseau local d’entreprise, soit une portée d’environ une centaine de mètres. Il permet de relier entre-deux les terminaux
présents dans la zone de couverture.
Il existe plusieurs technologies concurrentes :

- Le Wifi
 
Le Wifi, contraction de Wireless Fidelity, est un ensemble de fréquences radios qui éliminent les câbles, partage une
connexion Internet et permet l'échange de données entre plusieurs postes. Il répond à la norme IEEE 802.11 (ISO/IEC 8802-
11), qui est un standard international décrivant les caractéristiques d’un réseau local sans fils (WLAN). Structuré sur le
protocole Ethernet, il est encore appelé Ethernet sans fils (Ethernet Wireless). Exploitant la bande de fréquence de 2,4 GHz.
Les réseaux métropolitains sans fil (WMAN: Wireless Metropolitan Area Network)
 
Le réseau métropolitain sans fil (WMAN pour Wireless Metropolitan Area Network) est connu sous le nom de Boucle
Locale Radio (BLR).
Les WMAN sont basés sur la norme IEEE 802.16. La boucle locale radio offre un débit utile de 1 à 10 Mbit/s pour une portée
de 4 à 10 kilomètres, ce qui destine principalement cette technologie aux opérateurs de télécommunication. La norme de
réseau métropolitain sans fil la plus connue est le WiMAX, permettant d’obtenir des débits de l’ordre de 70 Mbit/s sur un
rayon de plusieurs dizaines de kilomètres.
- Le Wimax
 
Aujourd’hui, Les utilisateurs demandent des connexions à haut débit, rapides et souhaitent pouvoir se déplacer tout en étant
connectés Le haut débit sans fil basé sur IP contribuera de manière essentielle à la concrétisation de la demande des abonnés.

Les technologies telles que le WiMAX offrent une connectivité aux utilisateurs avec des débits plus importants, la perspective
de services Internet innovants pour des abonnés fixes, nomades ou à terme mobiles.
Les réseaux étendus sans fil (WWAN: Wireless Wife Area Network)
 
Le réseau étendu sans fil (WWAN pour Wireless Wide Area Network) est également connu sous le nom de réseau cellulaire
mobile. Il s’agit des réseaux sans fil les plus répandus puisque tous les téléphones mobiles sont connectés à un réseau étendu
sans fil.
Les principales technologies sont les suivantes :
 
 GSM (2G) : 9,05 Kbps.
 GPRS (2.5G) : 171,2 Kbps.
 EDGE (2.75G) : 383 Kbps.
 UMTS (3G) : 1.9 Mbps.
-GSM
 
Le GSM est un système cellulaire de télécommunication mobile, qui utilise le numérique pour transmettre les données.
Ces interfaces se présentent comme des sortes de modems permettant d’adapter le passage d’un flux de données dans le
terminal et entre le réseau mobile et le réseau public. Cette fonction est réalisée côté mobile par un élément appelé TAF
(Terminal Adaptation Function) et côté réseau par l’IWF (Inter Working Function).
 
Principe de fonctionnement de la commande par GSM
 
L’accès au réseau GSM n’est possible que par l’intermédiaire d’une carte SIM qui permet d’identifier l’utilisateur. Le
fonctionnement du système consiste à envoyer à l’aide d’un téléphone portable un SMS comportant une commande AT au
module GSM qui sera reçu par la centrale de messagerie puis envoyé vers le module GSM qui traitera le SMS et enverra à
son tour des messages via le port série vers la carte d’acquisition afin de commander les sorties.
 
-UMTS (3G)
 
Les réseaux UMTS permettent aux usagers mobiles d’accéder non seulement aux services vocaux, de fax et de données
conventionnels, mais aussi à des services multimédia comme l’internet, l’achat en ligne ou la vidéo téléphonie à des débits
allant jusqu’à 2 millions de bits par seconde (2 Mbit/s). Avec la technologie actuelle GSM, seuls sont possibles des débits de
transfert de données de 9600 bits par seconde (9,6 Kbit/s). Ces chiffres ont été une nouvelle fois revus à la hausse dans le
dernier rapport du Forum UMTS. UMTS = Système de Télécommunications Mobiles Universelles.
le principe de fonctionnement de la domotique:
Dans tous les cas, et quel que soit le matériel qu’on va choisir, une domotique se construit de la façon suivante :
•Un cerveau
•Des capteurs
•Des actionneurs

Le principe ? Un serveur central donc (la box domotique).


QU’EST-CE QU’UNE BOX DOMOTIQUE ?
Une box domotique est un boitier permettant de centraliser le contrôle d’objets connectés pour la maison. Ces boîtiers sont
connectés aux différents protocoles de communication utilisés par l’Internet des Objets. En utilisant l’application
compagnon d’une box domotique, l’utilisateur peut par exemple ouvrir ses volets, allumer ses lumières, ou régler le
chauffage sans bouger de son fauteuil.
Autrefois très coûteuses, ces machines sont désormais abordables grâce à la démocratisation de l’Internet des Objets. De
plus, les boîtiers et leurs différents modules sont aujourd’hui très faciles à installer. Plus besoin d’entreprendre des travaux,
ou d’appeler un spécialiste pour se charger du câblage et de la mise en marche. Déballez votre box, branchez-la, et tout
fonctionne parfaitement.

Une box domotique (ou centrale domotique) est un appareil électronique reliant différents capteurs, détecteurs et appareils
installés dans une maison avec le réseau internet.
Comparaison entre les solutions qui existe au marché: