Vous êtes sur la page 1sur 52

THEME 3: HISTOIRE

ET MEMOIRES

AXE 1: HISTOIRE ET
MEMOIRES DES CONFLITS
p176-195
INTRODUCTION

 ACCROCHE
11 novembre 2020 Maurice Genevoix au
Panthéon( voir discours d’Emmanuel
Macron blog)

DEFINITION DES TERMES DU SUJET


CONFLITS/HISTOIRE/MEMOIRES

Des histoires officielles différentes selon les pays


qui peuvent provoquer des tensions diplomatiques.
Des mémoires individuelles et collectives parfois
en concurrences les unes avec les autres.

Le travail des historiens est donc compliqué et


évolutif
CADRE SPATIO TEMPOREL

La première guerre mondiale ( 1912/1914-
1918/1923)

La guerre d’Algérie ( 1954-1962)

Le travail des historiens commencent dès la


fin des conflits et perdure jusqu’à nos jours.
PROBLEMATIQUE

Comment l’histoire des
conflits s’inscrit-elle dans les
mémoires des populations et
peut-elle entraîner des
affrontements mémoriels et
politiques?
I – UN DEBAT HISTORIQUE ET SES
IMPLICATIONS POLITIQUES:LES CAUSES
DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

ACTIVITES
REPERES 1 les causes de la première
guerre mondiale, un enjeu complexe
 p 178-179 ( groupe a)
P 180-181 (groupe b)
P182-183 (groupe c)
A –POINT DE DEPART:LE TRAITE DE
VERSAILLES 1919

1- L’article 231.
 Cet article fait de l’Allemagne la seule responsable du
déclenchement du conflit (guerre d’agression- cf invasion
de la Belgique neutre)

L’Allemagne est punie et doit


payer des réparations

Les allemands contestent: le Diktat


2-La thèse communiste

Le capitalisme conduit inévitablement à la
guerre
Karl Kautsky, un marxiste
allemand: Comment s’est
déclenchée la guerre?
1919:
La responsabilité repose
donc sur l’ancien régime
impérial et sur Guillaume
II
B- L’ENTRE-DEUX-GUERRES:POLEMIQUES ET
APPLICATION DU TRAITE DE VERSAILLES


1- kriegsschuldfrage ou la question de la
responsabilité dans la guerre en Allemagne
Ensemble des débats et des polémiques en
Allemagne dans les années 20 et 30 sur la
question des origines et des responsabilités dans le
déclenchement de la guerre en 1914
Est un élément important de la vie culturelle
et politique sous la République de Weimar.
a- la thèse officielle du
gouvernement allemand

Entre 1919 et 1932, une commission
parlementaire(doc 2 p 180) est chargée
d’étudier les responsabilités du
déclenchement de la guerre: elle
conclut à un partage des
responsabilités de l’ensemble des
Etats européens
objectifs

- construire un consensus national.
- susciter une adhésion de la
population allemande à la République
de Weimar

La plupart des historiens allemands


adhèrent à cette thèse. Ex Werner
Conze
Mais la République de Weimar respecte
le traité de Versailles

Elle commence à payer les réparations.
Elle intègre la SDN en 1926
Avec la crise économique, l’Allemagne
obtient la suspension du paiement des
réparations en 1931 (moratoire Hoover)
puis suppression définitive ( conférence
de Lausanne,1932)
b- Le refus des milieux
nationalistes et nazis

 L’argument du traité de Versailles est utilisé pour
déstabiliser la République

Doc 3 p 181: Thomas heine,


Simplicissimus (hebdomadaire
satirique allemand) 3 juin 1919

Sous titre: vous avez droit à


l’autodétermination. Souhaitez-
vous que vos poches soient
vidées avant ou après votre
mort?
2- la position inflexible de la
France

a - L’Allemagne doit reconnaître sa
faute morale et politique.
 (Georges Clémenceau – Raymond
Poincaré)

Volonté d’affaiblir l’Allemagne pour


éviter qu’elle ne redevienne une menace
et pour l’obliger à payer des réparations.
b – l’Historien Jules Isaac est plus
nuancé dans un contexte de
rapprochement franco allemand
Document 4 p 181: L’historien Jules Isaac
(1877-1963) prend conscience de la
nécessité de ne pas élever les jeunes
Français dans la haine de l’Allemagne.
Inspecteur général de l’instruction
publique et auteur de manuels d’histoire
pour les élèves, il explique que les
responsabilités sont partagées.
c- d’autres évolutions

En Grande Bretagne, l’ancien premier ministre
Lloyd George , dans les années 1930 est à l’origine
de la thèse de « l’apaisement » (appeasement) selon
laquelle aucun pays n’est responsable seul de la
guerre.

A partir de 1933,Hitler viole plusieurs clauses du


traité de Versailles. Pour les nazis, la défaite de la
France en 1940 marque la fin du conflit commencé
en 1914.
C –LE DEBAT HISTORIQUE
DEPUIS LES ANNES 1960

1- La thèse de Fritz Fischer ( documents 1 et 2 p
182)
L’historien publie « les buts de guerre de
l’Allemagne impériale » et y affirme que
l’Allemagne a été largement responsable du
déclenchement de la guerre et que le traité de
Versailles était justifié.
Vive polémique en RFA au moment où s’opère la
réconciliation franco- allemande à l’initiative du
général de Gaulle.
Les archives du Figaro
La réconciliation franco allemande
après la 2 eme GM

Les massacres de la 2 eme
GM et les mémoires des
souffrances endurées
par les poilus ont montré
la nécessité de la
réconciliation
franco allemande et
de l’apaisement
des tensions internationales.
D- LES DEBATS HISTORIOGRAPHIQUES
SE POURSUIVENT

Les archives sont plus nombreuses ( accès
aux archives russes et de RDA depuis la fin
de la guerre froide) et les travaux historiques
sont plus nombreux.

On s’intéresse désormais pas seulement aux


dirigeants mais aussi à l’opinion des peuples
et à leur soutien à leur gouvernement
1-Christopher Clark: les Somnambules.
Eté 1914:comment l’Europe a marché vers
la guerre (2013)

Il minore le rôle de
l’Allemagne et réévalue
les responsabilités de tous
les autres pays
notamment de la France
et de la Russie. Il insiste
sur le rôle des hommes
d’Etat prisonniers de
perceptions faussées sur
leurs adversaires
2- Gerd Krumeich: le feu aux poudres.
Qui a déclenché la guerre en 1914?

 La question des origines de la Grande Guerre préoccupe les
historiens. Pour deux raisons majeures : parce qu'elle est la
première guerre totale de l'histoire ; parce que, détruisant un
ordre ancien, elle inaugure l'ère des totalitarismes. Qui donc
fut responsable du déclenchement de la Grande Guerre ?
Existe-t-il même un responsable, ou les nations ont-elles
basculé plus ou moins sciemment dans la guerre ? Les
politiques ont-ils fait preuve d'aveuglement et
d'inconséquence ? Gerd Krumeich, l'un des meilleurs
spécialistes de 1914-1918, apporte une réponse frappante :
l'Allemagne a joué le tout pour le tout et s'est servi de
l'attentat de Sarajevo pour devancer une éventuelle
agression de la Russie et de son allié français.  Ce fut non
pas la soif d'une suprématie internationale qui fut à
l'origine de la crise mais une peur panique de l'avenir. Face
au « péril russe », mieux valait déclencher la guerre «
maintenant que plus tard ». Mais aucun des dirigeants
politiques et militaires n'avait prévu ce que deviendrait le
conflit, aucun d'eux n'avait imaginé l'horreur que seraient les
batailles de Verdun et de la Somme.
Gerd Krumeich: une
vision plus équilibrée

Rappelle que l’Allemagne et
l’Autriche-Hongrie ont eu un
rôle plus important que les
autres pays, sans pour autant
dédouaner ces derniers de leurs
propres responsabilités.
BILAN :DE NOUVEAUX CHAMPS
DE RECHERCHE

-l’expérience combattante (poilus,
brutalisation et déshumanisation)
- la vie à l’arrière (place des
femmes)
- la culture de guerre et la place du
deuil
3-Le génocide arménien:
un enjeu géopolitique
-est contesté par la 
Turquie

-est reconnu par


la France
( Loi mémorielle
de 2001)
et par une trentaine
d’Etats
II- MEMOIRES ET HISTOIRE D’UN
CONFLIT:LA GUERRE D’ALGERIE

 A-DANS LES ANNEES 1960 ET 1970:DES MEMOIRES CONFLICTUELLES
 1- La guerre d’Algérie et ses mémoires (points de passage et d’ouverture)
Tronc commun REPERES P 184-185 CHRONOLOGIE A COLLER
 Des vécus et des mémoires différentes

FRANCE ALGERIE

ANCIENS HARKIS
COMBATTANTS PIEDS NOIRS
IMMIGRES ALGERIENS COMBATTANTS DU FLN
PORTEURS DE VALISE PARTISANS DE MESSALI
ET MILITANTS HADJ (MLA)
COMMUNISTES
PIEDS NOIRS
HARKIS
ACTIVITES 2

QUESTIONS 1 à 5 P 187 (groupe
a)l’évocation des violences de la guerre
QUESTIONS 1à 3 P189 (groupe
b)histoire et mémoire des exilés: les
harkis
QUESTIONS 1 à 4 p 191 (groupe c)
histoire et mémoire de la guerre en
Algérie
2-La mémoire française:    »la guerre
ensevelie »

a-La France nomme :« Les évènements d’Algérie »
ou les opérations de sécurité et de maintien de
l’ordre ».

Longtemps elle occulte de nombreuses violences:


- usage de la torture par l’armée
- massacre des harkis par les algériens
- envoi du contingent (jeunes hommes traumatisés)
- rapatriement des pieds noirs été 1962
La dépêche.fr 20 mars 1921.
b- les formes d’occultation

- vote de lois d’amnistie en faveur
des anciens membres de l’OAS.
- censure des témoignages sur la
torture pratiquée par l’armée
française (ex en 1958 Henri ALLEG,
militant communiste torturé par
l’armée française)
Musée national de
l’histoire de
l’immigration
c- les raisons de l’occultation


- oublier une série de défaites
( 1940,1954,1962)
- évacuer le traumatisme des 2 millions de
jeunes soldats.( les appelés du contingent)
- masquer les divisions internes et donner
l’illusion de l’unité nationale.
- politique gaullienne ( V eme République)
d’indépendance vis à vis des Etats-Unis (anti-
impérialisme)
d-peu d’historiens travaillent sur
la guerre

Pierre Vidal-Naquet
publie plusieurs
ouvrages pour dénoncer
la torture et l’attitude
des autorités françaises.

1962: La raison d’Etat


e- le cinéma

1966: La bataille d’Alger aborde la censure

1972:Avoir 20 ans dans les Aures. Film


antimilitariste qui dénonce les méthodes de
l’armée française
3-une histoire officielle en
Algérie

a-La guerre est considérée comme « la guerre de
libération » ou « la révolution ».
- La victoire permet de fonder un nouvel Etat.
- Le FLN, parti unique, impose une histoire
officielle
«  tout le peuple algérien s’est uni contre l’occupant
français »

Slogan: Un seul héros, le peuple »


b- des occultations

- une partie du peuple a résisté.
- il existe des divisions au sein du FLN.
- le FLN a commis de nombreuses exactions contre
les civils français.
- Ahmed Ben Bella, héros et premier Président de
la République algérienne en 1963,est destitué par le
coup d’Etat de Boumediene et est emprisonné
entre 1965 et 1979, pour avoir dénoncé les dérives
autoritaires du FLN
B- LES RUPTURES DES ANNES 1980
ET 1990

1- Le réveil des mémoires en France
Les anciens combattants, les harkis, les
enfants issus de l’immigration se font
entendre.
1983: la guerre d’Algérie fait son entrée dans
les manuels scolaires
Les historiens travaillent sur la répression
sanglante de la manifestation du 17 octobre
1961 ou du métro Charonne en février 1962

La nostalgie
des Pieds
Noirs: La
Nostalgérie
Des relations diplomatiques plus
apaisées

Novembre 1983
Première visite du
président algérien
en France
L’hymne algérien
( celui du FLN) est
joué
2- En Algérie, la remise en cause du
discours officiel
 La guerre de
libération
nationale est un
élément fort du
discours officiel
du
gouvernement
algérien
Discours remis en cause
Mohammed Harbi
Des historiens comme
remettent en cause l’unité du peuple algérien
1988,des émeutes éclatent contre le régime
qui tire sa légitimité de la guerre
d’indépendance pour obtenir plus de
démocratie

Mais 1992: début de la guerre civile (les


islamistes)
C –DEPUIS LES ANNEES 2000: DE LA
MEMOIRE A L’HISTOIRE?

1- En France: processus de reconnaissance des
réalités de la guerre.
1999: Le parlement reconnait le terme de guerre
d’Algérie (statuts d’anciens combattants avec
pension)
2002 Mémorial aux soldats français et aux harkis
inauguré par Jacques Chirac
25 septembre : journée nationale d’hommage aux
harkis.
5 décembre 2003 journée d’hommage aux morts
pour la France en Afrique du Nord
2-Le travail des historiens est facilité
Circulaire de 2001pour l’accès aux
archives.
Raphaëlle Branche travaille sur la
torture
En 2018: Emmanuel Macron reconnaît
officiellement la responsabilité de l’Etat
et celle de l’armée française dans
l’assassinat de Maurice Audin

3-Une histoire partagée?

Des historiens français et
algériens tentent de travailler
ensemble mais la pression des
Etats et des différentes
mémoires reste forte.
CE SLOGAN EST AUJOUR’HUI REPRIS PAR LA JEUNESSE
ALGERIENNE QUI CONTESTE LE GOUVERNEMENT
CONCLUSION

Après une période d’occultation, les mémoires
de la guerre d’Algérie se réveillent dans les
années 80 et sont suivies d’une reconnaissance
officielle grâce aux travaux des historiens.
En Algérie, le gouvernement et l’armée
donnent une histoire officielle de la guerre
remise en cause aujourd’hui par les jeunes
générations.
La guerre d’Algérie reste une question
sensible en France comme en Algérie