Vous êtes sur la page 1sur 35

Faculté des Sciences de Institut National des Sciences

Tunis Appliquées et de Technologies

DÉPOLLUTION DE LA LIQUEUR NOIRE ISSUE DE LA


SOCIÉTÉ NATIONALE DE CELLULOSE ET DE PAPIER
ALFA PAR ELECTROCOAGULATION

Laboratoire de Chimie Analytique et Électrochimie, Département de Chimie,


Faculté des Sciences de Tunis, Campus Universitaire, 2092 Tunis El Manar,
Tunisie.

21-03-26 1
Plan de l’exposé

Introduction.

Principe de la technique d’électrocoagulation et


dispositif expérimental.

Résultats et discussions.

Conclusion générale et Perspectives.

Dossier pédagogique
21-03-26 2
Société Nationale de Cellulose et de Papier Alfa (SNCPA)

Pâte à papier de bonne qualité

Rejet des quantités importantes d’effluents liquides


chargés en matière organique toxique
Liqueur noire

21-03-26 3
Procédé général de fabrication de la pâte à papier de la
Société Nationale de Cellulose et de Papier Alfa (SNCPA)
Liqueur blanche
(NaOH)

Découpage Déchiquetage

Stock d’Alfa

Lignine dissoute + produits


Alfa après cuisson chimiques
Chlore Hypochlorite

Blanchiment

Pâte écrue
Pâte blanchie Chlorolignines Liqueur noire
21-03-26 4
Liqueur Noire

composés organochlorés Lignine acides sacchareux,


(Chlorolignine) acides aliphatiques,
graisses, résines
acides et
polysacharides

Fortes demande chimique (DCO) et biologique en


21-03-26 oxygène (DBO). 5
Caractéristiques physico-chimiques de la liqueur noire de la
SNCPA

Paramètres Valeurs
pH 13
Matières en suspension (mg.l-1) 11600
DCO (mg.l-1) 79600
Polyphénols (mg.l-1) 32200

D.O (450 nm) 3,9


Chlorures (mg.l-1) 12070
Conductivité (mS.cm-1) 59,6

21-03-26 6
Technique d’électrocoagulation

 Simple à mettre en œuvre

 Fiable

 Économiquement rentable

Écologique

aucun ajout de produits n’utilise que l’électricité


chimiques =
source d’énergie propre

21-03-26 7
Principe de la technique d’électrocoagulation

A l’anode: M(s) M(aq)n+ + n e-

2 H 2O O2 + 4 H+ + 4 e- Mn+ + n OH- M(OH)n


Hydroxyde métallique
A la cathode:
cathode 2 H2O + 2 e- 2 OH- + H2
Adsorption et piégeage
Avec M = ion métallique ( Al ou Fe) des composés polluantes
n = nombre des électrons libérés

Formation des flocs

Flottation O2 et H2

21-03-26 8
Dispositif expérimental

Électrodes

Liqueur noire

Générateur Agitateur
de courant électromagnétique

Système d’électrocoagulation

21-03-26 9
Traitement de la liqueur noire par la technique de
l’électrocoagulation

Influence de la durée du traitement;

Influence de la densité de courant;

Influence de la nature de l’anode;

 Influence du pH initial de l’effluent.

21-03-26 10
Évolution de la DCO en fonction de la durée du traitement
(J = 10 mA.cm-2, pHi =12)

9000

8000

7000

6000
DCO (m g.l-1)

5000

4000

3000

2000

1000

0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120
temps (min)

Adsorption de la matière organique sur les flocs Al(OH)3


DCO
2 Cl- Cl2 + 2 e-
HClO + H+ + Cl-
Cl2 + H2O
21-03-26 11
HClO ClO- + H+
Influence de la densité de courant
(pH initial = 12; (DCO) t=0 = 7960 mg.l-1 )
100
90
80 J = 1.7 mA.cm-²
% abattement de la DCO

70 J = 3.3 mA.cm-²
60 J = 6.7 mA.cm-²
50 J = 10 mA.cm-²
40 J = 13.3 mA.cm-²

30 J = 16.7 mA.cm-²

20
10
0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120

temps (min)

 la quantité d’aluminium oxydée (la quantité de coagulant formé) augmente


avec la densité de courant imposée.

 la densité de courant (J) nombre de bulle de gaz leur taille

21-03-26 12
Flottation plus rapide du précipité et un traitement plus efficace
Influence de la quantité de charge
Quantité de charge Q = 1500 C

J (mA.cm-2) t (s) % d’abattement de la DCO


16,7 600 24,6
13,3 750 23,9
10,0 1000 23,2
6,7 1500 24,6
3,3 3000 24,2

L’efficacité de traitement est principalement affectée par la quantité de charge

Q = I.t

Compromis entre la densité de courant et la durée d’électrolyse

traitement efficace avec le meilleur coût.


coût

21-03-26 13
Influence de la nature de l’électrode
(J= 10 mA.cm-2, pH initial = 12)

60 60
% d'abattement de la DCO

Fe Fe
50 50

% d'abattement des
Al Al

polyphénols
40 40

30 30

20 20

10 10
0
0
0 10 20 30 40 50 60
0 10 20 30 40 50 60
temps (min)
temps (min)

40

35 Fe
la coloration brune
% d'abattement de

Al
30

25

20 anodes en fer (Fe2+, Fe3+ )+ polyphénols


15
Complexation
10

0 Espèces chimiques solubles


21-03-26
0 10 20 30
temps (min)
40 50 60
de coloration brune 14
Influence de la nature de l’anode sur l’efficacité du traitement à
différents pH du milieu traité

(J = 10 mA.cm-2, t = 60 min)

pH initial du milieu = 12 pH initial du milieu = 5


80 100

AL 90 AL
70
Fe 80 Fe
60

Taux d'abattment (%)


70
Taux d'abattment (%)

50 60

40 50
40
30
30
20
20
10 10

0 0

Polyphénols DCO Coloration brune Polyphénols DCO Coloration brune

L’aluminium est le matériau le plus approprié pour le traitement de la liqueur


noire par électrocoagulation.
21-03-26 15
Influence du pH initial de la liqueur noire
(J = 10 mA.cm-2, t = 60 min)
80
75
70
% abattement de la DCO

65
60
55
50 Al3+
Al(OH)3 Al(OH)4-
45 soluble
40 Traitement plus
efficace
35
30
0 2 4 6 8 10 12 14
pH Initial

21-03-26 16
Optimisation du traitement de la liqueur noire
par électrocoagulation

Application de la Méthodologie de la Recherche Expérimentale (M.R.E)

21-03-26 17
Criblage

Matrices factorielles complètes

Définir les effets les plus influents sur le traitement.

Classer les facteurs jouant un rôle important sur la variation de la réponse.

Domaine expérimental
Facteurs (Ui) Unité Domaine de variation
Limite inférieure (-) Limite supérieure
(+)

U1 : J (mA.cm-2) 1,7 16,7


U2 : t (min) 10 90
U3 : pHinitial 2 12

21-03-26 18
3 facteurs (k=3)

Matrice factorielle complète 2k Plan d’expérimentation factoriel

N° Exp. X1 X2 X3 N° U1 U2 U3 Y
Exp. (% d’abattement de la DCO)
1 - - - 1 1,7 10 12 3,3
2 + - -
3 - + - 2 16,7 10 12 30,0
4 + + - 3 1,7 90 12 43,0
5 - - +
6 + - + 4 16,7 90 12 93,8
7 - + +
8 + + + 5 1,7 10 2 59,5
6 16,7 10 2 75,4
7 1,7 90 2 89,4
8 16,7 90 2 95,4

21-03-26 19
Modèle mathématique

Y = b0 + b1X1 + b2X2 + b3X3 + b12X1X2 + b13X1X3 + b23X2X3


Y : réponse expérimentale ; b0 : la réponse au centre du domaine étudié;
bi : principaux effets de chaque facteur i ; bij : effet d’interaction entre les facteurs.

% d’abattement de la DCO = 61,23 + 12,42 X1 + 19,17 X2 + 18,71 X3 + 1,78 X1X2


– 6,95 X1X3 – 6,70 X2X3

21-03-26 20
Analyse des effets selon la méthode Pareto
2
bi2
Pour i ≠ 0 Pi  bi2 100
i

Durée de traitement b2 37,95

pH b3 36,15

Densité du courant b1 15,93

Densité du courant-pH b13 5,00

Durée de traitement-pH b23 4,65

Densité du courant- Durée de traitement b12 0,33

0 10 20 30 40

21-03-26 21
Matrice de DOEHLERT
k=3 N = k2 + k + 1 = 13 expériences

N° Exp. X1 X2 X3
1 0,000 0,000 0,000
2 1,000 0,000 0,000
3 0,500 0,866 0,000
4 -1,000 0,000 0,000
5 -0,500 -0,866 0,000
6 0,500 -0,866 0,000
7 -0,500 0,866 0,000
8 0,500 0,289 0,816
9 -0,500 -0,289 -0,816
10 0,500 -0,289 -0,816
11 0,000 0,577 -0,816
12 -0,500 0,289 0,816
13 0,000 -0,577 0,816
21-03-26 22
Domaine expérimental
Facteur (Ui) Unité Domaine de variation

U1: pH initial - 2 12
U2: t (min) 10 90
U3: J (mA.cm-2) 1,7 16,7

variables codées (Xi) variables naturelles (Ui)


U i  Ui Ui : la valeur au centre du domaine
Xi  expérimental.
U i
 U i : le pas de variation du facteur i.
U1  5 X1  7
40
U2  X2  50
0,866
7,5
U3  X3  9,2
21-03-26 0,816 23
Plan d’expérimentation et résultats expérimentaux

Exp. U1 U2 U3 % d’abattement % d’abattement % de réduction de la


N° des Polyphénols de la DCO Coloration brune
1 12 50 9,2 50,1 37,7 9,9
2 2 50 9,2 88,0 86,8 92,1
3 10 90 9,2 81,4 86,8 91,7
4 5 10 9,2 25,1 39,5 2,1
5 10 10 9,2 12,0 21,4 0,3
6 5 90 9,2 88,0 88,5 95,9
7 10 63 15,4 84,6 90,0 95,6
8 5 37 3,0 74,8 68,0 67,4
9 10 37 3,0 24,1 27,7 0,3
10 7 77 3,0 27,7 42,8 2,5
11 5 63 15,4 89,0 93,8 98,2
12 7 23 15,4 70,5 83,9 94,2
13 7 50 9,2 83,2 92,2 92,7

21-03-26 24
Modèle mathématique polynomial

Y = b0 + b1X1 + b2X2 + b3X3 + b11X12 + b22X22 + b33X32 + b12X1X2 + b13X1X3 +


b23X2X3
Y : réponse expérimentale ;
bi : estimation de l’effet principal du facteur i pour la réponse Y ;
bii : estimation de l’effet du second ordre du facteur i pour la réponse Y ;
bij : estimation de l’effet d’interaction entre le facteur i et le facteur j pour la réponse Y

% d'abattement des polyphénols totaux = 83,16 - 17,43 X1 + 26,58 X2 +


22,20 X3 – 13,82 X12 - 34,66 X22 - 17,08 X32 + 7,97 X1X2 + 20,62 X1X3 + 20,91
X2X3.

% d'abattement de la DCO = 90,40 - 17,57 X1 + 23,71 X2 + 24,81 X3 - 26,78


X12 - 29,90 X22 - 16,99 X32 + 12,63 X1X2 + 14,27 X1X3 + 10,13 X2X3.

% d'abattement de la coloration brune = 89,85 - 26,42 X1 + 34,66 X2 + 41,78


X3 - 36,01 X12 - 40,28 X22 - 22,06 X32 + 5,85 X1X2 + 29,24 X1X3 + 25,34 X2X3.

21-03-26 25
Courbes d’isoréponses du taux d’abattement des polyphénols

Efficacité maximale J ≈ 14 mA.cm-2


5 ≤ pH ≤ 7

% d’abattement des polyphénols les plus élevés

5 ≤ pH ≤ 7
21-03-26 50 ≤ t ≤ 70 min 26
Courbes d’isoréponses des taux d’abattement de la DCO

Courbes d’isoréponses des taux d’abattement de la coloration brune

21-03-26 27
Répétabilité au centre du domaine

N° Exp. U1 U2 U3 % d’abattement % d’abattement % de réduction de la


des de la DCO Coloration brune
polyphénols
13 7 50 9,2 83,2 92,2 92,7
14 7 50 9,2 82,7 90,1 90,9
15 7 50 9,2 84,1 91,7 92,2

Bonne répétabilité (RSD < 3%).

21-03-26 28
Conditions opératoires optimales  t = 50 min,
 pH initial = 7,
 J = 14 mA.cm-2.
un taux de réduction des polyphénols de 92%,
un abattement de 98% de la DCO,
un taux de décoloration > à 99%.

21-03-26 29
Coût du procédé de traitement par électrocoagulation

Masse de l’anode consommée Quantité d'énergie électrique utilisée

Loi de Faraday W (Wh) = E . I . t = 9,3 Kwh.m-3


M I  t = 2 Kg.m-3
mthéorique  
n F

21-03-26 30
Conclusion générale
Application de la technique de l’électrocoagulation pour la dépollution de la liqueur
noire issue de la (SNCPA).

Étude de: l’influence la durée du traitement,


traitement
l’influence de la densité de courant ,
l’influence de la nature des électrodes,
l’influence du pH initial de la liqueur noire.
l’influence

Matrices Factorielles
Application la Méthodologie de Recherche Expérimentale Matrices de Doehlert

Conditions opératoires optimales:  t = 50 min


 J = 14 mA.cm-2
 pH initial = 7

un taux d’abattement de la DCO de 98 %,


une réduction de 92% des polyphénols, une bonne répétabilité
(RSD < 3%).
une décoloration totale du rejet traité.
21-03-26 31
La procédure d’électrocoagulation:  Efficace
 Rapide
 Économique

Une bonne alternative du traitement biologique classique pour la


dépollution de la liqueur noire issue des industries papetières.

L’électrocoagulation génère une quantité non négligeable de boue

résidu riche en aluminium

Stabilisation et épaississement

stabilisateur en génie civil et dans la


fabrication des articles sanitaires.
sanitaires

21-03-26 32
Perspectives

Étude approfondie des phénomènes d’adsorption et désorption des composés


polluants sur les hydroxydes métalliques.

Transformation de la boue activée d'aluminium en hydroxyde pur d'aluminium.

réutilisé comme coagulant

Procédure de EC en flux continu.

21-03-26 33
Dosage des phénols totaux par le réactif de Folin-Ciocalteu
F-C + phénols F-C
(Jaune) (Bleu)

ʎ =725 nm

Solutions
B 1 2 3 4 5
Volume prélevé
Catéchol (100 ppm)
0 10 25 50 75 100
(µl)
H2O distillée
100 90 75 50 25 0
(µl)

Réactif de Folin (10%)


(µl)
500 500 500 500 500 500

Carbonate de sodium
Après 5 à 8 min Na2CO3 (7,5%) 400 400 400 400 400 400
(µl)

coloration bleue stable lire l’absorbance de chaque solution à 725 nm.


nm

[phénols totaux] échantillon Courbe d’étalonnage


21-03-26 34
21-03-26
Fin
35