Vous êtes sur la page 1sur 43

CHAPITRE 4

ALGEBRE RELATIONNELLE

1
ALGEBRE RELATIONNELLE

A.Introduction
B.Opérateurs de base
C.Autres Opérateurs
D.Fonctions et agrégats

2
A.INTRODUCTION
 Les opérateurs de l’algèbre relationnelle sont des
opérateurs ensemblistes.

 Un opérateur prend en entrée une ou deux relations et


retourne un résultat qui est également une relation.

 Il existe 5 opérateurs de base :


 les opérateurs unaires : sélection et projection
 les opérateurs binaires : union, différence et produit
cartésien.

 Les autres opérateurs s’expriment à l’aide des opérateurs


de base : intersection, jointure et division

3
B. OPERATEURS DE BASE

I. Opérateurs unaires
1. Projection
2. Sélection
II. Opérateurs binaires
1. Union
2. Différence
3. Produit cartésien

4
I. OPERATEURS UNAIRES

1. Projection
2. Sélection

5
1.PROJECTION
 Soit R(A1,A2, …., An) la projection d’une relation R consiste
à créer une nouvelle relation R1 à partir de R en conservant
que les attributs cités en opérande.
 Le schéma de la projection est différent du schéma de la
Relation initiale.
 La projection de R sur A1, A2, …, Ak
 élimine tous les autres attributs de R
 supprime les tuples dupliqués
 La projection R1 de R sur les attributs A1,A2, …Ak est notée :
R1=proj(R,A1,A2 ,...Ak)
=п A1, A2, …, Ak (R)
6
MODELISATION GRAPHIQUE
DE LA PROJECTION

7
EXEMPLE DE PROJECTION

8
2.SELECTION
 La sélection ou restriction consiste à garder uniquement les
tuples d’une relation R vérifiant une condition C portant sur
des attributs.
 La sélection conserve le schéma de la relation initiale.
 Elle est notée :

σ Condition (R)
 La condition peut être :
 Simple
Ai <opérateur> <valeur> | Ai <opérateur> Aj
où Ai et Aj désignent des attributs
opérateur appartient à {=, <, >, <=, >=, <>}
 Complexe : comportant plusieurs conditions
simples reliées par des opérateurs logiques
AND ( ᴧ), OR (v) et NOT(˥) 9
MODELISATION GRAPHIQUE
DE LA SELECTION

10
EXEMPLES DE SELECTION

11
II. OPERATEURS BINAIRES

1. UNION
2. DIFFERENCE
3. PRODUIT CARTESIEN

12
1.UNION
 Soient 2 relations ayant le même schéma
R(A1, A2, … Am) et S(A1,A2, …Am)

Le schéma de T =R υ S est :
T (A1, A2,… Am)
 Les tuples de T forment l’union ensembliste sur
D1x … x Dm avec Di domaine de Ai
 Les doublons sont éliminés

T=R υ S = {t / t є R ˅ t є S}

13
MODELISATION GRAPHIQUE
DE L’UNION

14
EXEMPLE D’UNION

15
2.DIFFERENCE
 Soient 2 relations ayant le même schéma
R(A1, A2, … Am) et S(A1,A2, …Am)

Le schéma de T1 =R - S est :
T1 (A1, A2… Am)
 Les tuples de T1 forment la différence ensembliste sur
D1x … x Dm avec Di domaine de Ai
 T1 = R - S = {t / (t appartient à R) Ʌ (t n’appartient pas à S}
 T2 = S - R = {t / (t appartient à S) Ʌ (t n’appartient pas à R}

R-S <>S-R

16
MODELISATION GRAPHIQUE
DE LA DIFFERENCE

17
EXEMPLES DE LA DIFFERENCE

18
3.PRODUIT CARTESIEN
Produit cartésien de la relation R(A1, A2, …, An) et de la relation
S(B1, B2, …, Bk) est la relation T dont :
Le schéma est constitué de la concaténation des attributs de R
et des attributs de S.
Le schéma de T(A1,A2 …, An, B1, B2…, Bk)
Le nombre d’occurrences de T = le nombre d’occurrences de R
multiplié par le nombre d’occurrence de S
Le produit cartésien est noté
T=RXS=R*S

19
MODELISATION GRAPHIQUE
DU PRODUIT CARTESIEN

20
EXEMPLE DE PRODUIT
CARTESIEN

21
C. Autres Opérateurs

Les autres opérateurs s’expriment à l’aide des opérateurs de base


1. Intersection
2. Jointure naturelle
3. Θ JOINTURE
4. Jointure interne
5. Jointure externe complete
6. Jointurne externe gauche
7. Jointure externe droite
8. Division

22
1.INTERSECTION
 L’intersection de 2 relations R(A1, …, Am) et
S(A1, …, Am) est une relation T(A1, …, Am) ayant le
même schéma que R et S
 L’intersection est notée T = R ∩ S
 Les tuples de T appartiennent à R et S
T = {t / (t appartient à R) Ʌ (t appartient à S}
 T = R - (R - S) =S - (S - R)

23
MODELISATION GRAPHIQUE
DE L’INTERSECTION

24
EXEMPLE INTERSECTION

25
2.JOINTURE NATURELLE
 Soient 2 relations R et S ayant des attributs en commun
R(A1, …, Am, X1, …,XK) S(B1, …, Bn, X1, …, Xk) et
U = {X1, …, Xk}.
 Le Schéma de la relation jointure naturelle de R et S est
T (A1, …, Am, B1, …, Bn,X1, …,XK ).
 La jointure naturelle est notée

 La jointure naturelle correspond à un produit cartésien suivi


d’une sélection et d’une projection.

п (σU Tout A appartenant à V, on a R.A= S.A (Rx S))


où U = l ’ensemble des attributs de R et S et
R.A est l ’attribut A de R

26
MODELISATION GRAPHIQUE
DE LA JOINTURE NATURELLE

27
EXEMPLE JOINTURE NATURELLE

28
3.Θ JOINTURE

 Notée T =
Avec Θ є{=, <, >, <=,>=,#}
 C’est une jointure entre 2 relations R et S avec
R( A1, …, Am), S(B1, …, Bn ). Le Schéma de T est
(A1, …, Am, B1, …, Bn )
 La Θ jointure correspond à un produit cartésien suivi d’une
sélection

T =σ Ai Θ Bj (RxS)
 T retourne les tuples de RxS vérifiant Ai Θ Bj
 On parle d’équijointure quand l’opérateur Θ est l’égalité.

29
MODELISATION GRAPHIQUE
DE LA Θ JOINTURE

30
EXEMPLE Θ JOINTURE

31
4.JOINTURE INTERNE

T retourne tous les tuples de R et de S qui sont en


association.

32
MODELISATION GRAPHIQUE
DE LA JOINTURE INTERNE

33
EXEMPLE DE JOINTURE INTERNE

34
5.JOINTURE EXTERNE
COMPLETE

T retourne tous les tuples de R et de S qui sont en association


ou non.

35
MODELISATION GRAPHIQUE DE LA
JOINTURE EXTERNE COMPLETE

36
EXEMPLE DE JOINTURE
EXTERNE COMPLETE

37
6.JOINTURE EXTERNE
GAUCHE

T retourne tous les tuples de R qui sont en association ou


non avec les tuples de S.

38
MODELISATION GRAPHIQUE DE LA
JOINTURE EXTERNE GAUCHE

39
EXEMPLE DE JOINTURE
EXTERNE GAUCHE

40
7.JOINTURE EXTERNE DROITE

T retourne tous les tuples de S qui sont en association ou


non avec les tuples de R.

41
MODELISATION GRAPHIQUE DE LA
JOINTURE EXTERNE DROITE

42
EXEMPLE DE JOINTURE
EXTERNE DROITE

43

Vous aimerez peut-être aussi