Vous êtes sur la page 1sur 27

CAT devant une obstruction

nasale

Service ORL
Ezzaki Chaima
Plan

• Introduction
• Rappel anatomique et physiopathologique
• Diagnostic positif
• Cat devant ON chez le nouveau né
• Diagnostic étiologique
• Étiologies et traitement
• Conclusion
Introduction
• L’obstruction nasale est un trouble de la
perméabilité nasale qui est définit comme une
sensation de gène au passage physiologique de
l’aire au niveau de l’une ou des deux fosses nasales.
• L’obstacle: *orifices narinaires
*fosses nasales proprement dites
*rhinopharynx
• Motif de consultation fréquent mais non spécifique.
• ON unilatérale: penser à une origine tumorale
Rappel anatomique

Les fosses nasales sont 2


cavités symétriques, de
forme pyramidale, qui se
situent à l’étage moyen du
massif facial.
2 orifices: antérieur et
postérieur
4 parois: paroi médiale
paroi supérieure
paroi inférieure
paroi latérale
Rappel anatomique

La muqueuse
nasale est de type:
- Respiratoire au
niveau des parois
latérales
- Olfactive au
niveau du toit
 Particularité chez le
nouveau-né:
les conditions
anatomiques ne
permettent pas, en
dehors des cris, une
respiration buccale et la
respiration nasale est la
seule physiologique.
Rappel physiopathologique
• A l’état normal les FN assurent :
 respiration :conditionnement de l’air et épuration
 phonation
 olfaction
 drainage des sinus

• A l’état pathologique:
L’obstruction nasale est due:
Diminution bilatérale du calibre de la filière nasale
Diminution unilatérale
• Les conséquences:
Sur le plan local:
altération de la fonction mucociliaire stase et infection
Sur le plan régional:
hypoventilation nasale mauvaise aération de l’OM et
des sinus
Respiration buccale Ronflement et sècheresse buccale
Sur le plan général:
Tb de croissance par insuffisance respiratoire chronique
voire constitution du cœur pulmonaire chronique
Diminution de l’odorat et du gout tb de l’appétit
Sommeil perturbé tb du comportement et fatigue diurne
Diagnostic positif
• Le diagnostic de l’ON est clinique
• Le mode d’expression clinique de l’ON est variable.
• Chez le nouveau-né:
l’ON bilatérale une dyspnée inspiratoire obstructive avec
tirage sous-mandibulaire. L’ON est améliorée lors des cris et
aggravée lors de l’alimentation.
l’ON unilatérale peut passer inaperçue
• Chez l’enfant et l’adulte gêne respiratoire avec
reniflements. La sécheresse buccale et le ronflement nocturne
sont habituels.
CAT en cas d’urgence
L’ON x2
Chez un Nouveau-né ou
Nourrisson

Secondaire : rechercher
La nutrition est assurée
impose le rétablissement une étiologie pour la
en urgence de la liberté par gavage p.e.c le plus rapide
des VA œsogastrique. possible.

une sonde naso-


pharyngée si elle est Quand la sonde naso-
par une canule de Mayo pharyngée est
possible.
insuffisante

intubation orotrachéale
Diagnostic étiologique
1. Anamnèse:
• terrain: âge, sexe, profession et origine géographique
• ATCD:
Allergie connue.
Polypose naso-sinusienne connue.
Affection inflammatoire infectieuse chronique.
Intervention chirurgicale sur le nez.
Traumatisme du nez.
pathologie malformative connue
• Analyse sémiologique de l’obstruction nasale:

Les caractéristiques
Les signes associés
de ON

. Date de début. . Rhinorhée


. Mode d’installation : brutal ou . Douleur, épistaxis
progressif. . Sécheresse de la bouche
. unilatérale ou bilatérale ou à . Anosmie, agueusie
bascule. . Eternuements, prurit nasal
. Caractère permanent ou ou bucco-pharyngé.
intermittent. . Céphalées, atteintes des
. Allure évolutive : aigue ou paires crâniennes
chronique. . Surdité, acouphènes,
. notion de FD . AEG
2. Examen clinique:
• L’inspection:
 De la pyramide nasale:
apprécie la taille, la symétrie
recherche une déformation du nez ou une déviation de
la cloison,
apprécie les pourtours des narines et leur tonicité à
l’inspiration.

 Des yeux:
conjonctivite, larmoiement.
• palpation:

-Recherche une douleur au niveau des points sinusiens


-une mobilité anormale qui nous amène à penser à une
cause traumatologique
-Objective le Tr fonctionnel (ON) par l’étude de :
*de la respiration en bouchant alternativement une narine
*de la buée formée par l’expiration sur un miroir métallique
de GLATZEL.
Rhinoscopie antérieur: Rhinoscopie postérieure:
l’état de la muqueuse nasale  l’état des choanes
des cornets  le cavum
 La partie post des
des méats
fosses nasales
 de la cloison.
• Examen endoscopique à l’optique rigide (0°ou30°):
Explore la totalité des 2 CN, les choanes et le cavum.

• Le reste de l’examen ORL :


Examen Cavité buccale + Oropharynx: pharyngite.
Laryngoscopie indirecte : laryngite.
Otoscopie : retentissement sur l’oreille (otite).
Examen du Cou : ADP.

• Examen général
3. Examens complémentaires:
• Imagerie :
- Radiographie du cavum de profil (en inspiration bouche
fermée): hypertrophie des végétations adénoïdes chez
l’enfant.
-TDM naso-sinusienne et cavum: lésion, surtout
tumorale.
-L’IRM en 2ème intention (extension d’un processus tumoral
aux parties molles).

• Biologie: rarement demandé

• Biopsie: si processus tumoral


Etiologies
• Chez le N-Né:
1. Atrésie des choanes:
rare, c’est la cause la plus grave.
Si bilatérale:
urgence thérapeutique
détresse respiratoire aigue
▪ Diagnostic : repose sur
l’introduction d’une sonde qui
bute à 3.5 cm de l’orifice narinaire
▪ Traitement : perforation trans-
nasale bilatérale
2. Rhinite inflammatoire:
- plus fréquente
- Symptomatologie varie d’une simple obstruction nasale
intermittente à une détresse respiratoire
- diagnostic: rhinoscopie ant qui révèle une hypertrophie des
cornets plaqués contre la cloison qui obstruent la filière
nasale.
- trt: Désinfection nasale avec anti-inflammatoires et vaso-
constricteurs
• Chez le nourrisson et l’enfant:
1-Hypertrophie des végétations adénoïdes:
La cause la plus fréquente
Cliniquement: ronflement nocturne,
rhinorrhées chroniques, OSM avec
hypoacousie
Diagnostic: Masse gris rosée remplissant +/-
le cavum à la rhinoscopie postérieur.
Radiographie du cavum de profil.
Trt: adénoidectomie

2-Déviation de la cloison nasale :


-Du fait de la croissance de la pyramide
nasale, la chirurgie présente de risque.
3-Rhinites:
Infectieuses: souvent origine virale mais surinfection frqt
Diagnostic est facile: contexte infectieux, ON, ronflement,
rhinorrhée, fièvre..
Trt: médical et symptomatique
allergiques:
diagnostic: terrain d’atopie, triade ( ON, rhinorrhée, prurit et
éternuement) test cutanées
Trt: éviction de l’allergène, ttt médical
4-Imperforation choanale unilatérale:
-se manifeste par une ON et rhinorrhées purulentes
unilatérales
-Diagnostic: impossibilité d’introduire une sonde
-Trt: chirurgical
5-Corps étranger de fosses nasales:
-Une obstruction nasale unilatérale ave rhinorrhées fétides doit
attiré l’attention.
-Traitement : Extraction du corps étrangers.
6-Hématome de la cloison:
-Contexte traumatique: bombement nasal rénitent
-Drainage en urgence
-Le risque est l’évolution vers un abcès puis une nécrose du
septum
• Chez le grand enfant et l’adulte:

1-Les causes architecturales: congénitales ou acquises ont en


commun la possibilité d’une correction chirurgicale
Insuffisance Déviation de la Anomalie des
alaire cloison cornet

chez les sujets au Déformation septale Hypertrophie des


nez étroit, il se post traumatique cornets
produit une cartilagineuse et/ou Concha bellusa
aspiration des ailes osseuse avec ou sans Ttt: turbinectomie
du nez lors de déviation de la
l’inspiration pyramide nasale
trt: chirurgical
consistant à élargir
les choanes
2-Pathologie tumorale:
Tumeurs bénignes:

Polypose naso- Fibrome naso-


sinuienne pharyngée

-une ON et surtout par -diagnostic : tableau


des épistaxis clinique+ rhinoscopie
cataclysmiques postérieure et antérieure
-diagnostic repose sur (masses translucides) +
l’angioscanner ou scanner
l’artériographie - traitement médico
- Trt chirurgical (exérèse) chirurgical : corticothérapie
avec embolisation polypectomie
• Tumeurs malignes:

Cancer naso-
Cancer du cavum
sinusien

une ON unilatérale d’apparition récente


accompagnée de manifestations à type de douleurs et
d’épistaxis.
diagnostic: rhinoscopie
TDM
biopsie
3-Altération de la muqueuse nasale:
Rhinites aigues:
origines infectieuses
ON transitoire
Trt: désinfection locale, ATB, CTC locale
Rhinites chroniques:
allergique
Non allergiques
4-traumatisme
Le traumatisme intéresse soit directement le nez soit le 1/3
moyen de la face
5-ON séquelle de chirurgie
Synéchies, collapsus valvaire, perforation septale
Conclusion