Vous êtes sur la page 1sur 69

ESTIMATION DES OUVRAGE:

Plan du cours :

 1er partie : estimation des besoins


1. Etablissement des métrés
2. Besoins en Mains d’œuvre
3. Besoins en Matériels
4. Besoin en Matériaux
 2eme partie : étude de prix
1. Calcul des déboursés secs (en MO, Matériaux, Matériels)
2. Prix de vente hors taxe (PVHT)
3. Coefficient de ventre K
1ére partie : estimation des ouvrages :
1. Établissement des métrés :

Définition :

Le « métré » consiste donc à analyser qualitativement et quantitativement l’ensemble des travaux nécessaires à la
réalisation des projets afin de pouvoir, en fin de compte, en déterminer le prix.

On devra différentier les appellations :


 - avant - métré : pour les travaux quantifiés sur plans,
 - métré : pour travaux quantifiés à partir des relevés d’ouvrages existants.
 Unités et arrondis utilisés :

Les unités
 Les arrondis :
Les outils de l’avant - métré
 
Le métreur doit connaître précisément le travail à réaliser. Il dispose pour cela des outils suivants :
Les plans
C.C.T.P ou à défaut le descriptif des ouvrages
 
Le C.C.T.P, élément essentiel, répond à la question suivante (il ne concerne que l’entreprise) :
Comment ?  mise en œuvre (prescriptions liées à la qualité à obtenir, choix, …)
 
Le descriptif répond aux questions suivantes (il concerne l’entreprise et le client) :
En quoi ?  matériaux, composants
Où ?  localisation
 
Dans le cas où on ne dispose ni du C.C.T.P ni du descriptif des ouvrages (marchés privés essentiellement), il faudra
rechercher attentivement les différents O.E à partir d’une identification préalable des différents éléments d’ouvrages à
construire.
 Présentation des calculs :

Présentation en colonne
 Présentation en timbre :
Exercice 1 : Etablissement des
métrés :
ESTIMATION DES BESOINS
(RESSOURCES)
Calcul des besoins en mains d’œuvre

Définition : la main-d’œuvre productive concerne le personnel du chantier affecté directement


à la réalisation des ouvrages.
Les besoins de la main-d’œuvre se déterminent à partir :
 du fichier des ouvriers de l’entreprise (noms, qualifications, compétences, etc.),
 du bordereau des temps unitaires d’ouvrier ou d’équipe spécifiques à l’entreprise ;
 des horaires de travail du chantier ;
Calcul des besoins en mains d’œuvre
Etapes de calcul :
Pour déterminer les besoins en main-d’œuvre d’un chantier, on doit suivre les phases
suivantes :
Etablir l’avant métré des ouvrages à exécuter
Calculer le crédit d’heures à partir des temps unitaires d’exécution :
 on suppose que le chantier va se dérouler à peu prés comme le ou les chantiers précédents sur lesquels
on a relever des temps unitaires ;
 à partir de ces temps unitaires d’ouvrier ou d’équipe on retient les temps unitaires qui correspondent à
l’exécution du même ouvrage dans les mêmes conditions, avec le même matériel ;
 le crédit d’heures se détermine alors pour chaque tâche en multipliant les temps unitaires d’exécutions
par les quantités en œuvre des ouvrages à réaliser ;
 les domaines souvent utilisés pour cette méthode sont les études de prix et les estimations globales de
coût ;
Calcul des besoins en mains d’œuvre
Etapes de calcul
Rechercher le délai global d’exécution – à partir du calendrier prévisionnel des travaux on
identifie les durées calculées pour chaque lot, partie de lot, phases ou tâches. Le crédit
d’heures global pour chaque lot résulte de l’addition de tous les temps des tâches associés.
Déterminer le nombre et la composition des équipes de travail – à partir des horaires
journaliers et hebdomadaires du chantier, on compose-les équipes en calculant l’effectif par
équipe et par tâche
Calcul des besoins en mains d’œuvre
Définitions
Durée de travail – correspond au temps de travail effectif à l’exclusion des temps d’habillage, de casse-croûte
et de trajet ; un jour de travail a 8 heures (max. 10 heures) ; une semaine de travail a 39 heures (max. 48
heures) ;
Heures supplémentaires (HS) – les HS sont les heures de travail effectués au-delà d’une durée hebdomadaire
de 39 heures. Le salaire horaire effectif doit être alors majoré :
 de 25 % pour le travail du jour ; de 6h-21h
 de 50 % pour le travail de nuit : de 21h-6h
 De 100% pour le travail en jour férié ou dimanche

Temps unitaire d’ouvrier (TU) – est le temps mis par un ouvrier pour réaliser l’unité de mesurage d’un
ouvrage élémentaire.
Rendement (R) – exprime la quantité de travail qu’un ouvrier peut réaliser pendant un unité de temps ;
Temps d’ouvrage (TO) – est le temps mis pour réaliser un ouvrage, une partie d’ouvrage ou un ouvrage
élémentaire ;
Temps improductifs (TI) – sont les pertes de temps prévisibles ;
Calcul des besoins en mains d’œuvre
Méthode de calcul
Cas où la durée de la tâche est imposée par le calendrier de travaux – on a :
 
 
quantité d’ouvrage élémentaire x temps unitaire
Nombre d’ouvriers = ------------------------------------------------------------
durée fixée x temps productif par jour
 
 
 
Cas où la main d’œuvre disponible est limitée – et dans ce cas on a :
 
quantité d’ouvrage élémentaire x temps unitaire
Durée de la tâche =---------------------------------------------------------------------- ;
effectif disponible x temps productif par jour
 
Cas où la durée est imposée et la main-d’œuvre limitée – dans ce cas on a :
 
nombre d’heures déficitaires
Nombre d’heures supplémentaires = ----------------------------------------------------- ;
nombre de jours x nombre d’ouvriers
Calcul des besoins en mains d’œuvre
Application :
Taches Unités TU Quantités / Délai
Terrassement m³ 1,25h/m³ 200/6
Béton de propreté m³ 1,5h/m³ 65/2
Pose du Ferraillage t 1,9h/t 18/2
Coulage du béton m³ 1,15h/m³ 145/3

Sachant qu’on travaille 9h/jours


1. Calculer le crédit heure pour les différentes taches
2. Déterminer le nombre d’ouvriers nécessaires a la réalisation des
taches
3. Sachant que pour la tache finale on ne dispose que de l’équipe des
ouvriers affectée à la 2éme tache : quelle solution peut-ont adopter afin
de respecter le délai fixé ? Faites les calculs nécessaires.
Correction application

1. Calcul du crédit d’heure (CH) :


CH=Qté x TU

Taches TU Quantités Crédit d’heure


Terrassement 1,25h/m³ 200 250h
Béton de propreté 1,5h/m³ 65 97,5h
Pose du Ferraillage 1,9h/t 18 34,2h
Coulage du béton 1,15h/m³ 145 166,75h
2. Calcul de l’effectif :
Effectif = Ch/(Délai x TP/Jr)

Taches Crédit d’heure Délai Effectif


(en jours)
Terrassement 250h 6 250h/(6*9)=4,62 on prend
5
Béton de propreté 97,5h 2 97,5h/(2*9)=5,41
On prends 5
Pose du Ferraillage 34,2h 2 34,2h/(2*9)=1,9
On prends 2
Coulage du béton 166,75h 3 166,75h/(3*9)=6,17
On prends 6
3. On dispose que de 5 ouvriers : et on a un délai fixé à 3 jours :
Si les 5 ouvriers travaille pendant les 3 jours à raison de 9h de travail par jour : ils vont cumuler un nombre
d’heures travaillés qui est de = 5x3x9 = 135h
En contre partie pour terminer la tache de coulage de béton on a besoin d’un crédit d’heure de 166,75h

Donc le nombre d’heures déficitaires = 166,75-135 = 31,75h

Nombre d’heures supplémentaires = (nbre d’heures déficitaires)/(effectif x Délai fixé)


= 31,75/(3*5) = 2,11h

Nouveau temps productif journalier pendant ces 3 jours : TP/jr = 9+2,11 = 11,11 h/jour
Calcul des besoins en matériaux

Les besoins en matériaux pour un chantier de bâtiment se déterminent pour chaque ouvrage
élémentaire à partir :
 des quantités d’ouvrages en œuvre à réaliser – issues de l’avant-métré ;
 des quantités élémentaires de matériaux entrant dans l’unité d’ouvrages, y compris les
pertes dues au transport ou à la mise en œuvre des matériaux (casses ou chutes) ;
Calcul
22
des besoins en matériaux
Transport et manutentions
n Les frais de transport et de manutention
susceptibles d’intervenir au niveau de
l’approvisionnement en matériaux peuvent
avoir 3 origines :
– le fournisseur,
– le transporteur,
– l’entrepreneur.
Selon le cas, la méthode différera
mais deux règles s’appliquent :
1. les frais engagés à ce titre sont assimilables à
un coût supplémentaire. Ils sont donc à
considérer comme des déboursés;
2. Ils s’appliquent aux quantités approvisionnées
(pertes et casses incluses) et non aux
quantités en œuvre.
Calcul des besoins en matériaux
23
Etude des pertes, casses et chutes diverses
g Quantités n Ces éléments entraînent une augmentation
de Matériaux des frais engagés pour les matériaux.
Elémentaires n On doit donc en tenir compte :
– soit au niveau des MAT élémentaires
(méthode conseillée)
– soit au niveau des valeurs (HT) rendues.

Besoin réel = Qtés en œuvre + Pertes, casses, chutes


(Qtés approvisionnées)

Les pertes en matériaux peuvent être exprimées


soit par rapport :
n aux quantités approvisionnées (donc livrées) :
Q.L.
n aux quantités en œuvre (Q.Oe.).
g Exemple 1 Chantier : Lotissement
Maçonnerie de blocs creux 500 x 200 x 200 :
• Surface réelle : 988.00 m²
• Quantités approvisionnées : 170 palettes de 60 unités.
1 . Évaluation des pertes :
• Quantités en œuvre : 1.00 / (0.20x0.50) = 10 U/m²
• Quantités approvisionnées : (170x60)/988 = 10.32 U/m²
• Pertes : 10.32 – 10 = 0.32 U
n % de pertes par rapport aux quant. en œuvre :
0.32 / 10 = 3.2% Q.Oe
n % de pertes par rapport aux quant. livrées :
0.32 / 10.32 = 3.1% Q.L.

2 . Valeurs H.T. des matériaux rendus chantier


n Fabricant : Valeur départ HT : A €/U
n Remise 5% du montant HT
n Forfait transport pour 170 palettes : B €
n Forfait déchargement pour 170 palettes : C €

Valeur
DEPART Valeur
Valeur NETTE
Désignation U Transport Manutention Rendue
H.T.
TTC H.T. H.T.

Blocs creux U A A x 0.95 B/170 C/170


500 x 200 x
200
a b c a+b+c

24
Calcul des besoins en matériaux
Application
On désire réaliser un ensemble de semelle de fondations S1 (12 semelles) de dimensions :
1,50x1,50x0,40m
Le dosage du Béton pour fondations est donnée comme suit :
Produit Masse de ciment Masse de sable Masse de graviers
Béton pour fondations, 300 Kg (8,6 sacs de 35 Kg) 720 Kg (0,52 m³) 1165 Kg (0,73 m³)
scellement de piquets de Avec 9% de pertes Avec 5% de pertes Avec 4% de pertes
clôture, etc.

Sachant que les pertes sont estimé a 10% déterminer les quantités des materiaux a
approvisionner pour les semelle de fondations S1
Quantité
  réelle à mettre en œuvre (à préparer) = quantité de l’ouvrage à exécuter + pertes
= 12x1,5x1,5x0,4x1,1 = 11,88m3

Quantité de ciment à approvisionner = (300x1,09)x11,88 = 3885Kg = 3,89t soit 111 sacs de 35Kg

Quantité de gravier à approvisionner = ()x1,05x11,88 = 17272 Kg soit 17,272/1,7=10,16m3


(poids volumique gravier = entre 1,7 et 1,8t/m3)

Quantité de sable à approvisionner = ()x1,04x11,88 = 19717,54Kg soit 19,72/1,6=12,32m3


(poids volumique sable = 1,6t/m3)
Calcul des besoins en matériels

Les besoins en matériels d’un chantier de bâtiment se déterminent suivant-les modes


constructifs retenus en matériels affectés ou non, à la réalisation des ouvrages , à partir :
 des quantités d’ouvrage à réaliser (issues de l’avant-métré) ;
 de la durée d’utilisation ou des rendements des matériels comprenant la part de temps morts
inhérente à l’exécution sur chantier ;
Le temps prévisionnel d’utilisation d’un matériel, par nature de l’ouvrage, est
Calcul des besoins en matériels

1. L’avant métré des travaux de terrassement d’un immeuble fait


apparaître qu’il faut transporter un volume de 2400m³ de déblai ;
2. La distance de transport est de 12 km du chantier ; temps de travail journalier est de 8h/jours
3. Ce déblai est foisonné Avec un coefficient de foisonnement de 20%
4. Le délai nécessaire pour La décharge du déblai est fixé à 3 jours ; et Le délai nécessaire pour
le terrassement est fixé à 5 jours ;
5. Comme engins de travail, on considère un pelle hydraulique de rendement: 30 m³/heure et un
camion de charge utile : 15m³ (les camions roulent à
Km/h)
Déterminer le nombre de pelles et de camions nécessaires a la réalisation des taches dans les
délais fixés
 Nombre de pelle :
Quantité à terrasser = 2400m3
Rendement = 30m3/h
Donc le temps d’emploi = (2400/30) = 80h
Donc le nombre de pelles = 80/(8x5) = 2 pelles

 Nombre de camion :
On a Quantité à terrasser = 2400x1,20 = 2880m3 (foisonnement de 20%)
Et Rendement=(quantité à décharger par voyage)/durée du voyage
Avec durée du voyage = (12+12)/60 = 0,4h donc Rendement= 15/0,4 = 37,5m3/h
Temps d’emploi de camion = 2880/37,5 = 76,8 h
Donc Nombre de camion = 76,8/(3x8) = 3,2 camions
On fixe le nombre de camion à 3 camions : nombre d’heure travaillé pendant les 3jours de décharge = 3x3x8 =
72h
Nombre d’heures supp = (76,8-72)/(3x3) = 0,53h
ETUDE DE PRIX
CALCUL DU DEBOURSE SEC :
DEBOURSE SEC EN MO :
 Déboursé horaire main d’œuvre
Le déboursé horaire main d’œuvre est le coût que doit payer l’entreprise pour une heure de travail de main d’œuvre.
 Calcul du coût horaire MO :
Dépends :
• Des salaires de base des ouvriers par qualification
• De la proportion d’heures supplémentaires ou Incidence des heures supplémentaires,
• Du montant des primes diverses
on en déduit le salaire Brut = Salaire de base + Primes + Incidence des HS
• Le pourcentage des charges salariales (C.S) : donné en % par rapport au salaire brut.
• Des incidences du temps improductifs (T.I.) : donné en % par rapport au temps travaillé (càd = salaire brut + charges
sociales)
• Des indemnités et remboursement de frais.
 Total = Coût horaire MO
  Incidence des heures supplémentaires :
44h par semaine est le nombre d’heure de travail légal par semaine au-delà de 44h c’est des heures
supplémentaires : à payer avec une marge de majoration :
 de 25 % pour le travail du jour ; de 6h-21h
 de 50 % pour le travail de nuit : de 21h-6h
 De 100% pour le travail en jour férié ou dimanche

 Pour calculer l’incidence des heures supplémentaires (IH)


Soit X : nombre d’heures travaillés par semaine, si X>44h
Application :

Le salaire de base d’un maçon est de 14,50Dhs/h, il perçoit une prime d’instabilité
de 11,50Dhs par jour est une indemnité de déplacement de 100Dhs par semaine. La
prime d’outillage est de 1,50Dhs/h.
L’entreprise travaille 54h en 6 jours ouvrables par semaine.
Le temps improductifs est estimé à 5% du temps travaillé.
Les charges sociales sont évalués à 40% du salaire brut.
 Quel est le coût horaire du maçon ?
 Coût horaire pour un maçon :
• Salaire de base : 14,50dhs/h
• Primes d’instabilité : 11,5x(6/54) = 1,27Dhs/h
• Primes d’outillage : 1,5Dhs/h
• Incidence des HS : [(54h-44h)x14,50x0,25]/54=0,67Dhs/h
• Salaire Brut = 14,50+1,27+1,5+0,67 = 17,94Dhs/h
• Charges sociales = 0,4x17,94 = 7,17Dhs/h
• Total = 17,94+7,17 = 25,11Dhs/h
• Incidence du TI : 0,05x25,11=1,25Dhs/h
• Indemnité : 100/54 = 1,85Dhs/h

Donc le Coût horaire du maçon : 17,94+7,17+1,25+1,85 = 28,21Dhs/h


 Coût horaire moyen :

On distingue trois types de D.H. :


• Le D.H. par catégorie
• Le D.H. d’équipe 
• Le D.H. moyen d’un ouvrier d’équipe :

 Coût unitaire de la MO = Déboursé horaire x Temps Unitaire

 Déboursé sec global : (Budget main d’œuvre en quantité et en valeurs) = coût unitaire x quantité d’ouvrage
à exécuter
Exercice :
 On donne le détail quantitatif des travaux des gros œuvre comme suit avec indication des temps unitaire et les
effectifs correspondants :
1. Calculer la durée de chaque tâche sachant que l’horaire journalier est de 8h/jour.
2. Etablir le budget MO en quantités et valeurs sachant que le coût horaire moyen du chantier est de 26,40Dhs/h
3. Calculer le coût unitaire de la MO pour chaque tâche.

N° Désignation Unité Quantités T.U. effectif


01 Béton de propreté m2 50,00 1,50 3
02 BA en fondations m3 25,80 4,00 4
03 Maçonnerie en fondations m3 12,00 3,50 2
04 Poteaux BA du RDC m3 18,50 5,00 4
05 Plancher BA du RDC m3 20,00 6,00 5
06 Poteaux BA de l’étage m3 18,50 5,00 4
07 Plancher BA de l’étage m3 22,00 6,00 5
1. Calcul des durées : (QtéxTU)/(effectifxTp/jr) avec Tp/jr=8h/jr

N° Désignation Quantités T.U. effectif Durée (en


jours)
01 Béton de propreté 50,00 1,50 3 3,125
02 BA en fondations 25,80 4,00 4 3,225
03 Maçonnerie en fondations 12,00 3,50 2 2,625
04 Poteaux BA du RDC 18,50 5,00 4 2,89
05 Plancher BA du RDC 20,00 6,00 5 3
06 Poteaux BA de l’étage 18,50 5,00 4 2,89
07 Plancher BA de l’étage 22,00 6,00 5 3,31
2. 3. Budget de MO : coût de la tâche en MO = Coût unitaire x Qté = Coût horaire moyen x TU x Qté = Coût
horaire moyen chantier x crédit d’heures
Coût unitaire = Budget MO/Qté = Coût horaire moyen chantier x TU
Coût horaire moyen chantier = 26,40Dhs/h

N° Désignation Quantités T.U. Crédit Budget de MO=CHxDH Coût unitaire


d’heures moyen
01 Béton de propreté 50,00 1,50 75 75*26,4=1980Dhs 39,6 Dhs/m²
02 BA en fondations 25,80 4,00 103,2 103,2*26,4=2724,48Dhs 105,6 Dhs/m3
03 Maçonnerie en fondations 12,00 3,50 42 42*26,4=1108,8Dhs 92,4 Dhs/m3
04 Poteaux BA du RDC 18,50 5,00 92,5 92,5*26,4=2442Dhs 132 Dhs/m3
05 Plancher BA du RDC 20,00 6,00 120 120*26,4=3168Dhs 158,4 Dhs/m3
06 Poteaux BA de l’étage 18,50 5,00 92,5 92,5*26,4=2442Dhs 132 Dhs/m3
07 Plancher BA de l’étage 22,00 6,00 132 132*26,4=3484,8Dhs 158,4 Dhs/m3
Total 17350,08 Dhs
DEBOURSE SEC EN MATERIAUX :
 Calcul des coûts hors taxes des matériaux rendus chantiers (VRC):
La détermination du coût hors taxes d’un matériau rendu chantier dépends des éléments
suivants :
• Valeur d’achat hors taxes (H.T) nette de remise
• Frais d’emballage et de conditionnement
• Frais de transport
• Frais de manutention (chargement et déchargement)
• Frais relatifs aux assurances
• Certains frais financiers
• Certaines charges complémentaires
Transpor Coût
Manutention Charges
Valeur d’achat t ch
Désignation U   complémentaires % Pertes
DH/ U   D
DH / U DH / U
DH / U

             

             

             

             
Application :
calculer les prix unitaire des matériaux rendus chantier dans les conditions suivantes :

Ressources Unité Prix usine Frais de Frais de Distance % des


par U transport manutention chantier-usine pertes
par Km par U en Km
Ciment CPJ45 t 850 15 45 25 3,5%
Sable 0/5 m3 165 2,5 - 15 3%
Gravier 5/20 m3 130 2,5 - 15 1,5%
Acier Fe500 T 7600 120 35 20 2,5%
Bois de coffrage m3 3200 10 20 20 2%
Brique rouge U 1,8 0,1 0,05 25 4%
Ressources Unité Prix usine Frais de transport Frais de % des Total =VRC
par U par U = Frais par manutenti pertes
Km x Distance on par U
Ciment CPJ45 t 850 15*25=375 45 3,5% (850+375+45)*1,035=13
14,45Dhs/t
Sable 0/5 m3 165 2,5*15=37,5 - 3% (165+37,5)*1,03=
208,575Dhs/m3
Gravier 5/20 m3 130 2,5*15=37,5 - 1,5% (130+37,5)*1,015=
170,01Dhs/m3
Acier Fe500 T 7600 120*20=2400 35 2,5% (7600+2400+35)*1,025=
10285,875Dhs/t
Bois de coffrage m3 3200 10*20=200 20 2% (3200+200+20)*1,02=
3488,4Dhs/m3
Brique rouge U 1,8 0,1*25=2,5 0,05 4% (1,8+2,5+0,05)*1,04=
4,524Dhs/U
 Prix unitaire ouvrage élémentaire :

Il se détermine à partir :
• Des prix unitaires des matériaux élémentaires livrés sur chantier
• Des quantités en matériaux élémentaires qui composent une unité d’ouvrage (dosage, formulation…)
• Des pertes

Afin d’établir le budget prévisionnel des matériaux nécessaires à la réalisation des ouvrage élémentaire
il suffit de multiplier les quantités d’ouvrages par les prix unitaires calculés.
Application :
Soit un plancher dalle en BA de surface 120m² et d’épaisseur 15cm.
On demande d’établir le budget prévisionnel des matériaux nécessaires pour réaliser la dalle (budget en
quantité et valeur) sachant que :
 1m3 de béton comprends 750l de gravier 5/20, 400l de sable 0/5, 350kg de ciment CPJ45, 7Kg
d’adjuvent de prise, 120Kg d’acier HA et 180l d’eau de gâchage.
 Les pertes de béton pendant la mise en œuvre sont de : 4%
 Les prix prêt à l’emploi des ressources et les pertes lors de la mise en œuvre sont comme suit :

Ressources Gravier Sable 0/5 Ciment Adjuvent de Acier HA Eau de


5/20 CPJ45 prise gâchage
Prix unitaires 175Dhs/m 210Dhs/m 1250Dhs/t 12Dhs/Kg 10280Dhs/t 3,5Dhs/m3
3 3
% pertes 3,5% 3% 2% 2,5% 4,5% 5%
 Volume du béton à préparer : 120x0,15x1,04 = 18,72m3

Ressources Unité Qté coefficient Qté PU Valeurs en


unitaire totale=QU*coff*1 DHs
8,72m3
Gravier m3 0,75 1,035 14,531 175 2542,925
Sable m3 0,4 1,03 7,713 210 1619,73
Ciment t 0,35 1,02 6,683 1250 8353,75
Adjuvent kg 7 1,025 134,316 12 1611,792
Acier t 0,12 1,045 2,257=0,12*1,045* 10280 23207,92
18
Eau de m3 0,18 1,05 3,538 3,5 12,383
gâchage
Total : 37348,5Dhs
DEBOURSE SEC EN MATERIELS :

 Calcul des coûts d’utilisation des matériels de production affectables :

Deux éléments sont nécessaires au calcul du coût d’utilisation d’un matériel de production :
- la somme des dépenses engagées pour l’utilisation du matériel pendant une période,
- la production correspondante.
 Calcul du coût à l’heure effective du matériel :
Ce coût dépends de :
 Prix d’achat neuf
 L’amortissement du matériel
 Coût de fonctionnement
 Coût d’entretien et de réparation
 Coût des pièce de rechange
 Prix de matières consommables par heure mobilisée.
 On en déduit le coût horaire du matériel et par la suite le coût unitaire :
Coût unitaire = Coût horaire/Rendement du matériel
 Le déboursé sec en matériel est donc calculé par :
Déboursé sec glabal en matériel = Coût unitaire x Quantité de l’ouvrage à exécuter
 Application 1 :
Dans un chantier on a réalisé avec une bétonnière :
• 8m3 de béton de propreté
• 15m3 de gros béton pour fondation
• 32m3 de béton pour BA
Le coût horaire de la bétonnière affectée au chantier est de 85Dhs/h
Calculer le coût unitaire de la bétonnière pour 1m3 de béton malaxé
 Corrigé :
Rendement de la bétonnière = 30m3/h
Coût Unitaire d’utilisation de la bétonniére =85/30=2,83Dhs/m3
Volume total à malaxer : 8+15+32 = 55m3
Déboursé sec global pour la bétonnière = 55x2,83 = 155,65m3
 Application 2 :
Dans un chantier une bétonnière est mobilisée 6h/jr.
On donne :
 Prix d’achat : 50000Dhs
 Durée d’amortissement : 5ans (300jr/an)
 Valeur résiduelle : 1/10 du Prix d’achat
 Coût de fonctionnement : 22Dhs/h
 Coût d’entretien et réparation 17Dhs/h
 Coût des pièces de rechange : 1/10000 du prix d’achat

En plus la bétonnière consomme 4l de carburant et 0,3l de lubrifiant par heure mobilisée, les prix des
consommables sont :
 Carburant : 8Dhs/l
 Lubrifiant : 35Dhs/l
 Calculer le coût à l’heure effective de la bétonnière en utilisant l’amortissement uniforme.
Application : corrigé

 Coût d’amortissement = Prix d’amortissement / Durée d’amortissement


prix à amortir = (prix d’achat – prix résiduelle) = 50000 – (50000/10) = 45000Dhs
Durée d’amortissement : 5ans
Donc le coût d’amortissement = 45000/(5x300x6) = 5Dhs/h
 Coût de fonctionnement : 22Dhs/h
 Coût d’entretien et réparation 17Dhs/h
 Coût des pièces de rechange : 50000/10000 = 5Dhs/h
 Coût des matières consommables : 4x8+0,3x35 = 42,5Dhs/h

 Total = Coût horaire à l’heure effective de la bétonnière = 5+22+17+5+42,5 = 91,5Dhs/h


Calcul des sous-détails de prix en déboursés secs :

Chaque sous-détail fera l’objet d’une étude méthodique comportant 5 phases :


1/ bilan des composants du prix étudié,
2/ recherche ou étude, puis report des quantités élémentaires de composants,
3/ recherche ou étude, puis report des déboursés unitaires correspondants,
4/ calcul des parts de composants, puis du D.S. de l’unité d’O.E.
5/ calcul du (ou des) P.V.H.T. correspondants à reporter dans le D.Q.E : :
. soit en utilisant les pourcentages majorateurs de charges complémentaires et bénéfice,
. soit en utilisant un coefficient de P.V.H.T. applicable aux D.S. des O.E (coefficient k).
Calcul des sous détails
primaires :

 Lors de la construction d’un ouvrage, on va


retrouver généralement des similitudes entre des
bétons, mortiers, enduits, du coffrage… de
différents éléments de ce bâtiment, mais aussi
d’autres ouvrages.
 Pour simplifier les calculs, on va donc rechercher
le déboursé sec unitaire de ces composants, que
l’on utilisera alors, pour le calcul des déboursés
secs unitaires d’ouvrages élémentaires.
 Pour calculer un déboursé sec unitaire primaire,
on va établir un sous-détail primaire.
Calcul des sous détails unitaires
élémentaires :

 Pour chaque ouvrage


élémentaire (poteau, poutre,
fondation, plancher, voile…)
décrit dans le cahier des clauses
techniques particulières,
(C.C.T.P), on va calculer son
déboursé sec unitaire
correspondant (m2 de plancher,
ml de voile,...).
 Pour calculer un déboursé sec
unitaire d’ouvrage élémentaire
on va établir un sous-détail.
Calcul des P.V.H.T et des coûts (recherche du coefficient de
vente K) :

Les P.V.H.T : Ils sont obtenus à partir des coûts de revient prévisionnels (C.R. prévis.),
auxquels on ajoute la marge de Bénéfice et aléas(B. & a.) choisie pour l’opération. 
P.V. H.T = C.R. + B. & a
B&A sont évalués en dirhams ou en % du prix de vente hors taxe. 

Le coût de revient (C.R) : Il est la somme du coût de production (C.p), des frais
d’opération (F.op) et des frais généraux (F.G)  :
C.R = C.p + F.op + F.G
 Les frais d’opération ( F.op ) sont les dépenses affectables à un ouvrage donné :
• Frais de marché
• frais exceptionnels

Exemple : frais de bureau de contrôle


 
 Les frais généraux ( F.G) sont les frais nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. On les classe
en deux catégories :
• Les frais d’études (conception des devis) ainsi que les frais d’exploitation (dépenses communes à l’ensemble des chantiers)
• les frais de siège : frais d’organisation et de gestion de l’entreprise
 Le coût de production (C.P) : Il est quant à lui un coût à l’image de la production sur chantier, il va
reprendre les déboursés secs (D.S) et les frais de chantier (F.C) :
D.S + F.C = C.p
 Les D.S sont ceux établis précédemment par sous détails.
Les frais de chantier (F.C) sont les dépenses imputables à l’ensemble des travaux du chantier et qui ne
peuvent être affectées à l’exécution d’un ouvrage élémentaire précis.
Ils comprennent plusieurs postes :
 
 Personnel d’encadrement : personnel non affecté à des tâches de production
 Main d’œuvre indirecte ; installation, entretien,
 Frais de matériel non affecté à un ouvrage élémentaire : amortissement ou location
 Frais d’installation et de repliement de chantier
 Fournitures complémentaires de chantier : eau, électricité,
 Intervenants extérieurs : laboratoire, géomètre
 Compte prorata

Comme les D.S, ils s’analysent dans un grand sous détail ou se récupèrent grâce à % des D.S.
Frais de chantier (FC) : souvent calculés en % des DS : 15 à 25%
Frais d’opération (Fop) : souvent calculés en % des PVHT : 0 à 10%
Frais généraux (FG) : souvent calculés en % des PVHT : 20 à 30%
Bénéfice et aléas (B&A) : souvent prévus en % des PVHT : 0 à 5%

on a : P.V. H.T = C.R. + B. & a


avec C.R = C.p + F.op + F.G
et D.S + F.C = C.p
Calcul du coefficient de vente (K) :
Le coefficient de vente est la valeur à appliquer sur le D.S de l’ouvrage élémentaire pour obtenir son prix de
vente hors taxes.
K=PVHT/DS
Rappel : P.V.H.T = D.S+ F.C + F.op + F.G + B&A
 
Les différents frais sont généralement établis en % du déboursé sec ou du P.V.H.T :
Exemple :
F.C = a % D.S F.op = b % P.V.H.T F.G = c % P.V.H.T B&A = d % P.V.H.T
 D’où : P.V.H.T = D.S + a % D.S +(b + c +d)% P.V.H.T
 Que l’on transforme en : P.V.H.T = K  D.S

Avec :
Elaboration du devis
quantitatif estimatif :

Le D.Q.E. est élaboré à partir du D.Q.


auquel on ajoute deux colonnes : "P.V.H.T."
et "montants". 
 
Le total des montants H.T. des ouvrages
élémentaires inscrits dans cette colonne
représente le "montant total H.T. de
l’ouvrage".
En final, au montant total H.T, il convient
d’appliquer la majoration correspondant
à la taxe sur la valeur ajoutée (T.V.A). On
obtient alors le montant total toutes taxes
comprises (T.T.C).
EXERCICE 1
1. Coût de fabrication d’1 m3 de mortier :

Ressources Unité Qté coefficient PU Valeurs en


unitaire DHs
Sable m3 1,1 1,03 235 266,255
Ciment t 0,25 1,02 980 249,9
Eau de m3 0,13 1,045 4,5 0,611
gâchage

Total : (Dhs/m3) 516,766


Coût de fabrication d’1 m3 de béton pour Gros Béton :

Ressources Unité Qté coefficient PU Valeurs en


unitaire DHs
Gravier m3 0,79 1,025 180 145,755
Sable m3 0,36 1,03 235 87,138
Ciment t 0,3 1,02 980 299,88
Eau de m3 0,16 1,045 4,5 0,752
gâchage

Total : (Dhs/m3) 533,525


Coût de fabrication d’1 m3 de béton pour BA :

Ressources Unité Qté coefficient PU Valeurs en


unitaire DHs
Gravier m3 0,74 1,025 180 136,2
Sable m3 0,42 1,03 235 101,661
Ciment t 0,35 1,02 980 349,86
Eau de m3 0,18 1,045 4,5 0,846
gâchage
Total :
(Dhs/m3) 588,897
2.
 Coût horaire de l’ouvrier manœuvre :
Salaire de base : 38Dhs/h
Prime : 150/54 = 2,77Dhs/h
Incidence des HS : (54-44)x38x0,25/54 = 1,76Dhs/h
Total 1 = salaire Brut = 42,53Dhs/h
Charges sociales : 42,53x39,5% = 16,9Dhs/h
Total 2 = 59,33Dhs/h
Incidence du TI : 59,33x2,5% = 1,48Dhs/h
Total 3: Coût horaire ouvrier manœuvre : 59,33+1,48 = 60,8Dhs/h
 Coût horaire de chef d’équipe : 85,4Dhs/h
 Coût horaire de l’ouvrier qualifié : 75,4Dhs/h

 Cout horaire moyen équipe = (85,4+2x75,4+3x60,8)/6 = 69,76Dhs/h


Cout de réalisation unitaire en DS de chaque
tâche :
3. Coût de fabrication d’1 m3 de mur en moellons:

Ressources Unité Qté coefficient PU Valeurs en


unitaire DHs
Moellons m3 1 1,035 120 124,2
Mortier m3 0,28 1,05 516,766 151,929
Mains h 5 1 69,76 348,8
d’oeuvre

Total : (Dhs/m3) 624,92


Cout de réalisation unitaire en DS de chaque
tâche :
 Coût de fabrication d’1 m3 de massif de fondation en gros béton:
Ressources Unité Qté coefficient PU Valeurs en
unitaire DHs
Gros béton m3 1 1,04 533,525 554,866
Mains h 7 1 69,76 488,32
d’oeuvre

Total : (Dhs/m3) 1043,186


Cout de réalisation unitaire en DS de chaque
tâche :
 Coût de fabrication d’1 m3 de béton armé pour chainage et de dallage:

Ressources Unité Qté coefficient PU Valeurs en


unitaire DHs
Béton m3 1 1,04 588,897 612,453
Acier Kg 75 1,015 8,5 647,063
Mains h 5,5 1 69,76 383,68
d’oevre

Total : (Dhs/m3) 1643,196


4. BUDGET PREVISIONNEL MATERIAUX :
TACHE Unité Qté TU CREDIT COUT Valeurs en
D’HEURE HORAIRE DHs
Mur de m3 75 5 375 69,76 26160
fondation
Massif de m3 56 7 392 69,76 27345,92
fondations
Chainage et m3 58 5,5 319 69,76 22253,44
dallage
Total : 75759,36
5. DEBOURSE SEC GLOBAL
TACHE Unité Qté DS Valeurs en DHs
UNITAIRE
Mur de m3 75 624,922 46869,15
fondation
Massif de m3 56 1043,186 58418,416
fondations
Chainage et m3 58 1643,196 95305,368
dallage

Total : 200592,934Dhs
Application :

Pour l’exercice précédent :


On a trouvé : DSglobal =200592,934Dhs

 Frais de chantier = 10% du DS


 Frais généraux = 20% du CR
 B&A = 5% du PV (HT)

Calculer le Coefficient de ventre et déduire le PVHT

Vous aimerez peut-être aussi