Vous êtes sur la page 1sur 6

Corrigé TD 2

Pr. Louati Hend

1
Exercice 1
Coût historique de l’équipement Valeurs
Prix facturé 250 000
Frais de livraison 18 000
Frais d’installation 24 500
Frais de mise en marche 21 000
Total 313 500

Rappelons que selon L’IAS 16 les pertes


opérationnelles initiales telles que celles encourues
pendant que se développe la demande pour la
production de cet élément sont exclus du coût de
l’immobilisation

2
Exercice 1
Charges annuelles relatives à l’équipement
Coût historique 313 500
-Valeur résiduelle (18 000)

=Montant amortissable= 295 500 D

-La charge annuelle constatée dans les états


financiers est de 5 (295 000/10) = 29 500
-Cependant il faut noter que pour l’année prenant fin
le 31 décembre 2001, la charge sera de 22 125 (295
000*9/12) puisque l’équipement n’a pu être utilisé qu’à
partir du 1er Avril 2001 après la période d’installation
et de mise en marche
3
Exercice 2
1- charge de l’amortissement au titre de l’année N
Montant amortissable= coût d’acquisition – valeur
résiduelle
Donc montant amortissable = 1 200 000 – 300 000=
900 000
Donc charge de l’amortissement au titre de l’année
N:900 000/6= 150 000

2-Charge d’amortissement au titre de l’année N+1


Selon la norme IAS 16, la valeur résiduelle doit être
revue à la clôture de chaque exercice. Toute variation
à la hausse ou à la baisse doit donner lieu à un
changement d’estimation de la charge
d’amortissement au titre de l’exercice en cours et les
exercices ultérieurs 4
Exercice 2
VCN à la fin de l’année N = 1 200 000 – 150 000 = 1 050 000
Montant amortissable (à partir de N+1=
1 050 000 – 500 000= 550 000
 Durée d’utilité restante y compris l’année en cours : 5 ans
Donc charge de d’amortissement au titre de l’année N+1 =
550 000/5 = 110 000

5
Exercice 2

3- Traitement comptable des coûts des révisions majeures

Selon la norme IAS16 la poursuite de l’exploitation d’une


immobilisation corporelle (le matériel industriel de
l’entreprise AAA par exemple) peut être soumise à la
condition de la réalisation régulière d’inspections destinées
à identifier d’éventuelles défaillances. Lorsqu’une
inspection majeure est réalisée son coût est comptabilisé
dans la valeur comptable de l’immobilisation corporelle si
les critères de comptabilisation sont satisfaits.