Vous êtes sur la page 1sur 35

Centre universitaire de

Bechar Institut
d’architecture
Module : Him 32

Réabiloséupc Enseignent :
abdelkrim Mr :
hr :ra bousserhane

a
Allouchi
Année
zoubir
universitaire : 2006 /
2007
PLAN DE LA PRÉSENTATION

INTRODUCTION
DÉFINITION DES DALLES
LEURS RÔLES ESSENTIELS
DIFFÉRENTS TYPEDES DALLES
AUTRES TYPE DES DALLES
LA RÉALISATION DES DALLES
LES AVANTAGES ET LES INCONVÉNIENTS DES DALLES
LES DALLAGES
FONCTIONNALITÉS D’UN DALLAGE D’HABITATION
DIFFÉRENTS TYPES
CONCLUSION
INTRODUCTION

Les éléments de structures peuvent être classés en 3


groupes :
-les élément de structures verticaux (descente des
charge – fonction : supporter):
Poteaux isolés, portiques, voile plan, voile plissé,
voile courbe, Murs en blocs d'agglomérés de
ciment (parpaings)
- les élément de structures qui assurent la
transmission et la descente des charges par
compression : arcs articulés, arcs encastrés,
voûtes, coques dômes couple
-les élément de structures contenus dans un plan
horizontal (fonction: franchir et transmettre les
charge par flexion) : les poutres (poutre
rectangulaire, poutre en T, poutre voile, poutre
caissons poutre en voile plissé poutre treillis), les
planchers et dalles
DÉFINITION
Les dalles se sont des éléments très important qui entre dans la constitution du
l’ossature d’une structure « élément porteur ». Généralement
horizontal, dont deux dimensions sont grandes par rapport à la
troisième que l'on appelle épaisseur.
Ils sont conçu avec des matériaux de résistance mécanique apte a
résisté aux efforts Il s’appuient sur :

* les murs de façade;



* les refends transversaux et les murs
pignons; longitudinauxet murs de façade;
 * les refends
de rive;
les éléments porteurs * les poutres
* les poutres intérieures ;

* des points d' appuis isolés (poteaux);



* les murs et les poutres.
2) LEURS RÔLES ESSENTIELS :

Les dalles jouent le


rôle
• De plate-forme porteuse pour l’étage
:• considéré. De toit pour l’étage sous-
• jacent.
• D’ écran permettant le confort de
Les l’habitant.
principales D’élément de stabilité posées aux dalles sont
exigences constructives
la capacité portante, la rigidité, la capacité de répartition
transversale de charges concentrées et la transmission de
charges horizontales par l’effet diaphragme. En fonction
de l’utilisation, des exigences supplémentaires en matière
d’isolation thermique et acoustique, de résistance au feu,
etc. peuvent être demandées
LES DIFFÉRENTS TYPE:
A. Dalles coulées au chantier:
A. 1.Dalle plaine en béton armé (Fig. 1) :
La dalle pleine. Appelée aussi « dalle massive » est une
plaque dont l'épaisseur est petit par rapport à ses
autres dimensions. Son épaisseur H varie de 1/10 à
1/35 de la grande portée L .
Dans les bâtiments courants, elle varie entre 12cm et 18cm.
Dans les bâtiments industriels, cette épaisseur est
souvent plus forte.
Ce type est très courant car, il permet une grande
souplesse dans les portées et les formes ; en
particulier la facilité des divers percements. La dalle
pleine nécessite un coffrage sur toute sa surface, ce
qui provoque une consommation importante un
désavantage .les portées courantes de ces dalle L sont
Fig .1 . Dalle pleine en béton armé

Fig.2. Dalle nervurée


A.2. Dalle nervurée
Il s'a(Fig.
2g)i)t:d'une dalle plus légère que la dalle
dalle générale d'épaisseur relativement
pleine. C'est une
faible et qui varie entre 4cm et 10cm , et par des
poutrelles rapprochées avec L qui varie de 50 à 80cm
et une retombée H de 1/25 de la portée L . La hauteur
totale H (nervure +dalle) varie de 25cm à 35cm.
La dalle nervurée est indiquée pour couvrir des locaux
de forme allongée
Ce type dalle offre moins de souplesse d'utilisation
que la dalle pleine
dallenervurée est
3 type
:

Dalle nervurée
décrochée

Dalle Dalle nervurée


nervurée avec appuis de
sur pilier en acier
poutrelles
chapes
A.3. Dalle à caisson (Fig.3) :
C'est une dalle à nervures, dont les nervures sont
dans les deux sens et se croisent. Elle est indiquée
pour couvrir des locaux d forme carrée ou presque
carrée.

Fig .3. Dalle à caisson


A. 4. Dalle champignon
Les dalle(sFcihga.m4.p5ig)n:ons sont utilisées quand les
hauteurs de la construction sont faibles et quand on
veut éviter la présence de poutres apparentes.
La dalle champignon est constituée par une dalle continue,
sons nervures, armée dans les deux sens reposant
directement sur des poteaux et constituent avec ces
dernières un cadre dans l'espace. Cette dalle transmet
aux poteaux des réactions importantes, d’où risques de
poincement de la dalle autour des poteaux. Pour
remédier à ce phénomène, on élargit le sommet poteaux
sous forme de champignon (chapiteau).
Fig.5. Dalle champignon
B.Dalle semi préfabriquées :

Elles sont composées par deux


éléments, généralement
préfabriqués en usine ou sur
chantier :
 le système porteur, constitué par des
poutrelles en béton armé.
 le remplissage, constitué par des corps
creux ou hourdis :
Le bétonnage sur chantier de la dalle de
compression est le point commun entre
les dalles semi préfabriquées.
B.1.Dalle à hourdis et
poutrelles (Fig.6):
Cette solution, très
bâtiments d'habitation
communément consiste
employées lesà utiliser des
hourdis creux et des poutrelles en béton
dans les
armé.
On pose à intervalles réguliers des poutrelles
en béton armé préfabriquées et on remplit
l'intervalle avec des hourdis de terre cuite, de
béton,….
Les parois latérales et supérieures des
hourdis servent
de coffrage aux poutrelles et à la dalle de
compression en béton coulé sur toute la surface
du plancher.
Fig.6 Dalle a hourdis et poutrelles

La dalle de compression est armée d'un


simple quadrillage d'armatures constitué,
en général, par une nappe de treillis
soudé d'un espacement de 20cm x 30cm
au maximum.
Fig.7. Dalle à hourdis et poutrelles
(perspective)
Fig.7. Dalle à hourdis et poutrelles
(perspective)
B.2.Dalle à poutrelles
seules (Fig.8):

Dans ce cas, les hourdis sont


supprimés .on coule au préalable du
béton dans des corps creux,ouverts
vers le haut,réalisant ainsi des
poutrelles armées .ces dernières sont
ensuite juxtaposées cote à cote et
reçoivent un léger treillis et une chape
de 4 à 5cm.
B.3.Dalle à corpscreux
(Fig.9) :
On pose cote à cote des corps creux,
généralement en terre cuite. Ils
présentent des languettes latérales qui
forment un vide entre les rangées
parallèles de corps creux.
Ce vide reçoit une armature, puis
on le bétonne en recouvrant, les corps
creux de 4 à 8cm de Béton. Après
décoffrage, on obtient une dalle dont
la face inférieure sera entièrement en
terre cuite ou en aggloméré de béton
et bois.
Fig.8. Dalle à poutrelles Fig.9.Dalle à corps creux
seules
Dalle
Préfabriquées
AUTRES TYPE DES DALLES :
LA RÉALISATION DES DALLES:

• Ferraillage des dalles:


Lorsque la dalle est rectangulaire, les
barres inférieures parallèles au grand
côté seront placées en dessus de celles
qui sont parallèles au petit côté. En ce
qui concerne les armatures supérieures,
celles parallèles au grand côté seront
placées en dessous de celles qui sont
parallèles au petit côté .
• Les coffrages :
Dans l’exécution et la mise en
place des coffrages, il faut
vérifier
que ceux-ci sont suffisamment
résistants et bien étayés pour supporter
sans fléchir le poids du béton humide
avec le poids des ouvriers. On compte
en général 2600 kg au m3 pour le béton
humide et 100 kg par m3 pour la
surcharge des ouvriers qui auront à
exécuter les travaux.
Bétonnag
e béton mise en oeuvre pour la réalisation d’un
Le
: plancher devra être compact, bien dosé en
ciment et dépourvu de tout agent tel que
accélérateur, antigel. Il devra avoir une
plasticité suffisante pour pouvoir être mis en
oeuvre facilement et enrober les armatures. Le
béton pourra être vibré soit extérieurement sur
les coffrages, soit intérieurement avec des
aiguilles pour éviter les poches d’air à
l’intérieur du moule .
• Le décoffrage :
Le décoffrage varie en fonction
des ciments employés et de la
température ambiante. Très
souvent, il est possible de
décoffrer après trois, quatre
jours à condition d’observer
certaines précautions
LES AVANTAGES ET LES INCONVÉNIENTS DES DALLES:

Type des dalles Les Les


avantages Quantité de inconvénients
matériaux Pas de
faible, flexibilité dans
Bon l’affectation.
comporteme
nt.
Grande Quantité de
flexibilité dans matériaux
L’affectation. plus
importante.
Simplicité Problèmes
de de
coffrage . poinçonnement et
de deformations.
Dalle pleine -Pas de Temps de
coulée sur contraintes liées réalisation
place à la important sur
préfabrication. le chantier
-Dalle de taille
et de forme
quelconque.
Quantité de Coffrage
matériaux compliqu
faible, bon é,
comportement, dispositio
construction n
simple, des
flexibilité dans installations
L’ affectation . sous dalle
compliquée .
Grande Quantité
flexibilité de
dans matériaux
l.affectation. plus
Simplicité de important
coffrage. e.
Problèmes
de
poinçonnem
en t et de
deformation
s.
LES DALLAGES :

Le sol fini d’une construction est


constitué,au rez-de chaussée,par un
revêtement de faible épaisseur
posé,soit sur le plancher brut lié au
gros œuvre ,soit sur un dallages porté
sur le sol.
Les dallages concernent aussi les
espaces découverts (parkings,
espace de jeux, aires de
circulation,…) et constituent dans
ces cas des sols finis.
Exemple d’un dallage
Fonctionnalités d’un dallage
d’habitation:
 Confort des occupants
 Stabilité du dallage dans la durée

Distribution des réseaux techniques


incorporés
Différents types :
Dallages en
ciment Dallages
en pierre
Dallages en
CONCLUSION :

D’après le traitement de notre thème nous arrivons à


quelques points :
Il y a plusieurs types de dalles selon la conception et
la mise en œuvre (méthode de réalisation).
Plusieurs critères entre dans le choix du type de dalle tel
que (le coût, type de construction, le matériel qui existe
dans le chantier, qualification des ouvriers,le
temps………).
Dans la réalisation des dalle il faut respecte tout les étapes
« ferraillage,coffrage,bétonnage,decoffragre »