Vous êtes sur la page 1sur 10

Le point de rosée

Préparer par : HEBAIZ Younes


2éme année BTS CPI 2020/2021
sommaire
I. Définition de L'humidité

II. Définition du point de rosée.

III. Principe du point de rosée .


IV.Calcule du point de rosée .
V. Conclusion .
c'est quoi L'humidité
l'air qui nous entoure renferme toujours une
proportion d'eau sous forme de vapeur , on qualifie
cet air "d'air humide".

L'humidité est donc la vapeur d'eau contenue


dans l'air.
c'est quoi Le point de rosée

Le point de rosée est la température

à laquelle l'humidité d'un gaz, comme

l'air, se condense pour former

des gouttelettes d'eau.


Principe du point de rosée
Le point de rosée est une caractéristique
thermodynamique d'un gaz qui dépend du taux
d'humidité de celui-ci. Plus l'humidité du gaz est
importante, plus le point de rosée est élevé (en
degré Celsius ).
Lorsque l'air se refroidit, sa température diminue et dans
un premier temps, sa teneur en humidité reste constante.

Si le refroidissement est suffisant, l'air peut atteindre


l'état de saturation et sa vapeur d'eau commence à se
condenser. On dit qu'il atteint son point de rosée. La
température correspondante est la température de rosée,
on notée tr.
Calcule du point de rosée
Formule de Magnus-Tetens :

• Tr : point de rosée  «  0 °C < Tr < 50 °C »


• T : température mesurée  « 0 °C < T < 60 °C  »
• RH : humidité relative « 0,01 % < RH < 100 % »
avec :

a = 17,27 et b = 237,7 [°C]

Autre formule :
Exemple:
Quelle est la température de rosée de l'air si sa température est de
25 [°C] et son hygrométrie de 50 [%] ?
Conclusion
L’humidité est sans doute un des paramètres
les plus importants pour les sciences de
l’atmosphère. Le point de rosée permet de
quantifier l’humidité et reste une des variables la
plus utilisées .