Vous êtes sur la page 1sur 30

Université Mohamed 1er

Faculté des sciences


Département de biologie
Master spécialisé ingénierie horticole et
paysagère

Lavande

Encadré par : Pr Berrichi

Réalisé par : - AAMAR AYOUB


- CHETOUANI MOHAMMED

2012-2013
plan
Importance de la plante au Maroc
Botanique
Exigences edapho -climatiques
Espèces, variétés intéressantes
Méthode de multiplication
Plantation
Fertilisation
IRRIGATION
Taille
Récolte
Rendement et commercialisation
Conservation
CONSTITUANTS
vertus médicinales
Ennemis
Importance de la plante au Maroc

 La lavande, plante aromatique et médicinale prise pour différentes


utilisations, a été mise en culture au Maroc depuis 1952 dans la région
d'Oulmès sur quelques hectares. La demande sur cette espèce a engendré
une extension importante des surfaces cultivées atteignant actuellement
les 2000 hectares. Cependant, la non maîtrise, aussi bien du matériel
végétal utilisé, de la préparation en pépinière et de la conduite technique
au champs ont fait que les rendements de cette plante sont restés en deçà
de son potentiel.
botanique
 Famille: Labiacées, Lamiacées, Labiées
 Origine: Bassin méditerranéen, îles Canaries, Afrique du nord, Inde, Asie du sud-
est
 Période de floraison:de mai à août selon les variétés
 Couleur des fleurs: bleu, mauve, violet, blanc
 Exposition: plein soleil
 Type de sol:ordinaire, légère, drainé, voir pauvre
 Acidité du sol:neutre
 Humidité du sol:normal à sec
 Utilisation: massif, bordure, haie basse, talus, bac, fleurs coupées à prélever avant
l'ouverture,
 Hauteur: de 30 à 100 cm selon les variétés
 Type de plante:arbrisseau
 Type de végétation:vivace
 Type de feuillage: persistant
 Rusticité: de -15 à -20°C pour les plus rustiques, Lavandula stoechas commence à
souffrir à partir de -5°C,

Espèces, variétés intéressantes
genre comprend 28 espèces
- Lavandula angustifolia ou Lavandula officinalis est la Lavande vraie ou fine, elle
mesure de 1 à 1,20 m. Il existe de très nombreux cultivars comme 'Edelweiss' à fleurs
blanches. De sa distillation, on obtient l'huile essentielle "lavande fine AOC" qui est
recherchée par les parfumeurs.
- Lavandula dentala, la Lavande anglaise  
- Lavandula latifolia, la lavande aspic au parfum camphré
- Lavandula stoechas, la lavande à toupet ou lavande maritime est originaire du
Portugal, elle fleurie de mai à juillet, ses fleurs sont surmontées de bractées
violettes
- Lavandula stoechas peduncalata, la Lavande papillon a un port plus érigé que
l'espèce type, c'est la plus cultivée. Elle fleurie d'avril à juin
- Lavandula 'Blue scent' , une nouveauté qui fleurit abondamment dès la première
année de plantation
- Lavandula latifolia X lavandula angustifolia est le lavandin qui est très florifères et
rustique. Sa production est essentiellement utilisée dans la savonnerie
Exigences edapho -climatiques
 les lavandes poussent dans quelques pays du bassin méditerranéen, puis la
culture s’est répandue en Europe de l’Est (Bulgarie, Russie,Ukraine…) et même
au Canada où des plants mutés peuvent maintenant résister au gel.
Les lavandes "vraies" poussent à une altitude de 500 à 2000m sur les versants
ensoleillés (Très exigeante en lumière) des montagnes calcaire. Elle n’aiment
pas l’humidité(besoin en phase végétative) et s’accommode bien à la sécheresse
à condition qu’elle ne s’ettend pas toute l’année
 La qualité des lavandes est réputée augmenter avec l’altitude car L’huile
essentielle serait de meilleure qualité en altitude mais le rendement est plus
faible car l’altitude augmente la teneur en esters
Méthode de multiplication
 semis au printemps: Les graines semées au printemps en mini motte et
sous abris le vent tardivement et doivent passer au froids avant le semis
 bouturage en juillet-août en prélevant des rameaux de 5 cm que vous
planterez dans une mini-serre pour obtenir des plants plus rapide
 la multiplication du lavandin stérile se fait uniquement par bouturage
(hybride issu du croisement naturel de la lavande fine et de la lavande
aspic)
Plantation
 La multiplication du matériel végétal passe toujours par une première phase de
développement en pépinière , la parcelles de terrain étant saines, irriguées,
fertilisées et désherbées La parcelle se prépare un an avant la plantation :
labour, désherbage.
 La plantation s'effectue (mars-avril) ou bien en automne(novembre à
décembre).. La densité des plants est de 12 000 à 15 000 plants à l'hectare pour
la lavande
 . PLANTATION : La plantation a lieu de Novembre à mars pour les racines nues
et avril à mai pour les minimottes. Les espacements sont de 0,40 sur le rang et
1,50 à 2 m entre les rangs selon les largeurs d'outils tracteur
fertilisation
 une bonne connaissance et l’observation régulière du sol et des cultures
permettront de mieux raisonner les apports de fertilisants organiques. Les
analyses de sol , et des profils de sols seront autant d’éléments qui permettront
de mieux adapter la fertilisation en qualité comme en quantité
 La lavande  qui est une plante très sobre apprécie les apports de phosphore et
potassium, mais craint l’azote qui la déforme et la fait pourrir ,Une fertilisation
 (30-15-30) à toutes les 3 semaines du 15 de mai jusqu'au 15 Août, ce qui
maintiendra la fleur d'un bleu éclatant.
IRRIGATION
 plantes à parfum, aromatiques et médicinales sont principalement des plantes
de climat méditerranéen, donc peu exigeantes en eau. La plupart des surfaces
en cultures sont dans des zones sans ressources en eau importantes
  La Lavande fait partie des plantes "non irriguées". En première année
néanmoins, il est souhaitable d'apporter plusieurs fois de l'eau pour assurer une
bonne reprise.
Taille
 Indispensable. Pratiquez une taille après la floraison pour lui garder
sa forme ronde. En vieillissant, la lavande a tendance à se dégarnir à
la base, surtout si elle n'a pas été régulièrement taillée. Mieux vaut
dans ce cas, remplacer le pied, car une taille sévère donne rarement
de bons résultats,
 Taille s’effectue en Mars-Avril ou Septembre-Octobre Une taille
annuelle , après floraison, suffit pour maintenir les plantes.
En début ou milieu de printemps, supprimer les pousses qui ont
fleuri à 2-3 cm du vieux bois
Récolte
 se fait pendant la floraison, de fin juin jusqu’au mois d’août, pour les lavandes
"vraies«. La récolte a lieu en été car les fortes chaleurs favorisent la montée de
l’essence dans récolte
 La plante synthétise l'huile essentielle jusqu'à la formation de la graine. Une
fois celle-ci formée l'huile essentielle s'évapore. La récolte pour la distillation
doit donc être effectuée en fin de floraison.
 La période de coupe s'échelonne selon l'altitude entre mi-juillet et mi-août. La
récolte s'effectue à la machine, sauf pour les bouquets qui sont coupés
manuellement à la faucille , Les hampes florales sont cueillies en été , puis
séchées ou distillées afin d'en extraire de l'huile essentielle
Rendement et commercialisation
 sont très variables selon les régions , climat de l'année, l'âge de la plantation et
la variété.
 Les rendements en huile essentielle de lavande sont d'environ 15 kilos par
hectare, 25 à 50 kilos pour les lavandes clonales (maillette et matheronne), 80
kilos pour le lavandin en zone de montagne sèche,
 lavande est vendue à30 DH le kilo au début de saison puis les prix dégringolent
jusqu'à atteindre parfois14 DH.
Conservation
 La lavande peut se conserver durant des mois voire des années si elle est
maintenu dans un endroit sec et à l’abri des rayons du soleil.
 L’idéal est de suspendre les épis floraux par petit bouquet pour les faire sécher
avant de les entreposer
 Nos grands-mère confectionnaient des petits sacs de coton remplis de lavande
pour parfumer le linge dans les armoires
 
CONSTITUANTS
 Molécule est le  lavandulol.
 L'essence de lavande contient des composants différents selon les espèces,
mais on y trouve le plus souvent de l'acétate de linalyle (30 à 60 %),   linalol
, du géraniol, du pinène, du cinéol, de la coumarine et de l'éthylamylcétone
 (à l'origine de son odeur rafraîchissante).
 Huile essentielle (jusqu'à 3%), incluant une quarantaine de composants,
cinéol (10 %), bornéol, lavandulol et acétate de lavandulyle.Flavonoïdes
Tanins Coumarines
vertus médicinales
 Elle a des propriétés
 antiseptiques,
 bactéricides,
 désinfectantes,
 calmantes,
 antispasmodiques
 En phytothérapie, elle est recommandé pour combattre :
 l'anxiété,
 la nervosité
 et les insomnies,
 les rhumatismes
 infections des voies respiratoires.
 Elle peut être prise :
 en infusion,
 en poudre (gélules),
 sous forme d'huile essentielle ou d'alcoolat (pour les frictions)
Ennemis
 Rares sont les espèces d'insectes qui attaquent les plantes aussi protégées par
leurs huiles essentielles que la lavande 
 le chrysomèle de la lavande (ou du romarin) Chrysolina americana en fait
partie
 Actuellement, le principal ennemi de la lavande est le phytoplasme du stolbur,
dont le vecteur est Hyalesthes obsoletus (Cixiidae). Cette maladie est appelée
communément "dépérissement de la lavande".
 ravageur majeur de la lavande est la cécidomyie (Resseliella lavandulae).
 autres ravageurs peuvent provoquer des dégâts importants (Arima arginata)
 punaise de la lavande,
 noctuelles,
 tordeuses,
 chenilles arpenteuses, 
 pucerons)
Merci de votre attention

Vous aimerez peut-être aussi