Vous êtes sur la page 1sur 32

Groupe leaders : BACH CHAOUCH LINDA HAJJI AMENI

MTH 1 BEN KHALIFA MARIEM HBIBI MALEK


BELHADEJ MED SARAH HOSNI IMEN
CLASSEMENT DES PAYS LES PLUS VISITÉS DANS LE MONDE EN 2017
:
89 MILLIONS DE TOURISTES

83 MILLIONS DE TOURISTES

80 MILLIONS DE TOURISTES

63 MILLIONS DE TOURISTES

62 MILLIONS DE TOURISTES La liste complète des pays les plus visités au


monde en 2017 (sur la base du nombre d’
46 MILLIONS DE TOURISTES « arrivées de touristes internationaux » qui ont
passé au moins une nuit sur place) :
41 MILLIONS DE TOURISTES

39 MILLIONS DE TOURISTES

38 MILLIONS DE TOURISTES

36 MILLIONS DE TOURISTES
Source : Organisation mondiale du tourisme.
CLASSEMENT DES PAYS LES PLUS VISITÉS EN AFRIQUE
EN 2017 :
LES CHIFFRES AU MAGHREB ET EN AFRIQUE DU
NORD :
Pour la cinquième année consécutive, le Maroc est la
11,35 millions de visiteurs  première destination touristique d’Afrique. La Tunisie, quant
à elle, commence à revenir au niveau d’avant le Printemps
arabe. Et pour l’Algérie qui ambitionne d’accueillir entre quatre
et cinq millions de touristes d’ici dix ans.
Bonne nouvelle pour l’Egypte avec la reprise du tourisme en
10,29 millions de visiteurs   2017. Le nombre de visiteurs internationaux a bondi de près de
60 % en un an et la barre des huit millions de touristes a été
dépassée.

8,3 millions de visiteurs  

7,05 millions de visiteurs  

2,4 millions de visiteurs   


LES CHIFFRES EN AFRIQUE
Zimbabwe : 2,17 millions de touristes
AUSTRALE :
l’Afrique du Sud qui est le pays le plus
Mozambique : 1,64 millions
visité. En 2017, on recensait 10,29 millions
de visiteurs, soit une augmentation de 2,5 % Ouganda : 1,32 millions
par rapport à l’exercice précédent.
Loin derrière, quatre pays s’affrontent : le Maurice (île) : 1,27 millions
Botswana, la Namibie, le Lesotho et le
Swaziland. Kenya : 1,27 millions

Tanzanie : 1,23 millions


LES CHIFFRES EN AFRIQUE DE
L’EST : Zambie : 956 000 millions
Comme à son habitude, le Zimbabwe prend la
tête des destinations touristiques avec 2,17 Rwanda : 932 000 millions
millions de touristes accueillis en 2016.
Ethiopie : 871 000 millions 

Malawi 849 000  millions

Seychelles : 303 000 millions

Madagascar : 293 000 millions

Burundi : 187 000 millions


Les chiffres en Afrique centrale

C’est la région la moins touristique d’Afrique. 


Aucun pays ne dépasse le million de visiteurs. Le Cameroun en
approcherait. L’agence de voyage en ligne Jumia Travel a
annoncé que le seuil a même été dépassé (1.09 million en LES CHIFFRES EN AFRIQUE DE
2016). L’OUEST
C’est une région politiquement instable, ce qui n’arrange en rien
En Angola, le tourisme dégringole. La Banque Mondiale a les affaires du tourisme.
annoncé 397 000 visiteurs en 2016, deux-cent mille de moins La Côte d’Ivoire, qui sort doucement d’une longue crise
qu’en 2013. Après une année record en 2015 (363 000 unités). politico-militaire, voit les touristes revenir. On a recensé 1,58
million de voyageurs en 2016, soit une hausse de 236 % par
le Congo rentre dans le rang. Brazzaville a accueilli 225 000 rapport à 2014.
touristes en 2016. Pendant ce temps-là, le Gabon n’est pas en
mesure d’annoncer de chiffres. Le Sénégal et le Ghana se jouent la seconde place mais les
chiffres annoncés par les instances dirigeantes semblent exagérés
par rapport à ce qu’annonce la Banque Mondiale.

Le pays qui a certainement le moins à craindre des tensions


politiques et économiques, c’est le Cap Vert ! Située en plein
cœur de l’Atlantique, ce petit pays insulaire est l’étape
incontournable des marins effectuant une Transatlantique.
LE TOURISME EN AFRIQUE : UNE INDUSTRIE EN PLEINE
EXPANSION
 Depuis 1995, le secteur du tourisme s’est
  En Afrique, les touristes internes devraient devenir beaucoup plus nombreux que
fortement développé ; en effet, le nombre
les touristes internationaux, comme cela est observé à l’échelle mondiale.
d’arrivées de touristes sur le continent a doublé,
passant de 24 millions en 1995-1998 à 48
millions en 2005-2008 et atteignant 56 millions
en 2011-2014.  La Communauté d’Afrique de l’Est et la
Communauté économique des États de
 En 2015, l’Afrique a accueilli 4,4 % des arrivées l’Afrique centrale sont les communautés
mondiales de touristes et a bénéficié de 2,3 % économiques régionales qui ont affiché les
 Pendant la période 2011 2014, l’Égypte (9,9 des recettes touristiques mondiales1. taux de croissance des arrivées les plus
millions), le Maroc (9,8 millions), l’Afrique du élevés en 1995–2014, (8 % par an).
Sud (9,2 millions) et la Tunisie (6,8 millions)
ont enregistré, en moyenne, les arrivées de
touristes internationaux les plus nombreuses.
Ces quatre pays ont accueilli 64 % de   Le nombre d’arrivées de touristes
l’ensemble des arrivées de touristes  En 2011-2014, l’Afrique du Nord était la sur le continent devrait croître de 5
internationaux en Afrique pendant la période principale destination touristique du continent ; % par an entre 2010 et 2030 pour
2011 2014, ce qui témoigne du degré élevé de elle a enregistré le plus grand nombre d’arrivées atteindre 134 millions d’ici à 2030.
concentration des arrivées. de touristes internationaux et la plus grande part
de ces arrivées (47 %), suivie par l’Afrique
australe (22 %) et l’Afrique de l’Est (20 %).
  Le nombre d’arrivées de touristes sur
 En 2015, le Maroc a été le seul pays africain à le continent devrait croître de 5 % par
recevoir plus de 10 millions de touristes an entre 2010 et 2030 pour atteindre
internationaux. 134 millions d’ici à 2030.
1. CONTRIBUTION DU TOURISME À LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE :

 La contribution totale du tourisme au produit intérieur brut (PIB) de l’Afrique, qui comprend les contributions directes et les effets
indirects2 , est passée en moyenne de 69 milliards de dollars en 1995 1998 à 166 milliards de dollars en 2011 2014, soit de 6,8 % à 8,5 %
du PIB. La contribution du tourisme au PIB a augmenté, mais elle est toujours inférieure à la moyenne mondiale (10 % du PIB).

 La contribution directe du tourisme au PIB mesure avant tout l’activité


 En 2015, la contribution directe du tourisme au
économique des hôtels, des agences de voyage, des compagnies aériennes et
PIB de l’Afrique s’est élevée à 73 milliards de
des autres services de transport de passagers, des restaurants ainsi que des
dollars, et elle devrait s’établir à 121 milliards de
activités connexes de loisirs. La contribution directe du tourisme au PIB de
dollars d’ici à 2026. La contribution directe du
l’Afrique s’est établie à 30 milliards de dollars en 1995 1998 (2,9 % du PIB
tourisme au PIB réel a progressé en moyenne
réel) et a augmenté pour atteindre 70 milliards de dollars en 2011 2014 (3,5
annuelle de 2,6 % en 2011 2014.
% du PIB réel).

 En 2011 2014, le secteur touristique a attiré 26 milliards de dollars d’investissements en moyenne (1,8 % du PIB) ; leur
montant a augmenté pour atteindre une trentaine de milliards de dollars en 2016.
2. LE TOURISME EST UN MOTEUR DE LA CROISSANCE DANS LES PETITS ÉTATS INSULAIRES EN
DÉVELOPPEMENT :
 Le tourisme est un secteur clef dans les petits États insulaires en développement (PEID) d’Afrique. En fait, les trois
pays où le tourisme contribue le plus au PIB sont tous des PIED ; il s’agit des Seychelles (62 %), de Cabo Verde (43 %)
et de Maurice (27 %).
3. TOURISME ET COMMERCE INTERNATIONAL DES
SERVICES :
 La part des services dans le PIB de l’Afrique s’établissait
à 50,5 % en moyenne en 2011 2014, faisant de ce secteur
celui dont la contribution à la production est la plus
importante.

 En 2011 2014, les recettes d’exportation du tourisme ont


représenté 46 % des exportations de services et 7 % des
exportations totales. Toutefois, en 2005-2008, elles
correspondaient à 53 % des exportations de services.

  En 1995-2014, les recettes d’exportation du tourisme ont


fortement progressé (+8,9 % par an) et les exportations de
services se sont accrues de 8,3 % par an.
4. TOURISME ET EMPLOI :
 La contribution totale du tourisme à l’emploi est de plus de 21 millions d’emplois sur la période 2011 2014, soit
près d’un emploi sur 14 à l’échelle du continent (7,1 % de l’emploi total). Il s’agit d’un nombre considérable
d’emplois qui représente une part certes importante, mais inférieure à la moyenne mondiale (un emploi sur 11 a
été créé par le tourisme).

 Le tourisme employait directement plus de 8,8 millions de


personnes. Selon les prévisions, le nombre de salariés
devrait atteindre 11,7 millions, en hausse de 2,5 %, entre
2016 et 2026.

 Les destinations dans lesquelles le nombre d’emplois dans le


tourisme a enregistré la plus forte hausse entre 2013 et 2014
étaient l’Égypte (+89 000), Madagascar (+84 000), le Nigéria
(+79 000) et l’Afrique du Sud (+59 000).
LES MARCHES CIBLES :
I. MARCHÉ EUROPÉEN : LE MARCHÉ FRANÇAIS & ESPAGNOL
:
1. LaLA FRANCE
France :
est une destination « Culture et arts de vivre » par excellence. Son offre, riche et diverse, apporte à la destination une notoriété
sans égal qui lui permet d’affirmer sa position dans ce secteur. La France propose une offre de plus de 40 000 monuments et sites protégés,
dont un tiers est classé, 45 sites culturels classés au Patrimoine Mondial de l'Humanité (UNESCO), 8 000 musées dont 1 211 « musées de
France », près de 500 festivals, des saisons de théâtres, de concerts, de danse… Le patrimoine et la culture constituent donc des éléments
essentiels du produit touristique « destination France » en termes d’attractivité et de pratiques touristiques.

 En France, la consommation touristique globale s’élevait à 168 milliards d’euros en 2017 (source Ministère de la Culture Chiffres clés
2019).
 La part de la culture (en termes d’entrées dans les musées, de participation aux spectacles et autres activités culturelles) constitue un facteur
de richesse qui contribue, depuis 2013, à 2,3% au produit intérieur brut (source Ministère de la Culture Chiffres clés 2019).
  La culture est aussi facteur d’attractivité : la moitié des 68,3 millions de touristes étrangers ont visité un site culturel lors de leur séjour en
France en 2017 et déclarent que le patrimoine culturel est un critère de choix de leur lieu de vacances, que ce soit un lieu patrimonial ou un
festival. (source Ministère de la Culture Chiffres clés 2019).
ANALYSE DES COMPORTEMENTS DES FRANÇAIS

Nous vous partageons les résultats d’une petite enquête fait par Talents Travel , auprès d’un échantillon de 308 Français.

A cette question, 85% des interrogés ont estimé faire leur choix en
fonction de l’environnement recherché (mer, montagne, nature,
lac…). On remarque donc que ce critère passe largement devant toute
autre considération qu’elle soit budgétaire, sociale, d’hébergement ou
encore éthique.

A noter également que 31% des répondants ont considéré que la


sélection d’activités à faire sur place pouvait peser dans leur choix,
ce qui correspond à la tendance de recherche d’expériences qui existe
depuis plusieurs années.

De manière plus surprenante, seulement 10% ont considéré que leurs


convictions écologiques pesaient dans leur choix de destination. 
 LES SOURCES D’INFORMATION DES TOURISTES FRANÇAIS :

48% des répondants considèrent les réseaux sociaux et/ou les guides de voyage comme une source d’inspiration lors de l’organisation d’un
séjour en France.
Il est également intéressant de constater que 32% d’entre eux consultent des articles du type « TOP 10 » sur des sites dédiés aux voyages afin
de s’inspirer, articles que l’ont peut également retrouver sur des guides digitaux. Seulement 22% des répondants utilisent TripAdvisor en
phase d’inspiration

On constate donc encore une fois une différenciation des comportements et des attentes entre la phase de recherche de la
destination et la phase de réservation des détails du séjour.

 Les français et les excursions :


63% des interrogés se sont déclarés prêt à faire jusqu’à 2H de route pour une sortie à la journée,
et 28% d’entre eux seraient prêts à aller au-delà de 2H pour une activité exceptionnelle de type
parc d’attraction ou encore sortie au ski.
Ces résultats tendant à monter que des excursionnistes peuvent parcourir des distances
assez conséquentes s’ils sont fortement attirés par l’activité/la destination finale.

On constate d’ailleurs que si 50% des répondants indiquent qu’ils aiment visiter leur région, ils
sont également preneurs de plus d’idées de visites locales (seuls 4% considèrent qu’ils
connaissent déjà toute l’offre de visite et de loisirs de leur région).
BESOINS ET ATTENTES DES VISITEURS

 Les visiteurs de la destination France sont en attente


d'informations dans leur langue et de personnalisation
des services voire des prestations, mais aussi :
 sécurité
 rapport qualité / prix
 accessibilité pour tous
 gestion de l'attente et des flux
 personnalisation de l'accueil et des services
 développement durable
 gastronomie
 shopping
 développements numériques
2. L’ESPAGNE :

Au niveau international, l’Espagne apparaît comme une puissance


touristique notable. Le tourisme joue un rôle essentiel dans la création de
la richesse économique du pays. Il représente entre 10 et 12 % du PIB.
Ce succès est lié aux conditions climatiques, à l’infrastructure de
l’hébergement existant et à l’image mythifiée du « mode de vie
espagnol ».

L’Espagne a investi 27 millions d’euros dans la promotion de son image


culturelle, puisque le patrimoine culturel est l’un des "principaux atouts
touristiques" de la destination, "deuxième pays au monde par nombre
de monuments classés Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO."
Le nouveau Plan inclut aussi la gastronomie. Les actions de promotion se
dérouleront notamment autour du théâtre, de la dance, de la musique
espagnoles, ainsi que de ses musées. Le Plan donnera aussi élan aux
tournages de films dans le territoire espagnol.

En Espagne, les initiatives proposant un tourisme culturel pour tous


sont de plus en plus nombreuses. Routes adaptées, services
spécialisés, installations aménagées et guides accessibles sont
aujourd'hui une réalité en Espagne.
LES ATTENTES ET LES BESOINS DES TOURISTES EN
ESPAGNE

La clientèle espagnole, bien que culturellement proche de la clientèle française, présente des particularités auxquelles il est important de
pouvoir s’adapter.

Les Espagnols sont d’un naturel chaleureux, enthousiaste et amical, il faut leur toujours réserver un accueil généreux et personnalisé.
Cette clientèle est particulièrement sensible aux bons plans.
Les touristes espagnols cherchent en effet, à s’informer pour trouver ces offres spéciales. Ainsi, il est important de bien mettre en avant les
promotions sur place ainsi qu’au travers de votre communication web.
Les Espagnols étant très friands de sorties nocturnes, il ne faudra pas hésiter non plus à les informer sur les évènements à venir dans la
région.
II. LE MARCHE AFRICAIN : LE MAROC ET LA TUNISIE

1. LE MAROC :

Le Maroc semble être l'un des pays les plus visités par les touristes. Il occupe
la 1ére position en Afrique avec 11,35 millions de visiteurs en 2017. Les
gens visitent le Maroc pour apprendre leur mode de vie auprès des Marocains
eux-mêmes.

L’industrie touristique au Maroc est un secteur économique important ; bon


an mal an, il représente de 8% à 10 % du PIB du pays. Sur le plan touristique,
le Maroc dispose d’atouts remarquables : son climat, sa culture spécifique,
ses villes impériales et sa position géographique.
ANALYSE DU COMPORTEMENT DES
MAROCCAINS
Nous vous partageons les résultats d’une petite enquête menée par le cabinet Tiqan auprès d’un échantillon de 458 personnes âgées de 18 à
60 ans, permet de connaître les tendances des clients marocains..

Toutes les personnes sondées affirment partir en premier lieu au Maroc et 30% à l’étranger.
Par ordre décroissant, les régions marocaines les plus prisées sont le Nord du pays, Marrakech, Agadir, Casablanca et Rabat, Tanger,
Fès et Meknès, l’Oriental, le grand Sud…
Pour ceux qui ont les moyens et décident d’aller à l’étranger (28%), 22% choisissent l’Europe, les autres se rendent en Turquie, en
Amérique du Nord, en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et Amérique centrale. L’Espagne vient en tête des destinations
européennes retenues en été, suivie de la France, la Turquie, l’Italie, les USA, Dubaï et enfin de l’Indonésie qui attire de plus en plus de
touristes marocains.

50% des personnes interrogées choisissent leur lieu de vacances une semaine à l’avance ou moins; 28%, entre une et deux semaines;
8%, entre 2 et 3 semaines et 9% un mois à l'avance.
Concernant le type de logement, les hôtels et clubs de vacances sont les plus demandés, suivis des locations d’appartements, des
hébergements chez des amis ou des parents, dans des résidences secondaires, des bateaux de croisière et enfin dans des campings.

Les réservations se font le plus souvent directement à travers l’hôtel choisi ou par un site internet, une agence de voyages, par une
association ou un club. Les départs sans réservation préalable sont également nombreux.
Le bouche-à-oreille est le facteur décisif pour le choix de sa destination, suivi des informations recueillies sur des sites spécialisés
sur internet, des publicités de lieux de vacances, des agences de voyages, des réseaux sociaux, des télévisions et magazines spécialisés...
 Les facteurs de satisfaction et d’insatisfaction selon les marocains : 83% des personnes sondées se disent tout à fait satisfaites de
leurs dernières vacances, 14% plutôt satisfaites, 1% indécises, 1% plutôt insatisfaites et enfin 1% pas du tout satisfaites de leur
séjour.
 Les facteurs de satisfaction sont les belles plages, le climat de la région visitée, le service à l’hôtel, la propreté des plages, les
nombreuses animations, l’accueil, la sécurité, la qualité des repas, le calme et la tranquillité et enfin le confort des infrastructures
touristiques.
 A contrario, les facteurs d’insatisfaction portent sur l’insécurité, les embouteillages, la cherté des repas, la chaleur excessive, le
manque de loisirs, de propreté et d’ambiance, la saleté des plages, la pénurie de parkings et d’activités sportives.

LES ATTENTES ET LES BESOINS DES MAROCAINS

 Pour ceux qui souhaitent aller à l'étranger, 20% savent d’ores et déjà qu’ils partiront vers une destination européenne, environ 10% en
Turquie, 5% à la découverte de la région MENA, tandis que le reste pense aller en Asie, USA, Amérique latine et enfin Amérique
centrale.
 Plus de 40% pensent passer leurs prochaines vacances dans un hôtel ou un club de vacances, 35% dans une location d’appartement,
15% chez des amis ou des parents, et 5% dans leur résidence secondaire.
LES ATTENTES ET LES BESOINS DES CHINOIS

Les voyageurs chinois n’ont pas de grandes attentes.


Par exemple, ils aiment trouver des brosses à dents, des pantoufles ou une bouilloire dans leur chambre. Comme ils sont hyper
connectés, ils favorisent l’existence d’un bon WIFI.
Vous pouvez également mettre à leur disposition un QR code Wechat où ils pourront en le scannant obtenir plus d’informations.
Les journaux et chaînes chinoises sont également les bienvenues.
2. LA TUNISIE :

Le nombre des touristes ne cesse d’augmenter ces dernières


années en Tunisie. La proximité avec l’Europe en fait une
destination accessible rapidement (quelques heures d’avion
seulement) et intéressante.
La Tunisie attire beaucoup des touristes grâce à ses incomparables
montagnes, ses diversités historiques, mais aussi par la culture et
les merveilles qu’offre le pays.
Le climat du pays est agréable tout au long de l’année, et presque
toujours ensoleillé. Les températures moyennes minimales sont de
11° en décembre et 25° le mois de juillet, de quoi passer
d’agréables moments.
La Tunisie est un pays très intéressant culturellement puisque
diverses civilisations ont marqué l’histoire du pays, à noter les
civilisations romaines, arabes et occidentales. C’est un pays de
compromis entre la modernité et l’état sauvage.
III. LE MARCHE ASIATIQUE : LA CHINE & LE JAPON
1. LA CHINE :

La Chine est en Asie une des destinations touristiques les


plus importantes et le cinquième grand pays touristique.
Parallèlement au développement du tourisme international,
le tourisme intérieur a pris aussi un essor considérable. Selon
l'Organisation mondiale du tourisme, la Chine occupe
actuellement la quatrième place sur la liste des pays les plus
visités au monde, la France, les États-Unis et l'Espagne
occupant respectivement la première, deuxième et troisième
position.
C’est un pays immense avec une grande diversité des
paysages naturels, culturelles et gastronomiques
ANALYSE DES COMPORTEMENTS DES CHINOIS

Les touristes chinois représentent une branche de la classe moyenne supérieure et les classes plus aisées de Chine, ce qui représente 18% de la
population chinoise, soit environ 250 millions de chinois. Ils ont en moyenne 34 ans et préparent, la plupart du temps, leur voyage avec une
agence de voyage en Chine

Une particularité du touriste chinois est qu’il voyage très souvent en groupe.

 Leurs destinations préférées sont, pour la plupart, des pays voisins : Corée du Sud, Taïwan, Japon et Thaïlande. L’Europe est ensuite le
continent qui les attire le plus — avec 24,6% de parts de marché pour la France, 15,6% pour l’Allemagne, 9,2% pour la Suisse et 8,7%
pour l’Espagne.

 Ils ne parlent généralement pas d’autres langues que le mandarin ou le cantonais, pas même l’anglais. Ce qui peut nécessiter l’ajout du chinois
sur votre site web ou vos guides pour les attirer au mieux.

 Le budget moyen des touristes chinois — transport, hébergement et dépenses compris est de 4000$. Ils ont tendance à dépenser peu en
hôtellerie et en restauration, mais énormément en shopping ! Voyageant rarement, ils profitent au mieux de leur séjour pour effectuer
beaucoup d’achats, ce qui explique la part importante de leur budget voyage accordée au shopping (16%).

 Le touriste chinois est un touriste hyperconnecté, il partage ses photos sur les réseaux sociaux, se sert d’internet pour se géolocaliser et
trouver des bonnes adresses. Il n’a pas envie d’éteindre son portable pendant ses vacances.
 Quant aux loisirs, le nouveau touriste chinois s’éloigne de plus en plus des clichés que l’on peut avoir sur lui. En effet, il tend à plus
s’intéresser au patrimoine culturel des pays qu’il visite tel que les musées, galeries d’art… et y accorde ainsi une part de son budget de plus en
plus importante.
2. LE JAPON :

Le tourisme est l’un des principaux secteurs de l’économie japonaise. En 2018, le pays
a même battu son record avec 31,2 millions de touristes (+9% par rapport à 2017).
Le Japon compte un total de 21 sites du patrimoine mondial, dont 17 monuments
culturels et 4 paysages naturels, et il y a actuellement 8 autres sites en attente de
classification de l’UNESCO. Il est connu par Des hôtels capsule futuristes avec
tablettes gratuites aux toilettes publiques high-tech, la technologie de pointe est en
exergue dans tous les coins des villes japonaises.
ANALYSE DES COMPORTEMENTS DES JAPONAIS

Les touristes japonais ont pour habitude de consacrer leur séjour à la visite des musées et monuments mais aussi partir à la découverte de la
ville grâce à des balades improvisées. Le shopping tient une place de choix dans le parcours de visite, les japonais sont à la recherche
d’exclusivité à travers la mode via par exemple des parcours de visite personnalisés autour du luxe français.

 Leur consommation touristique est plutôt intéressante car en 2018, elle représentait 345 millions d’euros, soit 2,6% de la consommation
touristique de la clientèle internationale. Leurs dépenses s’élèvent en moyenne à 192€ par jour, contre 142€ pour les touristes
internationaux en général. Le shopping est leur poste de dépense le plus important. Il représente 22,4% de leur budget. Vient ensuite la
gastronomie avec 17,4% consacré à la restauration.
 Les touristes japonais possèdent une culture du cadeau très importante. En effet, il est quasi impératif de ramener un présent à sa famille, ses
collègues, ses amis et certains partent même avec une valise vide pour ces achats.

 Les plateformes digitales utilisées par les touristes japonais sont sensiblement similaires à celles des Occidentaux. Toutefois il existe
certains usages des réseaux sociaux spécifiques au Japon. Dans la phase d’inspiration et avant voyage, Internet a un rôle prépondérant
puisque les Japonais effectuent majoritairement leurs recherches via des sites web et font également leurs réservations via ce canal. Ils
voyagent équipés de leurs smartphones, tablettes… et partagent leur séjour sur les réseaux sociaux.
 Avec 70% d’utilisateurs YouTube est le réseau le plus utilisé par les Japonais. Twitter est majoritairement utilisé pour partager des éléments
(45%, soit deux fois plus qu’en France). Facebook et Instagram arrivent ensuite avec « seulement » respectivement 34% et 24%
d’utilisateurs.
VI. LE MARCHE ASIATIQUE : LES ETAT-UNIS ET LE
CANADA

1. LES ETATS-UNIS :
 Un pays immense, les États-Unis sont le
quatrième État le plus grand du monde. Cette immensité
est un facteur de variété des paysages
 Ces principaux atouts touristiques américains sont les
nombreux sites naturels dispersés dans tout le pays.
 Les États-Unis attirent les visiteurs grâce à leur
rayonnement culturel : les films véhiculent des images
d'un pays qui peut sembler familier.
 Enfin, l'offre touristique est soutenue par d'importants
équipements : les États-Unis ont une capacité hôtelière
équivalente au quart de la capacité de tout le continent
africain.
ANALYSE DES COMPORTEMENTS DES
AMERICAINS
 D’années en années, les touristes américains sont de plus en plus nombreux — ils voyagent le plus souvent en famille et préfèrent les
vacances relaxantes aux voyages aventureux et authentiques.
 Ils voyagent plus de 4 fois par an pour une durée de 6,7 jours par séjour en moyenne. Leurs voisins canadiens voyagent moins souvent
(2,8 fois par an en moyenne), mais effectuent des séjours plus longs (8,7 jours par séjour en moyenne).
 Ces touristes sont multi-connectés — ils sont habitués à côtoyer le digital dans leur quotidien. C’est pour cette raison que beaucoup
d’entre eux consultent des outils en ligne pour planifier leur voyage — 63% pour les moteurs de recherche, 60% pour les agences de
voyage en ligne, 57% pour les sites d’avis de voyageurs.
 Ce qui les incite à voyager sont leurs proches (54%), mais surtout les sites et blog en ligne (51% en moyenne). Ils sont friands des
contenus et blog en ligne parlant de certaines destinations et attractions touristiques.

 Les touristes américains ont tendance à peu voyager en dehors de leur pays : seuls 18% voyagent à l’étranger. La plupart du temps, ils
effectuent un voyage à l’intérieur de leur pays pour rendre visite à de la famille, ou se rendre dans un lieu d’activité familiale (parcs
d’attractions, visites de monuments etc…). Parmi les destinations hors États-Unis, c’est le Mexique qui les attire le plus pour ses hôtels en
bord de plage et sa gastronomie réputée aux États-Unis — suivi du Canada, puis l’Europe de l’Ouest France, Espagne, Royaume-Uni.

 Les modes de transport privilégiés des touristes américains sont l’avion pour 57% d’entre eux, et les bus pour 37% d’entre eux. Le voyage
en train ne représente que 1% de ces touristes.
 Pour ce qui est du budget, celui-ci représente la partie la plus importante lors de la planification d’un voyage pour 68% des touristes
américains. Ils dépensent en moyenne 1 978$ par séjour et leur budget est réparti ainsi : 27% pour l’hébergement (hôtel pour 63% d’entre
eux), 20% pour le vol, et 17% pour la restauration.
LES ATTENTES DES AMÉRICAINS

 Ont l'habitude de vivre en milieu urbain, dans un environnement stimulant et animé.

 Sont attirés par les escapades urbaines qui leur permettent d'apprécier la culture et l'histoire de la
destination.

 Privilégient les voyages de courte durée.

 Cherchent à maximiser leur séjour en faisant le plus d'activités possible.


2. LE CANADA :

 De 2003 à 2016, la part de la contribution directe du tourisme au PIB


canadien est demeurée relativement stable, soit aux alentours de 1,8 %.
 Cette contribution s’élevait à 36,9 milliards de dollars canadiens en
2016 et elle devrait atteindre 37,7 milliards en 2017, une augmentation
de 2,2 % par rapport à l’année précédente.
 Le WTTC prévoit une croissance annuelle de 2,7 % d’ici 2027. La part
de la contribution directe du tourisme au PIB canadien enregistrera son
plus haut niveau des 20 dernières années (2,03 %).
ANALYSE DES COMPORTEMENTS DES CANADIENS

 Les Canadiens ont réalisé 32,3 millions de voyages d'une nuit ou plus en dehors du pays en 2015, dont 82 % pour agrément. C'est plus de
deux fois le taux de voyages internationaux d'agrément par habitant des Américains.

 Ils sont de grands voyageurs, ils dépensent beaucoup, s’ouvrent aux destinations émergentes, mais aiment bien leurs classiques. Les États-
Unis comptent près des trois quarts de leurs voyages internationaux. Mais l’appel de la chaleur et de la plage est fort puisque les Caraïbes,
notamment Cuba et la République dominicaine, ainsi que le Mexique accueillent un nombre croissant de Canadiens depuis déjà plusieurs
années. Les pays européens, dominés par la France et le Royaume-Uni, demeurent des incontournables. L’infographie ci-dessous présente
quelques données clés.
WEBOGRAPHIE

 https://afrique.le360.ma/maroc-tunisie/economie/2019/10/20/28267-tourisme-voici-les-top-5-des-pays-africains-les-p
lus-visites-et-ceux-qui-drainent-le-plus
 https://www.vacancesweb.be/article/quels-sont-les-10-pays-les-plus-visites-au-monde
 https://fr.statista.com/infographie/15563/pays-qui-accueillent-le-plus-de-touristes-internationaux/
 https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_destinations_touristiques_mondiales
 http://www.atout-france.fr/content/tourisme-et-culture
 https://talentstravel.com/2020/tourisme-france-habitudes-touristes-francais/
 https://ehotelmarketing.fr/quels-sont-les-preferences-des-francais-en-voyage-dans-lhotellerie/
 http://pro.visitparisregion.com/Optimisation-de-vos-prestations/Accueil-et-qualite/Do-You-Speak-Touriste/Besoins-et-a
ttentes-des-visiteurs
 file:///C:/Users/IMEN%20HOSNI/Downloads/SYNTHESE_QUALITE_ATTENTES_VISITEURS.pdf
 https://www.tourmag.com/L-Espagne-mise-sur-la-culture-pour-sa-promotion_a39021.html
 http://www.spainisculture.com/fr/propuestas_culturales/cultura_accesible_para_todos_en_espana.html
 http://www.angelio.net/2-non-categorise/424-tout-savoir-sur-la-culture-espagnole.html
 https://www.medias24.com/tourisme-voici-les-destinations-preferees-des-marocains-sondage-3796.html
https://talentstravel.com/2020/les-touristes-japonais-enfrance
/#:~:text=Comportements%20des%20touristes%20japonais,grâce%20à%20des%20balades%20improvisées.