Vous êtes sur la page 1sur 60

Formation des

Formateurs
Intervenant
Mahmoud YAGOUBI
Bienvenue à tous
FAISONS CONNAISSANCE

 Nom

 Fonction

 Avez-vous déjà ou non participer à ce


module de formation?

 Avez-vous déjà animé une ou


plusieurs formations ?
Quelles sont vos attentes vis-à-vis de cette
formation?
Objectifs
Objectif Général :
Savoir concevoir et animer une session de
formation

Objectifs pédagogiques:
 Identifier les caractéristiques de
l'apprentissage adulte
 Savoir construire une action de formation
 Savoir préparer son animation
 Assurer sa mission d'animateur
 S'approprier les méthodes et outils
pédagogiques pour réussir son action de
formation
 Savoir évaluer l’action de formation
PLAN

1. Les préalables à l’ingénierie pédagogique


2. La conception d’un module de formation
3. La préparation à l’animation d’une session
de formation
4. L’animation d’une session de formation
5. L’évaluation d’une session de formation
Règles de la formation

 Pas de téléphone allumé


pendant la session,
 Ne pas répondre au téléphone,
 Pas d’ordinateur,
 On laisse s’exprimer tout le
monde,
 On ne coupe pas la parole,
 On ne juge pas
Selon vous, quelles sont les qualités d’un bon
formateur ?
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………..
1.LES PRÉALABLES À L’INGÉNIERIE
PÉDAGOGIQUE

Exercice

1. Quelles sont les différences entre un enfant


qui apprend et un adulte en formation ?
De la pédagogie à l’andragogie
Pédagogie (l’art d’enseigner Andragogie (l’art et la science
aux enfants.) d’enseigner aux adultes.)

 Le besoin est déterminé par  Le besoin est déterminé par la


l’enseignant nécessité d’agir
 Les enfants subissent la formation  Les adultes sont acteurs et
responsables de leur formation
 L’expérience  L’expérience de l’adulte est décisive
de l’enfant est peu
utile à sa formation pour sa formation
 L’orientation de la formation se  L’orientation de la formation se

réalise autour des thèmes / des réalise autour des problèmes


contenus rencontrés en situations réelles
 La motivation est stimulée par  La motivation est constituée de

l’extérieur pressions internes

10
Comment apprennent les adultes?

Un adulte apprend sur le terrain cultivé par ses connaissances, ses représentations et
convictions, et ses envies.

Le terrain des connaissances. Dès notre plus jeune âge, notre cerveau emmagasine une
foule d’informations. La quantité d’informations que nous pouvons enregistrer dans
une période de temps donnée va généralement en décroissant avec l’âge: nous ne
pouvons pas faire acquérir rapidement à un adulte beaucoup d’éléments nouveaux!
Vous devrez donc «rester humble» quant à la quantité d’informations que vous voulez
délivrer et vous vous focaliserez uniquement sur les points clés de votre sujet.

Le terrain des représentations et des convictions. Notre cerveau filtre les messages
dérangeants qui le heurtent (par rapport a notre vérité) : Vous privilégierez donc une
approche progressive, d’accompagnement, pour faire acquérir ces messages
dérangeants.

Le terrain des envies: un adulte n’apprend que s’il en a envie! Vous vous attacherez
donc à donner envie d’apprendre, en particulier en utilisant des méthodes
pédagogiques variées mises au service d’une progression pédagogique adaptée:
Les adultes apprennent différemment?

Les canaux d’accès à la mémoire:


A chacun sa façon d’appréhender l’information et d’emmagasiner
le savoir:

Les visuels: captent l’information de préférence par ce qu’ils voient:


ils ont une mémoire visuelle = Montrez-leur ce que vous voulez leur
transmettre; illustrez vos propos.

Les auditifs: sont habiles en communication verbale; ils ont besoin


de
s’exprimer mais vous écouteront attentivement. Ils écrivent peu.

Les kinesthésiques: sont adeptes de l’action, du mouvement et de la


participation. Ils ont besoin d’agir, de faire, de toucher et d’imiter.
Ils privilégient la méthode essai-erreur plutôt que l’écoute.
Test de perception sensorielle

1) En vous éveillant le matin, que remarquez-vous surtout ? 1) Vous sortez dans un lieu où l'on danse (salle de fête) :
A- le son de votre réveil A- vous trouvez que la musique fait trop ou pas assez de bruit
B - vous cherchez à discerner la lueur du jour à travers les volets B - vous cherchez à observer la disposition de la salle, les éclairages, etc.
C - la sensation de chaleur sous les couvertures qu'il va falloir bientôt quitter C - vous savez tout de suite que l'ambiance est bonne
1) Vous vous promenez sur une plage : 1) Vos voisins rentrent de vacances :
A- vous remarquez le bruit des vagues et le chant des oiseaux de mer A - leurs enfants ont une mine superbe
B- l'odeur de l'air et la sensation de la brise chargée d'embruns B - c'en est fini du silence, ils sont bien gentils ' mais qu'ils sont bruyants !
C- vous admirez le paysage C - cela vous fait plaisir pour eux
1) Quand vous prenez le bus : 1) Vous prenez de l'essence à une station self-service :
A- vous regardez les gens autour de vous A- vous contrôlez attentivement les chiffres lumineux qui défilent au compteur
B - vous trouvez que les bus sont mal climatisés, il y fait toujours trop chaud ou B - le bruit du dispositif automatique vous renseigne quand le plein est fait
trop froid C - cela fait du bien de prendre l'air, dommage qu'il y ait cette odeur d'essence !
C - vous écoutez les conversations autour de vous 1) Vous vous trouvez dans une fête foraine :
1) Au restaurant, outre la qualité de la cuisine, vous aimez : A - cela fait beaucoup de bruit
A - qu'il y ait une musique de fond B - les couleurs des manèges et des stands sont vives, éclatantes
B - que la salle soit bien décorée C - vous vous sentez bousculé et pressé par la foule
C - que les chaises soient confortables 1) Vous êtes en voiture sur la route mais ce n'est pas vous qui conduisez :
1) Quand vous faites vos courses au supermarché, ce qui vous ennuie le A- vous regardez le paysage
plus, mis à part le fait d'attendre longtemps à la caisse, c'est : B - vous vous occupez de mettre de la musique ou de chercher un programme radio
A- le baratin du démonstrateur qui hurle dans un micro dans l'espoir de vous faire qui vous convienne
acheter quelque chose C - vous vous détendez
B - de ne plus trouver vos produits habituels au même endroit car l'emplacement 1) Vous essayez un pull dans un magasin ; celui que vous achetez :
des rayons change souvent A - c'est le plus confortable et agréable au toucher
C - l'absence de contact humain personnalisé : il n'y a .jamais de vendeur pour B - c'est celui qui vous va le mieux quand vous vous regardez dans la glace
vous conseiller quand vous cherchez une information précise C - c'est celui dont vous vous dites qu'il vous donnera satisfaction
1) Vous êtes entré dans une mosquée ; ce qui vous frappe c'est : 1) Vous êtes chez des amis, et leur chat vient en miaulant se frotter à vos
A - l'odeur d'encens jambes :
B - la semi-obscurité A- il a l'air si mignon que vous le prenez sur vos genoux
C - le silence B- en l'entendant miauler, vous vous demandez ce qu'il veut
1) Quand il pleut l'été à la campagne : C - sa fourrure est très douce, vous le caressez
A- vous appréciez l'odeur de la terre humide
B - vous guettez l'arc-en-ciel
C - vous écoutez tomber les gouttes
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14

Auditive A A C A A C C A B B A B C B

Visuel B C A B B B B B A A B A B A

kinesthésique C B B C C A A C C C C C A C
Les adultes apprennent différemment?
Nous sommes tous différents et nous apprenons donc tous différemment!
Vous ferez en sorte d’adapter votre formation pour répondre à tous les styles
d’apprentissage.
Les adultes apprennent différemment?
STYLES Caractéristiques Les activités qui
favorisent son
apprentissage
L’actif Apprend principalement en exécutant des Activités et exercices
tâches concrètes. aime prendre des La pédagogie par les
risques. Il privilégiera la méthode de jeux
l’essai / erreur

Le réfléchi Prend du recul pour réfléchir et examiner Les échanges de


les situations selon différents angles commentaires et les
Accumule les données, les analyse débats d’idées.
attentivement; repousse les décisions Faire des synthèses et
Discret en formation; observe et écoute les tirer des conclusions.
autres
Le théoricien Très centré sur la théorie. Il organise de Les cours théoriques
façon logique les informations reçues et traditionnels;
préfère réfléchir sur les concepts plutôt
que de passer en mode pratique.
Le pragmatique S’intéresse à l’application concrète ; Aime Les études de cas et les
mettre en pratique ; «Si ça marche, c’est simulations;
bon,• sinon, ça ne sert pas à grand chose»
Les adultes ont des besoins
Les adultes ont des besoins

Besoin Actions à prendre par le formateur


Être reconnu Besoin d’être reconnus, valousés, encouragés, que leur travail soit
apprécie et que leur propre individualité soit prise en compte.
S’efforcer, dès le premier cours, de retenir les noms des participants,
de citer leurs propos, de donner la parole à chacun, de multiplier les
rôles
Appartenir Vous construirez une atmosphère bienveillante, et non de jugement,
vous générerez une cohésion de groupe constructive et encouragerez
le processus d’apprentissage par le partage.
Agir et s’engager D’être acteurs de leurs apprentissages,
de participer : les méthodes pédagogiques actives concourent a leur
implication.
Comprendre Vous donnerez du sens à la formation, utiliserez un langage clair,
concis et adapté à l’auditoire, vous vous assurerez que les messages
sont correctement interprétés.

Être rassuré Vous présenterez clairement les objectifs de la formation, vous


adapterez autant que possible le programme aux attentes des
participants, vous rappellerez les règles de conduite (horaires,
pauses, déjeuner, règles de fonctionnement...).
1. LES PRÉALABLES À L’INGÉNIERIE
PÉDAGOGIQUE

Exercice
2. Quels sont les activités principales :
Du formateur ?
Animer :
Au delà de la préparation, le Formateur quand il « entre en scène » devient
ANIMATEUR 

Vos stagiaires attendent également que vous endossiez trois rôles:

Producteur:
ils attendent que vous leur apportiez de l’information, du
contenu.
Facilitateur:
à vous de fournir les méthodes, outils, moyens nécessaires, à vous
de relancer, solliciter vos stagiaires... pour que les séquences soient
productives.

Régulateur:
pour outrepasser les difficultés qui pourraient apparaître dans le
groupe, entre stagiaires ou entre vous et vos stagiaires.
1. LES PRÉALABLES À L’INGÉNIERIE
PÉDAGOGIQUE

Exercice
Quelles sont les différents phases
temporelles d’une session de
formation ?
Quelques notions théoriques: organisation du
temps en formation
La gestion du temps en formation est primordiale. Le formateur
devra s’assurer que chaque rythmes temporels sont bien respectés.

Les rythmes temporels d’une formation sont:

Phase d’introduction et de présentation du formateur


1. Tour de table, présentation de chaque participants
2. Discussion autour des besoins et attentes des participants
3. Temps de présentation théoriques
4. Temps d’échanges
5. Temps d’atelier/travail en groupe ou individuel (présentation de l’atelier, temps
de réflexion, temps de restitution, temps de débriefing)
6. Pauses (matinée, déjeuner, après-midi)
7. Gestion des retards à anticiper (démarrage de la session, retour de déjeuner…)
8. Conclusion
Le rythme du groupe : une réalité à prendre
en compte
2. Conception d’un module de formation
Thème de formation :
Objectif de la formation  ou général :
Les objectifs pédagogiques :
1.
2.
3.

Objectif Contenu Les Les supports Durée Evaluation


pédagog techniques et renforts
ique pédagogique visuels
s

1
2
3
La notion d’objectifs
 La première étape pour la conception d’un module de formation
est de définir un objectif général et des objectifs pédagogiques
(intermédiaires): de quoi seront capables les participants à la fin
de la formation?

Thème : Formation des formateurs :


Objectif Général :
S'approprier les méthodes et les outils permettant de concevoir,
animer et évaluer une action de formation.

Objectifs pédagogiques:
•Identifier les caractéristiques de l'apprentissage adulte
•Construire une action de formation
•Préparer son animation
•Assurer sa mission d'animateur
•Evaluer l’action de formation
 A SAVOIR OU L’ON VA :
Les stagiaires comme le formateur savent ainsi quels
comportements nouveaux ils seront capables d’avoir
en fin de formation.

 A VÉRIFIER QU’ON Y EST ARRIVE :


une formation efficace, c’est une formation qui a
atteint son Objectif, encore faut-t-il en avoir un?

 A FACILITER L’ANIMATION DU GROUPE :


le climat de travail est d’autant meilleur que «les
termes de l’échange » entre le groupe et son
animateur ont été plus clairement définit, que chacun
sait ce qu’il peut attendre de chacun des autres.
 « A RECTIFIER LE TIR » :
Pour adapter la formation seule une définition claire
des buts à atteindre permet de juger :
-La pertinence des activités de formation par rapport
aux finalités de la formation.
-La conformité du contenu de la formation avec les
« attentes » des stagiaires et avec leurs « besoins ».

 A FACILITER L’ÉVALUATION :
va-t-on par exemple se contenter de vérifier la capacité
de mémorisation mécanique des stagiaires, ou va-t-on
vérifier qu’ils sont maintenant capables de mettre en
œuvre un savoir faire nouveau, et lequel ?
La notion d’objectifs

Organiser logiquement les objectifs pédagogiques

Chaque marche constitue un passage obligé (par exemple prendre


plusieurs marches à la fois provoque la chute, monter et
descendre en permanence essouffle),
Choix des méthodes pédagogiques

Principe: les méthodes pédagogiques centrées sur l'action,


c'est-à-dire sur le faire faire et le faire dire, correspondent
davantage aux attentes et besoins du public adulte en général.
Un certain nombre de paramètres vont guider le choix
pédagogique du formateur:

- le public,
- la nature de l'objectif,
- le temps imparti,
- les contraintes matérielles,
- la taille du groupe.

Les deux paramètres cités en premier sont à prendre en compte


de façon impérative, et les trois suivants selon les cas.
30
Le public
Le savoir est chez le Le savoir est chez
formateur, celui-ci le l’apprenant, il faut le mettre
transmet à l’apprenant. à jour et consolider

Stratégie Démarche déductive Démarche inductive


d’enseignement
Méthodes La méthode expositive ou Méthodes actives
d’enseignement magistrale Méthode expérimentale
Méthode interrogative
La méthode démonstrative
Techniques -Exposé - mise en situation
-Lecture - étude de cas
-Témoignage - simulation
-Conférences -jeu de rôle
-Questions/Réponses -expérimentation
-Vidéo
-démonstration
Comment Réussir Les pièges à éviter
L’exposé Utiliser l'exposé en liaison avec Dire trop
d'autres méthodes pédagogiques Remplir un programme
Impliquer le groupe Feed-back tardif
Illustrer son discours Langage technique
Limiter la durée de l'exposé
Laisse peu de place à Questions trop difficiles (questions trop
Questions/ l'improvisation: toutes les fermées, questions dirigées sur une même
réponses questions doivent être personne, questions prématurées.
Relation maître-élève (le maître qui sait,
rédigées.
les bons élèves, les mauvais élèves)
Juger les réponses (Faire une critique
négative)
L’échange à deux
Répondre à la place des stagiaires
Démonstration La technicité Sauter les étapes (les personnes n’ont pas
L'utilité (exercice «remplissage) bien compris les éléments-clefs de la
Le lien avec l’activité démonstration)
professionnelle (actuelle ou visée) Préparation insuffisante
Le climat de confiance (Le droit à Loin de la réalité professionnelle
l’erreur, le rythme individualisé
et le principe de l'entraide)
Comment Réussir Les pièges à éviter
Viser la réussite (choisir des La synthèse magistrale (l'exposé de
Études de cas, activités ni trop difficiles ni synthèse du formateur ne tienne pas
jeux de rôles, trop faciles) compte des idées et solutions des
simulation Les sous-groupes (plusieurs participants)
solution, se sentir rassuré, L'exercice pour l'exercice (pas de
participer activement…) finalité)
Des consignes claires et L’horaire libre (l’horaire fixé n’est
précises (bonne pas respecté
compréhension de l’exercice)
Une attention permanente du
formateur (veiller au bon
fonctionnement des sous-
groupes)
Le climat de confiance
La Nature de l’objectif Visé
SAVOIR: « présenter les principes du nouveau système par
rapport à l'ancien système. »
= La démarche pédagogique appropriée est sans doute l'exposé,
précédé par un échange sur l’ancien système.

SAVOIR-FAIRE: « assurer le fonctionnement de la machine ».


= la démonstration, couplées avec des courtes phases
interrogatives et d’exposés/synthèses

SAVOIR-ETRE: : « savoir accueillir les clients ».


= Pour que les stagiaires puissent effectivement modifier leur
comportement dans la relation avec les clients, il est nécessaire
qu'ils puissent, à partir de simulations de situations réelles,
l'observer et l'analyser.
Autres facteurs liés au choix de la méthode
pédagogique
Le facteur temps
Deux vérités sont confrontées
-La méthode de l'exposé semble faire gagner le plus de temps, ce qui est un
argument de force à notre époque.
-D'autre part, c'est la mise devant l'évidence par l’activité qui permet
d’élaborer des savoir-faire.
= Un compromis est à trouver entre l'efficacité pédagogique de l'action et le
temps investi.

Les contraintes matérielles


Une formation au traitement de texte sans micro en nombre suffisant est
difficilement réalisable. Dans ce cas, la faisabilité de l'action elle-même est
mise en cause et non la méthode pédagogique.

Le nombre de stagiaires
Les méthodes pédagogiques actives sont efficaces lorsque le nombre des
stagiaires est limité. Au-delà de quinze personnes les échanges et les travaux
de synthèse sont généralement insatisfaisants.
Choix des méthodes pédagogiques

Signalons à ce sujet que nous retenons :


✓ 10 % de ce que nous lisons,
✓ 20 % de ce que nous entendons,
✓ 30 % de ce que nous voyons,
✓ 50 % de ce que nous voyons et entendons,
✓ 80 % de ce que nous voyons, entendons et
disons,
✓ 90 % de ce que nous voyons, entendons,
disons et faisons

Les pédagogies actives permettent aux


stagiaires de mieux mémoriser !
3. La préparation à l’animation d’une
session de formation

Arriver en avance.

Vérifier le matériel.

Disposer la salle (si possible et si nécessaire).

Préparer la présentation.

Revoir la planification de la journée

Dégagez-vous des aspects matériels pour vous centrer


exclusivement sur la relation lorsque les stagiaires
arrivent
4. Démarrer une formation : les règles à respecter
1. Maîtriser votre trac: normal et universel
2. Créer un bon climat d’apprentissage pour rassurer les
stagiaires qui se posent de nombreuses questions
3. Soignez la qualité de votre communication
4. Faire face aux questions posées par les stagiaires
5. Gérer les exercices
6. Gérer les problèmes techniques
7. Gérer les cas difficiles
1. Maîtriser votre trac: normal et universel

 Dégagez-vous des aspects matériels pour


vous centrer exclusivement sur la relation lorsque les stagiaires arrivent :
pour cela préparez-vous en amont.

 Visualisez le bon déroulement du stage et votre réussite.

 Déplacez-vous. Bougez, faites le tour de votre salle, regardez l’endroit


d’où vous allez parler. Tous ces mouvements contribuent à
dédramatiser la situation et à vous familiariser avec le lieu.

 Ne restez pas seul, prenez contact le plus tôt possible avec chacun des
participants : accueillez-les, discutez, plaisantez, regardez-les vraiment.
 Souvent, la peur nous fait fantasmer un groupe imaginaire. Reprendre
contact avec la réalité est apaisant.

 Prenez un verre d’eau et recentrez-vous sur votre respiration


2. Démarrer la formation et Créer un bon climat
d’apprentissage
1. Organiser les présentations
2. Recueillir les attentes des participants
3. Présenter les objectifs, le programme de formation, les
méthodes pédagogiques
4. Rappeler les règles du jeu et l’organisation pratique : les
horaires, les pauses, le déjeuner, le téléphone...
5. Faire une activité de brise-glaces pour obtenir une
atmosphère amicale (Deux vérités et un mensonge)
3. Soignez la qualité de votre communication

Les mots
Évitez les termes
“techniques”, et les
abréviations
Faites des phrases courtes
Utilisez des exemples concrets
et illustrez régulièrement vos
propos
Vérifiez son niveau de
compréhension (par des
questions, des reformulations)
4. Faire face aux questions posées par les stagiaires

Les questions posées par les stagiaires

Toutes les questions sont de bonnes questions.

Toujours penser qu’il n’y a pas d’évidence.

 Ne pas se sentir piégé par une question si l’on ne connaît pas la


réponse :
- Renvoyer la question au groupe (mais pas systématiquement).
- Noter la question pour y répondre après.
- Se renseigner pendant la journée et donner la réponse avant la
fin de formation.
- Etre capable de dire qu’on ne sait pas.
Comment susciter les échanges ?

La technique du triangle
L’intérêt :
Dynamiser les débats, susciter les échanges,
Faire surgir les solutions du groupe,
Faciliter la progression du groupe vers l’atteinte des objectifs.
5. Déroulement des exercices
Comment faire un tour de table ?

Quelques règles à respecter :

faites un tour de table complet, ne vous arrêtez pas en plein milieu,


n’oubliez personne :
accordez le même temps de parole à tous :
annoncez avant le tour de table le temps de parole donné à chacun
(généralement 1 à 3 minutes)
 ne démarrez pas les échanges et débats tant que le tour de table
n’est pas terminé
si vous faites plusieurs tours de table ne commencez pas toujours
par la même personne
6. Gérer les problèmes techniques

 Si le système « plante », contacter l’administrateur du système pour


connaître la durée de l’interruption.

 Dans tous les cas :


 Changer d’activité.
 Proposer une session de questions/réponses.
 Envisager de changer de salle.
 Continuer la formation sans système et revenir sur des points clés.
 Se baser sur les supports pédagogiques pour illustrer ses propos.
 Proposer une courte pause si le problème persiste.
7. Gérer les cas difficiles
7. Gérer les cas difficiles
Cas Définition Actions
Le Stagiaire manifestant de la Laisser si possible les autres participants
gérer son comportement,
perturbateur mauvaise volonté et enclin Le traiter seul à seul à la pause en lui
à entraver le bon
rappelant les règles,
déroulement de la Ne jamais lui faire de remarque en public.
formation. Utiliser son prénom quand il faut citer
des exemples.

Le bavard Stagiaire monopolisant Éviter de le questionner


l’attention par ses Remercier le stagiaire pour ses réponses
et solliciter le reste du groupe.
interventions permanentes
Rappeler le programme.
et souhaitant avoir le Entamer une autre activité.
dernier mot. L’envoyer au tableau

Le lent Stagiaire manifestant des Préciser qu’il n’y a pas d’exercice facile et
difficultés évidentes pour que les niveaux de connaissances sont
différents.
comprendre et reproduire
Rester discret sur cette personne vis-à-
les gestes enseignés. vis du reste du groupe.
S’assurer de ne pas aller trop vite dans
les explications.
L’impatient Stagiaire qui souhaite Rappeler l’importance d’avancer
accélérer le rythme de la progressivement pour une meilleure
efficacité.
formation.
Rappeler que chacun à un rythme
différent qu’il convient de respecter.
Rappeler qu’il y a un temps imparti pour
chaque activité.
Le muet Stagiaire peu enclin à Aider le stagiaire à sortir de son
prendre la parole ou à mutisme en créant un binôme avec un
stagiaire motivé.
participer.
Inciter la prise de parole

L’agressif Stagiaire qui attaque Garder son calme


verbalement le groupe/le Ne pas ignorer le stagiaire.
Reconnaître le droit de penser autrement.
formateur.
Rappeler la règle de respect de chacun
Le « Monsieur Stagiaire qui pense valoriser le stagiaire: Noter ses idées comme
je sais tout » tout savoir, tout des données enrichissantes
Consulter le stagiaire sans se laisser
connaître et avoir
influencer.
tout expérimenté. Reformuler ses propos et demander au groupe
ce qu’il en pense.

Les Stagiaires qui Le regarder avec insistance mais gentillesse,


chuchoteurs chuchotent et gênent Se déplacer vers lui,
Lui demander de faire partager au groupe ses
le groupe.
apartés,
Le traiter seul à seul à la pause en lui
rappelant les règles si ses bavardages
persistent.
Le découragé Stagiaire démotivé Tenter de redonner du tonus au stagiaire en
qui pense que la lui rappelant ses attentes et motivations.
Traiter le stagiaire avec humour.
formation ne
débouchera sur rien.
Le rigolo Stagiaire qui tourne Rire de bon cœur,
tout à la plaisanterie Rappeler les objectifs et les contraintes de
temps,
et fait rire le groupe.
Si ces attitudes s’avèrent inefficaces, lui en
parler seul à seul à la pause.
Gérer les cas difficiles
Recommandations générales

Attitudes conduisant au blocage Attitudes conduisant à la résolution

 Etre subjectif.  Etre objectif.


 Etre agressif.  Avoir un comportement
 Refuser de discuter ou serein et un langage
d’écouter. correct et respectueux.
 Aggraver le problème.  Avoir une écoute attentive
 Nier le problème. et un véritable échange.
 Avoir trop d’assurance ou  Dédramatiser la situation
sans la nier.
d’autorité.
 Prendre en compte le
problème exposé et le
reformuler.
 Amener des éléments
concrets.
 Etre ouvert, compréhensif.
8. Quand le formateur se retrouve prisonnier de ses
propres supports !
9. Clôture de formation

Du
Dupoint
pointde
devue
vuepédagogique
pédagogique

Rappeler le parcours effectué et les points clés associés à


Rappeler le parcours effectué et les points clés associés à
chaque
chaqueétape
étapedu
duparcours.
parcours.

Reprendre les attentes formulées en début de formation.


Reprendre les attentes formulées en début de formation.

En présence du formateur, le commanditaire interrogera les


En présence du formateur, le commanditaire interrogera les
stagiaires
stagiairespour
pourlelebilan
bilande
delalaformation.
formation.
L'outil DISC : UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DE
SOI ET DES AUTRES
Additionnez les points de la façon suivante : Ex : si vous cochez
la case (8 | 1) à la première alternative, vous attribuez 8 points
à « privilégiant les résultats » (A) et 1 point à « privilégiant
les contacts humains » (B).

8|1 7|2 6|3 5|4 4|5 3|6 2|7 1|8


Privilégiant les Privilégiant les
A                 B
résultats contacts humains
C Extraverti                 Introverti D
E Affectif                 Rationnel F
Tourné vers Tourné vers la
G                 H
l'action réflexion
Prêt à la
I                 Evitant les conflits J
confrontation
K Organisé                 Spontané L

Faites le total des points pour :


A + G + I = votre niveau de rouge
B + C + L = votre niveau de jaune
D + E + J = votre niveau de vert
F + H + K = votre niveau de bleu

> Votre plus haut chiffre est votre couleur dominante.


DISC = Dominant, Influent, Stable et Conforme.
• Energique • Soucieux d’avoir • Sérieux et fiable. • Aime réfléchir
• Centré sur de (très) bonnes • Peut combattre avant d’agir.
l’action. relations pour une cause • Froid et indifférent.
• Extraverti personnelles. avec obstination. • Désir de connaître
• Se concentrer sur • Généralement • Timide dans sa et de comprendre
les résultats à positif et façon d’aborder les ce qui l'entoure.
atteindre. extraverti. autres. • Il a du mal à
• Directe et • Démocratique. • Ne supporte pas répondre à une
autoritaire. • Enthousiaste et d’être pressé pression
• Est (trop) franc optimiste • Communique et autoritaire
• Va droit au but • Aime collaborer agit calmement • Préfère
Parle fort • Ne supporte pas • Aide volontiers communiquer par
• N’a pas peur de se d’être ignoré • Est discret écrit.
tromper • Délègue • Parle doucement • Aime les détails
facilement et fait • Déteste les conflits • A peur de se
confiance tromper
• Aime la diversité • A du mal à prendre
des tâches des décisions
• Ne passe pas • Respecte les
inaperçu règles et
procédures
Les profils sont répartis sur la roue disque de telle sorte que deux profils
proches partagent un certain nombre de caractéristiques tandis que les
profils opposés sont l’inverse l’un de l’autre.

La communication entre le dominant et le stable est complexe et


dangereuse. Le dominant parle fort et sans pause. Quand il parle à un
stable, il va l’écraser et le stable va se laisser faire. Le dominant va alors
penser qu’il a gagné puisque le stable ne dit rien, signe qu’il est d’accord
et qu’il a compris que le dominant a raison. Mais le stable se sent agressé.
Il adopte une position de défense et se replie sur lui-même.

A l’opposé, lorsqu’un stable s’adresse à un dominant, il parle lentement. Il


fait même des pauses dans ses phrases, ce qui est insupportable pour un
dominant. Le stable parle de sentiments et de feeling avec les gens, ce qui
ne veut rien dire pour le dominant. Le stable s’assure que les décisions
conviennent aux personnes alors que c’est bien le cadet des soucis du
dominant.

La relation entre les influents et les consciencieux est d’un autre ordre. Ils
se détestent clairement mais ce n’est pas grave. Le consciencieux
considère l’influent comme un beau parleur, un prétentieux, etc. L’influent
voit le consciencieux comme un stricte et autoritaire, qui ne sait pas
travailler en équipe, qui ne parle pas, etc. Ils sont sur des longueurs
d’ondes différentes mais il ne faut pas s’en inquiéter.
Améliorer votre communication avec les autres.

ROUGE JAUNE VERT BLEU

S’adapter à  • Soyez direct, • Soyez • Posez-lui • Soyez


concis, chaleureux, des précis,
rapide. laissez-le questions, concret.
• Il n’aime pas s’exprimer écoutez • Ne soyez
perdre son • Soutenez attentivemen pas trop
temps. ses idées t ses décontracté,
• Parler de ce réponses flou, car
qu’il va sans lui vous
gagner et couper la perdriez en
laisser le parole. crédibilité.
décider par • Créez une • Prouvez ce
lui-même. relation que vous
personnalisé avancez
e avec lui, avec un
soyez et raisonneme
patient. nt logique.
Améliorer votre communication avec les autres.
ROUGE JAUNE VERT BLEU

Adapter • Faites attention • Contrôlez • Apprenez à • Soyez plus


mon style   à écouter votre dire non, expressif,
davantage les émotivité, • Ne prenez pas • Allez à
autres, • Apprenez à toujours en l’essentiel et
• Développez prendre du compte les ne noyez pas
votre patience, recul pour opinions des les autres de
votre empathie être plus autres, faites détails,
• Questionnez objectif, vos propres • Tolérez que
plus ; affirmez • Concentrez- choix, les choses ne
moins, vous sur la • Exprimez vos soient pas
• Pensez collectif, tâche à pensées, vos tout le temps
• Complimentez accomplir et sentiments, structurées,
davantage les terminez ce vos • Prenez un peu
autres, faites- que vous frustrations et plus de
leurs moins de commencez, vos risques et
reproches, • On ne peut insatisfaction décidez plus
• Développez pas plaire à s. rapidement,
votre tolérance tout le monde. • Amusez-
envers vous- vous !
même et les • Ecoutez vos
autres. émotions et
celles des
autres.
Conclusion
1. N’acceptez pas n’importe quoi : Connaître et
maîtriser le sujet enseigné
2. Vérifiez tout avant de commencer
3. Adaptez vous à vos participants
4. Soignez les premières minutes
5. Accordez autant d’importance à la forme qu’au fond
6. Illustrez tout ce que vous avancez
7. Faites varier le plaisir
8. Votre show doit être interactif
9. Regardez vos participants, prenez les en
considération :Etre un guide proche des participants,
et non un conférencier ou un expert parfait trop
lointain