Vous êtes sur la page 1sur 13

Poste 212 :

Charge à répartir sur


plusieurs Exercices

Réalisés par : Faridi El’bachir & Hamza Hadri


Plan :
1-Principe de fonctionnement du poste

2-les comptes du poste

3-Mécanisme comptable
-Principe de fonctionnement du poste :

En vertu du principe de spécialisation, les charges


supportées par une entreprise pendant un exercice
comptable doivent affectées à cet exercice,
toutefois ce n’est pas toujours le cas
En effet une charge à répartir sur plusieurs
exercices est une charge contractée lors d'un
exercice comptable mais qu'elle ne peut supportée
pour ce seul exercice, les entreprises décident
alors de fragmenter le montant sur les exercices
prochains.
les comptes du poste :

1-Frais d'acquisition d'immobilisation

Sont considérés comme des frais d'acquisition


d’immobilisation, les charges externes relatifs à
l'acquisition d'une immobilisation autre que les
frais constitutifs du coût d'acquisition citer dans
le CGNC, à savoir : les droits de mutation, les
droits d'enregistrement, les commissions
d'intermédiaire, les frais d'acte …
 
2-Frais d’émission des emprunts 

Ils comprennent les frais supportés par


l’entreprise lors de l’émission des emprunts
relativement important tels que les frais de
courtage, des frais de publicité et les commissions
d’intermédiaire... C’est toujours le cas d’un
emprunt obligataire auprès de plusieurs préteurs.
3-Autres charges à repartir :

Ce compte est débité des autres charges non


spécifiées dans l’un des comptes ci-dessus et dont
l’étalement est décidé en vertu d’une décision non
courant de gestion
Mécanisme comptable :

Le CGNC donnent le choix aux entreprises :


- soit de laisser ces charges dans les comptes de la classe 6
et de les imputer ainsi sur le résultat de l'exercice en
cours ;
- soit d'activer ces charges, c'est-à-dire les transférer dans
un compte d'actif immobilisé (classe 2) ; ce compte sera
ensuite réparti sur les résultats de plusieurs exercices
par le biais d'un amortissement.

C'est le deuxième cas qui nous intéresse, d’où comment


traiter ces charges à repartir ?
L’enregistrement comptable des charges

L’activation des charges

L’amortissement
-Première étape : lors de l'engagement des
charges ils sont normalement enregistrés au débit des
comptes de la classe 6 auxquels elles correspondent.

-Deuxième étape : à la clôture de l'exercice, les


charges sont transférées dans un compte d'actif
immobilisé en vue de préparer leur étalement sur les
exercices futurs. En contre partie, un compte de
produits est crédité pour compenser les comptes de
charges qui avaient été initialement débités. Il s’agit
d’activer ces charges c.-à-d. les inscrire à l’actif du
bilan en vue de leur amortissement .
-Troisième étape :

Après l’activation de ces charges, en doit


constater des dotations d’amortissement.
Toutefois il faut évoquer que ces charges
ne peuvent être amortis que linéairement,
sans respect obligatoire du principe du
prorata temporise (voir la loi n° 24-86
relative à l’IS)
MERCI
DE VOTRE
ATTENTION