Vous êtes sur la page 1sur 21

La rupture du contrat de

travail
Réalisé par: Encadré par: Mr Rahal Hicham
Samadi Houda
El Ayachi Kaoutar Master spécialisé: FACG
Zouhri laila
Plan
I. Introduction
II. La rupture du contrat de travail
1) La rupture du contrat de travail à l’initiative du salarié
– En cas de CDD
– En cas de CDI
– En cas de l’ANAPEC
2) La rupture du contrat de travail à l’initiative du salarié
– En cas de CDD
– En cas de CDI
– En cas de l’ANAPEC
III. Les conséquences de la rupture du contrat de travail
IV. Conclusion
Introduction
La rupture du contrat de travail
• Définition
La rupture: c’est un arrêt définitif du travail c’est-
à-dire que l’employé quitte définitivement son
travail.
1) La rupture du contrat de travail à
l’initiative du salarié
• le salarié est en droit de prendre acte de la rupture de
son contrat de travail. Cette rupture produit les
effets d’une démission.
• La démission: est un mode de rupture du contrat de
travail à l’initiative du salarié. En principe, chaque
salarié a le droit de démissionner, c’est-à-dire de
prendre formellement la décision de quitter son
emploi. Le salarié peut à tout moment signifier à son
employeur qu’il met fin à son contrat de travail.
• . La démission n’est soumise à aucun
formalisme particulier, elle peut être écrite ou
verbale. Elle ne se présume pas et doit
résulter d’une volonté sérieuse, claire et non
équivoque. 
La démission en cas du contrat CDD
• Pendant la période d’essai : Le salarié est libre de
démissionner pendant la période d’essai et ce, sans
avoir à justifier des raisons qui motivent son départ.
• En cours de contrat : Le salarié peut démissionner:
– S’il justifie d’une embauche en CDI.
– En cas de force majeure,
– Sur accord de l’employeur,
– En cas d’inaptitude constatée par le médecin du travail.
La démission en cas du contrat CDI
• Pendant la période d’essai : Le salarié
est libre de démissionner pendant la période
d’essai et ce, sans avoir à justifier des raisons
qui motivent son départ.
• En cours de contrat : Dans le cadre d’un CDI, le
salarié est libre de demander la rupture de
son contrat de travail à tout moment:
• En cas de force majeure,
La démission en cas du contrat ANAPEC
La rupture du contrat de travail à l’initiative
de l’employeur
• Le licenciement : Le licenciement est la
mesure par laquelle, agissant d'une manière
unilatérale, un employeur met fin au contrat
de travail qui le lie à un salarié.
Le licenciement en cas du contrat CDD
Le licenciement en cas du contrat CDI

• Les différents cas pour le licenciement:


• Le licenciement abusif au sens de l’article 35
• Le licenciement suites à la répétition de fautes
simples tel que rédiger à l’article 37
• Le licenciement pour faute grave, tel que
définie à l’article 39
Le licenciement en cas du contrat ANAPEC
Les conséquences de la rupture du contrat de
travail
• L’indemnité de départ : l’indemnité de départ
constitue une somme d’argent qui est
habituellement versée en cas de cessation
unilatérale et justifiée de la relation de travail.
Elle est ainsi due par la partie qui prend
l’initiative : l’employeur (licenciement) ou le
salarié(démission).
• La délivrance de documents : A la fin du contrat,
différent document sont remis au salarié :
Certificat de travail :
L’employeur doit obligatoirement, à la fin du contrat de
travail, (quelle qu’en soit la cause : démission,
licenciement), délivrer au salarié un certificat de travail.
Il apporte la preuve que le salarié est libre de tout
engagement à l’égard de son dernier employeur. Il doit
être signé de la main de l’employeur.
Il doit contenir exclusivement la date d’entrée et de sortie
du salarié, la nature de l’emploi, ou le cas échéant, des
emplois successivement occupés, et les périodes
pendant lesquelles ces emplois ont été tenus.
Reçu pour solde de tout compte :
Le reçu pour solde de tout compte est un
document que l’employeur fait signer par le
salarié lors de la cessation du contrat de
travail. Le salarié reconnaît en portant la
mention « pour solde de tout compte » avoir
reçu de son employeur le solde des sommes
qui lui sont dues et renonce à toute
réclamation ultérieure, passé un délai de deux
mois.
Conclusion
Merci de votre attention
• La rupture du contrat CDD
Le contrat à durée déterminée « CDD » prend fin
par (ART 33):
L’arrivée de l’échéance
La fin du travail objet du contrat
La rupture, avant l’échéance, entraine des
dommages et intérêts sauf faute grave ou force
majeure.
Le montant des dommages : c’est le montant des
salaires correspondant à la période allant de la
date de la rupture jusqu’au terme fixé par le
contrat
• La rupture du contrat CDI
Le contrat à durée indéterminée « CDI » prend
fin par (ART 33):
La volonté du salarié au moyen d’une démission
signée et légalisé ( démission)
La volonté de l’employeur sous réserve de
respecter certaines dispositions (licenciement)

Vous aimerez peut-être aussi