Vous êtes sur la page 1sur 58

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Université Saad Dahleb de Blida
Département de Génie Civil

ETUDE D’UN BATIMENT A USAGE D’HABITATION


ET COMERCIAL (1ss+RDC+9 ETAGES)
CONTREVENTE PAR DES VOILES ET PORTIQUES

Présenté par : Dirigé par :


Mr. SISSANI MAISARA Mr. A.DJAHRA
Mr. CHEMLI MOULOUD

Promotion : SEPTEMBRE 2017


Plan de travail:

 Chapitre I: introduction et présentation de l’ouvrage.

 Chapitre II : Pré dimensionnement.

 Chapitre III : Calcul des éléments secondaires.

 Chapitre IV : Etude dynamique et sismique.

 Chapitre V : Ferraillage des éléments résistants.

 Chapitre VI : Etude de sol

 Chapitre VII : Calcul des fondation

 Conclusion générale
INTRODUCTION
INTRODUCTION

Toute étude de projet d’un bâtiment dont la structure est en béton armé, à pour but
D’assurer la stabilité et la résistance des bâtiments afin d’assurer la sécurité du bâtiment.
On sait que le développement économique dans les pays industrialisés privilégie la
Construction verticale dans un souci d’économie de l’espace.

Ce pendant, il existe un danger représenté par ce choix, à cause des dégâts qui peuvent
Lui occasionner les séismes et le vent. Pour cela, il y a lieu de respecter les normes et les
Recommandations parasismiques qui rigidifient convenablement la structure.

Les règlements parasismiques Algériens définissent des modèles et des approches spécifiques
à chaque type de bâtiment.
Présentation de l'ouvrage

Notre ouvrage est un bâtiment de forme irrégulière composée de deux blocs de hauteur différente.
Les deux bloc sont séparé par un joint de rupture pour éviter tous risque de tassement différentielle.

Le premier est un (R+9+1ss) a usage d’habitation et commerciale contreventée par un système de


contreventement mixte (voile+portique).

Le deuxième bloc est un hall de circulation de (r+1) à usage commerciale contreventée par un
système de contreventement auto stable (poteau+Poutre).

La structure est implantée dans la Wilaya de BLIDA, classé en Zone III selon le Règlement
Parasismique Algérien (RPA 99 version 2003).
Description de l'ouvrage BLOC 1

1. DIMENSSIONS EN ELEVATION :

 hauteur total : 34.00 m


Hauteur d’étage courant : 3.00 m
Hauteur de RDC : 4.00 m
Hauteur de sous sol : 4.00 m

1. DIMENSSIONS EN PLAN :

La longueur en plan : 34.7 m


La largeur en plan : 19.07 m
Description de l'ouvrage BLOC 2

1. DIMENSSIONS EN ELEVATION :

 hauteur total : 7.00 m


Hauteur d’étage courant : 3.00 m
Hauteur de RDC : 4.00 m

1. DIMENSSIONS EN PLAN :

La longueur en plan : 34.7 m


La largeur en plan : 11.75 m
PRE
DEMENSSIONEMENT
•PLANCHER EN CORPS CREUX:

Critère de Pré-dimensionnement

Formule empirique Résistance a la flexion Condition de flèche

épaisseur= 20cm
•Escalier:

Critère de Pré-dimensionnement

L L
A partir de l’équation e
30 20 épaisseur= 20cm
•Poutre:
Critère de Pré-dimensionnement

BAEL 91 RPA2003/99

Poutre porteuse Poutre non porteuse Poutre de chainage

Bloc 1 30x45 30x40 30x40


Bloc 2 30x40 30x35 30x30
•Poteau:
Critère de Pré-dimensionnement

Compression simple RPA2003/99

BLOC 1 BLOC 2
Etages bxh Etages bxh D
P08→T 30x30 RDC→P01 35x35 35
P05→P07 40x40
P02→P04 45x45
s/sol→P01 55x55
•voile:

Critère de Pré-dimensionnement

La condition de la RPA a ≥ max [15 cm ; he / 22] épaisseur= 20cm


• Calcul des
éléments secondaire
Acrotère
• Ferraillage de l’Acrotére

-flexion vérification vérification


à l’ELS vis-à vis
composé
cisaillement

ELU (1.35G+1.5Q)
•Combinaison utilisé ELS(G+Q)
plan de ferraillage de
l’Acrotère
Escalier
• Ferraillage de l’escalier

-flexion vérification Vérification Vérification


vis-à vis a l’ELS  De la flèche
simple
cisaillement

ELU (1.35G+1.5Q)
•Combinaison utilisé ELS(G+Q)

Plan de ferraillage de l'escalier


Poutrelles
• Ferraillage des poutrelles

-flexion vérification Vérification Vérification


vis-à vis a l’ELS  De la flèche
simple
cisaillement

•Combinaison utilisé

ELU (1.35G+1.5Q)
ELS(G+Q)

Plan de ferraillage des poutrelles


Balcon
• Ferraillage de balcon

-flexion vérification Vérification Vérification


vis-à vis a l’ELS  De la flèche
simple
cisaillement

ELU (1.35G+1.5Q)
•Combinaison utilisé ELS(G+Q)

1.4 m
• Etude dynamique
et sismique
ETUDE DYNAMIQUE ET SISMIQUE

• Le but de cette étude est de définir un modèle de structure qui vérifie les
conditions et les critères de sécurités imposées par le RPA99/version 2003.

• La modélisation de notre structure a été effectuée à l’aide du logiciel SAP2000


qui est un logiciel de calcul automatique des structures .

L’analyse sismique

Choix de la méthode de calcul

La méthode modale La méthode d’analyse La méthode statique


spectrale dynamique par un équivalente
accélérogramme
• Choix de la méthode de calcul

Régularité en plan Régularité en élévation

Selon l’article 3-5 (a,1). (b,1)


RPA99 / version 2003

La structure est classée comme irrégulière en


plan et en élévation

méthode d’analyse modale


spectrale
• La méthode d’analyse spectrale modale

• Le spectre de repense dépend de :

Groupe Facteur de
La zone R : 5 Amortisse Site (site
d’usage (2) qualité.
(zone III) ment (7%) meuble)
(Q = 1,30)

Spectre de repense de calcul


• Evaluation de la force sismique

Par la méthode statique équivalente :


Cette force doit être calculée successivement dans les deux directions horizontales et
orthogonales selon la formule suivante :

A 0.25
DX 2.12
DY 1.73
QX 1.3
QY 1.3
Modèle initiale = 37706.823 kN.
W(KN)
Modèle finale = 39273,950 KN.
Interprétation des résultats de l’analyse
sismique
• Modèle initial

MODEL INITIAL
• Périodes et facteurs de participation massique
du modèle initial

             
StepNum Period UX UY UZ SumUX SumUY
Unitless Sec Unitless Unitless Unitless Unitless Unitless
1 1,16802 0,23728 2,262E-19 1,985E-19 0,23728 2,262E-19
2 1,035293 0,52142 4,123E-15 1,928E-18 0,7587 4,124E-15
3 1,01773 2,816E-15 0,74353 4,392E-06 0,7587 0,74353
4 0,418276 0,02613 1,352E-16 2,126E-16 0,78482 0,74353
5 0,351041 0,10195 3,899E-14 1,027E-15 0,88677 0,74353
6 0,333315 4,126E-14 0,13772 0,00001628 0,88677 0,88125
7 0,247273 0,00765 3,853E-17 2,107E-14 0,89442 0,88125
8 0,190082 0,04545 1,269E-13 5,152E-14 0,93986 0,88125
9 0,173908 1,039E-13 0,05453 9,536E-07 0,93986 0,93578
10 0,164988 0,00346 1,216E-15 7,63E-15 0,94332 0,93578
11 0,125396 0,0023 6,982E-14 7,433E-13 0,94563 0,93578
12 0,122695 0,02297 7,217E-14 3,274E-12 0,9686 0,93578

Période et participation massique du modèle initial.


•Vérification de la résultante de l’effort tranchant à la base

0,8 Vx =4156.80 kN
La méthode statique équivalente
0,8Vy =3392.11kN

Vt x  2897 .55kN
La méthode modale spectrale
V t y  3242 . 10 kN

Vt x 0,8V x et Vt y 0,8V y

Donc tous les paramètres de la réponse (forces, déplacements, moments,…..) seront


multipliés par le rapport
 0 , 8V x

 rx   1, 44
 Vtx  r x  1, 44
  
 r  0 , 8V
y
 r y  1, 05
 1, 05
 y Vt y
Vérification des déplacements inter étages
du modèle initial

 eKx (cm )  eKy (cm)  Kx (cm)  Ky (cm) xK (cm) yK (cm)  (cm)
observation

31
4.23 5.01 21.15 25.05 2.38 1.87 3 vérifier
28
3.9 4.65 19.5 23.25 2.88 2.25 3 vérifier
25
3.5 4.2 17.5 21 2.59 2.44 3 vérifier
22
3.14 3.73 15.7 18.65 3.02 2.65 3 Non vérifier
19
2.72 3.22 13.6 16.1 3.6 2.96 3 Non vérifier
16
2.22 2.65 11.1 13.25 3.38 3.33 3 Non vérifier
13
1.75 2.01 8.75 10.05 3.6 2.81 3 Non vérifier
10
1.25 1.47 6.25 7.35 3.53 3.12 3 Non vérifier
7
0.76 0.87 3.8 4.35 3.02 2.5 3 Non vérifier
4 0.34 0.39 1.7 1.95 2.45 2.03 4 vérifier

Vérification des déplacements inter étages du modèle initial.


• Modèle final

Modèle FINAL
• Périodes et facteurs de participation massique
du modèle final

Période et participation massique du modèle final


•Vérification de la résultante de l’effort tranchant à la base

0,8 Vx =4329.56 kN
La méthode statique équivalente
0,8Vy =3533.08kN

Vt x  3517 .32 kN
La méthode modale spectrale
V t y  3852 . 92 kN

Vt x  0,8V x et Vt y  0,8V y

Donc tous les paramètres de la réponse (forces, déplacements, moments,…..) seront


multipliés par le rapport

 0,8V x
rx  x
 1,23   rx  1,23
 Vt
Vérification des déplacements inter étages
du modèle final

observation
 eKx (cm )  eKy (cm)  Kx (cm)  Ky (cm) xK (cm) yK (cm)  (cm)

31
3.77 3.81 18.85 19.05 1.78 1.85 3 vérifier
28
3.48 3.44 17.4 17.2 2.09 1.95 3 vérifier
25
3.14 3.05 15.7 15.25 2.28 2 3 vérifier
22
2.77 2.65 13.85 13.25 2.46 2.1 3 vérifier
19
2.37 2.23 11.85 11.15 2.64 2.2 3 vérifier
16
1.94 1.79 9.7 8.95 2.77 2.2 3 vérifier
13
1.49 1.35 7.45 6.75 2.77 2.15 3 vérifier
10
1.04 0.92 5.2 4.6 2.64 1.95 3 vérifier
7
0.61 0.53 3.05 2.65 2.21 1.6 3 vérifier

4 0.25 0.21 1.25 1.05 1.53 1.05 4 vérifier

Vérification des déplacements inter étages du modèle final.


• Vérification du critère de l’effort normal réduit 
Nd
  0,30
Bc . fc 28

Vérification de l’Effort Normal pour les Poteaux


•JUSTIFICATION VIS À VIS DE L'EFFET P-Δ :

Les effets du 2° ordre (ou effet P-Δ) peuvent être négligés dans le cas des bâtiments si la
condition suivante est satisfaite à tous les niveaux:

PK  K
  0,10 "
RPA99 version 2003" [2]
VK hK
Sens x 

vérif θ hk(m) Vk(kN) ΔK(m) Pk(kN) Niveaux (m)

31
<0,1 ok 0.03 3 726.07 0.0178 3911.55
28
<0,1 ok 0.04 3 1287.19 0.0209 7499.43
25
<0,1 ok 0.05 3 1745.46 0.0228 11307.82
22
<0,1 ok 0.06 3 2147.45 0.0246 15116.21
19
<0,1 ok 0.07 3 2498.43 0.0264 18924.59
16
<0,1 ok 0.08 3 2804.52 0.0277 22866.86
13
<0,1 ok 0.08 3 3067.85 0.0277 26809.12
10
<0,1 ok 0.08 3 3283.70 0.0264 30751.38
7
<0,1 ok 0.07 3 3444.04 0.0221 34963.27

<0,1 ok 0.04 4 3528.29 0.0153 39553.95 4

Justification vis-à- vis de l’Effet P-Δ dans le Sens x


Sens y 

vérif θ hk(m) Vk(kN) ΔK(m) Pk(kN) Niveaux (m)

31
<0,1 ok 0.04 3 776.01 0.0228 3911.55
28
<0,1 ok 0.04 3 1347.43 0.0240 7499.43
25
<0,1 ok 0.05 3 1797.36 0.0246 11307.82
22
<0,1 ok 0.06 3 2190.25 0.0258 15116.21
19
<0,1 ok 0.07 3 2533.28 0.0271 18924.59
16
<0,1 ok 0.07 3 2828.45 0.0271 22866.86
13
<0,1 ok 0.08 3 3081.70 0.0264 26809.12
10
<0,1 ok 0.07 3 3293.61 0.0240 30751.38
7
<0,1 ok 0.07 3 3452.94 0.0197 34963.27

<0,1 ok 0.04 4 3535.80 0.0129 39553.95 4

Justification vis-à- vis de l’Effet P-Δ dans le Sens


y.
•JUSTIFICATION AU CHOIX DU COEFFICIENT DE COMPORTEMENT :

1-Pourcentage des sollicitations dues aux charges verticales reprises par les voiles : 
L’effort normal total à la base de la structure P Tot= 39553.95kN.
L’effort normal à la base repris par les voiles Pvoiles=8108.56 kN.

Pvoiles/ PTot= 20%≤20%.

Alors les voiles de contreventement reprennent 20% des sollicitations dues aux charges verticales.

2-Pourcentage des efforts tranchants dus aux charges horizontales repris par les portiques :

Sens x 
Vport(%) VTot (%) Vport(kN) VTot (kN) Etage

87 100 631.71 726.07 9ème

43.89 100 564.99 1287.19 8ème

76 100 1328.96 1745.46 7ème

62.50 100 1342.23 2147.45 6ème

55.79 100 1393.88 2498.43 5ème

65.59 100 1839.58 2804.52 4ème

59.13 100 1814.09 3067.85 3ème

50.26 100 1650.24 3283.70 2ème

65.12 100 2242.93 3444.04 1er

31.56 100 1113.62 3528.29 RDC

Pourcentages des efforts tranchants dans le sens x.


Sens y 

Vport(%) VTot (%) Vport(kN) VTot (kN) Etage

87 100 675.15 776.01 9ème

43.70 100 588.77 1347.43 8ème

75.05 100 1349 1797.36 7ème

61.29 100 1342.51 2190.25 6ème

54.09 100 1370.16 2533.28 5ème

63.01 100 1782.25 2828.45 4ème

55.36 100 1706.08 3081.70 3ème

46.73 100 1539.22 3293.61 2ème

52.07 100 1797.95 3452.94 1er

25.13 100 888.46 3535.80 RDC

Pourcentages des efforts tranchants dans le sens y.


•JUSTIFICATION DE LA LARGEUR DES JOINTS SISMIQUES:

Deux blocs voisins doivent être séparés par des joints sismiques dont la largeur minimale
satisfait la condition suivante :
Calcul des
éléments résistants
Poteau :
• Ferraillage des poteaux (bloc1 et bloc 2)

vérification Vérification
flexion vis-à vis a l’ELS 
composé cisaillement

•Combinaison utilisé

ELU (1.35G+1.5Q)
ELA (G+Q+E)/(0.8G+E)
ELS (G+Q)
Poteaux (55x55) Poteaux (50x50) Poteaux (45x45)

Poteaux (40x40)
Poteaux (30x30)
poutre
• Ferraillage des poutres (bloc 1 et bloc 2 )

- flexion vérification Vérification Vérification Vérification


vis-à vis a l’ELS  De la flèche Thermique
simple
cisaillement

•Combinaison utilisé

ELU (1.35G+1.5Q)
ELA (G+Q+E)/(0.8G+E)
ELS (G+Q)
Bloc1 :
Poutre principale (RDC) Poutre secondaire (RDC) Poutre de chainage (RDC)

Bloc2 :

Poutre principale (RDC+1etage) Poutre secondaire (RDC+1etage) Poutre de chainage (RDC+1etage)


voile
• Ferraillage des voiles (bloc 1)

flexion Composé par la vérification


(méthode des contraintes) vis-à vis
cisaillement

•Combinaison utilisé

ELA (G+Q+E)/(0.8G+E)
exemple du ferraillage du voile 1 en zone 2

exemple du ferraillage du voile 1 en zone 3


Calcul d’infrastructure
Après interprétation des résultats des différents essais
réalisés par le laboratoire, on peut adopter, pour la
capacité portante du sol, la valeur définitive de:

qadm = 2.5 bars


• Etude des fondation pour le premier bloc :

Calcul des fondations

Semelles Semelles Radier


isolées Filantes Générale

Solution imposée
Non vérifier a cause du Radier nervuré
chevauchement entre
les semelles
Pré dimensionnement du radier :

Hauteur : 60cm
La dalle

Hauteur : 120cm
La nervure Largeur : 55cm

Ferraillage de la dalle :
Le radier se calcule comme un plancher renversé, donc le ferraillage de
la dalle du radier se fait de la même manière que celui du plancher.
Sens choix
x-x 8T16
En travée
y-y 5T16
x-x
Sur appui 6T16
y-y

Ferraillage de la nervure

Choix Choix
En travée 7T16 En travée 10T20+2T16
Sur appui 7T16 Sur appui 10T16

Sens x  Sens y 
•SENS LONGITIDUNAL :

•SENS TRANSVERSAL :
Ferraillage des nervures du sens x-x.

Ferraillage des nervures du sens y-y.


• Etude des fondation pour le deuxième bloc :

Hauteur : 35cm
La semelle isolée centrée Longueur : 110cm

Hauteur : 35cm
La semelle isolée excentrée Largeur : 110cm

Hauteur : 55cm
la poutre de redressement Largeur : 35cm

Hauteur : 35cm
La longrine Largeur : 30cm
Ferraillage de la semelle isolée centrée.

Ferraillage de la semelle excentrée.


Coup A-A
Coup B-B

Ferraillage de la poutre De redressement Ferraillage de la Longrine


CONCLUSION GENERALE
Les Conclusions auxquelles a abouti le présent travail, sont résumés dans les
points suivants :

• le pré dimensionnement est une étape nécessaire pour la suite de l’analyse.

• l’analyse dynamique est l’étape la plus importante dans l’analyse de la


superstructure, elle permet de donner une vision proche de la réalité du
comportement de la structure après les vérifications nécessaires des codes
réglementaires.

• Pour le contreventement et la dispositions des voiles, on a constate que la


disposition des voiles, est un facteur beaucoup plus important que la quantité
des voile à placer dans une structure et a un rôle déterminant dans le
comportement de cette dernière vis-à-vis du séisme.

•Enfin, nous espérons que ce modeste travail va constituer une référence


fiable et crédible pour les promotions à venir.

Vous aimerez peut-être aussi