Vous êtes sur la page 1sur 27

ATELIER DE TRAVAIL

INNOVATION DANS LE SECTEUR DE L’AGROALIMENTAIRE DANS LES ZONES


RURALES ELOIGNEES
GROUPE FRANCOPHONE

• Ndigue DIOUF, Sénégal


• Bertin KABORE, Burkina Faso

• Ahamadou BELEM, Burkina Faso

• Christophe YODO, Togo

• Jérôme Patrick FENDE, Cameroun


• Andritiana Luc RANDRIANAIVOMANANA,
Madagascar
Plan
 Introduction et généralités: définitions et principaux concepts

 Caractérisation de l’ innovation dans le secteur agroalimentaire dans les


zones rurales éloignées

 Enjeux et perspectives de soutien à l’innovation dans le secteur de


l’agroalimentaire dans les zones rurales éloignés
Introduction et généralités: définitions et
principaux concepts
INTRODUCTION
INTRODUCTION
 L’alimentation pose encore problème de nos jours aux quatre coins de la planète;
 Environ 13% de la population mondiale souffre de sous-alimentation;
 Le secteur agroalimentaire est concerné par la production, la transformation et la
commercialisation de 70 % des denrées issues de l’agriculture et de la pêche;
 La logique de production est de plus en plus industrialisée et les stratégies sont guidées
par le marché;
 En 2050, il faudra nourrir 3 milliards de bouches supplémentaires;
 Face à ces besoins croissants, l’agriculture, l’élevage et la pêche deviennent de plus en
plus intensifs;
 Tous les acteurs impliqués se pressent pour développer de nouveaux procédés et
augmenter productions et rendements.
DEFINITION ET CONCEPTS AUTOUR DU secteur agroalimentaire
 Le secteur agroalimentaire est un secteur d’activité correspondant à l’ensemble des
entreprises des secteurs primaires (les exploitations agricoles) qui produisent des
aliments et secondaires (l’industrie agroalimentaire) qui transforment ceux-ci en
aliments industriels;
 Ce secteur d’activité a sa propre économie qui regroupe les activités de production, de
transformation et de commercialisation de produits agroalimentaire;
 Les produits considérés peuvent être commercialisés sous forme de produits frais ou
de produits transformés.
L’approche d’analyse à travers la chaîne de valeur sera donc retenue en
premier lieu
ORGANISATION DU SECTEUR DE L’AGROALIMENTAIRE
 Le secteur est formé de trois maillons principaux autour desquels des acteurs
secondaires gravitent :

Le commerce

Laboratoires de
recherche et
développement
Maillon amont:
producteurs de Maillon central:
Maillon aval: la
matériels agricoles et La production transformation
de pêche, intrants et agricole et la pêche
Services de
transports et
semences
logistiques

Services de
marketing
DEFINITION ET CONCEPTS AUTOUR DE L’INDUSTRIE agroalimentaire
 L’industrie agroalimentaire ou maillon aval du secteur est l'ensemble des activités
industrielles qui transforment des productions alimentaires issues de l’agriculture ou de
la pêche en aliments industriels destinés essentiellement à la consommation humaine
 Les procédés en questions (modification mécaniques, biologiques et chimiques ou des
combinaisons de ces types de modification) consistent notamment pour ces produits
bruts de :
 de les rendre inertes (ex: abatage du bétail, pasteurisation, …)

 de les raffiner (ex: blanchiment du sucre, du sel, …)


 d’en extraire une partie (ex: extraits de plantes, colorants alimentaires, …)
 de les cuisiner (ex: broyage, torréfaction, lyophilisation, cuisson, …)
 de les assembler (soupes, sauces, plats cuisinés, …)
 de les conditionner (ex: légumes ou viande en barquette ou sachet)
CARACTERISATION DE L’INNOVATION DANS L’AGROALIMENTAIRE
 Une innovation est une nouveauté sociale, un nouveau produit, un nouveau service ou
un nouveau bien qui a pu être implémenté qui permet de fournir de nouveaux revenus;
 Pour qu’il s’agisse d’une innovation, les changements apportés doivent être
significatifs, c’est-à-dire qu’elle doit apporter une nette amélioration;
 Innovation de produits: introduction d’un bien/service nouveau ou sensiblement
amélioré sur le plan de ses caractéristiques ou de l’usage auquel il est habituellement
destiné;
 Innovation de procédés: mise en œuvre d’une méthode de production/distribution
nouvelle ou sensiblement améliorée dont le but est de diminuer les coûts de
production/distribution, d’améliorer la qualité, de produire ou distribuer des produits
nouveaux;
CARACTERISATION DE L’INNOVATION DANS L’AGROALIMENTAIRE
 Innovation de commercialisation: mise en œuvre d’une nouvelle méthode de
commercialisation impliquant des changements majeurs dans la conception, le
conditionnement, le placement, la promotion ou la tarification. Tandis que l’innovation
de procédés est axée sur la qualité et l’efficience de la production, l’innovation de
commercialisation est orientée vers les clients et le marché;
 Innovation d’organisation: mise en œuvre d’une nouvelle méthode organisationnelle
dans les pratiques, l’organisation du lieu de travail ou les relations extérieures de
l’entreprise. Il influence également les performances de l’entité en matière de qualité de
travail, d’échanges d’information, de capacité d’apprentissage et d’utilisation des
nouvelles connaissances et technologies.
CARACTERISATION DES ZONES RURALES
 Les espaces ruraux ou la campagne sont souvent définis en opposition à la ville du
point de vue des paysages
 Cependant, c’est également un lieu d’enjeux multiples où les facteurs géographiques,
économiques et politiques s’entremêlent pour générer des situations complexes
 Outre les facteurs physiques, les perspectives de développement des zones rurales
doivent également tenir compte des problématiques socioculturelles, politiques et
organisationnelles
CARACTERISATION DES ZONES RURALES ELOIGNEES

Une pauvreté plus


généralisée de la
population

Un système de
Une économie
transport mal
moins diversifiée
organisé, surtout
et étroitement liée
au niveau des
à l’agriculture
zones enclavées

L’analyse sera Des défaillances


dans la localisation
des services CARACTÉRISTIQUES Un taux
DES ZONES RURALES d’alphabétisation
publiques / ELOIGNEES moins élevé
également territoriale administratives et
économiques

Faible accessibilité
Une plus grande de la population
dispersion de la aux TICS comme
population outils
d’informations

Accès limités à
l’eau et à
l’électricité
Caractérisation de l’ innovation dans le secteur
agroalimentaire dans les zones rurales éloignées
AU NIVEAU DU MAILLON AMONT (1/2)
 Les productions sont globalement de types artisanaux;
 Les défaillances dans la localisation des services publiques (services de conseil et
d’encadrement) et économiques (banques, institutions de microfinances) freinent
globalement le développement des innovations dans les zones rurales éloignées;
 Les caractéristiques particulières de l’innovateur (niveau d’alphabétisation, accès aux
TICS, …) jouent aussi un rôle primordial dans le processus d’innovation.
Concernant spécifiquement la production de matériels agricoles:
 L’innovation concerne principalement les produits (nouveaux matériels de production) et
reste très dépendante des besoins de développement du secteur central (production agricole
et pêche);
 L’accessibilité aux matières premières à un coût relativement raisonnable est également
problématique la majeure partie du temps (infrastructures routières).
AU NIVEAU DU MAILLON AMONT (2/2)
La productions d’intrants:
 Les innovations concernent principalement les produits (engrais et produits phytosanitaires
biologiques, nouvelles formules alimentaires, produits de lutte contre les maladies
animales, …), les procédés (méthodes de production et d’application) et la
commercialisation;
 Le contexte spécifique de la zone (pédologie, climat, maladies et ennemis, …) reste la
principale raison d’innover.
La production de semence:
 L’innovation concerne principalement les produits (nouvelles variétés/races performantes,
résistantes aux maladies, adaptées aux contextes édaphiques et climatiques, …) et reste très
dépendante des besoins de développement du secteur centrale;

N.B: La diffusion spontanée joue un rôle très important dans le processus d’innovation
AU NIVEAU DU MAILLON CENTRAL
 Les principaux acteurs sont les exploitations de types familiales;
 Comme pour les innovations au niveau du maillon amont, l’innovation dépend
principalement du niveau de pénétration des services d’encadrements/conseils
publiques et économiques et des caractéristiques particulières de l’innovateur;
Tous les types d’innovation peuvent se retrouver d’une manière globale à ce niveau:
produit (choix des spéculations animales et végétales), procédés (relatif aux techniques
de production, à la qualité, …), organisation (technologies) et commercialisation;
 Le développement de l’innovation au niveau du maillon central dépend
principalement du maillon amont (fournisseurs de matière première), du maillon aval
ainsi que des acteurs d’appuis (acteurs de marchés, de recherche et développement, de
transport,…);
AU NIVEAU DU MAILLON CENTRAL
 L’innovation dépend principalement de l’évolution des besoins des consommateurs et
des risques inhérents aux exploitations;
 L’accès aux principaux moyens de productions (foncier, main d’œuvre et capital) ainsi
qu’aux infrastructures de production conditionnent également le développement des
innovations au niveau de ces exploitations;
 Du fait de l’enclavement des zones éloignées, les perspectives de nouveaux marchés
sont généralement peu diversifiés (opérateurs de marchés et opérateurs de
transformation);
 L’agriculture au niveau de ces zones est un métier, donc le producteurs se doivent
d’innover continuellement.
AU NIVEAU DU MAILLON AVAL
 La transformation dans ces zones est principalement primaire de type artisanale;
 Pour le maillon aval, les innovations dépendent également du niveau de pénétration
des services d’encadrements/conseils publiques et économiques et des caractéristiques
particulières de l’innovateur;
 L’innovation au niveau de ce maillon concernent principalement les procédés
(procédés de fabrication) et l’organisation (technologie,…);
 Il dépend principalement des produits développés au niveau du maillon central;
 La possibilité d’accès à l’eau et à l’électricité influe également sur les initiatives
d’innovation dans le secteur de la transformation agroalimentaire;
 Les innovations à ce niveau sont également étroitement liés aux services d’appuis de la
chaîne agroalimentaire (commerce, marketing, recherche développement,…).
Enjeux et perspectives de soutien à l’innovation dans le
secteur de l’agroalimentaire dans les zones rurales éloignés
ENJEUX DU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE
 Le développement du secteur agroalimentaire dans les zones rurales éloignés comme
levier de développement économique au niveau local, régional et national;

 La réduction globale de la pauvreté (emplois) et de l’inégalité de répartition de la


pauvreté entre les zones rurales et les zones urbaines;

 L’amélioration de la situation globale de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des


populations des zones rurales éloignées;

 La naissance de nouveaux entrepreneurs ruraux;

 L’amélioration des conditions et infrastructures socio-économiques (transport, eau et


électricité, …) de base par un effet d’entrainement.
PERSPECTIVES DE SOUTIEN AU NIVEAU GLOBAL
 Une réelle volonté politique de la part de l’Etat concerné est une condition sine qua
none pour soutenir l’innovation dans le secteur agroalimentaire, surtout au niveau des
zones éloignées;
 Mettre en place les stratégies et politiques sectorielles de soutiens adéquates, à tous les
niveaux et ce, d’une manière intégrés. Pour l’élaboration de ces politiques et stratégies,
afin qu’elles soient inclusives, il est nécessaire d’impliquer tous les acteurs concernés à
tous les niveaux (le secteur étatique, les ONG, les partenaires techniques et financiers,
les producteurs, les opérateurs de marchés, les opérateurs de transformation, …);
 Appuyer toutes les initiatives de soutiens à l’entreprenariat (incubation, accélérateurs
d’activités, …), cela afin de favoriser les innovations;
 Impliquer fortement les femmes rurales et le jeunes dans les processus d’innovation;
PERSPECTIVES DE SOUTIEN AU NIVEAU GLOBAL
 Améliorer la synergie recherche-vulgarisation-action pour répondre aux besoins réels
de développement des acteurs concernés;
 Appuyer la mise en place des services de formations, vulgarisations/conseils et
encadrements adaptés aux contexte socio-économiques (entre autres les traditions) des
zones concernées;
 Améliorer l’accès de la population dans les zones rurales éloignées à l’information à
travers la mise à disposition des TICS;
 Permettre l’accès des acteurs concernés aux services économiques de bases (banques,
IMF, …) pour financer les innovations;
 Appuyer la structuration de tous les acteurs (groupements) pour faciliter la diffusion
spontanée des innovations;
PERSPECTIVES DE SOUTIEN AU NIVEAU GLOBAL
 Appuyer la mise en place de plateformes de discussion pour améliorer la synergie
entre les maillons de la chaîne et définir précisément les besoins du marché et de
développement des filières concernées;
 Mettre à disposition de tous les acteurs les données (prix, marchés, …) nécessaires aux
besoins de développement de tout entreprises agroalimentaires;
 Appuyer l’amélioration des systèmes de transports pour permettre à tous les acteurs de
la chaîne de diminuer les coûts de production des innovations et de prospecter de
nouveaux marchés;
 Améliorer le taux d’alphabétisation et de scolarisation afin de créer une nouvelle
génération capable de mieux intégrer les nouveautés qui peuvent permettre d’améliorer
leurs conditions de production.
PERSPECTIVES DE SOUTIEN SPECIFIQUES
Au niveau du maillon amont:
 Former les acteurs sur les notions de qualité;
 Mettre à disposition des acteurs concernés les données/informations nécessaires sur les
contextes spécifiques des zones dans lesquelles ils évoluent.
Au niveau du maillon central:
 Mettre à disposition des producteurs les services de conseils agricoles nécessaires;
 Appuyer la mise à disposition des producteurs les facteurs de production de base
(terre, capital, travail et infrastructures). Cette initiative permettra notamment de
réduire les risques, obstacles importants à l’innovation;
 Promouvoir la contractualisation avec le maillon amont et le maillon aval;
Appuyer la professionnalisation des producteurs.
PERSPECTIVES DE SOUTIEN SPECIFIQUES
Au niveau du maillon aval:
 Renforcer les capacités des acteurs (formations, sensibilisations, vulgarisations,
encadrements, …) en termes de marketing et de commercialisation;
 Renforcer les capacités des acteurs sur les notions de qualité (démarche qualité tels
que le Lean,…), d’hygiène et de sécurité au travail afin de diminuer les risques de
production et favoriser l’accès aux nouveaux marchés (nouveaux marchés = nécessité
de développement);
 Appuyer l’accès de chaque industrie/unité de transformation aux services d’eau et
d’électricité nécessaires à leurs activités.
CONCLUSION
 Le secteur de l’agroalimentaire au niveau des zones rurales éloignées fait aujourd’hui
face à des enjeux importants;
 Il peut devenir à la fois un levier de développement économique et un atout
considérable pour l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des
populations;
 Cependant, il y a nécessité de changer/améliorer les pratiques de chaque acteur pour
qu’ils puissent s’adapter aux contextes et répondre aux besoins du marché;
 Certaines caractéristiques de ces zones font obstacles à ce processus d’innovation;
 Des politiques/stratégies/plans d’actions concrètes peuvent être adoptées et mises en
œuvre pour soutenir la formulation, le développement et la dissémination de ces
innovations.
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

‫ش كرا ال نتباهك‬

THANK YOU FOR YOUR ATTENTION

GRACIAS POR SU ATENCION

Vous aimerez peut-être aussi