Vous êtes sur la page 1sur 27

Cours de Métrologie

Chapitre III :
«La Fonction Métrologie
dans l’entreprise»
Terminologie-Métrologie ISO 10012

Fonction métrologie : fonction qui


a la responsabilité administrative et
technique de définir et de mettre en
œuvre le système de management
de la mesure
La fonction métrologique dans
l’entreprise
• Garantir l’aptitude à l’emploi de tous les IM
• Gestion du parc IM (fiche de vie, constat de vérification, étiquette, périodicité,…)

• S’assurer de l’adéquation du résultat de mesure /taux spécifications


produit
• Adéquation = incertitude/tolérance produit (NF EN 14253-1)
La fonction métrologique dans
l’entreprise
Le rôle de la fonction métrologique consiste à maîtriser l’aptitude à
l’emploi de tous les moyens de mesure utilisés dans l’entreprise et à
en donner l’assurance.

La norme NF X 07-010 définit très précisément les principes de gestion


des moyens de mesure, de contrôle et d’essai qui participent à la
maîtrise de la qualité.

 Maîtriser l’aptitude à l’emploi de tous les moyens, commence


d’abord par une bonne gestion de ces moyens à travers :
- un choix adéquat, en tenant compte de leur performance et leurs
limites d’utilisation  
- une réception conforme
- un raccordement aux étalons nationaux ou internationaux
- une surveillance permanente
(comportement dans le temps)
Analyse des besoins et choix des moyens
de mesure
• Selon l’objectif de l’entreprise : nature des mesures à réaliser,
étendue de mesure, exactitude, méthode de mesure

• Besoin technique : sensibilité de l’instrument, incertitude,


instrument de suivi ou de maîtrise
Il faut une adéquation entre le critère à mesurer et les possibilités de
l’instrument

Besoin économique : rentabilité de l’investissement,


pérennité du besoin, capacité d’évolution technologique
Réception et mise en œuvre des
moyens de mesure
• S’assurer que ses performances sont conformes à la
commande : spécifications du constructeur ou cahier de
charge fonctionnel

• Identifier ce moyen ou l’introduire dans l’inventaire

• Procéder à son étalonnage, déterminer sa classe et son


aptitude à l’emploi et mettre en place un programme
permettant de situer l’instrument par rapport à sa
périodicité d’étalonnage
Raccordement des instruments de mesure

Chaînes
d’étalonnage
nationales

Etalon de référence
de l’entreprisse
Etalon de
transfert Etalon de
travail
Etalon de Moyen de Moyen de
travail mesure mesure

Moyen de
mesure
Étalonnage et vérification
Instrument de Étalon
mesure

Comparaison
Technique
VERIFICATION ETALONNAGE
Résultats de
mesure
Comparaison des
résultats à la CONFORME Document
prescription demandée d’étalonnage
NON CONFORME Réforme

Ajustage Réparation Déclassement

Constat de vérification
Fiche de vie

Repérage de vérification Repérage d’étalonnage

Mise à jour de la fiche de vie


Mise ou remise en service
Conformité de l’instrument de mesure
Décision Étendue d’erreur tolérée

Acceptation

Acceptation avec
risques d’accepter un
appareil mauvais

Acceptation ou refus
avec risques partagés

Refus avec risques de


refuser un appareil
bon
Refus
Procédures d’étalonnage
• L’étalonnage ou la vérification sont définis par des
procédures qui contiennent les éléments suivants :

• Domaine d’application
• Principe physique de méthode utilisée
• Définitions, symboles et unités utilisés
• Matériels utilisés
• Opérations préliminaires
• Mode opératoire
• Définition des conditions d’environnement
• Traitements des résultats bruts de mesure
• Détermination de l’incertitude d’étalonnage
• Présentation des résultats
Contenu type d’une procédure
d’étalonnage - vérification
PROCEDURE D'ETALONNAGE PROCEDURE DE VERIFICATION
1. objet et domaine d'application 1. objet et domaine d'application
2. références 2. références
3. méthode 3. méthode
4. conditions d'environnement 4. conditions d'environnement
5. moyens d'étalonnage 5. moyens de vérification
6. mode opératoire 6. mode opératoire
7. calcul d'incertitude 7. conditions d'acceptation
8. présentation des résultats 8. présentation des résultats
NF X 07 011 : Constat de vérification

Note importante :
Une méthode de vérification interne doit être validée. Ceci consiste, tout d'abord, à estimer
l'incertitude liée à la méthode de vérification puis à s'assurer que cette incertitude est acceptable
par rapport à l'EMT de l’équipement à vérifier par exemple :
1
incertitude liée à la méthode de vérification  EMT de l’équipement à vérifier
4
Document d’étalonnage

• Le document d’étalonnage doit comporter les informations


suivantes :

• Identification du laboratoire
• Titre du document
• Numéro d’identification du document
• Date d’étalonnage
• Identification de l’instrument étalonné
• Identification du demandeur d’étalonnage
• Nombre de pages du document et es annexes
• Nom, titre et signature du responsable de la fonction métrologique
• Indications relatives à l’étalon et à son raccordement
• Conditions d’étalonnage (température, hygrométrie)
Exploitation des résultats de mesure
 L’utilisateur prend une décision concernant l’état du moyen :  
- Non-conformité et donc prise des mesures correctives
- Conformité et remise en service après validation de la fiche de vie

 Les mesures correctives après détection d’une non conformité


correspondent aux opérations :  
  - Ajustage
- Envoi en réparation
- Déclassement
- Réforme
Surveillance des instruments
de mesure
1- La traçabilité des moyens de mesure recouvre les actions suivantes :
- Identification individuelle de chacun des moyens de mesure
   - Inventaire permettant d’assurer le suivi administratif du parc des moyens
de mesure
   - Repérage du moyen vis à vis des opérations d’étalonnage ou de vérification
- Établissement du programme d’étalonnage et de vérification

2- Les opérations de déplacement des moyens de mesure


correspondant à toute modification du lieu de stockage ou
d’utilisation de l’appareil de mesure
Définition des dispositions générales
relatives à l’organisation de la fonction
métrologique
Analyse des besoins en mesure et essais
Réception et mise en service des moyens de mesure
Choix des méthodes d’étalonnage et de vérification
Élaboration des procédures d’étalonnage et de
vérification
Détermination des incertitudes de mesure
Réalisation des opérations d’étalonnage et de
vérification
Définition des dispositions générales relatives à
l’organisation de la fonction métrologique

Exploitation des résultats d’étalonnage et de


vérification
Conservation et raccordement des étalons de
référence aux étalons nationaux
Suivi périodique des moyens de mesure
Gestion des anomalies et des dérogations
Traitement des litiges
Qualification des sous-traitants
Veille concernant l’évolution des normes en vigueur
ESTC FICHE DE VIE Périodicité 12 mois
Pied à coulisse – universel – à vernier – 1/100 – 150 – XP E 11-091

Identification : PAC005 Marque :


MITUTOYO
Mise en service : 05/10/97 Procédure :
PAC01
Affectation : Laboratoire de Contrôle
Ei Ei bouts Ei becs
Date pleine de becs d’intérie Observations Visa
cale (µm) urs (µm)
(µm)
Réception 05/10/ + 20 +20 +40 Etat neuf
97
03/10/ +20 +40 +40 Bon état
Vérification 98 (conforme à la
périodique norme)
01/10/ +40 +50 +60 Bon état
99 (conforme à la
norme)
30/09/ +50 +60 +60 Mauvais état
00 (réformé)

Fiche de vie d’un pied à coulisse


Procédure n° Me01
Société 
Pôle de Compétence Qualité (PCQ)
km 7, route d’El Jadida B.P. 8012 Oasis Casablanca

Domaine d’application
Contrôle des micromètres d’extérieur au 0,01 mm

Lieu de contrôle
Laboratoire de Métrologie Dimensionnelle de l’ESTC

Conditions opératoires
Température : (20  1) °C
Hygrométrie : (55  10) %

Moyens d’étalonnage
Boîte de cales étalons de longueur nominale inférieure à 100 mm N°
Jeu de cales étalons de longueur nominale supérieure à 100 mm N°
Coffret de glaces interférentielles N°
Dynamomètre N°
Raccordement
Tous les instruments utilisés sont raccordés la chaîne d’étalonnage BNM-COFRAC

Référence normative
NF E 11-095

Mode opératoire
Nettoyage de l’appareil et démagnétisation éventuelle
Examen viso-tactile : marquage, aspect des faces de mesure, pierrage des touches si nécessaire,
étendue de mesure, réglage du jeu vis/écrou
Mise en stabilisation thermique
Contrôle de la planéité des touches
Mesure de l’effort de mesurage et de la variation de force sur l’étendue de mesure
Contact pleine touche : effectuer trois séries de onze mesures répartis sur l’étendue de mesure
Contact partiel : effectuer trois séries de mesures en trois points de l’étendue de mesure (l’un
des points est celui où a été constaté la plus grande erreur d’indication), pour quatre positions
successives des étalons réparties sur la circonférence des touches.

Résultats des mesures


Les résultats des mesures sont consignés sur la fiche de vie de l’instrument, ainsi que sa classe et
le visa de l’opérateur.

Incertitudes de mesures
Elles sont évaluées cas par cas en suivant la procédure de calcul des incertitudes
Chaine d’étalonnag BNM-
Pôle de Compétence Qualité COFRAC

Km 7, route d’El Jadida Métrologie Dimensionnelle


B.P. 8012 Oasis Casablanca
CERTIFICAT D’ETALONNAGE Accréditation n 2-1679

N° ………………………

DELIVRE A : ……………………………

INSTRUMENT ETALONNE

Désignation : ……………………………

Constructeur : ……………………………

Type : ………………………………
N° de série ……………………………..
N° d’identification……………………...

Ce certificat comprend 4 page(s) …………… date d’émission : ………..

LE RESPONSABLE DU
SERVICE METROLOGIE

LA REPRODUCTION DE CE CERTIFICAT N’EST QUE SOUS


Certificat N° ……… Page 2 sur 2

1. LIEU ET CONDITIONS DES MESURES

Les mesures ont été effectuées dans le laboratoire de métrologie dimensionnelle du PCQ, dans les conditions
ambiantes suivantes :

Température : (20  1)°C


Hygrométrie relative : (55  10)%

Date d’étalonnage : …………………………………

2. MESURES EFFECTUEES

2.1Instruments utilisés

2.2Méthode de mesure

3. RESULTATS DES MESURES

4. INCERTITUDES DE MESURE
désignation Type et N° constructeur périodicité Date du dernier N° du dernier Laboratoire
de série de raccordement certificat d’étalonnage
l’appareil d’étalonnage

Programme d’étalonnage
Conclusion

La fonction métrologie dans l’entreprise a différentes charges :

• Effectuer ou encadrer les mesures sur poste ou en laboratoire de


métrologie ;

• Faire évoluer les méthodes de mesure avec les nouveaux produits ;


Conclusion

• Participer aux investissements en nouveau matériel;


• Former les opérateurs et sensibiliser les responsables ;
• Gérer les vérifications et les étalonnages périodiques du matériel.