Vous êtes sur la page 1sur 20

Généralités sur les anémies

Dr ZOHOUN Alban
Dr BAGLO-AGBODANDE Tatiana
Pr ANANI Ludovic Y

Janvier 2021
Objectifs
1- Définir l’anémie

2- Typer une anémie


3- Décrire les grands mécanismes de survenue
des anémies ainsi que leur classification
4- Décrire les grandes manifestations de l’anémie
5- Enoncer les grands principes du traitement de l’anémie

2
Plan

Introduction
1. Définition
2. Mécanisme de survenue
3. Diagnostic positif
4. Diagnostic étiologique
Conclusion

3
Définition (1)

Anémie = Diminution taux d’Hb


- ♂ adulte : 12 – 16 g/dL
- ♀ adulte : 11,5 – 14 g/dL
- ♀ enceinte : ≥ 10 g/dL
- Nouveau-né : 15 – 22 g/dL
NB :
• Volume plasmatique normal +++
• Le nombre d’hématie et l’hématocrite n’entrent pas
dans la définition de l’anémie
4
Définition (2)
• Hémodilution Fausse anémie ou majoration anémie
(Grossesse, Waldenstrom, Cirrhose, Hypersplénisme)
• Hémoconcentration Anémie masquée
(Déshydratation)

5
Mécanismes de survenue (1)

• AnémieRupture équilibre physiologique entre


la production et la disparition des globules rouges.

• 2 mécanismes principaux :
– Insuffisance de production = A. centrale
– Excès de disparition = A. périphérique

6
Mécanismes de survenue (2)

Anémie centrale ou par défaut de production :

• Lignée atteinte : érythroblastique ou les trois

• Caractéristique commune : Réticulocytopénie < 120 G/L

7
Mécanismes de survenue (3)
Anémie centrale ou par défaut de production :

Circonstances :
– Disparition des CSH (toxique, médicamenteuse)
– Dysérythropoïèse ou insuffisance médullaire (SMD),
– Envahissement MO par des cellules hématopoïétiques
anormales (malignes) ou extra-hématopoïétiques
– Anomalie de la structure de la MO (Myélofibrose)
– Manque de nutriment : Fer, Vitamine B12, Acide folique
– Stimulation hormonale diminuée (déficit en EPO)
– Production d'inhibiteur(s) de l'érythropoïèse (TNF)
8
Mécanismes de survenue (4)

Anémie périphérique

• Perte GR Hémorragies aiguës, chroniques


• Diminution durée vie  Hémolyses aiguës, chroniques

9
Mécanismes de survenue (4)
Anémie périphérique

• Caractéristiques communes des hémolyses :


– Réticulocytes > 120 G/L
– VGM normal ou ↑; CCMH et TGMH normales
– Splénomégalie, ictère,
– hyperbilirubinémie libre ↑, haptoglobine 

Hémolyses : tissulaires ou intra vasculaires


Causes hémolyses : corpusculaires et extra corpusculaires

10
Mécanismes de survenue (5)
 Mécanisme intriqué

11
Diagnostic positif (1)
1 - Signes fonctionnels :
• Signes cardiovasculaires :
- Dyspnée d'effort ou de repos
- Palpitations, lipothymies
- Douleurs liées à l'ischémie, notamment territoires
avec sténose artèrielle (artérite, angor)
• Signes neurosensoriels :
- Acouphènes, scotomes
- Vertiges, céphalées

12
Diagnostic positif (2)
2 - Signes généraux :
Asthénie à l'effort puis au repos.

3 - Signes physiques :
a - Signe direct = Pâleur
Evidente aux extrémités :
Ongles, lèvres, muqueuse buccale, conjonctives oculaires.
Masquée par :
L'ictère, la cyanose, la pigmentation raciale.
Confondue avec :
Le myxœdème, le vitiligo, …

13
Diagnostic positif (3)

b - Signes indirects de l'anémie :


• Souffle systolique de pointe "anorganique"

c - Signes indirects évocateurs d’une étiologie :


• Ictère, splénomégalie : anémie hémolytique
• Cheveux secs et ongles cassants : ferriprive
• Ulcères de jambe : anomalie de l'Hb
• Glossite et atteinte neurologique : carence en Vit B12
• Hypotrophie, retard staturo-pondéral
• Hippocratisme digital : origine congénitale

14
Diagnostic positif (4)

• Diagnostic anémie est BIOLOGIQUE +++

• Facteurs influençant la tolérance clinique d’une anémie :


– Sa sévérité
– Sa vitesse de constitution
– Le terrain : âge – activité physique - IC

15
Diagnostic étiologique (1)
La démarche la plus pragmatique repose sur
l’appréciation nécessaire et dans l’ordre de :
– VGM
– CCMH et TCMH
– Nombre de réticulocytes
– Aspect des hématies sur le frottis sanguin
– Evaluation enfin du nombre de globules blancs et des
plaquettes
 Typer l’anémie et Orienter plus précisement les
recherches étiologiques
16
Diagnostic étiologique (2)

Macrocytose
VGM = [Hte (%)/GR (T/L)] x 10 80-90 femtolitre (fL) Normocytose
Microcytose

CCMH = [Hb (g/dL)/Hte (%)] x 100 30-36% Normochromie

TGMH = [Hb (g/dL)/GR (T/L)] x 10 25-32 pg Hypochromie

Régénérative (≥ 120 G/L)


Réticulocytes 20-80 G/L
Arégénérative (< 120 G/L)
HEMOGRAMME : VALEURS NORMALES
(Laboratoire Hématologie CNHU-HKM)

18
Traitement

• Etiologique ++++
– Orientation étiologique indispensable avant tout traitement
• Transfusion si intolérance
– Eviter transfusion de complaisance
• Fer et acide folique pas toujours utiles
Conclusion

• Anémie :  taux Hb fonction âge, sexe et état


physiologique
• Réticulocytes obligatoire devant toute anémie
• Signes de gravité à rechercher et un GS-Rh effectué
• Classer en fonction du VGM et des réticulocytes.
• Dosages du fer sérique, ferritine, vitamine B12 et folates
sanguins, lorsqu'ils sont nécessaires, doivent être
pratiqués avant tout traitement.

20