Vous êtes sur la page 1sur 19

Matériaux composites

Matériaux composites
Course 1

1
Définition
Le mot «composite» est d'origine latine et représente l'un des cinq ordres
architecturaux, formé en combinant le corinthien avec l'ionique.
Aujourd'hui, le sens du mot fait référence à un ensemble de matériaux
conçus dans le but d'obtenir un ensemble particulier de propriétés.
Il n'y a pas de définition simple d'un matériau composite, la définition
comprend une série de critères à remplir simultanément:
- Ce sont des matériaux artificiels (le bois, bien que répondant aux autres
critères, n'est pas encore considéré comme un tel matériau)
- Ils sont une combinaison d'au moins deux matériaux chimiques
différents, ce qui montre une zone de séparation entre eux;
- Les matériaux de construction doivent être combinés en trois
dimensions
- Les matériaux composites sont caractérisés par un ensemble de
propriétés qu'aucun des composants n'est pleinement possédé.

2
Définition
La définition ne doit pas être comprise dans le sens où le matériau
composite a des propriétés supérieures à chaque composant.
Par exemple, pour obtenir un matériau de bonne résistance mécanique
mais de faible densité, vous pouvez utiliser un matériau composite en
aluminium renforcé de fibres d'acier. L'aluminium a à la fois une densité
et une résistance mécanique relativement faible, tandis que dans le cas de
l'acier, les deux propriétés énoncées ont des valeurs élevées; ces propriétés
sont considérées comme l'ensemble des propriétés d'intérêt. Le matériau
composite à base d'aluminium renforcé de fibres d'acier aura une densité
intermédiaire, mais proche de l'Al (mais supérieure) et une résistance 10
fois supérieure à l'Al, mais inférieure à l'acier.
Il peut être utilisé à la place d'un ensemble de propriétés, une propriété
composée, telle que resistance spécifique = resistance / densité. Dans ce
cas, le MC a la valeur maximale de cette propriété spécifique par rapport
aux composants.

3
Définition
Les matériaux composites sont utilisés depuis l'Antiquité - des briques
d'argile non cuites renforcées avec de la paille.
Les matériaux de construction utilisés aujourd'hui sont pour la plupart des
matériaux composites, outre ceux délibérément créés, il y en a certains
formés en raison d'impuretés ou de certaines phases secondaires
indésirables.
Les matériaux composites sont composés d'une matrice, formant une
phase presque continue dans le matériau et un composant de
renforcement.
Le but de l'ajout de ce composant peut être une amélioration des
propriétés mécaniques, un comportement amélioré des matériaux à haute
température, l'obtention de certaines propriétés spéciales, la réduction du
retrait et même la réduction du prix de revient.
Une condition pour obtenir un matériau composite avec de bonnes
propriétés est que les coefficients de dilatation de la matrice et du
composant de dispersion de renforcement soient proches en valeur.
4
Classification
Les matériaux composites sont des systèmes hétérogènes caractérisés par
une grande diversité compositionnelle des propriétés, leur classification
est une tâche relativement difficile.
Une classification considère la nature du matériau de la matrice:
CM avec matrice organique
CM avec matrice métallique
CM avec matrice céramique

En utilisant comme critère leur structure, les matériaux composites sont


classés comme:
- Matériaux composites renforcés par dispersion;
- Matériaux composites renforcés de particules;
- Matériaux composites renforcés de fibres;

5
Classification
Les matériaux composites renforcés par dispersion sont constitués de
particules comprises entre 0,01 et 0,1 µm, qui sont généralement dans
une matrice métallique, et une proportion de volume (volume total de
particules / volume de composite) de 1 à 15%. Les particules peuvent
être des métaux, des oxydes, etc.

Les matériaux composites renforcés de particules contiennent dans la


matrice des granulés de plus de 1 µm et occupent plus de 25% du
matériau.

Matériaux composites renforcés de fibres - constitués de fibres d'un


diamètre allant de quelques dizaines de microns à plusieurs mm et d'une
fraction volumique généralement inférieure à 70% incluse dans une
matrice organique ou inorganique.
6
Rôle de composants

La figure 1 montre la variation du rapport entre les limites d'élasticité du


matériau composite et la matrice σce / σme en fonction du diamètre des
particules dispersées pour les matériaux composites renforcés de
particules dispersées ou du rapport longueur sur diamètre pour les MC
renforcée avec des fibres .
Nous remarquons, en plus de diversité des systèmes - à la fois matrice et
composant de renforcement, des valeurs élevées de gains de resistance.

7
Figure 1

8
Le rôle de composants
Article comparé MC renforcés par MC renforcés de MC renforcés
dispersion particules de fibres
Le role de la matrice Prend pratiquement toute Prend le charge avec le Transmet la charge aux fibres
le charge granulat
Le role de la phase Empêche la migration des Empêche la déformation Prend toutes les charges
disperse dislocations de la matrice
Paramètres de Diamètre des particules, Diamètre des particules, Longueur critique de la fibre,
phase dispersés distance entre elles, distance entre elles, rapport longueur / diamètre,
concernant le fraction volumique. fraction volumique. fraction volumique,
potentiel de orientation des fibres
renforcement
La resistance du Variation linéaire avec Augmente avec la fraction Variation linéaire avec
composite fraction volumique de volumique des particules fraction volumique de fibres
particules dispersées dispersées
Le rapport σc/σm 2 – 15 2 – 25 2 – 50
Propriétés MC Isotrope Isotrope Anisotrope
Liaison entre les Assez important Important Important
phases à l'interface
Méthodes de Métallurgie des poudres Métallurgie des poudres Métallurgie des poudres
fabrication Oxydation interne Pressage
Solidification des fondues Fonderie Fonderie
Méthodes
électrochimiques

9
Le rôle de composants
Dans les composites renforcés dispersés, la matrice supporte
presque entièrement la charge. Le rôle des particules dispersées
est de bloquer ou de réduire significativement la migration des
dislocations vers la température normale. Cependant, le rôle le
plus important est de maintenir ces propriétés dans une large
gamme de températures, l'action des particules dispersées est
basée sur leur insensibilité à ces changements de température -
les propriétés des matériaux composites résultants sont
maintenues jusqu'à la température de fusion de la matrice.

10
Le rôle de composants
Figure 2
La figure 2 présente la dureté
Rockwell d'un composite à
matrice de cuivre renforcé de
SiO2 dispersé (0,1, 0,6 et 2,1%
en volume) et Al2O3 (0,4, 1,1,
3,5% en volume) en fonction de
la température de recuit.
On note, notamment pour le
renforcement de l'Al2O3, les
propriétés du matériau
composite sont maintenues
constantes pratique jusqu'à la
température de fusion du cuivre
1083C.
11
Le rôle de composants
Les matériaux composites renforcés de particules se
caractérisent par le fait que la matrice et les agrégats ont
apporté des contributions importantes à la charge portante. Le
module Ec d'un tel matériau est considéré:

Ec = EmVm + EdVd
(1)

où:
E est le module d'élasticité
V la fraction volumique correspondant à la matrice (m) ou à la
phase dispersée (d).

12
Le rôle de composants
Dans les matériaux composites renforcés de fibres, les
fibres f supportent principalement la charge, le rôle de la
matrice m est principalement de transmettre la charge P:
Pc=Pm + Pf (2)
σc Ac= σmAm + σfAf (3)
σc = σmVm + σfVf (4)

Considérant que la fibre ne glisse pas contre la matrice, les
déformations de chargement de la matrice, de la fibre et du
matériau composite seront égales:
Ԑ c = Ԑ m = Ԑ f (5)

13
:
Le rôle de composants
À partir de (4, 5) résulte :
σc = EmԐcVm + EfԐc(1 - Vm) (6)

Le rapport entre la charge supportée par les fibres et la


matrice:
EfԐc(1 – Vm)/EmԐcVm = (Ef/Em)x(1 – Vm)/Vm (7)

La figure 3 montre la variation du rapport entre la charge


supportée par des fibres et de la matrice P f/Pm pour différentes
valeurs de rapport (Ef / Em).
Notez que pour un matériau composite typique - des résines
renforcées de fibre de verre, même un petit pourcentage de
renforcement en fibre – 10%, les fibres prendre une charge
double face a matrice. 14
Figure 3

15
Le rôle de composants

La figure 4 présente la variation du pourcentage de charge


supporté par le matériau composite fibreux, en fonction du
rapport Ef / Em à différents pourcentages de renforcement.

L'équation décrivant la courbe est:


Pf/Pc = [Ef(1 - Vm)] / [Ef(1 - Vm) + EmVm]

16
Le rôle de composants
Figure 4

17
Matériaux associés
Les matériaux associés sont des matériaux qui satisfont les critères:
sont des matériaux artificiels;
sont une combinaison d'au moins deux matériaux différents, qui
montre une frontière entre eux;
se caractérisent par un ensemble de propriétés qu'aucune d'entre
elles ne possède pleinement.
En bref, les matériaux associés répondent aux critères de définition
des matériaux composites à une exception près: leur combinaison
tridimensionnelle.
Les matériaux associés sont combinés en deux dimensions. Comme
pour les matériaux composites, la combinaison de matériaux a été
faite afin d'obtenir un matériau (système de matériaux) avec un
ensemble de propriétés qu'aucun d'entre eux ne possède pleinement.
Les systèmes résultants sont des plaques de plâtre, les systèmes de
protection multicouche contre le feu , etc. 18
Matériaux associés
Le plâtre durci est un matériau poreux, isolant thermique et acoustique,
avec une résistance mécanique acceptable, une bonne résistance au feu,
très facile à mettre en œuvre, mais il est cassant. Pour utiliser les
caractéristiques positives énumérées ci-dessus, on a associé du carton, un
matériau souple, résultant en un matériau relativement souple, mais
suffisamment rigide pour être utilisé comme surface de verrouillage.
L'adhérence du carton sur plâtre durcie est due a la fait que la pâte
plastiquede plâtre pénétrant dans les pores du carton fournissant un
ancrage mécanique après durcissement.
Les systèmes de protection consistant de plaques métalliques perforées
(pour réduire la poids des plaques) et de laine minérale liée au silicate de
sodium contre l'incendie ont été fabriqués avec une résistance au feu
allant jusqu'à 90 minutes. La partie métallique est suffisamment résistante
mécaniquement pour supporter la charge qui est soumise à la température
pendant l’incendie et l’isolant fibreux ne permet pas la montée en
température de la structure protégée.
19