Vous êtes sur la page 1sur 51

Fiscalité de l’entreprise

Semestre 5 Gestion –Sections: D; E; F


Séances 3-4-5-6

A.MESSAOUDI
Enseignant chercheur
Chapitre I
La Taxe sur la Valeur Ajoutée
I- Généralités
Définition
La T.V.A est un impôt général sur la consommation
qui frappe en principe tous les biens et services
consommés ou utilisés au Maroc, qu'ils soient
d'origine nationale ou étrangère.

C'est un impôt indirect, normalement "répercutée"


sur le consommateur final, lequel en supporte la
charge définitive.
Caractéristiques

 Impôt indirect;
 Impôt sur la dépense;
 Impôt réel;
 Impôt sur la valeur ajoutée
 Pour le consommateur final.
Mécanisme de la TVA

CLIENT ENTREPRISE ETAT


Mécanisme de la TVA
 FOURNISSEURS  CLIENTS

 TVA déductible  TVA Exigible

 ENTREPRI

SE
 Différence  Différence

ETAT
Déclaration de la TVA
Déclaration mensuelle
Obligatoire pour les entreprises :
dont CA taxable N-1 ≥ 1.000.000 DH.
n'ayant pas d'établissement au Maroc et y effectuant des
opérations imposables.
Déclaration trimestrielle
Ce régime est prévu pour les entreprises:
• dont CA taxable N-1 < 1.000.000 DH ;
• nouvellement assujetties,
• dont l'activité est saisonnière ou occasionnelle
Déclaration de la TVA
CAS D’UNE DECLARATION MENSUELLE

TVA due du mois M


= TVA exigible (M)
- TVA déductible sur immobilisations (M)
- TVA déductible sur charges (M)
- Crédit de TVA (M-1)
Déclaration de la TVA

CAS D’UNE DECLARATION TRIMESTRIELLE

TVA due au titre du trimestre T


= TVA exigible (M, M+1, M+2)
- TVA déductible sur immobilisations (M, M+1, M+2)
- TVA déductible sur charges (M, M+1, M+2)
- Crédit de TVA (T-1)
Déclaration de la TVA

A compter du 1er janvier 2017, les


contribuables doivent obligatoirement
effectuer la déclaration et le paiement de la
TVA par procédé électronique avant
l’expiration du mois qui suit la période de
déclaration.
II- Champ d’application
Les opérations imposables
Deux types d’opérations imposables:
Opérations obligatoirement imposables
Opérations imposables par option
Les opérations imposables
Les opérations obligatoirement imposables
Sont obligatoirement imposables, les opérations
portant sur:
 Les biens meubles
 Les biens immeubles
 Les prestations de service
 Les livraison à soi-même
Les opérations imposables
Les opérations obligatoirement imposables
Les opérations portant sur les biens meubles
Les ventes effectuées par les entreprises industrielles;
Les ventes effectuées par les entreprises commerciales;
Les ventes effectuées par les petits fabricants et petits prestataires dont le
chiffre d’affaires imposable (HT) de l’année précédentes est supérieur ou
égal à 500 000 DH
Les ventes en l’état effectuées par les commerçants grossistes
Les ventes réalisées par les commerçants détaillants dont le chiffre
d’affaires imposables (HT) réalisés au cours de l’année précédente est
supérieur ou égal à 2 000 000 DH.
Les ventes de produits en l’état réalisés par les importateurs;
Les cessions de stocks de marchandises ou de produits finis imposables et
des biens mobiliers d’occasion corrélatives à une ventre de fonds de
commerce réalisée par les assujettis.
Les opérations imposables
Les opérations obligatoirement imposables
Les opérations portant sur les biens immeubles
Travaux immobiliers: Construction, pose,
installation, réparation ou transformation de
bâtiments;
Opérations de lotissement: Aménagement et
viabilisation des terrain à bâtir;
Promotion immobilière: Opérations qui consiste à
procéder ou faire procéder à l’édification des
immeubles destinés à la vente ou à la location.
Les opérations imposables
Les opérations obligatoirement imposables
Les prestations de service
Activités à caractère immatériel qui couvrent notamment :
Les opérations d’installation ou de pose
Les opérations de réparation ou de façon
Les opérations d’hébergement
Les opérations de restauration
Le transport
Les locations
Les opérations financières
Les professions libérales
...
Les opérations imposables
Les opérations obligatoirement imposables
Les livraisons à soi-même
Opération par laquelle une personne obtient un
bien à partir de moyens lui appartenant pour les
propres besoins de son exploitation.

Exemple : Une entreprise fabrique elle-même une


machine de production dont elle a besoin.

 Imposable par le souci de neutralité fiscale.


Les opérations imposables
Les opérations imposables par option
 Même exonérées, certaines personnes peuvent opter pour leur
assujettissement la T.V.A;
 Cette option n'est possible que pour :
• Les exportateurs ;
• Les petits producteurs et prestataires si CA < 500.000 DH;
• Les revendeurs détaillants si CA < 2.000.000 DH.
 Trois raisons principales:
• Faire bénéficier les assujettis du droit à déduction de la taxe sur
les achats
• Transmettre la taxe acquittée, en amont, au client assujetti.
• Pour les exportateurs: s'approvisionner en franchise de taxe.
Les opérations exonérées
Deux types d’opérations exonérées:
Opérations exonérées avec droit à déduction
Opérations exonérées sans droit à déduction
Les opérations exonérées
Opérations exonérées avec droit à déduction
 Opérations d’exportation de biens et services ;
 Marchandises ou objets placés sous les régimes
suspensifs en douane ;
 Biens d’équipement acquis pendant 36 mois à compter
du début de leur activité;
 Engrais ;
 Transport international
Constructions de logements sociaux : habitation
principale, sup. couverte entre 50 et 80 m² et le prix ≤
250.000 HT.
 Restauration des monuments historiques ;
Les opérations exonérées
Opérations exonérées avec droit à déduction
 Produits et équipements agricoles destinés à usage
exclusivement agricole : tracteurs, abri- serres,
moissonneuses, semoir, lieuses…
 Dons de biens, marchandises et travaux :
• destinés à à l’Etat, aux CL …
• financés par des dons de l’Union Europ.
 Opérations effectuées par les banques et des sociétés
holding offshore ;
 Opérations de construction de mosquées …
Achats des missions diplomatiques ;
…
Les opérations exonérées
Opérations exonérées sans droit à déduction
Les ventes autrement qu'à consommer sur place portant sur
le pain, les semoules, céréales et les farines, le lait, le sucre
brut, les produits de la pêche, la viande, l’huile d’olive……;
les journaux, les publications, les livres, les travaux
d'impression, les films cinématographiques documentaires ou
éducatifs;
Les opérations réalisées par les sociétés ou compagnies
d'assurances ;
Les opérations médicales : médecins, médecins-dentistes,
masseurs kinésithérapeutes, infirmiers, sage-femme….  ;
Autres opérations dont la liste est limitée par la loi.
Opérations hors champ d’application
Sont exclues du champ d’application de la TVA:
Les opérations agricoles: ventes de produits
agricoles à l’état brut et sans aucune
transformation se situant en dehors du
prolongement normal de l’activité agricole;

Les opérations civiles: Actes pourvus du caractère


industriel ou commercial: location portant sur un
terrain nu ou un immeuble nu, cession du fonds de
commerce,…
III- Règles d’assiette
La base imposable à la TVA
La base imposable est constituée par tout ce que l'assujetti encaisse
ou reçoit en contrepartie de l'opération imposable
La base imposable comprend:
 La valeur nette de la marchandise, des travaux, des services: CA
imposable diminué des R.R.R.A.et escomptes
 L'ensemble des éléments constitutifs du prix des ventes et des
services et notamment :
* Des recettes accessoires (ventes de déchets...) ;
* Des compléments de prix ;
* Des frais de transport ;
* Des frais d'assurances ;
* Des frais d'emballages ;
* etc..
Taux de la TVA
On distingue:
Taux normal de 20%
Taux réduit de 14%
Taux réduit de 10%
Taux super réduit de 7%
Taux de la TVA
Taux normal de 20%

Appliqué à tous les biens et services

non soumis expressément aux autres

taux .
Taux de la TVA
Taux réduit de 14%
Beurre à l’exclusion du beurre de
fabrication artisanale ;

Opérations de transports de voyageurs et


de marchandises à l’exception du
transport ferroviaire

Energie électrique
Taux de la TVA
Taux réduit de 10%
• Denrées ou de boissons à consommer sur place
• Hôtels et restaurants
• Location d’immeubles à usage d’hôtels
• Produits alimentaires : huiles fluides alimentaires, sel
de cuisine, riz usiné, pâtes alimentaires
• Produis pétroliers et gaz
• opérations de banque et de valeurs mobilières
• Avocat, interprète, notaire, adel, huissier de
justice ;
• …
Taux de la TVA
Taux super réduit de 7%
• Eau livrée aux réseaux de distribution publique ;
• Location de compteurs d'eau et d'électricité ;
• Produits pharmaceutiques ;
• Fournitures scolaires ;
• Sucre ;
• Conserves de sardines ;
• Lait en poudre destiné à l’alimentation animale
ou humaine ;
•…
Détermination de la TVA exigible
La détermination de la TVA exigible dépend du fait
générateur
Le fait générateur est l’événement qui rend la TVA
exigible et qui donne naissance à la dette vis-à-vis
du trésor public
Selon le fait générateur, on distingue deux régimes
d’imposition:
• Régime des encaissements
• Régime des débits
Détermination de la TVA exigible
Régime des encaissements
C’est le régime de droit commun au Maroc qui
s’applique par défaut à toute entreprise n’ayant pas
formulé de demande d’option pour le régime des
débits
Selon le régime des encaissements, la TVA est exigible
suite à l’encaissement effectif des sommes dues
Le fait générant l’exigibilité de la TVA :
• Encaissement total ou partiel du prix ;
• Sans considération de la date de la facture ou de
livraison.
Détermination de la TVA exigible
Régime des encaissements
La TVA devient exigible à la date:
Du versement pour les règlements en espèces
De l’encaissement effectif du chèque, virement, effet
de commerce,…
Détermination de la TVA exigible
Régime des débits
Régime optionnel au Maroc
La TVA devient exigible suite à la simple
facturation et le débit du compte « client » peu
importe la modalité de règlement conclue avec
ce dernier.
Mais si l'encaissement intervient avant le débit
du compte client, la T.V.A. devient exigible à la
date de l’encaissement.
IV- Règles de déductibilité
Généralités
L’entreprise déduit de la TVA qu’elle collecte auprès
de ses clients celle qui a grevé ses achats et charges
avant de procéder au paiement de la TVA due
L’exercice du droit à déduction est subordonné à un
certain nombre de conditions;
Il est opéré de manière partielle dans le cas où
l’activité de l’assujetti est partiellement imposable et
ce à travers l’application du prorata de déduction;
Le droit à déduction est remis en question dans des
situations particulières qui nécessitent des
régularisations.
Conditions de déductibilité de la TVA
Condition de forme
La T.V.A n'est déductible que dans la mesure où elle
figure d'une manière distincte sur un document
justificatif, qui peut être :
Une facture, s'il s'agit d'un achat.
Un document douanier, s'il s'agit d'une importation
Une déclaration de l'entreprise s'il s'agit d'une
livraison à soi- même.
Conditions de déductibilité de la TVA
Conditions de fond:
Pour être déductible:
La TVA doit être payée;
Les biens ou les services ayant supporté la TVA
doivent participer à une opération imposable;
Les biens ou les services ayant supporté la TVA
doivent être affectés exclusivement à l’exploitation;
Les biens ou les services ayant supporté la TVA ne
doivent pas être expressément exclus du droit à
déduction par la loi
Conditions de déductibilité de la TVA
Conditions de fond:
Exclusions du droit à déduction
Sont
Biensexpressément
et services exclus
non du droit
utilisés pourà déduction
les : de
besoins
l'exploitation ;

Produits
Véhiculespétroliers utilisés
de transport de comme carburant
personnes ;
à l’exclusion
des:
 véhicules utilisés pour le transport du personnel ;
 véhicules acquis par les entreprises de transport
public;
Achats et prestations revêtant un caractère de
libéralité ;
Frais de mission et de réception ;
;

Conditions de déductibilité de la TVA
Conditions de fond:
Exclusions du droit à déduction
Dépenses payées en espèces:
La TVA n’est déductible que dans la limite
de:
 5 000 DH TTC par jour et par fournisseur
 dans la limite de 50.000 DH TTC par mois
et par fournisseur.
Prorata de déduction
La TVA n’est déductible que si le bien ou le service
ayant supporté la TVA participe à une opération
imposable. Il en découle que:
La déduction est totale (100%) si l’achat est réalisé
pour une activité imposable;
La déduction est nulle (0%) si l’achat est réalisé pour
une activité non imposable;
La déduction est partielle (P%) si l’achat est réalisé
pour des activités imposables et no n imposables à la
TVA: dans ce cas on applique le prorata de
déduction.
Prorata de déduction
Le prorata représente la part du chiffre d’affaires (CA)
imposable dans le chiffre d’affaires total de l’entreprise;
Le CA exonéré avec droit à déduction (CA article 92) et
le CA régime suspensif (CA article 94) sont assimilés au
CA imposable;
 Calcul du prorata de déduction:

• CA exo. Art 92: Chiffre d’affaires exonéré avec droit à déduction (exemple: les ventes à
l’export)
 CA exo. Art 94: Chiffre d’affaires exonéré en application du régime suspensif
 CA exo. Art 91: Chiffre d’affaires exonéré sans droit à déduction (exemple: les ventes des
produits de première nécessité)
Prorata de déduction
Le prorata est le rapport entre le CA ouvrant droit
à déduction et le CA total;
Le prorata applicable aux opérations de l’année N
est calculé sur la base des données de l’année N-1;
Pour les entreprises nouvelles, un prorata
provisoire est déterminé d’après les prévisions
d’exploitation de l’entreprise
Régularisations en matière de TVA
La régularisation de la TVA est une remise en cause
de la TVA déjà déduite au titre d’un achat;
La régularisation peut avoir lieu dans les cas
suivants:
 Cession d’un bien immeuble
 Changement du prorata dans le temps
 Disparition non justifiée
 Note d’avoir
Régularisations en matière de TVA
Cession des immobilisations
Cette régularisation ne concerne que les biens
immeubles
Depuis l’instauration de la loi de finances pour
l’année 2013, la cession des biens meubles corporels
(matériel et outillage, matériel de transport, matériel
et mobilier de bureau,…) est soumise au régime
d’imposition des biens d’occasion
La cession des biens meubles acquis à partir du
01/01/2013 est considérée comme une cession de bien
d’occasion imposable à la TVA
Régularisations en matière de TVA
Cession des immobilisations
Avant l’instauration de la loi de finances 2017, les biens
immeubles doivent être conservés pendant une période
de 5 années suivant leur date d’acquisition . A défaut,
l’entreprise doit reverser la TVA initialement déduite
proportionnellement au nombre d’années restant à
concourir par rapport à cette période de 5 ans;
Régularisations en matière de TVA
Le délai de conservation passe de 5 ans à 10 ans
pour les biens immeubles acquis à compter de la
date de publication de la loi de finances 2017 au
Bulletin officiel (12 juin 2017) et ceux dont
l’ancienne durée de conservation (5 ans) n’avait pas
encore expiré à la date de publication de la dite loi
de finances
Ainsi, ces biens immeubles doivent être conservés
pendant au moins 10 ans. A défaut, l’entreprise doit
reverser la TVA initialement déduite
proportionnellement au nombre d’années restant à
concourir par rapport à cette période de 10 ans;
Régularisations en matière de TVA
Changement du prorata dans le temps
Cette régularisation concerne exclusivement les biens
immobilisés
Elle a lieu lorsque le prorata varie de plus de 5 points
au cours des 5 années suivant l’année d’acquisition:
 Si augmentation de plus de 5 points Déduction complémentaire
 Si diminution de plus de 5 points Reversement de TVA
La régularisation est égale au cinquième (1/5) de la
différence entre la déduction initiale et la déduction
correspondant au nouveau prorata
Régularisations en matière de TVA
Disparition non justifiée
En cas de vol, d’incendie ou de destruction non
justifiée, la TVA ayant grevé les éléments disparus
doit être reversée par l’entreprise si elle a déjà fait
d’une déduction.
 L’entreprise doit justifier la disparition à travers
un procès-verbal de la police en cas de vol, une
attestation de sapeurs pompiers en cas d’incendie ou
tout autre document établi par les autorités
compétentes.
Déclaration de la TVA
La facture d’avoir
A la réception d’une facture d’avoir (à l’occasion
d’un retour de marchandises ou de réductions hors
facture), le montant de la TVA dont la déduction a été
opérée doit être reversée au Trésor public.