Vous êtes sur la page 1sur 31

SEMU-2ER

Module : Biomasse et Bioenergie

Facteurs Influençant le Rendement de la


Méthanisation et Valorisation Énergétique du
Biogaz

Présenté par : Prof du module :


Pr. Amkraz Nadiya
El Hariri Somaya
El Moutaouakil Nadia
Belaaribi Rachida
Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021
Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation et Valorisation
Énergétique du Biogaz
Plan

Intoduction

1 Généralités sur le Biogaz

2 Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation

43
Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz

Conclusion

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 2


INTRODUCTION

problématique

Consommation des énergies réchauffement climatique Epuisement des ressources


énergétiques fossiles

Solutions

Transition

Energétique

Énergies fossiles Énergies renouvelables

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 3


I- INTRODUCTION

SOLAIR ÉOLIEN GÉOTHERMIE HYDRO-ELECTRIC

• Les solides (ex : paille,


copeaux, bûches)

• Les liquides (ex : huiles


végétales, bioalcools)

• Les gazeux : BIOGAZ


BIOMASSE

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 4


Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation et Valorisation
Énergétique du Biogaz
Plan

Intoduction

1 Généralités sur le Biogaz

2 Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation

43
Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz

Conclusion

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 5


I- Généralités sur le Biogaz

Définition

Le biogaz est un gaz combustible renouvelable issu de la dégradation de la


matière organique animale ou végétale par des micro-organismes dans des
conditions anaérobies (en l’absence d’oxygène).

Composition moyenne du biogaz Composition du gaz naturel

2% autres
1%
H 2S
CH
Méthane CH 4
16%

37% Dioxyde de
60% carbone CO 10%
CO 2 68%
Autre gaz
Sulfure
d'hydrogène HHS2S
L'eau HHO
2O

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 6


I- Généralités sur le Biogaz
Avantages

plan énergétique plan environnemental

• Eviter des pollutions et des nuisances sur notre


• Le chauffage de logements ou la
production d’eau chaude. environnement

• Produire de l’électricité. • Réduction significative des émissions de CO2 et


de CH4, en plus les produits résiduels issus de
• Carburant alternatif dans les
véhicules. cette production peuvent être utilisés pour la
production d’un compost fertilisant en agriculture

plan technique plan économique

• Facilement installée à petite • Complément d’activité pour les agriculteurs,


échelle pour une meilleure qui peuvent valoriser économiquement et
adaptation au contexte national, énergétiquement leurs déchets agricoles.
• L’introduction de cette technologie contribuera
comme c’est le cas dans plusieurs
au développement durable et à l’autonomie
pays surtout lors des trente
économique pour les producteurs de biogaz.
dernières années.

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 7


I- Généralités sur le Biogaz
Méthanisation

• La méthanisation est la transformation de la matière organique en


méthane et gaz carbonique par une communauté microbienne
fonctionnant dans un milieu anaérobie.

micro-organismes
Cx Hx Ox Nx Sx+H2O CH4+CO2+N2+H2S+H2O + résidus de biomasse

Biomasse BIOGAZ Digestat

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 8


I- Généralités sur le Biogaz
Matière organique complexe
(proténes,lipides,sucres)

Bactéries
Hydrolyse hydrolytiques

Matière organique simple


(acides aminé,glycéril,acides gras)

Acidogènèse 20% Bactéries 5%


fermentatives
Acides organiques Composés neutres
(Lactate ,propionate) 75% (Alcool, glycérol)

Acétogénèse Bactéries
acétogènes

50% 25%
Acétate CO2+H2

Bactéries Bactéries
méthanogènes méthanogènes
acétoclasiques hydrogénophiles

70% Biogaz 30%


Méthanogènèse
CO2+CH4

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 9


Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation et Valorisation
Énergétique du Biogaz
Plan

Intoduction

1 Généralités sur le Biogaz

2 Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation

43
Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz

Conclusion

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 10


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
1 – Température
 La température constitue un facteur d’influence important pour la digestion anaérobie .
 Trois plages de températures sont utilisées en digestion anaérobie : psychrophile (4-15°C),
mésophile (20-40°C) et thermophile (45-70°C) .
 Les deux températures optimales classiquement utilisées sont 35°C et 55°C avec une baisse
de l’activité bactérienne autour de 45°C.
 Le contrô le de la température au sein du digesteur doit donc être précis .

Source : Etude des mécanismes physiques et de leur influence sur la cinétique de méthanisation en voie sèche : essais expérimentaux et modélisation ,
Julien BOLLON , Février 2012
Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 11
II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
2 – PH

 Le pH a une influence sur l’activité et la survie des populations bactériennes. La valeur


optimale du pH dans le digesteur varie entre 6.4 et 7.2.

les
les acidophiles
acidophiles :: 1<pH<5,5
1<pH<5,5

Les organismes les


les neutrophiles
neutrophiles :: 5,5<pH<8.
5,5<pH<8.

peuvent être les


les alcalophiles
alcalophiles :: 8,5<pH
8,5<pH

séparés en
fonction de leur
pH optimal :

 Il est admis qu’un pH supérieur à 8,5 est défavorable à la croissance des bactéries
méthanogènes, et qu’un pH inférieur à 5 est inhibiteur pour le processus de
méthanisation.

Source: Le potentiel de production de biogaz et de méthane des substrats fermentescibles d’origine agricole en France ,de Gabriela Guimarães
Orofino .
Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 12
II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
3 - L’humidité

 Essentielle pour la survie de tout organisme vivant et constitue le milieu de


développement des microorganismes.
 Représente ainsi 80 % de leur masse cellulaire et constitue le vecteur de transport
des matières solubles.
 Constitue un des réactifs de la dégradation de la matière organique et intervient
dans toutes les étapes de la digestion anaérobie.
 taux d’humidité supérieurs à 60 % augmentent la production de gaz, qui atteint un
maximum environnant 80 %.
 Le seuil minimal d’humidité est de l’ordre de à 50 % exprimé en masse d’eau par
rapport à la masse sèche du matériau, correspondant à un taux d’humidité compris
entre 13 et 33 % .

Source : Julien BOLLON , Février 2012

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 13


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
4 – Matière première

Tableau : Production de biogaz selon les intrants

Source : Fischer, 2007

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 14


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
5 – Oxygène

 Les effets potentiellement produits en présence d’O2 peuvent être très


variables selon la concentration en oxygène, les substrats utilisés pour la
méthanisation et la constitution de la biomasse.
 De plus, bien que la production de méthane soit inhibée par la présence
d’oxygène, les étapes d’hydrolyse et d’acétogénèse sont quant à elles
améliorées.

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 15


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
6 – Le potentiel redox

 Ce paramètre permet d’appréhender les voies métaboliques qui peuvent être


rencontrées lors du processus de méthanisation.
 La méthanogenèse se produit uniquement dans des conditions d’anaérobiose stricte
(Eh entre -300 et -500 mV).

Potentiel redox des demi-couples impliqués dans les réactions biochimiques de la méthanisation

Source:« Jean-Romain BAUTISTA ANGELI » « Etude de faisabilité de la micro-méthanisation par co-digestion à l’échelle des quartiers », 2019

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 16


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
7 – Les besoins nutritionnels

 L’azote est un des nutriments principaux pour les bactéries et il doit être disponible en
quantité suffisante.
 À forte concentration, l’ammoniac est toxique pour les bactéries impliquées dans la
méthanisation.
 Il est donc important de maintenir une concentration en azote suffisamment élevée
pour convenir aux besoins nutritionnels des bactéries, mais pas trop haute, pour éviter
une production d’ammoniac excessive qui serait toxique.
 Une concentration d’ammoniac entre 50 et 200 mg/L est stimulante, entre 1 500 et 3
000 mg/L elle est faiblement inhibitrice et elle est toxique à une concentration
supérieure à 3 000 mg/L (Malina, 1994).

Source: Guide méthodologique pour l’exploitation d’unités de méthanisation de déchets solides ,METHAPI-Expertise ,Juillet 2007

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 17


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
8 – Temps de séjour
Plu
Ce Cs'est
n'est leuntemps
pas le temps
paramè trede pséjour
is olé endant
puis sera
qu'i l est lié à
la charge organi que, autaux de s ol ides età de
lequel
long, plus
nombreux une le
autresunité
rendement
paramè dephys
tres produ
iques deit
direc tement li é s aux c arac té ri stiques du mi lieu
et àdégradation
la cà
onfidigérer demeu
de ladeMO
gurati on tec hnique reti sera
fonc à
onnement
l'intérieur important
du didu digesteu
gesteur . . r.

Source: Guide méthodologique pour l’exploitation d’unités de méthanisation de déchets solides ,METHAPI-Expertise ,Juillet 2007

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 18


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
9 – Inhibiteurs de la méthanogenèse

les inhibiteurs de la dégradation anaérobie et de la méthanogènes, peut être :

 Les substrats de concentrations trop élevées  Certains produits de la dégradation


(par inhibition des enzymes bactériennes). elle-même : H2, H2S, AGV.

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 19


II- Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation
10 – Les éléments minéraux

 Un certain nombre d’éléments minéraux rentrent en jeu dans la digestion anaérobie.


 ils deviennent toxiques à partir de certaines concentrations.
 Les éléments concernés sont : le magnésium, le potassium, le calcium ainsi que le sodium.
 Les métaux lourds peuvent présenter des effets inhibiteurs de la digestion anaérobie, même à
des concentrations faibles, de l’ordre de 1 mg/L (Mata-Alvarez, 2003).
 Les métaux lourds qui présentent le plus de toxicité pour la digestion anaérobie sont le cuivre, le
chrome, le cadmium, le zinc, le nickel, le plomb, le cobalt, et le fer (Jin, et al., 1998).

Source : Julien BOLLON , Février 2012

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 20


Facteurs Influençant sur le Rendement de la Méthanisation et Valorisation
Énergétique du Biogaz
Plan

Intoduction

1 Généralités sur le Biogaz

2 Facteurs Influençant le Rendement de la Méthanisation

43
Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz

Conclusion

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 21


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Les différentes valorisations du Biogaz

Les différentes valorisations du Biogaz

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 22


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Valorisation en chaudière

 C’est le moyen de valorisation le plus


simple et le moins coû teux.

 La chaleur de combustion du biogaz peut


servir à la production d’eau chaude, de
vapeur ou être utilisé pour chauffer des
fours.
Chauffage
 En général, seule une déshydratation du
biogaz est nécessaire.

 La chaleur est produite en continu toute


l’année, il est donc nécessaire d’avoir une
Combustion be biogaz dans une chaudière utilisation de chaleur importante et
régulière sur l’année.

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 23


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Valorisation en cogénération

 La cogénération est le processus qui englobe la production d'électricité et la


production de chaleur à partir de biogaz.

Principe de fonctionnement de la cogénération

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 24


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Valorisation en cogénération

 Les rendements classiques

Source : ACQUALYS ®

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 25


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Valorisation en cogénération

 Combustion en turbine à gaz

Gaz de Combustion

Tuyère d’admission Chambre de


d’Air combustion Turbine à gaz
Compresseur
d’Air

Biogaz

Principe de fonctionnement d’une turbine à gaz

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 26


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Injection dans le réseau de gaz naturel

• Au lieu d'être brûlé et valorisé sur place, le biogaz peut être épuré pour être transporté.
• Le principe consiste alors à séparer le méthane du dioxyde de carbone afin de produire du
biométhane, biogaz constitué d’au moins 97% de méthane (ADEME , 2010) ; un gaz
équivalent au gaz naturel qui est donc utilisable dans le réseau de gaz de ville.
• Ce gaz vert est alors injecté dans le réseau public et ainsi servir à tous les consommateurs.

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 27


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Injection dans le réseau de gaz naturel
 Exemple de procédé de purification de biogaz en biométhane

Schéma récapitulatif des procédés d'épuration et de purification du biogaz 

Il y a deux possibilités de point d’injection du biogaz dans le


réseau
 dans les canalisations de distribution (injection à faible
pression mais dépendant des capacités du réseau à absorber tout
le biogaz toute l’année) ;
 dans les canalisations de transport (moins de problème
Points d’injection du biogaz.
d’acceptation mais coû teux car injection à haute pression). Source : Solagro, 2009

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 28


III- Modes d’Utilisation et de Valorisation Énergétique du Biogaz
Carburant pour véhicules

 Le biométhane carburant (bioGNV) doit remplir les


mêmes conditions de qualité que le gaz naturel véhicule
(GNV) afin de pouvoir s’y substituer sans difficultés
techniques ni administratives.

 Le bioGNV doit être comprimé à 200 bar (Sigot,2014) .

 L’autonomie est d’environ 200 à 500 km (ADEME,


2010).

Des classic Beetle fonctionnaient


 Les réservoirs sont le plus souvent en acier ou en
déjà au biogaz en 1940.
composite fibre de carbone pour réduire le poids
notamment pour les bus.

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 29


CONCLUSION

Biomasse et Bioenergie, FSA, CUAM, SEMU 2020/2021 30


Merci de Votre Attention

Vous aimerez peut-être aussi