Vous êtes sur la page 1sur 30

CONCEPTS

DE
LA TELEINFORMATIQUE
LES ANNÉES 80
• APPARITION DU PC (Personnal Computer)

De nombreux besoins informatiques peuvent être


satisfaits sans faire appel à des structures
centralisées

• Régression de l’informatique centralisée et


Progression de l’informatique indépendante
LES ANNÉES 90
 Les réseaux locaux
 La normalisation
 Les deux principaux types de
réseaux (égal à égal et
client/serveur)
 Systèmes ouverts
(environnements
hétérogènes)
Caractéristiques principales des
réseaux
Généralités
* Téléinformatique = informatique + télécommunications.

Communication entre plusieurs systèmes informatiques


physiquement éloignés. 

* Un réseau de communication est caractérisé par :

 La distance qu'il couvre


 Le débit de transmission
 La topologie : Comment les équipements sont connectés
 Le temps de réponse.
Intérêt de la Téléinformatique :

Traitement de l’information pratiquement en temps réel.


Accès plus facile et multiple à un ordinateur.
Partage de ressources matérielles et logicielles

Exemples d’utilisation:

 gestion centralisée des entreprises


 systèmes de réservation
 accès à des bases de données
 réseaux bancaires
 systèmes de calcul en temps partagé
 pilotage à distance de processus industriels
 télémaintenance.
Réseau Téléinformatique

Réseau
Stations Hôtes
Noeuds de
communication

Lien
Définition et vue générale
Signaux représentant l’information

- Un réseau sert à transmettre un Message ou Information


- Information est un signal analogique (ex voix) ou numérique (ex données bits)

* Signal analogique : y(t)=A sin(2 ft+)


Caractéristiques :
* amplitude
* fréquence
* phase

u1(t)=5V
* Signal numérique : langage ordinateur 0 1 1 1 0 1
bit 0 0V
bit 1 5V

Ordinateur parle numérique

On doit numériser un signal analogique


Numérisation
* Avantages :
- Langage des ordinateurs
- Fiabilité de la transmission
- Banalisation de l’information transmise
- Protection contre les erreurs
- Compression
- Cryptage

* Etapes de la numérisation :
- Echantillonnage Shannon Fe ≥ 2 Fmax
- Quantification
- Codage ex 8 bits
 
▪ Sens de transmission :
Simplex
Half-duplex
Full-duplex

▪ Mode de transmission :
 Parallèle
 série

Mode Mode
Synchrone Asynchrone
Débits binaires / Rapidité de
modulation
• Débit binaire = qtité d’information ( ou nbre de bits) transportée / s (bit/s).

D = Q/t
. Rapidité de modulation = nbre d’états  de modulation / s (baud).

R= 1/Te ; Te : intervalle élémentaire pour transmettre un état significatif

* Si on a n bits par état significatif alors D = R x n.

* Si on définit la Valence v = 2n = nombre d’états alors n = log2(V)

D = R*log2(V)
Exemple :

Transmission binaire à 2 états : n = 1 V = 2


R = 4 baud et D = 4 bit/s

Transmission binaire à 4 états : n = 2 V = 4


R = 4 baud et D = 8 bit/s

D=R*n
D = R*log2(V)
Capacité d’un canal
* Loi de Nyquist : Rmax = 2*B

Dmax = 2*B*log2(V)

avec B : largeur de bande de fréquence du signal

* Shannon : Capacité max d’1 canal :

C = Dmax = B*log2(1+S/N)

avec S/N : signal/bruit : S/N (dB) = 10 log10(S/N)


Commutation

Définition :

 Liaison temporaire entre 2 équipements de communication


 Aiguillage de l’information par un commutateur

Types de commutation :
 Commutation de circuit (RTC)

 Commutation de paquet
* Commutation par datagramme (IP)
* Commutation par voie virtuelle (X25, ATM..)

Vous aimerez peut-être aussi