Vous êtes sur la page 1sur 54

Le béton

Travail réalisé par:


TANTELINIRA
Armance
BROUKI Hafsa
EL MOTARAJI Manal
Quels liens peuvent s'établir
entre le béton et la nature ?
Quels liens peuvent s'établir entre le béton et la nature ? Tel est le fil conducteur entre les 35 bâtiments
réalisés en France depuis le début du nouveau millénaire et présentés dans Béton nature. 
La variété du dialogue possible entre ces deux éléments surprend.
Par exemple, au musée de la Romanité à Nîmes ,le béton donne refuge à la nature.
"Reflet de l'écosystème de nos paysages naturels, le minéral et le végétal s'épousent ici par des jeux de
complémentarité entre béton et plantations." Elisabeth de Portzamparc
Exemples de structures en
béton
Introduction

Depuis son invention vers 1850, le béton est


devenu l’un des matériaux de construction les plus
utilisés. Les architectes l’ont considéré comme le
symbole de l’architecture moderne dont les
conquêtes ont été faites en son nom. Il rend
possible les différentes solutions techniques:
l’ossature, le porte-à-faux, les coques et voiles
minces.
Définition
Le béton est un matériau composite. Mélange de :
-Ciment
- Eau
- Granulats, (concassés, roulés…) : 4 classes granulaires (fillers, sables,
graves, gravillons)
- Adjuvants
- Additions minérales
- Air
Nota: Coulis = Ciment + eau + adjuvant
Mortier = Ciment + eau + sable + adjuvant

3 origines de production du béton


• Béton Prêt à l’Emploi = BPE : capacité de production 40 à 150
m3/heure
• Produits préfabriqués en béton
• Béton réalisé sur chantier

Rôle de l’eau
• Hydratation du ciment
• Optimisation de la consistance de la pate
Constituants
LE CIMENT
Liant hydraulique qui durcit au contact de l’eau et qui, après
durcissement, conservent leur résistance et leur stabilité

L’EAU DE GACHAGE
• Permet au ciment de faire sa prise
• Son dosage dépend l’ouvrabilité du béton
• Ouvrabilité qui est contrôlé par le « cône d'Abrams »

LES GRANULATS
• Un sable de bonne granulométrie doit contenir à la fois des
grains fins, moyens et gros
• Éviter les sable de dunes ou marins
• Classe granulaires : 0 / 5
Propriétés
MISE EN
OEUVRE
Coffrage

Une propriété essentielle du béton est son aptitude à épouser


la forme dans laquelle on le coule.

Sur le chantier ces formes sont les coffrages .

Ces l’outil essentiel en matière de réalisation d’ouvrage


béton.
Voile de béton à couler
Raidisseurs
Peau

Etais
Calage

Etais
Conception :

Un coffrage doit être, suffisamment rigides pour supporter la poussée du


béton, la vibration, et stables .

Pression statique du béton = 2 à 6 T/m²


Armature
Pourquoi armer le béton ?

Pour accroître sa résistance à la traction

Compression

Neutre

Traction
Pour s’opposer à la fissuration

Liaison entre différents éléments


Où placer les armatures ?

Les fers seront disposés dans la


zone de traction.
Types d’acier utilisés pour les armatures.

Barres ou filants :
Lisse
Vibration

Rôle :

• Faciliter le remplissage des coffrages et l’enrobage


des armatures.

• Augmenter la compacité du béton en supprimant


les vides d’air.

Effets sur béton frais :


• Expulsion de
l’air
• Amélioration de la maniabilité
Ces effets sur le béton frais se traduise une fois celui-ci durci, par :

Une porosité réduite


Une homogénéité améliorée
Un retrait diminué
Un enrobage efficace des armatures

Matériels de vibration :
Vibrateurs internes ou pervibrateurs

Tube métallique dans lequel une masselotte


excentrée procure la vibration
Couramment utilisés sur les chantiers
Énergie de fonctionnement : pneumatique
électrique
thermique
Vibrateurs externes

Fixées sur les coffrages Impose des coffrages lourds et rigides

Réservé à des pièces d’épaisseur moyenne Murs, poutres, etc.


Vibrateurs de surface

Permet de transmettre la vibration à partir d’une règle déplacée à la


surface du béton

Réservés à la réalisation de dalle de faible épaisseur


(15 à 20 cm maxi)
Règles pratiques :

Vibrer par couches successive < 40 à 50 cm

Faire pénétrer l’aiguille sur 10 cm

Éviter d’approcher des armatures et du coffrage

Arrêter de vibrer lorsqu’il n’y a plus de dégagement de


bulles d’air et que la laitance apparaît

La vibration doit être appliquée à la totalité du volume de


béton et de manière uniforme
Mise en œuvre du béton

Préambule :

Éviter les chocs ou manœuvre brutales lors de


l’approvisionnement du béton : SĖGRĖGATION.

Attention au temps de transport : OUVRABILITĖ.

Nettoyer fréquemment les matériels de transport pour


éviter tous risque de pollution.
Règles a respecter :

HAUTEUR DE DEVERSEMENT < 1 M

REPARTITION REGULIERE

VITESSE DE BETONNAGE CONSTANTE

VERIFIER LE BON ENROBAGE DES ARMATURES

PROSCRIRE LA MISE EN PLACE PAR FORTE PLUIE


Hauteur de chute
inférieure à
1 mètre
Régalage grossier au croc à béton
Influence des conditions météo
Éviter tous travaux de bétonnage si :
T° < 5° C

T° > 30° C
Pluie importante

Par temps froid Allongement du temps de prise et durcissement

Utiliser un accélérateur de prise

Employer obligatoirement un produit de cure


Les joints
Le béton se fissure naturellement durant sa prise

Ces fissures sont anarchiques et irrégulières

Afin de palier à cet inconvénient on pratique :

Sur béton frais La mise en place de joints préfabriqués en plastique

Des découpe au couteau à joint


Le contrôle et la
normalisation du béton
Le contrôle sur béton comprend plusieurs étapes :

• L’étude de formulation (élaboration d’une formule adaptée aux


constituants et aux exigences de l’ouvrage) ;

• L’épreuve de convenance (vérification que le béton formulé est


fabricable en centrale) ;
Le contrôle de fabrication du béton :

• Essais sur béton frais (vérification que le béton fabriqué en


phase travaux est conforme aux caractéristiques prévues en
études et mesurées en convenances) ;
• Essais sur béton durci (contrôle de la qualité définitive du
béton après sa prise) ;

•Réception d’un ouvrage (vérification que l’ouvrage se comporte


comme prévu en étude).
La structure béton
une solution à toute épreuve
Pour davantage de précision, la structure béton est
composée de plusieurs éléments en béton
préfabriqués : des poteaux et des poutres formant
un portique. Les poutres et les pannes relient
les portiques béton pour assurer le
contreventement de la structure et le support de
la couverture. Elle constitue l’ossature de la
construction et disparaît sous le bardage de votre
choix. Le bardage peut être réalisé avec des
panneaux en béton architectonique pour fermer et
isoler l’ouvrage durablement.
Le béton, obtenu à partir d’un mélange de sable, d’eau et de gravillons, est
coulé dans un moule. Les éléments en béton armé sont constitués
d’armatures pour renforcer la résistance du matériau.
Béton Armé
L'utilisation la plus courante du béton dans les
constructions est le béton armé. Celui-ci est
utilisé pour la construction de bâtiments, d'usines,
de réservoirs et de silos de petite capacité, de
ponts de petite portée, de routes, d'ouvrages de
fondation...
Dans ce matériau, les armatures métalliques
reprennent les efforts de traction, apportent la
ductilité (déformations importantes avant rupture)
et le béton reprend les efforts de compression et
protège les armatures de la corrosion. Si l'on prend
l'exemple d'une poutre sollicitée en flexion ,sa
partie supérieure est soumise à de la compression
et sa partie inférieure à de la traction. Les
armatures de flexion sont donc placées dans le bas
de la poutre. Des armatures transversales,
perpendiculaires en général aux armatures de
flexion, sont également nécessaires pour reprendre
les efforts de traction liés à l'effort tranchant.
Merci pour votre
attention

Vous aimerez peut-être aussi