Vous êtes sur la page 1sur 32

« 

CAPABILITY MATURITY
MODEL INTEGRATION MS »
EXPLIQUÉ SIMPLEMENT

® CMM, CMMI, Capability Maturity Model, Carnegie Mellon sont enregistrés


auprès du U.S. Patent and Trademark Office par Carnegie Mellon
University,

ms CMM Integration, IDEAL, SCAMPI et SEI sont des marques de service


de Carnegie Mellon University  
TABLE DES MATIÈRES

1. Origines du besoin
2. CMMI - Présentation
3. Concepts et terminologie
4. CMMI en détail
› Domaines communs
› CMMI pour les développements
› CMMI pour les services

5. Retours d’expérience
6. Pour en savoir plus

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 2


ORIGINES DU BESOIN

UN PEU D’HISTOIRE…

+ Début des années 1980, une étude est


effectuée sur des projets informatiques du
Département de la défense des USA
(correspondant à plusieurs millions de
dollars)

Seulement 5% des projets se terminent


dans les délais et avec la qualité demandée.
© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 3
ORIGINES DU BESOIN

POUR QUELLES RAISONS ?

Est-ce que je fais Est-ce que je vais


Est-ce que je fais Est-ce que je vais
ce qu’il faut pour tenir mes
Le projet de ce qu’il faut pour tenir mes
réussir le projet ? échéances et mon
Le projet de réussir le projet ? échéances et mon
développement se budget ?
développement se budget ?
déroule bien ?
déroule bien ?

Est-ce que je
Est-ce que je
couvre les
couvre les
exigences de mon
exigences de mon
client ?
client ?
Comment me
Comment me
distinguer de la
distinguer de la
concurrence ?
concurrence ?
Comment Comment être plus
Comment Comment être plus
capitaliser sur les compétitif ?
capitaliser sur les compétitif ?
bonnes pratiques ?
bonnes pratiques ?
© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 4
ORIGINES DU BESOIN

QUE FAIRE ?

+ On le fait depuis longtemps, alors…


N’embaucher
N’embaucher
Embaucher
Embaucher que des
que des
des supers
des supers
experts pour
experts pour
CP ??
CP développer ??
développer
…on va essayer de trouver un modèle

Faire des
Faire des
heures sup
heures sup ??

Faire des
Faire des
plans
plans
d’actions?
d’actions?

© SQLI GROUP 2014 – CMMI expliqué simplement 5


CMMI - PRÉSENTATION

LES ORIGINES DU MODÈLE CMM

+ La démarche est initié par la Défense Américaine depuis 1986

+ Sortie en 1991 de la 1ère version du SW-CMM (Capability Maturity Model for Software) 
› Immense succès auprès des entreprises industrielles.
› Sortie de SE-CMM, SA-CMM, IPD-CMM, P-CMM etc.

+ Besoin d’intégration exprimé par les professionnels :


Annonce de la sortie du « CMM Integration » (CMMI) en 1998 (SEPG à Chicago).
› Développé par le SEI après analyse de succès et d’échecs sur des milliers de projets (
http://www.sei.cmu.edu/)
› Sortie du CMMI en 2000, qui en est à sa version 1.3

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 6


CMMI - PRÉSENTATION

+ Qu’est ce que CMMI ?


› Signification : Capability Maturity Model Integration
› C’est un ensemble de bonnes pratiques relatives aux activités de développement, de maintenance
appliquées aux produits et aux services.
› C’est un modèle qui se base sur :
» Un mode itératif qui vise à l’amélioration permanente
» Un ensemble de bonnes pratiques à mettre en œuvre sur un projet
» Un modèle adaptable aux différentes organisations ou typologie de projet

+ Qu’est ce que CMMI n’est pas ?


› Ce n’est pas une méthode de conduite de projet mais une démarche qui vise à porter l’entreprise à
un niveau de maturité qui lui permettra de réaliser correctement ses projets avec au final :
» Satisfaction des utilisateurs finaux
» Maîtrise des projets : délais, budget et qualité
» Transparence des projets pour tous les acteurs

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 7


CONCEPTS ET TERMINOLOGIE

LE CMMI EST UN MODÈLE…


Simplifie en élaguant
les détails
Simplifie moins
en élaguant
Approximation de la les importants
détails moins
réalité de la
Approximation importants
réalité

Focalise sur les


chosessur
Focalise plusles
Dit ce qu’il est essentielles
choses plus
souhaitable
Dit ce qu’ildeest
faire essentielles
(le QUOI) mais
souhaitable sans
de faire
(ledire COMMENT
QUOI) mais sans
dire COMMENT Établit une cible
idéale
Établitàune
atteindre
cible
idéale à atteindre

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 8


CMMI EN DÉTAIL

POSITIONNEMENT DE CMMI
Maturité dans le
Fourniture de service gestion des RH
Support de service

ITIL People CMM


Maturité pour la
réalisation de projet
Travail collaboratif

Cobit CMMI Six Sigma

Gouvernance
Organisation +
Amélioration
Investissements +
Support + Pilotage ISO 15504 ISO 9001 continue
généralisée
SPICE
Spécification d’un modèle de maturité Non spécialisé pour l’informatique
CMMI + SCAMPI = ISO 15504 CMMI = ISO 9001
© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 10
CMMI EN DÉTAIL

POSITIONNEMENT DE CMMI Source Gartner 2003


Niveau d’abstraction +

ISO

CMM I

COBIT
ITIL
Agiles
-

- Niveau d’opérationnalité +
© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 11
CMMI EN DÉTAIL

LES NIVEAUX DE MATURITÉ

+ Le CMMI utilise une échelle croissante de un à cinq pour caractériser la maturité d’une
organisation

Cible : Équipes projet + Management


Innover pour améliorer ces processus

Cible : Management de projet


Mesurer la performance des processus

Cible : Équipes projet + Management


Capitalisation, réutilisation, prévention

Discipline en place mais des


variations subsistent

Population de héros
Succession de crises non prévues

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 12


CONCEPTS ET TERMINOLOGIE
Rassemblent
Rassemblent des des exigences
exigences
LA STRUCTURE DU MODÈLE couvrant
couvrant un
un même
même domaine
domaine
d’activités,
d’activités, et
et associées
associées àà un
un
5 Niveaux niveau
niveau
(Planification,
(Planification, Gestion
Gestion des
des risques,
risques,
Solutions
Solutions techniques, Assurance qualité,
techniques, Assurance qualité,
Domaines …)
…)
de processus
On
On les
les retrouve
retrouve Ensemble
Ensemble d’activités
d’activités àà réaliser
réaliser pour
pour
dans
dans tous
tous les
les Processus remplir
remplir les
les exigences
exigences d’un
d’un secteur.
secteur.
Les
Les activités
activités àà l’intérieur
l’intérieur d’un
d’un processus
processus font
font
processus
processus !! référence
référence àà une
une ou ou plusieurs
plusieurs pratiques.
pratiques.

Objectifs Objectifs Propres


Propres àà chaque
chaque processus
processus
génériques spécifiques

…et
…et Pratiques Pratiques Comportent
Comportent une
une définition,
définition, des
des
génériques spécifiques
éventuellement
éventuellement commentaires…
commentaires…
des
des informations
informations Chaque
Chaque secteur
secteur regroupe
regroupe des des produits
produits qui
qui
apportent un support à la réalisation
apportent un support à la réalisation des des
complémentaires
complémentaires Sous- Sous- activités
activités qui
qui lele concerne.
concerne.
Pratiques Pratiques Ce
Ce sont des outils, des checklist, des
sont des outils, des checklist, des guides,
guides,
des modèles de documents…
des modèles de documents…

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 13


CMMI EN DÉTAIL

MÉTAPHORE AVEC L’AUTOMOBILE

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 14


CMMI EN DÉTAIL

CONSTELLATION CMMI : 3 MODÈLES POUR DES CIBLES DIFFÉRENTES

CMMI-DEV
CMMI pour les Développements

17 domaines
communs

CMMI-SVC CMMI-ACQ
CMMI pour les Services CMMI pour Acquisition

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 20


CMMI EN DÉTAIL

CONSTELLATION CMMI : TYPES D’ORGANISATIONS CIBLES

+ CMMI pour les Développements


• Les sociétés qui, dans le cadre de projets de développement, sont soucieuses d’améliorer leurs
processus internes de gestion de projet et d’ingénierie

+ CMMI pour les Services


• Les sociétés qui veulent améliorer les activités nécessaires pour gérer, établir et livrer des
Services, en particulier en termes de gestion de l’offre de services, de la continuité et des
incidents. De ce point de vue, un service est un produit intangible et non stockable (quel que
soit le domaine)

+ CMMI pour Acquisition


• Les sociétés qui sous-traitent et qui veulent
› s’assurer du bon choix de fournisseurs
› suivre systématiquement le progrès des fournisseurs afin d’implanter au besoin et à temps les
actions correctives nécessaires

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 21


CMMI – DOMAINES COMMUNS

LES NIVEAUX DE MATURITÉ

- Analyse et résolution (CAR)


- Changement innovation (OPM)
- Exigences (REQM)
- Planification (PP)
- Suivi de projet (PMC)
- Gestion de conf (CM)
- AQ (PPQA)
- Mesures (MA)
- Sous-traitance (SAM)

- Perf des process (OPP)


- Comportement projet (QPM)

- Risques (RSKM)
- Gestion projet intégrée (IPM)
- Décision (DAR)
- Formation (OT)
- Focalisation sur le processus
organisationnel (OPF)
-Définition du processus
organisationnel (OPD)

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 22


CMMI – DOMAINES COMMUNS

Organiser et gérer le travail


OrganiserPlanification
et gérer le(PP)
travail
Planification (PP)
Surveillance et contrôle de projet (PMC)
Surveillance et contrôle de projet (PMC)
Gestion des risques (RSKM)
Gestion des risques (RSKM)
Gestion des accords avec les fournisseurs (SAM)
Gestion des accords avec les fournisseurs (SAM)
Fournir un cadre de travail Réaliser l’activité
Fournir un cadre de travail
Gestion configuration (CM) Réaliser l’activité
Gestion configuration (CM) Comprendre le travail à faire Supporter une gestion
Assurance qualité processus et Comprendre le travail à faire Supporter une gestion
quantitative
Assuranceproduits
qualité processus
(PPQA) et Gestion Exigences (REQM) quantitative
produits (PPQA) Gestion Exigences (REQM) Performance du processus
Mesures et indicateurs (MA) Performance du processus
organisationnel (OPP)
Mesures et indicateurs (MA) organisationnel (OPP)
Analyse causale et résolution Gestion de projet
Analyse causale et résolution
(CAR) Gestion de projet
(CAR) quantitative (QPM)
Analyse et prise de décision quantitative (QPM)
Analyse et prise de décision
(DAR)
(DAR) Améliorer le cadre de travail
Améliorer le cadre de travail
Démarche amélioration (OPF)
Démarche amélioration (OPF)
Définition processus (OPD)
Définition processus (OPD)
Formation organisationnelle (OT)
Formation organisationnelle (OT)
Gestion projet intégré (IPM)
Gestion projet intégré (IPM)
Innovation et déploiement organisationnel (OPM)
Innovation et déploiement organisationnel (OPM)

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 23


CMMI POUR LES DÉVELOPPEMENTS

Organiser et gérer le travail


OrganiserPlanification
et gérer le(PP)
travail
Planification (PP)
Surveillance et contrôle de projet (PMC)
Surveillance et contrôle de projet (PMC)
Gestion des risques (RSKM)
Gestion des risques (RSKM)
Gestion des accords avec les fournisseurs (SAM)
Gestion des accords avec les fournisseurs (SAM)
Fournir un cadre de travail Réaliser l’activité
Fournir un cadre de travail
Gestion configuration (CM) Réaliser l’activité
Gestion configuration (CM) Comprendre le travail à faire Réaliser le travail Supporter une gestion
Assurance qualité processus et Comprendre le travail à faire Réaliser le travail Supporter une gestion
quantitative
Assuranceproduits
qualité processus
(PPQA) et Gestion Exigences (REQM) Solution Technique (TS) quantitative
produits (PPQA) Gestion Exigences (REQM) Solution Technique (TS) Performance du processus
Mesures et indicateurs (MA) Définition Exigences (RD) Intégration (PI) Performance du processus
Mesures et indicateurs (MA) Définition Exigences (RD) Intégration (PI) organisationnel (OPP)
Analyse causale et résolution Vérification (VER) organisationnel (OPP)
Analyse causale et résolution Vérification (VER) Gestion de projet
(CAR) Validation (VAL) Gestion de projet
quantitative (QPM)
(CAR) Validation (VAL) quantitative (QPM)
Analyse et prise de décision
Analyse et prise de décision
(DAR)
(DAR) Améliorer le cadre de travail
Améliorer le cadre de travail
Démarche amélioration (OPF)
Démarche amélioration (OPF)
Définition processus (OPD)
Définition processus (OPD)
Formation organisationnelle (OT)
Formation organisationnelle (OT)
Gestion projet intégré (IPM)
Gestion projet intégré (IPM)
Innovation et déploiement organisationnel (OPM)
Innovation et déploiement organisationnel (OPM)

© SQLI GROUP 2014 – CMMI expliqué simplement 25


CMMI POUR LES SERVICES

Organiser et gérer le travail


OrganiserPlanification
et gérer le(PP)
travail
Planification (PP)
Surveillance et contrôle de projet (PMC)
Surveillance et contrôle de projet (PMC)
Gestion des risques (RSKM)
Gestion des risques (RSKM)
Gestion des accords avec les fournisseurs (SAM)
Gestion des accords avec les fournisseurs (SAM)
Gérer la capacité de production (CAM)
Gérer la capacité de production (CAM)
Fournir un cadre de travail
Fournir un cadre de travail
Gestion configuration (CM) Réaliser l’activité Fourniture de service
Gestion configuration (CM) Réaliser l’activité Fourniture de service Supporter une gestion
Assurance qualité processus et Gestion Exigences (REQM)
Assuranceproduits
qualité processus
(PPQA) et
Supporter une gestion
quantitative
Gestion Exigences (REQM)
produits (PPQA) Fournir les services (SD) quantitative
Mesures et indicateurs (MA) Fournir les services (SD) Performance du processus
Mesures et indicateurs (MA) Assurer la résolution des incidents (IRP) Performance du processus
Analyse causale et résolution Assurer la résolution des incidents (IRP) organisationnel (OPP)
Analyse causale et résolution Assurer la continuité de service (SCON) organisationnel (OPP)
(CAR) Assurer la continuité de service (SCON) Gestion de projet
(CAR) Déployer de nouveaux services (SST) Gestion de projet
quantitative (QPM)
Analyse et prise de décision Déployer de nouveaux services (SST)
Analyse et prise de décision quantitative (QPM)
(DAR)
(DAR)
Management stratégique des
Management stratégique
services (STSM)des Améliorer le cadre de travail
services (STSM) Améliorer le cadre de travail
Démarche amélioration (OPF)
Démarche amélioration (OPF)
Définition processus (OPD)
Définition processus (OPD)
Formation organisationnelle (OT)
Formation organisationnelle (OT)
Gestion projet intégré (IPM)
Gestion projet intégré (IPM)
Innovation et déploiement organisationnel (OPM)
Innovation et déploiement organisationnel (OPM)
© SQLI GROUP 2014 – CMMI expliqué simplement 27
SQLI & CMMI

LE PROJET D’AMÉLIORATION DE SQLI

2002 2003 – 2004 2005 – 2006 2007 – 2015…


2002 2003 – 2004 2005 – 2006 2007 – 2015…
Rupture stratégique Concrétisation Industrialisation Optimisation
Rupture stratégique Concrétisation Industrialisation Optimisation

Lancement Prise de conscience collective Industrialisation Optimisation


CMMI : nouvelle orientation Les pratiques CMMI sont Solution SteeringProject Focalisation sur les processus
stratégique pour le groupe appliquées sur l’ensemble des pour industrialiser les clés
État des lieux des pratiques agences pratiques Culture orientée sur les
projets Activité d’ingénierie = 100’000 Capitalisation active indicateurs
Mise en place d’un organisation jh/an Amélioration étendue aux Focalisation sur le « rework » et
orientée « terrain »: Comité Evaluation CMMI niveau 2 (*) RH (People CMM) les estimations
CMMI, Ambassadeurs, RAQ Evaluation CMMI niveau 3 Introduction du nouveau modèle
(*) SKILLS
Objectif : Niveau 4

(*) Pour chaque niveau atteint : 1 agence évaluée en Classe A, les autres agences évaluées en Classe B

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 28


SQLI & CMMI

QU’EST-CE QUE SKILLS ?

+ Skills est la méthodologie SQLI pour les projets, TMA et centres de service

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 29


SQLI & CMMI

STEERINGPROJECT

+ SteeringProject, c’est :
› Un outil de pilotage de projet développé par SQLI
› Un support à la mise en œuvre des processus
› Un retour d’expérience de plus de 4 ans
dans la mise en œuvre de CMMI
sur les projets

+ SteeringProject sert à formaliser la plupart des éléments du projet :


› Livrables, équipe, engagements, réunions, …
› Audits du projet
› Risques
› Suivi des charges
› Anomalies et tests

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 30


RETOURS D’EXPÉRIENCE

STATISTIQUES SEI

+ Impact sur les coûts


Boeing, Australia 33 % de réduction pour réparer une erreur

Lockheed Martin M&DS 20 % de réduction par unité de logiciel

Lockheed Martin M&DS 15 % de réduction pour trouver et réparer une erreur

+ Impact sur les délais


General Motors Augmentation approximative de 50 % à 95 % de respect des jalons

General Motors Diminution de 50 à moins de 10 des jours de retard

Lockheed Martin M&DS 30 % d’augmentation de productivité en logiciel

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 31


RETOURS D’EXPÉRIENCE

STATISTIQUES SEI

+ Impact sur la qualité


Northrop Grumman IT1 Seulement 2 % de tous les défauts trouvés dans les systèmes livrés

Northrop Grumman IT2 Focalisation accrue sur la qualité par les développeurs

JP Morgan Chase Réduction en nombre et sévérité des défauts post-livraison

Sanchez Computers Associates, Plus de 2 millions $US d’économie résultant d’une détection et d’une
Inc. correction hâtive des défauts

Sanchez Computers Associates, Amélioration de la qualité du code


Inc.

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 32


RETOURS D’EXPÉRIENCE

STATISTIQUES SEI
Gains Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4 Niveau 5
Rework 40 % 20 % 10 % 6% 3%
Précision des +/- 30 % +/- 10 % +/- 5 % +/- 3 % +/- 1 %
estimations à > 100 % à +/- 20 %

Défauts livrés X
1/2 X 1/4 X 1/10 X 1/100 X
Prévention des < 30 %
défauts 60 % 80 % > 90 % 99 %
Réutilisation Négligeable
Négligeable Occasionnel > 30 % > 50 %

Productivité X
1,5 X 2X 3X > 4X

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 35


RETOURS D’EXPÉRIENCE

MISE EN PLACE CMMI N3 - CONSTATS SQLI (1/2)

75% des défauts trouvés par le client Qualité de production 15 % des défauts trouvés par le client
75% des défauts trouvés par le client Qualité de production 15 % des défauts trouvés par le client

Peu de visibilité Plus d’anticipation


Des Peu de visibilité
dérives moyennes > 20% Maîtrise des projets Plus
Des d’anticipation
dérives maîtrisées : 5%
Des dérives moyennes > 20% Maîtrise des projets Des dérives maîtrisées : 5%

Clarification des responsabilités de


« Non décision » prise dans l’urgence. Clarification
« NonPas
décision » prisedes
dans l’urgence. chacun dansdes lesresponsabilités de
décisions stratégiques
de maîtrise enjeux et des Décision et responsabilité chacun dans les décisions stratégiques
du projet :
Pas de maîtrise impacts
des enjeux et des Décision et responsabilité du projet :
Client, Management, Projet
impacts
Client, Management, Projet

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 36


RETOURS D’EXPÉRIENCE

MISE EN PLACE CMMI N3 - CONSTATS SQLI (2/2)

Vocabulaire commun (test, livrables,


Vocabulaire hétérogène entre les Vocabulaire
Vocabulaire hétérogène phases,commun (test, livrables,
arborescence projet…).
agences. entre les Discours phases, arborescence projet…).
Discours Plus de souplesse dans la gestion des
Échangesagences.
de ressources coûteux. Plus de souplesse danshumaines
la gestion des
Échanges de ressources coûteux. ressources
ressources humaines

Réutilisation technique.
Réutilisation technique.
Partage méthodologique.
Peu de réutilisation d’un projet sur l’autre Capitalisation Partage
Échangesméthodologique.
inter-projets (RAQ,
Peu de réutilisation d’un projet sur l’autre Capitalisation ÉchangesArchitectes,
inter-projets…)(RAQ,
Architectes, …)

Pas de reporting régulier. Fiabilité


Pas de reportingcar
régulier. Fiabilité Reporting unique, fiable et disponible en
contestée métriques peu Reporting unique, temps
fiable et disponible en
contestée car métriques peu Reporting réel
homogènes. temps réel
homogènes. Reporting Alertes automatique sur seuil
Temps de collecte fastidieux Alertes automatique sur seuil
Temps de collecte fastidieux

Pression forte au niveau des équipes,


Pression Pas de missions « pompiers », rythme
avec unforte au niveau des
investissement équipes,peu
personnel Confort de vie Pas de missions
avec un investissement personnel peu Confort de vie normal« pompiers », rythme
sur les projets
valorisé. normal sur les projets
valorisé.

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 37


CE QUE LES CLIENTS PENSENT DE CMMI

41
© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 41
CERTIFICATIONS OFFICIELLES FRANCE

QUELQUES EXEMPLES

+ Certifications consultables en ligne : https://sas.cmmiinstitute.com/pars/pars.aspx


Niveau de maturité (DEV) Organisation Date
CMMI-DEV v1.3(Staged):Maturity Level 5 SQLI 2010 (fin 2013)
Accenture 2012
Altran 2011
AUSY 2012
BNP Paribas 2010
CMMI-DEV v1.3(Staged):Maturity Level 3 CS 2010
OBS 2011
SII 2010
SIEMENS 2011
THALES 2011

ALTEN 2010
AMADEUS 2011
APSIDE 2009
CMMI-DEV v1.3(Staged):Maturity Level 2 Armée de Terre 2010
Banque de France 2011

Niveau de maturité (SVC) Organisation Date


CMMI-SVC v1.3(Staged):Maturity Level 3 Alten 2012
BNP Parisbas 2013
CMMI-SVC v1.3(Staged):Maturity Level 2
EADS 2012
Thales 2011

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 42


EN SYNTHÈSE

+ CMMI est un support qui fournit des bonnes pratiques pour les différentes activités des projets
informatiques
• Le modèle ne remplace pas l’expertise humaine

+ CMMI s’adresse à tous, en régie, au forfait, quelques soient les projets ou les profils
• Il ne faut pas avoir une approche tout ou rien, même dans les entités qui ne sont pas
officiellement couvertes par le déploiement CMMI

+ CMMI n’est qu’un moyen de mieux réussir les projets, pas une fin en soit
• Mieux vaut utiliser un produit qui marche bien dans votre contexte mais qui n’est pas standard,
plutot que de vouloir à tout prix rester dans le modèle qui n’est pas efficace

+ CMMI est basée sur un principe d’amélioration continue

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 43


POUR ALLER PLUS LOIN…

+ Ouvrages

• Le livre de Richard Basque, en français, sur le CMMI v1.3 :

• Le livre de Richard Basque, en français, sur le déploiement de CMMI :

• CMMI for Services, en anglais, v1.3 :

+ Web
• SEI - Software Engineering Institute : http://www.sei.cmu.edu/
• Le site d’information complémentaire du SEI: http://cmmiinstitute.com/

© SQLI GROUP – CMMI expliqué simplement 44


45