Vous êtes sur la page 1sur 12

Stress opérationnel et

conséquences
Dr SCHMITT
Les nouvelles missions

• Multiplication des missions


• Intensités et intérêts très variés (maintien de la
paix…. Opération de guerre)
• Motivations diverses (patriotisme… mercenariat)
• Durée des missions
Caractéristiques du combat
• Occasionnel
• Intense
• Effet de surprise
• Blue on blue (difficulté de discerner les factions
en présence, « tirs amis »)
• Three block war (pas de front, menace
ubiquitaire, combat urbain et guérilla)
Quelques chiffres
• 1942-1945 pour l'armée américaine
– 930 000 hospitalisations 1 mobilisé sur 10
• deux blessés psychiques pour un blessé physiques
• malgré 13% d'exemption pour motifs psychiatriques.

• 1968 Guerre du Kippour


– 1500 premiers évacués / 900 blessés psychiques
• 1970 Vietnam PTSD (posttraumatic stress disorder)
– Prévalence 16% (30% chez les blessés)
– Co-morbidité 50% (Tb Humeur, Conduites addictives)

1 blessé psychique pour 1 blessé physique


Un événement est stressant si

• Menaçant
• Bouleversant
• Inattendu
• Incertain
• Ambigu
Contexte opérationnel

Promiscuité
Abstinence sexuelle
Problèmes d’hygiène
Conditions climatiques extrêmes

Conséquences immédiates
Au niveau du groupe:
-conduites pathologiques (acte de cruauté,
torture, actes de malveillance, destruction,
pillage…)

Si non préparé…

Désengagement moral
Déshumanisation de l ’ennemi
Justification des violations du DIH
Conséquences immédiates
-la panique: peur synchrone,
paroxystique, effet « boule de neige »

Au niveau de l’individu:
-polymorphes, évolutivité variable
-réactions émotionnelles, états
dépressifs, troubles des conduites
(alcool, tabac, cannabis)
Conséquences retardées
• Temps de latence variable (1mois-10ans)
• Cauchemar traumatique
• Répétition à l’état de veille
• Réaction de sursaut (état d’alerte permanent)
• Attitude de repli

Syndrome de stress post traumatique


Moyens de prévention
Action des chefs (cf « stress and psychological
support in modern military operations »73 pages
www.rta.nato.int, version française
EMAT/BSPEH/SECTIONPSYCHOLOGIE)
Expérience
Automatismes
Effet protecteur du groupe
Savoir demander de l’aide

Pour soi même

Pour son camarade de combat


Conclusion

• Stress = usure
• Traumatisme psychique = rupture

• Savoir être souple au bon moment