Vous êtes sur la page 1sur 20

Gestion prévisionnelle de l’emploi et

des compétences à l’échelle


territoriale

Masters TERH et ESS

1
Travail à faire :

 Dossier par groupe de 4 à 6 personnes d’une 10 aine de pages à me rendre le 13 Décembre sur
Cursus
 Objectif : étudier une organisation pratiquant une GPEC à l’échelle territoriale (cela peut être
parmi les organisations que vous étudiez déjà dans le cadre d’autres cours ou pas)
 Modalités : faire apparaître
 Ses objectifs
 Sa logique en fonction du territoire et des acteurs partie prenantes
 Comment s’est développé le projet (utilisation de la théorie de l’acteur réseau)
 Les outils développés
 Les difficultés rencontrées et comment cela a fait évoluer le projet

2
1. GRH et territoire, une thématique nouvelle? (Defélix et al., 2013)
 Une thématique classique : Etudes portant sur les regroupements géographiques d’entreprises
 Un renouvellement de cette thématique :
■ Enchevêtrement croissant des partenariats industriels développant la co-activité (Lefebvre,
2008), et développement du travail «hors entreprise»
■ Initiatives concrètes en GRH
■ Evolution de l’attitude des salariés
■ Chômage amenant à des tentatives de politiques territorialisées de l’emploi
• 2002 labellisation des Systèmes productifs locaux
• 2005 pôles de compétitivité
• 2005 création des Maisons de l’Emploi
• 2010 circulaire créant une GPECT pilotée par la région
• 2014 création des CREFOP
• 2014 labellisation des PTCE
3
2. Définition de la GPECT (Jouvenot et Parlier, 2011)

Est compris comme étant une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences à l’échelle
territoriale (GPECT) tout dispositif comprenant :

 le recueil et le traitement de données relatives aux mutations économiques et sociales


 une dimension anticipatrice, à moyen terme, valorisée par rapport à des pratiques curatives, de
court terme
 un processus de travail allant du diagnostic de la situation à l’élaboration de plans d’action
 la nécessaire satisfaction des attentes des entreprises, en termes de performance, comme de
celles des individus, en termes d’employabilité
 une dynamique de la concertation, cherchant à faire coopérer différentes catégories d’acteurs

4 4
3. Ex de la plate-forme RH de Sophia-Antipolis
 Le plus grand parc scientifique français dans le domaine des TIC et des sciences de la vie
 Cluster dynamique : fortes interactions sociales des associations et clubs locaux afin de favoriser les synergies
 Objectifs du territoire : Attirer, intégrer et fidéliser les talents sur le territoire dans le secteur des hautes
technologies dans un contexte de concurrence mondiale croissante
 2009 : développement du projet de plateforme par les parties prenantes suivantes :

5
3. Ex de la plate-forme eDRH de Sophia-Antipolis

• Portail « recruter les talents »


• Observatoires des compétences (voir après)
Recruter
• Talent recruitment toolkit
pour attirer à
l’international

• Formalités de titres de séjour


• Côte d’Azur Welcome Guide
Améliorer • Aide au logement
l’accueil et • Intégration du conjoint
l’intégration

• Portail des formations proposées par les E


Mutualiser
les formations
entre
entreprises

6
3. La plate-forme RH : exemple de cartographie (obs cptces)

7
4. Les objectifs d’une GPECT (Defélix et al., 2013)
 Contribuer à la vitalité du territoire (grandes Entreprises)
 Sanofi
 Danone
 Thalès
 Elargir et fluidifier l’emploi à l’échelle du territoire :
 Groupement d’employeurs (L. 25/01/1985)
 Prêt de personnel entre Entreprises
 Pôle de mobilité régional
 Dégager de nouveaux leviers de performance
Plan concerté entre secteur professionnel, Direction Régionale du travail, et Conseil Régional,
visant à analyser les métiers, identifier les métiers futurs, et à mettre en place d’actions
communes prioritaires

8
5. Les acteurs d’une GPECT
 Que remarquez-vous?

9 9
6. Logiques de territoires et type de GPECT
 Prescrit : territoire administratif à partir duquel s’exercent les politiques d’emploi
 Construit : résulte de stratégies d’acteurs, ayant pour objectif de mieux vivre ensemble
Logique construite GPEC territorialisée Logique prescrite GPEC Territoriale
Gestion des Compétences à attirer, développer, et Accompagnement des personnes
compétences conserver
Acteurs Privés Publics et territoriaux
Enjeux Compétitivité et innovation des entreprises Réduction des inégalités, formation des
/ du cluster salariés fragilisés
Partenariats avec Pôle Emploi Amélioration des processus RH des PME
Employabilité des salariés
Logique Logique adéquationniste Logique de prévention/anticipation
dominante
Périmètre de Plateforme emploi/compétences à Pilotage par un accord cadre identifiant les
gestion l’échelle territoriale gestionnaires et les modes de coordination
Coopération constructeur/sous-traitant locaux
Dimension Contrainte d’efficience Contrainte de résultat
temporelle

Loubès et Borie-Azeau, 2016 10


7. Les outils d’une GRH étendue (Simons, 2013):
 Systèmes de croyance
 Développement de la logique de compétence en E
 Diversité des modes de recrutement (MRS, job dating)
 Systèmes frontières
 Constitution/ratification du dossier de soumission au projet territorial
 Formalisation des objectifs de la GPECT
 Systèmes de diagnostic
 Cartographie des acteurs du territoire
 Cartographie des métiers en tension
 Critères d’évaluation des objectifs de GPECT
 Systèmes interactifs
 Périodes d’immersion en entreprise, parrainage, visite d’entreprises
 Développement de formations

11
7. Les outils d’une GRH étendue (Simons, 2013):
 Exemple de proposition de réorientation

12
7. Les outils d’une GRH étendue (Simons, 2013):
 Exemple de système frontière : extrait d’un dossier de candidature à un PTCE

13
7. Les outils d’une GRH étendue (Simons, 2013):
 Exemple de Système frontière : Objectifs et réalisations d’un PTCE

Les écoNautes développent les coopérations autour de trois thématiques, l’innovation sociale,


l’économie circulaire et la construction durable sur le territoire de Rennes Métropole, via 3 actions :
-    La mise en réseau (collaborations, relations d’affaires)
-    l’accompagnement et financement de projets collaboratifs (aide financière)
-    la diffusion des innovations et sensibilisation

Extrait des réalisations :


Zam-Zam : amorçage activité (consulting stratégique en ESS)
Bâti Récup : seuil de développement et structuration (réemploi dans le BTP)
Newcy : amélioration de la chaîne de lavage (gobelets réutilisables par collecte & lavage)
Kolectou : accompagnement à la création d’un poste de communication et sensibilisation de leur
action sur la récupération du pain et sa transformation (réemploi du pain non consommé)

14
7. Les outils d’une GRH étendue (Simons, 2013):
 Exemple de Système de diagnostic : Cartographie des compétences

15
8. Les difficultés liées à une GRH étendue (1/2) : Bryson et al.,
2015; Provan et Kenis, 2008

 Appartenance organisationnelle diverse des acteurs, entraînant des déséquilibres en matière de


pouvoir et de logiques institutionnelles
 Evolution du contexte externe au partenariat : à tout moment, l’un des partenaires peut pour des
raisons diverses décider de se retirer du projet
 Tension entre démonstration de l’efficience du partenariat et de sa capacité inclusive
 Tension entre légitimité interne et externe
 Tension entre besoin de flexibilité pour être plus efficace et besoin de stabilité pour progresser

16
8. Les difficultés liées à une GRH étendue (2/2) : Mazzili, 2016

17
9. La GPECT: essai de compréhension par la théorie de l’acteur
réseau (Callon, 1986)

Intérêt : permet de comprendre les étapes du processus de construction du réseau d’acteurs territorialisé, depuis
sa problématisation jusqu’à sa stabilisation. Le processus comporte quatre étapes :

 Problématisation : définition par un acteur (ou groupe d’acteurs) d’un projet répondant à un problème commun,
et présenté comme un point de passage obligé pour les autres acteurs. Identification de l’ensemble des acteurs
indispensables à la réussite du projet
 Intéressement : recourt à des dispositifs susceptibles de les intéresser au projet (transformation en alliés). Ils
permettent d’articuler les rôles proposés par l’initiateur du projet et les rôles que les acteurs acceptent de jouer.
 Enrôlement : mécanisme interactionnel par lequel un rôle est défini et attribué à un acteur qui l’accepte.
L’enrôlement est un intéressement réussi. Les alliés « s’alignent » sur les objectifs et selon les modalités qu’ils
ont également contribué à définir
 Les étapes 2 et 3 permettent d’identifier les acteurs appelés à jouer le rôle clé de porte-paroles, capables
de « traduire » les différents intérêts en présence d’un registre à l’autre (logique du projet vers logique de
métier)
 Chaque groupe a sa traduction expliquant sa participation à l’action collective vis-à-vis des autres acteurs

18
9. La GPECT: essai de compréhension par la théorie de l’acteur
réseau (Callon, 1986)

 Mobilisation (et la stabilisation) du réseau : objectif de maintien de tous les alliés intéressés, en
rendant le réseau formé, cohérent et convergent. Ce dernier se consolide ou s’affaiblit en fonction
des épreuves de forces qui s’engagent.
 Il s’agit alors d’identifier ces épreuves à travers les différentes controverses qui le marquent.
La controverse constitue le mode d’expression des groupes concernés : expression de leurs
intérêts et de leurs identités, mise à plat des problèmes posés et des solutions envisageables,
reformulation des objectifs.
 Les controverses (et les compromis) sont alors des repères pour identifier la dynamique du
réseau et l’évolution de sa convergence ou de sa divergence.
 Le processus de traductions entre groupe continue, et les négociations (ou silences) découlant
des controverses (ou conflit de traduction) entre les différentes parties prenantes engendrent
un acteur collectif

19
10. Application au cas de la plate forme e-DRH
Etapes Sous-étapes Faits
Rapport stratégique du club de dirigeant notant:
Résoudre un - Une concurrence accrue entre territoires
problème - Des difficultés à attirer et fidéliser les talents
concret - Une raréfaction des compétences clés

Problématisation - Mutualisation des formations par DRH et création d’une


Cibles alliés plate-forme
potentiels - Idée d’un outil servant aux TPE/PME (dvt d’outils)
Déterminer une - Recentrage sur 3 enjeux (attirer & recruter/accueillir &
logique intégrer/former & développer)

L’histoire Supporter une nouvelle crise en mutualisant ses dispositifs


Intéressement - Matérielle : plate-forme évolutive et légère
récompenses - Symbolique: marque territoire (agence Team Côte d’Azur)
Plate-forme unique + 4 rôles (partenaires fondateurs, p. business (dvt plate-
Enrôlement
forme), p. institutionnels (acteurs publics), E utilisatrices (bénéficiaires)
- Plate-forme dédiée à l’origine aux TPE/PME mais
Controverse largement utilisée par les grandes E
Mobilisation
- Portail de recrutement non destinée uniquement aux talents
- Ajout d’un 16ème service
Stabilisation - Déclinaison à d’autres secteurs (industrie)
10