Vous êtes sur la page 1sur 13

Université Djillali Liabès De Sidi Bel Abbes

Faculté de de Génie électrique


Département d’automatique
Spécialité électromécanique
Master 2
Module : CFAO

Chapitre I : généralité sur la CFAO

Présenté par:
BOUKHOULDA
ABDELAZIZ.
Définition de la CFAO
• Le terme CFAO est utilisé dans le langage d’ingénieur veut dire Conception et
la Fabrication Assistées par Ordinateur se définit comme l'ensemble des aides
informatiques au bureau d'études permettant de concevoir la forme d’une pièce
mécanique puis de réaliser les divers opération d’usinage sur une Machine à
Commande Numérique. C’est une synthèse des deux termes CAO et FAO.
• CAO : Conception assistée par ordinateur, ensemble d’outils et de programmes
informatique permettant d’assister l’ingénieur dans la conception d’un produit.
Ces outils sont généralement spécialisés (comme calcul de la résistance des
matériaux);
• FAO : Fabrication assistée par ordinateur, ensemble d’outils informatique
assistant l’ingénieur dans le processus de fabrication. Automatisation d’une
gamme de fabrication (un programme pour MOCN à partir de donnée CAO).
Règles générales
Lors de la conception d’une machines, le constructeur à l’esprit les critères
de sécurité et d’économie entre autres. La sécurité est relative au
fonctionnement, qu’à la manipulation. La question d’économie est la
tendance à réaliser avec un succès maximal et avec une dépense minimale.
Pour réussir en conception, le constructeur doit avoir beaucoup de
connaissances et d’aptitudes dans plusieurs domaines, dont les plus
importants sont :
a) Dessin technique (industriel) : le dessin est pour le concepteur le
moyen le plus important où il fixe ses idées et les communique avec les
autres. On distingue deux types le dessin.
a).1 Dessin de définition : présente une seul pièce avec ses
caractéristiques géométriques (dimensions, état de surface, précision) ainsi
que la nature du matériau.
Règles générales
Lors de la conception d’une machines, le constructeur à l’esprit les critères
de sécurité et d’économie entre autres. La sécurité est relative au
fonctionnement, qu’à la manipulation. La question d’économie est la
tendance à réaliser avec un succès maximal et avec une dépense minimale.
Pour réussir en conception, le constructeur doit avoir beaucoup de
connaissances et d’aptitudes dans plusieurs domaines, dont les plus
importants sont :
a) Dessin technique (industriel) : le dessin est pour le concepteur le moyen
le plus important où il fixe ses idées et les communique avec les autres. On
distingue deux types le dessin.
a).2 Dessin d’ensemble : présente un ensemble de pièces montées, avec les
côtes d’encombrement et certaines dimensions essentielles.
Règles générales
b) Normalisation: les normes ont été créées pour éviter de résoudre de
nouveau les problèmes qui se répètent. La normalisation est un travail
d’unification sur la base de notions d’intérêt général.
c) Mécanique;
d) Résistance des matériaux;
e) Science des matériaux ;
f) Procédés de fabrication;
g) Conception : une image technique ne doit pas être orientée
uniquement vers l’utilité mais aussi présenter une vision agréable. Le
jugement sur la beauté est relatif et dépend des sentiments, de l’attitude
et de l’intelligence personnels.
Définition de la CFAO
Les machine principalement utilisées sont :
• Le tour pour les pièces de révolution (cylindrique);

• La fraiseuse pour les pièces complexe.


I.2 Les Processus de développement de
produit
Le développement de produits est un exercice périlleux qui demande un
investissement de temps et de précieuses ressources sans aucune
garantie de succès.
Les bénéfices peuvent être énormes si votre nouveau produit fait
mouche sur le marché. La question qu’il faut la poser est : comment
maximiser les chances de succès du nouveau produit.
Dans ce qui suit, je montre un modèle type afin de réussir la conception.

Idée Études Études Conception Test Lancement


« lancez des idées » préliminaire détaillées
I.2 Les Processus de développement de
produit
Le développement de produits est un exercice périlleux qui demande un
investissement de temps et de précieuses ressources sans aucune
garantie de succès.
Les bénéfices peuvent être énormes si votre nouveau produit fait
mouche sur le marché. La question qu’il faut la poser est : comment
maximiser les chances de succès du nouveau produit.
Ces étapes constituant deux grandes divisions.

Idée Études Études Conception Test Lancement


« lancez des idées » préliminaire détaillées

Sélection Exécution 
I.2 Les Processus de développement de
produit
a) Étape 1: Idée « lancez des idées ». (Phase de sélection)
Cette étape est primordiale commence par le choix de l’équipe, puis vous
et votre équipe, vous devez déployez des efforts avant d’en arrivez à une
idée viable. Cette période est appelée une période flou du développement
du produit.
Pour que le processus fonctionne, il faut faire une analyse complète
Forces/Faiblesse, Possibilités et Menace (FFPM).
NB : il est important de vous assurer de la confidentialité et la non-
divulgation des secrets par vos employés et toute autre personne.
Cette étape peut être chaotique et désordonnée. C’est l’étape qui
consomme le plus de temps (jusqu’à la moitié du temps nécessaire à la
mise en marché du produit).
I.2 Les Processus de développement de
produit
b) Étape 2: Étude préliminaire.
Afin de réussir cette étape il faut faire :
• Une étude du marché pour déterminer si vous pouvez passer à l’analyse
de rentabilisation du produit.
• Jauger les intérêts à l’égard du produit que vous proposez de créer au
client potentiel.
c) Étape 3: Étude détaillée
Il faut faire une étude détaillée du produit (coût, la marge bénéficiaire, les
étapes de fabrication etc…)
I.2 Les Processus de développement de
produit
D) Étape 4: Conception. (Phase d’exécution)
Concevoir le produit, c’est l’étape d’élaboration et de test du prototype
(c’est-à-dire : test de fiabilité du désigne, fiabilité de fonctionnement,
durabilité etc…)
E) Étape 5: Test
Cette étape consiste à lancer sur le marché un prototype primitif (primaire)
afin d’obtenir de la rétroaction le plus rapidement possible auprès de vos
testeurs. Ensuite, vous utilisez cette rétroaction pour perfectionner votre
prototype avant de le soumettre à de nouveaux tests.
Enfin, éliminez les petits défauts, ajustez le prix pour maximiser vos
marges sans vous sortir de la course.
I.2 Les Processus de développement de
produit
F) Étape 6: Lancement du produit

I.3 Les objectifs du processus de


développement d’un produit:
Objectif 1 : Générer et filtrer les meilleures idées, (processus d’entonnoir)
Objectif 2 : Accroitre le taux de succès commercial,
Objectif 3 : Réduire les retours en arrière, Plus le changement est effectué tard dans le
processus, plus il coûtera cher en temps et en argent.
Heurs

Coût du changement
500

300

100

1 2 3 4 5 6
Phases de projet
Objectif 4 : Réduire les incertitudes
Incertitudes
Investissement
??????
$$$$

Sélection Exécution

Vous aimerez peut-être aussi