Vous êtes sur la page 1sur 10

La Constitution de la Ve République : Savoir définir et

reconnaître une démocratie

Connaître les principes d’un état démocratique et identifier


leur traduction dans les institutions.
Rappel des grands principes d’un état démocratique

1)Existence d’une Constitution qui qui définit et protège les droits et les
libertés des citoyens et habitants d'un pays ainsi que l'organisation des
institutions.
2)Le pouvoir appartient au peuple qui l’exerce par le vote par lequel il
délègue son pouvoir à un représentant régulièrement réélu.
3)Les 3 pouvoirs sont séparés (Exécutif, Législatif, Judiciaire).
4)Il existe des systèmes de contrôle encadrant le fonctionnement des
différents acteurs.
Dissolution

La IVe République est le régime en vigueur de 1946 à 1958.


Extraits de la Constitution de la Ve République

Art 6e : Le Président de la République est élu au suffrage universel direct par l’ensemble des
électeurs. (Cet article est une modification de la Constitution de 1958. Jusque là , le Président
était élu par un collège de Grands électeurs composé des Maires et de conseillers municipaux).
Il est élu pour 7 ans. (Cette durée sera modifiée en 2000 passant alors à 5 ans afin d’éviter les
risques de cohabitation)

Art 8 : Le Président de la République nomme le Premier ministre. (…). Sur la proposition du


Premier ministre, il nomme les autres membres du Gouvernement et met fin à leurs fonctions.
Art 9 : Le Président de la République préside le Conseil des ministres.
Art 11 : Le Président de la République peut (….) soumettre au référendum tout projet de loi
portant sur l'organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique
économique, sociale ou environnementale de la nation
Art 12 : Le Président de la République peut (…) prononcer la dissolution de l'Assemblée
nationale.
Art 18 : Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la nation, l'intégrité de
son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacées d'une
manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics
constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées
par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des présidents des
assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.
Art 20 : Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la nation.
Il dispose de l'administration et de la force armée.
Il est responsable devant le Parlement.
Article 24
Le Parlement vote la loi. Il contrôle l'action du Gouvernement.

Il comprend l'Assemblée nationale et le Sénat.

Les députés à l'Assemblée nationale, dont le nombre ne peut excéder cinq cent soixante-dix-
sept, sont élus au suffrage direct.

Le Sénat, dont le nombre de membres ne peut excéder trois cent quarante-huit, est élu au
suffrage indirect.

Article 35 : La déclaration de guerre est autorisée par le Parlement

Art 49 et 50 : L’Assemblée Nationale met en cause la responsabilité du gouvernement par le vote


d’une motion de censure (Elle doit être signée par 10% au moins des députés). Si elle est
adoptée le 1er ministre doit remettre au Président la démission du gouvernement
NB : L’existence de deux chambres permet de mieux représenter la population française dans ses différentes composantes.
L’Assemblée Nationale élue au Suffrage Universel dans un pays où plus de 75% des Français vivent en ville, représente la France
urbaine. Le Sénat, élu par les conseillers municipaux, représente davantage la partie rurale de la population.
Art 56 : Le Conseil constitutionnel comprend neuf membres, dont le mandat dure neuf ans et n'est pas
renouvelable. Le Conseil constitutionnel se renouvelle par tiers tous les trois ans. Trois des membres sont
nommés par le Président de la République, trois par le président de l'Assemblée nationale, trois par le
président du Sénat.

Art 56 : En sus des neuf membres prévus ci-dessus, font de droit partie à vie du Conseil constitutionnel les
anciens Présidents de la République

Art 59 : Le Conseil constitutionnel statue, en cas de contestation, sur la régularité de l'élection des
députés et des sénateurs

Art 61 : Les lois organiques, avant leur promulgation, les propositions de loi mentionnées à l'article 11 avant
qu'elles ne soient soumises au référendum (…) doivent être soumis au Conseil constitutionnel qui se
prononce sur leur conformité à la Constitution
Travail à retourner pour Jeudi 8 avril

1) Sur le modèle du schéma sur la Constitution de la IVe République (diapositive 3) complétez


le schéma de la Ve République (diapositive 10). Vous pouvez compléter directement sur un
ordinateur si vous avez Power Point ou imprimer puis scanner ou photographier. (Placez
dans chaque case ou flèche creuse les termes ou informations utiles. Coloriez les flèches et
cases en respectant la légende).
2) En comparant la Constitution de la IVe et de la Ve République dites lequel parmi les 3
pouvoirs a été considérablement renforcé. Votre réponse doit être clairement justifiée par
une analyse des institutions.
3) Faites une recherche pour expliquer ce qu’est la cohabitation évoquée dans la diapositive
5. Donnez des exemples d’une telle cohabitation et expliquez pourquoi il a semblé
souhaitable d’éviter cette situation.
4) Rédigez un petit texte dans lequel vous montrerez que la Constitution de la Ve République
respecte bien les grands principes caractérisant un état démocratique (diapositive 2)
Président Gouvernement Conseil Constitutionnel

responsable
Loi

Parlement

Assemblée Nationale Sénat

Grands électeurs : Maires,


conseillers municipaux etc

Citoyens électeurs :

Pouvoir exécutif Citoyens électeurs Prérogative du pouvoir exécutif


Pouvoir législatif Suffrage universel direct
Prérogative du pouvoir législatif
Pouvoir de Contrôle Suffrage universel indirect