Vous êtes sur la page 1sur 81

JAVA

Le cœur du langage

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA1


Programmation Objet : Objectifs
• Simplifier
– Code plus lisible
– Code facilement maintenable
– Code plus « humain »
• Organiser
– Développement
– Suivit
==> Projets Mieux Gérés ==> Gains

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA2


Classes et Objet
• En java tout est objet
• Tout objet est défini par une classe

• Classe = Type
• Objet = Instance du type

• Guitare c;
c
• c=new Guitare("Fender");
"Fender"

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA3


Objets
• Morceau de programme identifié par
– Ses Attributs
• Représentés par des variables déclarée dans l'objet
• Représentent un état de l'objet
– Ses méthodes listeCours()
• fonctions auxquelles l'objet sait répondre
• Représentent un comportement de l'objet

180 m
• Objet Eleve durand ? 80 kg
"Jean"
• Objet Connexion uneConnexion ?
getAge()

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA4


Classes
• Usine de fabrication d'objets
• Outil du programmeur
• Permet de définir le comportement des objets
• Prennent la Première lettre en majuscule

• Classe Elève
• Classe Connexion

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA5


Création d'un objet
• Pour manipuler un objet, on déclare une référence sur la
classe de cet objet :
Circle c;

• Pour créer un objet, on instancie une classe en appliquant


l'opérateur new sur un de ses constructeurs. Une nouvelle
instance de cette classe est alors allouée en mémoire :
c = new Circle();

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA6


Constructeur
• Tout objet doit avoir ses valeurs initiales positionnées. Un
constructeur permet de fixer ces valeurs à la création de l'objet

• Toute classe possède un constructeur par défaut, implicite. Il


peut être redéfini. Une classe peut avoir plusieurs
constructeurs qui diffèrent par le nombre et la nature de leurs
paramètres.

• Un constructeur est une méthode qui possède le même nom


que la classe, mais qui ne renvoie rien

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA7


Création d'un objet
class Circle { Circle(double x,
protected double x, y, r; double y,
double z)
public Circle(double x, double y, double r) { Circle(Circle c)
this.x = x; this.y = y; this.r = r; Circle()
}
public Circle(Circle c) {
2
this.x = c.getX(); y=c.getY(); r=c.getR(); 3
} 10
public Circle() {
this(0.0, 0.0, 0.0); getX()
}
getY()
public double getX(){return this.x;}
public double getY(){return this.y;} getR()
public double getR(){return this.r;}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA8


Définition d'une classe
Circle(double x,
class Circle { double y,
double z)
… /*cf précédent*/
Circle(Circle c)
Circle()
public int perimeter(){
return (Math.PI*2*r);
} 2
3
10
public int area(){
return (Math.PI*r*r);
getX()
}
} getY()
area()
getR()

perimetre()

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA9


Attributs et Variables
• Les attributs sont relatifs aux objets
– Ils sont définis dans la classe
• Les variables sont relatives à une méthode
– Elles sont définies dans une méthode
class Bidon { calcul()
protected Toto x;
public int calcul(){
int tmp=0;
while(tmp < CONST_X){ x 0x123
x=x.ajoute(tmp);
}
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA10


Exercice
• Instancier un objet de la classe Patient, avec
comme nom durand et comme prénom paul
• Réaliser une classe de gestion de division

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA11


Instance et Classe : statique
• La classe est également vue comme un objet
• Les attributs et les méthodes statiques sont
associés à la classe

• Toutes les instances de la classe partagent la


valeur de attributs "static"
• Il n'est pas nécessaire d'instancier une classe
pour accéder à ses éléments statiques

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA12


Exemple du mot clé statique
public class Circle {
bigger(Circle, Circle)
public static int count = 0;
public static double PI = 3.14;
protected double x, y, r;
public Circle(double r){this.r = r; count++;} count 2
... /*cf ppt précédent*/
public static Circle bigger(Circle c1, Circle c2){
if (c1.r > c2.r) return c1; else return c2;
4
} 5
} 1000
getX()
public class UneClasseExemple{ getY()
public UneClasseExemple(){ getR() area()
Circle c1 = new Circle(10); perimetre()
Circle c2 = new Circle(20);
int n = Circle.count; // n = 2 2
Circle c4 = Circle.bigger(c1, c2); // c4 = c2 3
10
}
} getX()
getY()
getR() area()
perimetre()

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA13


Exercice

• Réaliser la classe Division avec des


méthodes statiques

• Comment lancer un programme ?

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA14


Enfin mon premier programme
main(String [] arg)
public class HelloWorld {
public static void main(String [] arg){
System.out.println("Hello, World !"); HelloWorld
}
}

HelloWorld.java

Compilateur
javac HelloWorld.java
HelloWorld

HelloWorld.class

Machine Virtuelle
java HelloWorld.java

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA15


Composition de classe
• Une classe est un agrégat d'attributs et de méthodes : les membres
• Principe de COMPOSITION

Patient
String
nom
Durand
prenom

String getNom() String

Paul

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA16


D'où viennent les objets ?
• Les objets n'apparaissent que s'ils sont fabriqués
par quelque chose...
• Et qu'on a obtenu une référence dessus (statique,
récupération suite à un appel)

• SI ON N'A PAS UN OBJET, IL SUFFIT DE LE


FABRIQUER

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA17


D'où vient une classe ?
• Soit on l'a défini entièrement
• Soit on nous l'a fourni

• SI ON A BESOIN D'UNE CLASSE, IL SUFFIT DE


L'ECRIRE

• Java fournit plus de 10 000 classes dans le kit de base


(bibliothèque standard)
• La difficulté est d'en connaître leurs existences

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA18


Communication entre objets
• Les objets communiquent entre eux en s'échangeant
de messages
• Un message est un appel de fonction d'un objet vers
un autre : « Invoquer une méthode »
==> Unique manière de communiquer entre objets
Patient
getNom()
ListePatients String
nom
prenom Durand

String getNom() String

Paul
0x234

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA19


Syntaxe d'un message
• <référenceDeL'objet>.<nomDuMessage>

==> Quels sont les messages impliqués


==> Exercice : réaliser la classe Addition

class PaintShopPro {
Cercle leCercle=new Cercle(0,0,10);
public int uneFonction() {
int surface=leCercle.getArea();
return surface;
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA20


Référence et this
• Pour pouvoir accéder à un objet il faut avoir une
référence dessus.
• La référence est le nom qu'on lui donne localement
• Si on veut se parler à soi-même on utilise « this »

class Cercle {
public void afficheToi() {
System.out.println(
"Je suis un cercle de surface"+this.getArea();
}
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA21


Méthodes static

• Les méthodes statiques peuvent elles


accéder à this ?

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA22


Message or Not Message
Vector tmp=new Vector();
tmp.addElement("10");
c.r = 3;
a = c.area();
pi = Math.PI;
b = Math.sqrt(2.0);
System.out.println("toto"+"titi");
System.out.println("Bonjour");
int a=2;
int b=3;
int c=a+b;
String toto="Hello,";
String titi="World!"; 
String tata=toto+titi;

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA23


Notion d'encapsulation
• La programmation objet permet de ne rendre
visible de l'extérieur que certaines parties de l'objet
• L'utilisateur d'un objet n'accède qu'à sa partie
publique. L'autre partie est dite privée.

Partie publique

Partie
privée

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA24


Notion d'encapsulation

• Intérêts :
– Modification de la partie privée, tout en gardant la
même définition publique
– Masquer certains détails
• D'une manière générale
– Tous les attributs d'une classe sont "protected"
– Certaines méthodes sont "public" d'autres privées

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA25


Exemple
public class ClientWeb {

protected void connect(String unServer){


/* ouvrir une connexion reseau */
}

protected String getDocument(){


/* Demander au serveur la page */
}

public String getPageWeb(String server){


this.connect(server);
String tmp=this.getDocument();
return tmp;
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA26


Surcharge de méthode
• La surcharge (overloading) permet à plusieurs
méthodes ou constructeurs de partager le même
nom.
• Pour que deux méthodes soient en surcharge il
faut qu'elles aient le même nom, mais une
signature différente (paramètres de la fonction)

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA27


Surcharge exemple
class Point {
protected double x,y;
public Point (){ this.x=0.0; this.y=0.0;}
public Point (double x, double y){this.x=x; this.y=y}
//Calcule la distance entre moi et un autre point
public double distance(Point autre){
double dx=this.x-autre.getX();
double dy=this.y-autre.getY();
return Math.sqrt(dx*dx+dy*dy);
}
//Calcule la distance entre moi et une autre coordonnée
public double distance(double x, double y){
double dx=this.x-x;
double dy=this.y-y;
return Math.sqrt(dx*dx+dy*dy);
}
//Calcule la distance entre moi et une autre coordonnée
public double distance(int x, int y){
double dx=this.x-(double)x;
double dy=this.y-(double)y;
return Math.sqrt(dx*dx+dy*dy);
}
//Calcule la distance entre moi et l'origine
public double distance(){
return Math.sqrt(x*x+y*y);}}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA28


Surcharge exemple
• Appel
– Quand une méthode est appelée le nombre et le type des
arguments permettent de définir la signature de la
méthode qui sera invoquée.

Point p1=new Point();


Point p2=new Point(20.0, 30.0);
p2.distance(p1);
p2.distance(50.0, 60.0);
p2.distance(50, 60);
p2.distance();

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA29


Les types primitifs
• Types
– byte : 1 octet
– short : 2 octets
– int : 4 octets
– long : 8 octets
– float : 4 octets
– double : 8 octets
– boolean : true false
– char : 2 octets (Unicode)

• Ce ne sont pas des objets java. Donc … et Pourquoi ?

• Un type primitif ne prend pas de majuscule

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA30


Les types primitifs
• Les affectations non implicites doivent être castées (sinon
erreur à la compilation).
int i = 258;
long l = i; // ok
byte b = i; // error: Explicit cast needed to convert int to byte
byte b = 258; // error: Explicit cast needed to convert int to byte
byte b = (byte)i; // ok mais b = 2

• Pas de message sur un type primitif


– Définition de classes Wrapper : Integer
– Définition de fonctions de conversion

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA31


Les classes Wrapper

• Classes qui encapsulent un type de base


• ==> Permettre aux classes qui manipulent
des Objets de manipuler des types de base
• int i=4;
• Integer j=new Integer (4);
• Integer k=new Integer (i);

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA32


Les trois représentation d’un nombre

String.valueOf(k);

String k=«5»; Integer j=new Integer(5);


j.toString();

Integer.toString(i);
j.intValue();
Integer.parseInt(k);
new Integer(i)
int i=5;

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA33


Passage de paramètres dans les méthodes

• Le mode de passage des paramètres dans les méthodes


dépend de la nature des paramètres :
– par référence pour les objets
– par copie pour les types primitifs

public class C {
void methode1(int i, StringBuffer s) { i++; s.append("d");}

void methode2() {
int i = 0;
StringBuffer s = new StringBuffer("abc");
methode1(i, s);
System.out.println("i=" + i + ", s=" + s); // i=0, s=abcd
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA34


Principes de base
• Aucune instruction en dehors d’une classe
• Tous la communication se fait par échange de
messages
public class MaClasse{

int i=12;
String toto="Bonjour";

public static void main(String [] arg){


MaClasse unRepresentant=new MaClasse();
System.out.println("Je dis : ");
System.out.println(unRepresentant.disBonjour());
}

public String disBonjour(){return toto;}


}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA35


Résumé
• Des objets, des classes pour fabriquer ces objets
• Des attributs : soit des variables, soit des méthodes
• L'encapsulation permet de masquer du code
• Les membres static sont attachés à la classe
• Seuls les types de base ne sont pas des objets
• Les classes prennent leur première lettre en Majuscule
• On ne travaille que sur des références d'objet sauf pour les
types de base

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA36


Un peu d'algorithmique Java

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA37


Bases du langage
• Types
– byte : 1 octet
• Opérateurs
– short : 2 octets – Arithmétique : =+-*/%
– int : 4 octets
– long : 8 octets – Relationnels : <><= >= == !=
– float : 4 octets – Logiques : ! && ||
– double : 8 octets
– boolean : true false – Incréments : ++ --
– char : 2 octets (Unicode) – Bit Wise : & | ^ ~ >> << >>>

• Instructions – Affectation : = += -= *= /= %=
– if
– while, do while, for
– selection (switch)

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA38


Bloc de programmation
• { } n ’importe où, mais la plupart du temps
autour d’une classe ou d’une méthode

• Aucune instruction/déclaration hors d’un bloc

• Une variable peut être déclarée n’importe où


dans un bloc. Elle possède la portée de ce bloc

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA39


Les structures de contrôle et expression
• Essentiellement les mêmes qu'en C
– if, switch, for, while, do while
– ++, +=, &&, &, <<, ?:
• Fonctionnement du switch sur type primitif

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA40


Les tableaux

• Déclaration
int[] array_of_int; // équivalent à : int array_of_int[];
Color rgb_cube[][][];

• Création et initialisation
array_of_int = new int[42];
rgb_cube = new Color[256][256][256];
int[] primes = {1, 2, 3, 5, 7, 7+4};
array_of_int[0] = 3

• Utilisation
int l = array_of_int.length;// l = 42
int e = array_of_int[50]; // Lève une ArrayIndexOutOfBoundsException

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA41


Les exceptions (1)
• Elles permettent de séparer un bloc d'instructions de la
gestion des erreurs pouvant survenir dans ce bloc.
try {
// Code pouvant lever des IOException ou des SecurityException
}catch (IOException e) {
// Gestion des IOException et des sous-classes de IOException
}catch (Exception e){
// Gestion de toutes les autres exceptions
}finally{
// Dans tous les cas
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA42


Les exceptions (2)
• Ce sont des instances de classes dérivant de java.lang.Exception
• La levée d'une exception provoque une remontée dans l'appel des
méthodes jusqu'à ce qu'un bloc catch acceptant cette exception
soit trouvé. Si aucun bloc catch n'est trouvé, l'exception est
capturée par l'interpréteur et le programme s'arrête.
• L'appel à une méthode pouvant lever une exception doit :
– soit être contenu dans un bloc try/catch
– soit être situé dans une méthode propageant (throws) cette classe d'exception
• Un bloc (optionnel) finally peut-être posé à la suite des catch.
Son contenu est exécuté après un catch ou après un break, un
continue ou un return dans le bloc try

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA43


Les exceptions (3)
class RobotLaveur {
void demarre() {
try {
uneMachineALaver.laver();
}
catch(PasDAssietteException e) {
1
}
...
6
7 catch(BrasCasseException e) {
... class MachineALaver {
}
void laver()
finaly {
5 throws PasDAssietteException {
}
...
8 4 ...
... assiettesSales.depiler();
} …
}

} 2
class PileSale{...
3 assiette depiler ()
throws PasDAssietteException {
if (pileVide()){
throw new PasDAssietteException(« fin de pile »);
}
return (Assiette)elemeentSuivant();
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA44


Les unités de compilation
• Le code source d'une classe est appelé unité
de compilation.
• Il est recommandé (mais pas imposé) de ne
mettre qu'une classe par unité de
compilation.
• L'unité de compilation (le fichier) doit avoir
le même nom que la classe qu'elle contient.

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA45


Les packages définition
• Unité d'organisation des classes
– Organisation logique : time.clock.Watch
– Organisation physique : time/clock/Watch.class
• Espace de nommage hiérarchique
– Description de la hiérarchie : package time.clock;
– Notion de nom complet : time.clock.Watch
• Les bibliothèques java sont organisées en package
– java.util, java.net, org.objectweb,…
– Deux classes ayant le même nom complet ne peuvent pas
s'exécuter en même temps.

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA46


Nom de classe : résolution

• Pour résoudre un nom de classe dans une autre classe


...
time.clock.Watch toto=new time.clock.Watch();
...

import time.clock.Watch;
...
Watch toto=new Watch();
...

import time.clock.*; import time.*;


... ...
Watch toto=new Watch(); Watch toto=new Watch();
Clock titi=new Clock(); Clock titi=new Clock();
... ...

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA47


Nom de classe : résolution
• Pour résoudre le nom d'une classe soit :
– On donne son nom complet lors de l'utilisation
– On résout initialement son nom
– On résout initialement tous les noms d'un package
– Les noms des classes du package java.lang n'ont pas à être
résolus
• On peut donc avoir deux classes Date
java.util.Date
java.sql.Date

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA48


Les packages : organisation
graph/2D/Circle.java graph/3D/Sphere.java
package graph.2D; package graph.3D;
public class Circle() public class Sphere()
{ ... } { ... }

paintShop/MainClass.java
package paintShop;
import graph.2D.*;
public class MainClass()
{
public static void main(String[] args) {
graph.2D.Circle c1 = new graph.2D.Circle(50)
Circle c2 = new Circle(70);
graph.3D.Sphere s1 = new graph.3D.Sphere(100);
Sphere s2 = new Sphere(40); // error: class paintShop.Sphere not found
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA49


Où trouver une classe ?
• Les outils du système cherchent toutes les classes
– Compilation et Exécution : typage fort C & E
– Les classes sont recherchées sur le système de fichiers
– Les classes standards sont automatiquement trouvées
par les outils
– Pour indiquer l'endroit sur le système de fichier à partir
duquel il faut chercher les classes on utilise le classpath
– Fonctionnement identique au path d'exécution

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA50


Le classpath
• Il indique à partir de quel endroit recherche une classe
javac -classpath /usr/local titi.Toto.java

• La classe titi.Toto est recherchée à partir du répertoire


/usr/local /*Résolution physique*/

• Il faut donc que la classe soit définie dans le fichier :


/usr/local/titi/Toto.java /*Résolution java*/

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA51


Le classpath : le jar
• Un jar est une archive java
• Regroupement de fichiers dans un fichier
• Extension du système de fichiers
jar tvf toto.jar
tutu/
tutu/ours/ vi Test.java
tutu/ours/Grumly.class package test;
import tutu.ours.Grumly;
public class Test {
Grumly toto=new Grumly();
}

javac ? ???

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA52


On revient sur la POO

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA53


Destruction d'un objet
• La destruction des objets est prise en charge par le garbage
collector (GC).
• Le GC détruit les objets pour lesquels il n'existe plus de
référence.
• Les destructions sont asynchrones (le GC est géré dans une
thread de basse priorité).
• Aucune garantie n'est apportée quant à la destruction d'un
objet.
• Si l'objet possède la méthode finalize, celle-ci est appelée
lorsque l'objet est détruit.

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA54


Destruction d'un objet
public class Circle {
...
void finalize() { System.out.println("Je suis garbage collecte"); }

...
Circle c1;
if (condition) {
Circle c2 = new Circle(); // c2 référence une nouvelle instance
c1 = c2;
}
// La référence c2 n'est plus valide mais il reste une référence,c1,
// sur l'instance

c1=null; // L'instance ne possède plus de référence. Elle n'est plus


// accessible. A tout moment le gc peut détruire l'objet.
...
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA55


Classes et objets
public class Circle {
protected double x, y; // Coordonnée du centre
protected double r; // rayon du cercle

public Circle(double r) {this.r = r;}


public double area() {return 3.14159 * r * r;}

public void setX(int i){this.x=i;}


public void setY(int i){this.y=i;}
}

public class MonPremierProgramme() {


public static void main(String[] args) {
Circle c; // c, référence sur un objet Circle, mais pas encore un objet
c = new Circle(5.0); // c référence maintenant un objet alloué en mémoire
c.setX(10);
c.setY(10);
System.out.println("Aire de c :" + c.area());
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA56


L'héritage
• Objectifs :
– Organiser les classes dans une hiérarchie de fonctionnement
– Les classes présentent dans ces relations d'héritage un rapport
parent / fils
– La relation d'héritage représente une relation sémantique non
standard entre le père et le fils
– Il n'existe pas de relation d'héritage universelle entre les
classes. C'est le rôle de l'architecte d'application de définir la
relation qu'il sous-entend

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA57


L'héritage syntaxe
public class Circle extends FormeGeométrique {

}

• La classe parente présente généralement


soit des fonctions générales à toutes les
classes filles, soit des fonctions types qui
doivent être (re)définie dans dans les classes
filles

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA58


Héritage
• La relation d'héritage indique ce que l'objet est.
Object

FormesGraphiques

FormesEuclidiennes

Ellipse Trapeze

Cercle Rectangle

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA59


Sous-type

• Une sous-classe étend les capacités de sa


super classe. Elle hérite des capacités de sa
parente et y ajoute les siennes
• De plus une sous-classe est une
spécialisation de sa super-classe. Toute
instance de la sous-classe est une instance
de la super-classe (pas nécessairement
l'inverse).

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA60


L'héritage
• ==> Ce qu ’une classe EST
• Une classe ne peut hériter (extends) que d'une seule classe.
• Les classes dérivent, par défaut, de java.lang.Object
• Une référence sur une classe C peut contenir des instances de C ou
des classes dérivées de C.
• L'opérateur instanceOf permet de déterminer la classe d'une instance.
• Les classes final ne peuvent pas être redéfinies dans les sous-classes.
• super et this pour accéder aux membres d’une classe

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA61


L'héritage
public class Ellipse {
public double r1, r2;
public Ellipse(double r1, double r2) { this.r1 = r1; this.r2 = r2;)
public double area{...}
}

final class Circle extends Ellipse {


public Circle(double r) {super(r, r);}
public double getRadius() {return r1;}
}

Ellipse e = new Ellipse(2.0, 4.0);


Circle c = new Circle(2.0);
System.out.println("Aire de e:" + e.area() + ", Aire de c:" + c.area());
System.out.println((e instanceOf Circle)); // false
System.out.println((e instanceOf Ellipse)); // true
System.out.println((c instanceOf Circle)); // true
System.out.println((c instanceOf Ellipse)); // true (car Circle dérive de
Ellipse)
e = c;
System.out.println((e instanceOf Circle)); // true
System.out.println((e instanceOf Ellipse)); // true
int r = e.getRadius();// Error: method getRadius not found in class Ellipse
c = e; // Error: Incompatible type for =. Explicit cast needed .

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA62


Liaison dynamique de méthodes
• Liaison dynamique des méthodes (dynamic binding of
methods) : Indique que la méthode invoquée n'est
choisie qu'au dernier moment (run-time), et non pas à la
compilation.
• Différence entre Variable/Type et Objet/Classe :
– Une variable est un lieu de stockage ayant un type associé. Ce
type est déterminé à la compilation. Déclaration statique.
– Un objet est une instance d'une classe. Son type est déterminé
quand l'objet est crée (à l'exécution).

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA63


Polymorphisme
• Dans les langages statiques, il faut que la partie
gauche(lhs) et droite (rhs) d'un assignement soient
de types compatibles
• Dans les langages objets, la partie droite droite
doit être d'un sous-type de la partie gauche.
class FormesGeometrique{…}
class Cercle extends FormesGeometrique{…}
class Rectangle extends FormesGeometrique{…}

FormesGeometrique forme1, forme2;


forme1=new Cercle();
forme2=new Rectangle();

Cercle forme3;
forme3=forme1; //Erreur de compilation forme1 de type FormesGeométrique

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA64


Le masquage des variables

• Une classe peut définir des variables portant le


même nom que celles de ses classes ancêtres.
• Une classe peut accéder aux attributs redéfinis de
sa classe mère en utilisant super ou par cast.
• Une classe peut accéder aux méthodes redéfinies
de sa classe mère en utilisant super.

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA65


Le masquage des variables
class A {
int x;
void m() {...}
}
class B extends A{
int x;
void m() {...}
}
class C extends B {
int x, a;
void m() {...}
void test() {
a = super.x; // a reçoit la valeur de la variable x de la classe B
a = super.super.x; // Syntax error
a = ((B)this).x; // a reçoit la valeur de la variable x de la classe B
a = ((A)this).x; // a reçoit la valeur de la variable x de la classe A
super.m(); // Appel à la méthode m de la classe B
super.super.m(); // Syntax error
((B)this).m(); // Appel à la méthode m de la classe C (et non B)
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA66


Surcharge interdite : final
• Constantes
• Interdiction de surcharges

public static final int MAX=30;


protected final String toto="coucou";

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA67


Les classes abstraites

• Une classe abstraite est une classe ayant au moins


une méthode abstraite.
• Une méthode abstraite ne possède pas de définition.
• Une classe abstraite ne peut pas être instanciée
(new).
• Une classe dérivée d'une classe abstraite ne
redéfinissant pas toutes les méthodes abstraites est
elle-même abstraite.

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA68


Les classes abstraites
abstract class Shape {
public abstract double perimeter();
}

class Circle extends Shape {


...
public double perimeter() { return 2 * Math.PI * r ; }
}

class Rectangle extends Shape {


...
public double perimeter() { return 2 * (height + width); }
}

...
Shape[] shapes = {new Circle(2), new Rectangle(2,3), new
Circle(5)};
double sum_of_perimeters = 0;
for(int i=0; i<shapes.length; i++)
sum_of_perimeters = shapes[i].perimeter();

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA69


Les inner classes
• Introduites avec java 1.1
• Elles permettent de
– Déclarer une classe dans un bloc (inner class)
– Instancier une classes anonymes (anonymous class)
• Elles affinent la localisation des classes
• Elles simplifient le développement
• Elles offrent une (autre) réponse pour les pointeurs de fonctions
• Elles sont une caractéristique du compilateur et non de la JVM
• Attention : elles peuvent réduire la lisibilité des sources.

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA70


Les inner classes
public class FixedStack {
Object array[];
int top = 0;

public void push(Object item) { ... }


public Object pop() { ...}
public isEmpty() { ...}
public java.util.Enumeration element() { return new Enumerator(); }

class Enumerator implements java.util.Enumeration {


int count = top;
public boolean hasMoreElements() { return count > 0; }
public Object nextElement() {
if (count == 0) throw NoSuchElementExceptio("FixedStack");
return array[--count];
}
}
}

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA71


Les interfaces (1)
• ==> Quels comportements une classe peut avoir en plus de ce
qu ’elle est
• Spécification formelle de classe
– Indique les services rendus par la classe qui implante
l'interface
• !!! Technique / Conceptuel
• Une interface correspond à une classe où toutes les méthodes
sont abstraites.
• Une classe peut implémenter (implements) une ou plusieurs
interfaces tout en héritant (extends) d'une classe.
• Une interface peut hériter (extends) de plusieurs interfaces.

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA72


Les interfaces (2)
abstract class Shape { public abstract double perimeter(); }

interface Drawable { public void draw(); }

class Circle extends Shape implements Drawable, Serializable {


public double perimeter() { return 2 * Math.PI * r ; }
public void draw() {...}
}

class Rectangle extends Shape implements Drawable, Serializable {


...
public double perimeter() { return 2 * (height + width); }
public void draw() {...}
}

...
Drawable[] drawables = {new Circle(2), new Rectangle(2,3), new
Circle(5)};
for(int i=0; i<drawables.length; i++)
drawables[i].draw();

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA73


Un langage oo
• Echange de messages (méthodes)
• Encapsulation
• Abstraction par les classes
– Composition, Héritage, Interfaces

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA74


Trucs & @stuches

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA75


Règles d'écriture de code Java
• Un fichier .java par classe
• Entête classique : description...
• Commentaires : JavaDoc
– Début de bloc : /** .... **/
– Balises : @author, @version, @see, @param, @return, @exception
• Exemple
/**
* Affiche un bouton rond
* <pre>
* BoutonRond b = new BoutonRond(titre);
* monPanel.add(b);
* </pre>
*@see awt.button
*@author C. Nicolas
**/

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA76


Convention de nommage
• paquetages minuscule
• classes MajusulePourLaPremiereLettreDeChaqueMot
• méthodes minusculePourLaPremiereCommeLaClasseAprès
• constantes MAJUSCULE_AVEC_SOULIGNE
• variables/méthodes priv/protected termineParSouligne_
• variables/méthodes statiques termineParDeuxSoulignes__
• variables locales à une méthode minuscules_avec_soulignes

• méthodes fabriquant des objets de classe X newX


• méthodes de conversion retournant des objets de type X toX
• accesseur d'un attribut y de type X X getY()
• accesseur de modification void setY(X valeur)

• classe de définition d'une exception FinDeLaClasseAvecLeMotException


• interface se distinguant d'une classe similaire InterfaceSeTermineParIfc
• classe qui se distingue de son interface ClasseSeTermineParImp

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA77


Recommandations 1/2
• Pas de variables d'instance publiques
• Pas d'accesseurs inutiles
• Identifier les variables immuables (pas de synchro)
• Peu de variables/méthodes statiques (classe)
• Long plutôt que int et double / float
– moins d'erreur de dépassement
• Protected mieux que Private
• Minimiser les accès aux variables d'instance dans les méthodes
– utiliser des accesseurs protected
• Pas de surcharge sans nouveau paramètre (sinon utiliser instanceof())
• Méthodes simples
• Préferer void : x.methode1().methode2()
• méthodes publiques = synchronized
• Si surcharge de Object.equals() alors surcharge de Object.hashcode( )
• Pas de clonage intempestif
• Utiliser notifyAll plutot que notify ou resume
Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA78
Recommandations 2/2
• Si possible créer un constructeur sans paramètre
– Class.newInstance()
• Pas de final sinon pour de l'optimisation de performances
• Interfaces mieux que classes abstraites (héritage simple)
• Préférer abstract void maMethodeVide(); à void maMethodeVide(){ }
• Import java.awt.Button mieux que java.awt.*
• Nommer les thread pour le débogage en distant
• Utiliser plutôt implements Runnable que extends Thread
• Ne pas abuser du Garbage Collector (-verbosegc et -prof)
• BufferedInputStream : optimisation des performances
• Surcharger toString des classes définies (debogage)

Ne pas croire tout ce qu'on dit !

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA79


Ressources Java : Livres
• JavaSeries O'Reilly
– Couvre tous les aspects : tutorial, thread, jdbc, Beans
– Ecris par les concepteurs du langage : Exploring Java (valise), Niemeyer,
Peck
• Bibles de référence
– The Java Language Specification : James Gosling, Bill Joy, Guy Steele
Addison-Wesley
– Core java (2.0) v1
• Java client-server
– Cédric Nicolas, Christophe Avare, Frédéric Najman, Eyrolle
• Sun (http://www.sun.com/)
– Spécifications : Java, VM, JavaBeans...
• Conception Objets
– Design Patterns Erich Gamma ITP

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA80


Ressources Java : Web
• http://www.sun.com
– jdk, documents, pointeurs, projets
• http://www.gamelan.com
– Applet, Scripts, JavaScripts
• http://www.stars.com
– Codes, Exemples, Tutoriels (pas que Java)
• JavaDevelopperConnexion
– http://java.sun.com/jdc
– http://java.sun.com/jdc/techDocs/newsletter/index.html
• http://www.blackdown.org

Stéphane Frénot - stephane.frenot@insa-lyon.fr - Dpt Télécommunications IJA81

Vous aimerez peut-être aussi