Vous êtes sur la page 1sur 17

Flexion pure

Flexion Pure : un élément à section


prismatique sujet à deux couples égaux
et opposés
Autres types de chargement

• Chargement Excentré: Un chargement


axiale qui ne passe pas par le centre
gravité de la section produit une force et
un couple

• Chargement Transverse : Une charge


transverse produit des forces internes
équivalent à une force tangentielle et un
moment

• Principe de Superposition: La
contrainte due à la flexion pure peut être
combiné avec les contraintes normales
axiales et tangentielles
Déformations de flexion
Une Poutre avec un plan de symétrie en
flexion pure :
• L’élément reste symétrique
• Il fléchit uniformément pour former un arc
circulaire
• La section reste plane

• La longueur en partie supérieure raccourci et la


partie inférieure s’allonge

• Un axe neutre existe où la longueur reste constante


Déformations d’une poutre en flexion
Considérons un poutre de longueur L.
Après déformation, la longueur de l’axe neutre
reste L. Pour les autres sections,
L     y 
  L  L     y    y 
 
x  y y (La déformation varie
L   linéairement)

m  c ou ρ
c
 m

x   y m
c
Déformations d’une poutre en flexion
Les déformations augmentent en fonction de
l’épaisseur
Contraintes dans une poutre

Diagramme des contraintes dans une poutre

M = Fc.h/3 + Ft.h/3 = =
Contrainte dans une poutre
• Généralisation

 m  M c
I

x  M y
I
Propriétés des section de poutre

• La contrainte normale maximum due à la flexion,


m  M c
I
I  Moment d’inertie de la section

• Les poutres en acier ont une forme qui


optimise le rapport I/c.
Courbure

• La déformation due au moment fléchissant M


dépend de la courbure de l’axe neutre

1 m  m 1 Mc
  
 c Ec Ec I
M

EI
Exemple
SOLUTION:
• Calculs du CdG et inertie

Y 
 yA
A

I x   I  A d 2 
• Appliquer la formule de la fléxion

 m  Mc c
I
I  Moment d’inertie de la section

Une poutre en fonte subit un moment


de 3 kN-m . Sachant que E = 165 GPa , • Calculer la courbure
déterminer les contraintes de fléxions 1 M

et le rayon de courbure dela poutre  EI
Exemple
SOLUTION:

Area, mm2 y , mm yA, mm3


1 20  90  1800 50 90 103
2 40  30  1200 20 24 103
3
 A  3000  yA  114 10

3
 yA 114 10
Y    38 mm
A 3000

  
I x   I  A d 2   12
1 bh3  A d 2 
  
1 90  203  1800  122  1 30  403  1200  182
 12 12

I  868 103 mm  868 10-9 m 4
Exemple

• contraintes

 
 A  M c A  3kN m 0.022 m  A  76.0 MPa
I 868 10 9 mm4
 
 B   M cB   3kN m 0.038 m  B  131.3 MPa
I 868 10 9 mm4

• courbure
1 M

 EI
3 kN  m 1
 20.95 103 m -1
165 GPa  868 10-9 m 4 


  47.7 m
Démonstration
Elément Symétrique en flexion pure
• Les forces internes sont équivalent à un couple.
Le moment d’un couple est le moment
fléchissant.

• Un couple M est constitué de deux forces égales


et opposées.

• On peut donc écrire (sous forme de somme) que


F, My et Mz sont égaux à :

Fx    x dA  0
M y   z x dA  0
M z    y x dA  M
Démonstration
Déformations d’une poutre en flexion
Considerons un poutre de longueur L.
Aprés déformation, la longueur de l’axe neutre
reste L. Pour les autres section,
L     y 
  L  L     y    y 
 
x  y y (La déformation varie
L   linéairement)

m  c ou ρ
c
 m

x   y m
c
Démonstration
Contrainte dans une poutre
• Pour un matériau élastique linéaire,
 x  E x   y E m
c
y
  m (La contrainte varie linéairement)
c

• Pour l’équilibre statique,


• Pour l’équilibre statique,
y
Fx  0    x dA     m dA  y 
c M    y x dA    y   m  dA
 c 

0   m  y dA m 2 m I
c M   y dA 
c c

m M c  M
I S
y
Substituting x   m
c

x  M y
I
Complément
Flexion dans un élément composé de plusieurs matériaux
• Considerons la poutre constituée de deux
materiaux E1 et E2.
• La déformatoin varie linéairement.
y
x  

E1 y E2 y
 1  E1 x    2  E2 x  
 
L’axe neutre ne passe pas par le CdG
de la section.
• Elemental forces on the section are
Ey E y
dF1   1dA   1 dA dF2   2 dA   2 dA
 
My
x   • Define a transformed section such that
I
1   x  2  n x dF2  
 nE1  y dA   E1 y  n dA E
n 2
  E1
Complément
Béton armé
• Concrete beams subjected to bending moments are
reinforced by steel rods.
• The steel rods carry the entire tensile load below
the neutral surface. The upper part of the
concrete beam carries the compressive load.
• In the transformed section, the cross sectional area
of the steel, As, is replaced by the equivalent area
nAs where n = Es/Ec.
• To determine the location of the neutral axis,
 bx  x  n As  d  x   0
2
1 b x2  n As x  n As d  0
2

• The normal stress in the concrete and steel


My
x  
I
c   x  s  n x

Vous aimerez peut-être aussi