Vous êtes sur la page 1sur 48

SECURITE INCENDIE

ier
mp
ur-Po
e
Sap

Réalisé par ROGER DOUAIS


Instructeur National de Secourisme
Consultant certifié en santé et sécurité au travail
Objectif du cours
 Faire acquérir aux étudiants , les rudiments en matière
d’intervention lors du démarrage d’un incendie ;

 Identifier les risques propres à une propagation de feu ;

 Maitriser les différentes classes de feu et le fonctionnement


des extincteurs ;

A la fin de la session vous serez en mesure de:

- Comprendre le rôle et la mission d’un équipier de première


intervention dans une entreprise , sur un chantier de
construction , dans la vie de tous les jours .
La structure
TITRE 1 : Le triangle de feu

TITRE 2 : Origine de l’incendie

 TITRE 3 : La propagation du feu

TITRE 4 : Les classes de feu

TITRE 5 : Les extincteurs

 TITRE 6 : Moyens de lutte contre l’incendie

 TITRE 7 : Statistiques des interventions du GSPM


Introduction
L’incendie dans les établissements industriels , dans notre environnement est un
sujet très préoccupant et d’actualité permanente
Tous les jours , il est question de sinistre graves , faisant des victimes et causant
d’important dégâts matériels .
En outre , nous vivons dans un monde ou les sources de risques de dangers et de
menaces sont multiples et variés .
Des biens importants de plusieurs années disparaissent en quelques heures
sous l’effet de violentes flammes .
Face à ce fléau , il est donc indispensable de prendre des mesures préventives
pour empêcher dans la mesure du possible qu’un feu ne se déclare .
Définition
C’est un employé de l’entreprise exerçant dans un secteur
d’activité propre à sa qualification qui apercevant un début
d’incendie donne l’alarme et met en œuvre les moyens de
premiers secours sans attendre l’arrivée des secours
spécialement désigné .
Titre
Titre 11

Le
Le triangle
triangle de
de feu
feu
Généralité
L’incendie est une réaction de combustion non maîtrisée
dans le temps et dans l'espace, amenant des dégâts souvent
catastrophiques .
L’incendie engendre une grande quantité de chaleur , des
fumées et des gaz polluants voire toxiques .
L’énergie émise favorise le développement de l’incendie .
Le processus de combustion est une réaction chimique
d’oxydation d’un combustible par un comburant .
Cette réaction nécessite une source d’énergie .
1 . Le combustible
Le combustible est une matière capable de se consumer :
Combustible solide : bois , papier, charbon…
Combustible Liquide : essence, solvants, pétrole …
Combustible gazeux : propane , butane méthane…
2 . Le comburant
C’est un corps qui , en se combinant avec un autre , permet la
combustion .
3 . La source d’énergie ( énergie d’activation)
C’est l’énergie nécessaire au démarrage de la réaction
chimique de combustion et apportée par une source de
chaleur , une étincelle…
Le combustible , le comburant et l’énergie d’activation forme
à eux trois le triangle de feu .
Triangle de feu
Substance capable de Un comburant est un corps
brûler en présence d'un chimique qui a pour
autre réactif (comburant) propriété de permettre la
pour fournir de l'énergie combustion d'un
combustible..

CO
BL

MB
TI
Bois Oxygène, air
S

UR
BU
Plastique

AN
M
CO

T
Tissu L'Énergie d'activation
désigne la quantité de
chaleur, donc
Essence d'énergie, nécessaire
pour que la réaction
chimique de
Pétrole ENERGIE D’ACTIVATION combustion s'initie

Gaz… Flamme, Electricité,


Chaleur, Etincelle…
Procédés d’extinction

Suppression du combustible
ex: fermeture d’une vanne ou d’un
tuyau.

Suppression de l’énergie
d’activation.

Suppression du comburant (Air)


Etouffement ou supprimer l’air
et donc l’oxygène nécessaire à la
combustion.
Remarque
L’absence de l’un des trois éléments empêche le
déclenchement de la combustion .
La suppression d’un des trois éléments arrête le processus .
Le feu s’éteint de lui-même , s’il n’ya pas assez d’air ou
d’oxygène, si le combustible manque ou si le foyer est
refroidi .
Titre
Titre 22

Origine
Origine de
de l’incendie
l’incendie
Généralité
Etant donné que le comburant est toujours présent sur les lieux
de travail et qu’il y a presque toujours des combustibles , les
causes d’incendie sont toujours liées à la présence de
sources d’inflammation.
1 . Causes humaines
L’oubli , l'imprudence , l’inconscience , la négligence , la
malveillance…

2 . Causes naturelles
La fermentation , le soleil , le vent , le volcan , la foudre …

3 . Causes énergétiques
L’électricité , la mécanique, les étincelles , les frottements, la
chaleur, la réaction chimique…
Causes d’incendie
Naturelles

Chimiques Electrique
s

Thermiques
Mécaniques

Imprudence

Biologiques
Malveillance…
Titre
Titre 33

La
La propagation
propagation du
du feu
feu
Généralité
Tant que la combustion reste localisée , le feu n’est pas
dangereux , seule son extension dans l’espace constitue
l'incendie .
Or , la propagation ou l’extension du feu , s’effectue de 4
manières différentes .
1 . Conduction
Transfert de chaleur sans déplacement de matière ; dans un
incendie , on cite l’exemple de la porte métallique qui arrête
les flammes , mais transmet leur chaleur .
2 . Convection
Transfert de chaleur par mouvement ascendant d’air réchauffé
;les flammes , étant des gaz portés à haute température ,
s’élèvent de bas en haut et assurent donc la transmission de
chaleur .
3 . Rayonnement
Apport de chaleur aux matériaux voisins du foyer ; c’est
uniquement par les radiations qu’il émet que le soleil nous
transmet sa chaleur .
4 . Déplacement
Déplacement de substances déjà en combustion ; dans les
feux de forêts , les pommes enflammées sont projetées à
grandes distances et multiplient ainsi les foyers .
Extension du feu
Titre
Titre 44

Les
Les classes
classes de
de feu
feu
Généralité
Les classes de feu donnent aux équipiers de première
intervention une indication du type de feu et donc l’origine
du risque.
Lorsque les équipiers ont identifié le risque et la classe
correspondante alors ils peuvent le combattre efficacement
avec l’extincteur approprié .
1. Classe
Feux « secs » ou « braisants »

a . Combustibles
Bois, papier, carton charbon, et certains plastiques; (PVC,
nappes de câbles électriques non alimentées) , déchets … leur
combustion s’accompagne de braises
b. Agent extincteurs
Eau pulvérisée (A)
Eau pulvérisée avec additifs (émulseurs ) ou (mousse)
Gaz inertes
Poudres polyvalentes (ABC)
c . Manœuvre et risques
Ce sont les feux sur lesquels l’emploi de l’eau comme agent
extincteur est indiquée , bon marché et agit par refroidissement
2. Classe
Feux « gras » , feux de solides liquéfiables

a . Combustibles
alcool, plastique, huiles, matières plastiques, caoutchouc,
pétrole , solvant , peintures…
b . Agent extincteurs
Dioxyde de carbone (CO2),
Eau pulvérisée avec additifs (émulseurs ) (AB)) ou (mousse)
Poudre ( BC)
Poudres polyvalentes (ABC)
c . Manœuvre et risques
Extinction au CO2 à condition que la surface enflammée ne
soit pas trop grande .
3. Classe
Feux « gazeux » ou feu de gaz

a . Combustibles
propane, butane, acétylène, méthane , gaz manufacturé …
b . Agent extincteurs
poudre ( BC)
Poudres polyvalentes (ABC)
c . Manœuvre et risques
Fermer la vanne d’alimentation .
Attention : risque d’explosion en cas de soufflage de la
flamme !
On ne doit éteindre un feu de gaz que si on peut aussitôt en
couper l’alimentation .
4. Classe
Feux de métaux

a . Combustibles
uranium, magnésium, sodium, limaille de fer, plutonium,
titane …
b . Agent extincteurs
Sable sec , ciment sec
Extinction réservée aux spécialistes avec du matériel adapté
c . Manœuvre et risques
Ne pas utiliser de l’eau , l ’emploi de l’eau est strictement
prohibé comme moyen d’extinction .
Attention : risque d’explosion !
Titre
Titre 55

Les
Les extincteurs
extincteurs
Généralité
Dans les entreprises , les moyens de lutte contre l’incendie ,
lors de la première intervention , sont principalement des
extincteurs mobiles et des robinets d’incendie armé .
Définition
L’extincteur est un appareil servant à projeter un agent
d’extinction sur un feu à partir d’une pression permanente
ou auxiliaire .
1 . Fonctionnement des extincteurs
On distingue deux types d’appareils extincteurs :
- Appareil à pression permanente
Le produit extincteur est en permanence sous pression
- appareils à pression auxiliaire
L’agent de propulsion est contenu dans une cartouche interne
(sparklet) , il n’est libéré qu’après percussion au moment de
l’emploi .
2 . La charge de l’extincteur
C’est la masse ou le volume de l’agent extincteur contenu dans
l’appareil .
La charge des appareils à base d’eau s’exprime en volume
(litre) , les autres en masses (kg) .
3 . Identification des extincteurs
Les extincteurs doivent être placés sur des piliers ou sur les
murs en des endroits bien dégagés , de préférence à l’entrée
des ateliers ou locaux et signalés par inscription en rouge .

* Potentiel d’extinction , nature de l’agent extincteur .


* Mode d’emploi avec pictogrammes .
* Restriction d’emploi , précaution , danger .
* Nom et adresse du fournisseur .
* Renseignement divers , rechargement , vérification,
composition , capacité .
Schéma de l’extincteur

Mode d'emploi
Goupille de sécurité

Poignet de percussion
Flexible et contrôleur
de débit

Sparklet
Canne plongeuse
Réserve
Agent Extincteur
Extincteur à pression permanente

Il est déjà en pression.


Donc deux opération sont
nécessaires.

2
Basculer la poignée
Clapet

Ôter le système
de sécurité.
1
Extincteur à pression auxiliaire

Il faut le mettre sous pression en percutant le


sparklet. Il faut donc trois opération.

2
Mise sous 3 Agir
pression

Percuteur

1
Ôter la goupille
Types d’extincteurs courants
4 . Conseils pour l’attaque d’un feu avec un extincteur
* Gardez votre calme .
* Vérifier l’adéquation de l’extincteur .
* Enlever la goupille et percuter si besoin .
* Tester le fonctionnement .
* Viser la base des flammes .
* Se protéger le visage et le corps .
* A l’extérieur, position vent dans le dos .
* Ne pas progresser vers le feu si risque ,d’encerclement
* Ne pas intervenir dans un local enfumé .
Distance d’attaque d’un feu avec un extincteur
Titre
Titre 66

Moyens
Moyens de
de lutte
lutte contre
contre l’incendie
l’incendie
Généralité
Les chefs d’établissement doivent prendre les mesures
nécessaires pour que tout commencement d’incendie puisse
être rapidement et efficacement combattu .
Pour vaincre le feu avec le minimum de dégâts , il importe
surtout d’agir vite , ce qui implique :
- un personnel parfaitement instruit des différents mesures de
protection à prendre et de l’emploi des divers moyens
d’extinction ;
- des moyens de détection , de mise en sécurité et d’alerte ;
- un matériel d’extinction approprié et toujours disponible .
Il apparait donc souhaitable que tout le personnel soit entrainé
au maniement des extincteurs .
1. Les différents équipiers d’intervention
Ils convient de distinguer :
- les équipiers de première intervention (E.P.I) , leur rôle est d’avertir
et d’intervenir immédiatement avec les moyens disponibles sur place
;
- les équipiers de seconde intervention (E.S.I), leur rôle consiste , en
attendant l’arrivée des secours extérieurs , à compléter l’action des
premiers en apportant et en utilisant des moyens complémentaires ;
- la troisième intervention, est celle des sapeurs -pompiers qui doivent
être alertés rapidement et obligatoirement , dès le début de
l’incendie , chaque fois que l’équipe spécialisée de deuxième
intervention est appelée à intervenir .;
2. L’alarme :
- avertissement donné à l’intérieur de l’établissement par
toute personne ou tout détecteur automatique décelant un
sinistre ;
- permet l’évacuation du personnel non formé au point de
rassemblement pour l’appel ;
- Permet également le ralliement des équipes de sécurité .
3. L’alerte :
C’est la retransmission de l’alarme vers l’extérieur au centre
de secours le plus proche .
4. Consigne générale:
- elle s’adresse à l’ensemble du personnel , visiteurs , clients,
et prestataires
- elle indique la conduite à tenir en cas d’incendie
(évacuation , issue de secours , point de rassemblement ,
boîtiers d’alarme…) .
5. Consigne spéciale :
- elle s’adresse aux gardiens , électriciens , équipes
d’intervention… ;
- elle indique des opérations particulières que chacun d’eux
doit accomplir à l’audition de l’alarme .
6. Consigne particulière:
- les consignes particulières visent à assurer la protection de
certains locaux ou installations présentant des risques
particulières .
Titre
Titre 77

Statistiques
Statistiques des
des interventions
interventions
du
du GSPM
GSPM
Du 1er janvier 2005 au 30 décembre 2010

Année Feux Accident Victimes Femmes Alertes Fausses total


circulation transportées en travail motivées alertes

2005 889 61880 12141 40 910 455 20615

2006 875 5715 10982 42 879 436 18929

2007 826 5055 8368 28 809 512 15598

2008 887 4117 9084 21 678 313 15100

2009 694 4339 9963 23 700 153 15872

2010 618 4159 10236 121 717 27 15878


Du 1 er janvier 2011 au 31 décembre 2015

Année Feux Accident Victimes Femmes Alertes Fausses total


circulation transportées en travail motivées alertes

2011 551 4369 10038 52 14 486 15510

2012 867 4416 11021 29 93 627 17053

2013 1251 6783 20325 45 1055 278 29737

2014 1311 7576 15218 44 882 236 25267

2015
Conclusion
L’équipier de première intervention dans l’entreprise à pour
rôle , dès la naissance de l’incendie de déclencher l’alarme
et combattre le feu .
Il doit également mettre en place les moyens de premiers
secours en cas d'éventuelles victimes .
Après son extinction , il doit rendre compte à sa hiérarchie et
aux instances chargés de la prévention .
MERCI DES QUESTIONS
Never sacrifice safety for production !!!

roger.douais@hotmail.com

Vous aimerez peut-être aussi