Vous êtes sur la page 1sur 31

Technologies de transmission

haut débit
3ème LATRI

Dr. MANNAI O 2019-2020


Chapitre_2

Les supports de transmission


3ème LATRI

Dr. MANNAI O 2020-2021


Introduction
• Un support de transmission est appelé aussi canal ou voie de
transmission.
- C'est le support physique assurant la transmission des données en
faisant circuler une grandeur physique.
• Selon cette grandeur, on distingue 3 grandes familles de
supports :

 Electriques : supports métalliques ou filaires, ils permettent de faire


circuler un courant électrique sur des câbles métalliques (ex : paire
torsadée, câble coaxial).

 Optiques : fibres optiques, permettent d'acheminer des rayons


lumineux sur un guide d'onde optique.

 Aériens : ondes radio, faisceaux hertziens permettent de


transporter des ondes électro-magnétiques à travers l'air ambiant. 3
Phénomènes affectant les supports de
transmission

 Les supports de transmission ne sont pas parfaits.


 Certains phénomènes affectent le signal transmis et
dégradent ainsi la qualité de la transmission :
- Atténuation ou affaiblissement
- Déphasage
- Bruit
 Les défauts du support limitent la transmission :

- Débit
- Etendue
4

4
Phénomènes affectant les supports de
transmission

 Affaiblissement ou atténuation
• L'amplitude du signal diminue en fonction de la distance
parcourue (longueur du canal), ce qui se traduit par une perte d‘énergie
du signal.

5
Phénomènes affectant les supports de
transmission
 Déphasage
• Variation de la phase du signal en fonction de la fréquence.
- Ce qui induit également une déformation du signal.

6
Phénomènes affectant les supports de
transmission
 Les bruits

 Le Bruit : c'est un signal perturbateur qui s'ajoute au signal transmis en


provoquant des erreurs sur celui-ci.

Le bruit provient du canal lui-même et de son environnement externe


(variation thermique, interférence électromagnétiques).

 La diaphonie : bruit ajouté au signal d’origine d’un conducteur par l’action


du champ magnétique provenant d’un autre conducteur.

Solution: éloigner les câbles ou utiliser un blindage.

 L’écho : réflexion du signal due à un problème d'adaptation d'impédances


7
Caractéristiques des supports de
transmission
 Bande passante
• La bande de fréquences que le support peut véhiculer sans grande
distorsion exprimée en KHz ou MHz.
• Plus la bande passante d’un support est large, plus il transporte
d’informations par unité de temps.
• On caractérise un support par sa bande passante à 3dB :
• c'est la plage de fréquences dans laquelle les signaux de sortie ont une
puissance supérieure à un seuil donné : Ps >Pe /2
• Ps/Pe = 0,5
• 10 × log10 (Ps/Pe) = 3 dB

8
Caractéristiques des supports de
transmission
 Rapport signal à bruit: le rapport entre la puissance (S) du signal
transmis et la puissance (B) du bruit.

• Il est généralement exprimé en décibel (dB) par :

• C'est une caractéristique du canal de transmission.

Elle permet d'exprimer la quantité de bruit présente dans le canal.

9
Caractéristiques des supports de
transmission
 Capacité d’un canal : La capacité (ou débit binaire maximal)
d'un support de transmission représente la quantité d'information
maximale transportée par unité de temps.
• Pour un canal de largeur de bande W, la capacité C est exprimée par la
formule de Shannon :

• La base 2 du logarithme sert à exprimer la quantité d’informations en


bits.
• Exemple : W=3100 Hz, SNR(dB) = 30 dB alors
=1000

 Taux d'erreur : (Nombre de bits erronées) / (Nombre de bits total)

10
Principaux supports de transmission
• La plupart des réseaux locaux actuels sont reliés par des câbles.

• Il existe un vaste choix de câbles, des plus fins aux plus épais, qui
répondent aux divers besoins et aux tailles des réseaux.

• Trois groupes principaux de câbles sont utilisés pour la majorité des


réseaux :

- câble coaxial
- Paire torsadée (non blindée, blindée)
- Fibre optique

• Le fait de comprendre les différences entre ces câbles aidera à


déterminer le type de câble à utiliser.
Le câble coaxial
• Le câble coaxial est un support léger, flexible et facile à utiliser.
• Ce support est constitué de 2 conducteurs à symétrie cylindrique
de même axe, l'un central de rayon R1, l'autre périphérique de
rayon R2, séparés par un isolant.
Gaine : protège de l'environnement
blindage extérieur. En caoutchouc, PVC, ou téflon)
gaine âme Blindage : enveloppe métallique, permet de
protéger les données transmises sur le
support des parasites
Isolant : matériau diélectrique, évite le
isolant
contact avec le blindage (court-circuit).
Âme : transport des données, un seul brin en
cuivre ou plusieurs brins torsadés.

12
Le câble coaxial
• Le blindage désigne l’enveloppe métallique tressé ou en ruban
feuillard qui entoure certains câbles.
• Il protège les données transmises en absorbant les signaux
électroniques parasites
• Le câble coaxial est plus résistant aux interférences et à
l’atténuation que la paire torsadée.
• Le câble coaxial est le choix le plus approprié lorsqu’il s’agit
d’envoyer des données à des débits importants, sur de longues
distances.
• Il existe deux types de câbles coaxiaux :
• ⁻ Câble coaxial fin (Thinnet) (10Base2)
• ⁻ Câble coaxial épais (Thiknet) (10Base5)

13
Le câble coaxial
 Câble coaxial fin (10 base 2)

• C’est un câble flexible facile à employer, d’environ 6 mm de diamètre.

• Peut transporter un signal sur une distance pouvant aller jusqu’à 185 m.

• Le câble coaxial fin se branche à l’aide d’un connecteur RG-58.

• chaque segment peut accueillir 30 stations au maximum (espacement >


50 cm)..

14
Le câble coaxial fin (10 base 2)

15
Le câble coaxial
 Câble coaxial épais (10 base 5)

• C’est un câble relativement rigide d’environ 12 mm de diamètre.

• Souvent désigné comme le standard Ethernet car il fût le premier câble


utilisé avec l’architecture réseau Ethernet.

• Peut transporter un signal sur une distance de 500m.

• Il est moins flexible (difficile à manier) et relativement coûteux.

• Son Impédance est égale à 50 ohms.

16
Le câble coaxial épais (10 base 5)

17
Le câble coaxial

On distingue deux types en fonction de l'impédance :

• 50 Ω, transmission numérique en bande de base (baseband).

-Application : LAN.

• 75 Ω, transmission analogique large bande (broadband).

- Application : câble TV.

18
Connexion par câbles coaxiaux

Les composants de connexion sont connus du nom de BNC


(British Naval Connection). Il existe plusieurs composants pour
relier le câble aux ordinateurs.

• Connecteur de câble BNC : soudé à l’extrémité d’un câble.

• Connecteur BNC en T : relie la carte réseau de l’ordinateur au


câble réseau.

19
Connexion par câbles coaxiaux

 Prolongateur BNC : utilisé pour relier deux segments de câble

coaxial fin afin d’obtenir un câble plus long.

 Terminaison BNC : placé à chaque extrémité du câble d’un réseau en

bus afin d’absorber les signaux parasites.

-Le réseau en bus ne peut pas fonctionner sans terminaison.

20
La paire torsadée
• Une paire torsadée est constituée de deux brins torsadés en cuivre,
protégés chacun par une enveloppe isolante.

• Il existe deux types :


- La paire torsadée non blindée (UTP)
-La paire torsadée blindée (STP) et (FTP)

• Pour former un câble, plusieurs paires torsadées sont souvent


regroupées. Le Tout est recouvert d’une gaine externe
protectrice.

• La torsion des fils réduisent les interférences électriques provenant des


paires adjacentes et d’autres appareils électriques.

21
Les catégories des paires torsadées
Les normes définissent des câbles (norme ISO 11-801)
• Catégorie 1 : fil téléphonique UTP traditionnel pouvant transmettre de
la voix mais pas les données (Avant 1983).

• Catégorie 2 : débit maximal = 4 Mb/s (4 paires torsadées).

• Catégorie 3 : débit maximal = 10 Mb/s (4 paires torsadées avec trois


torsions par pieds).

• Catégorie 4 : débit maximal = 16 Mb/s (4 paires torsadées).

• Catégorie 5 : débit maximal = 100 Mb/s (4 paires torsadées en cuivre).

• Catégorie 5E : débit maximal = 1 Gb/s (4 paires torsadées en cuivre).


22
• Catégorie 6 : Gigabit-Ethernet, bande passante de 250 MHz
Applications selon catégories

23
Les fibres optiques

• Les fibres optiques transmettent des signaux de données numériques


sous la forme d’impulsions lumineuses modulées.

• 2 cylindres en verre (silice) d’indices de réfraction différents revêtus


d’un isolant.

• Les différents rayons lumineux issus de la source sont guidés par le fil
de verre en suivant un principe de réflexion interne qui se produit au
niveau de la frontière entre le cœur et la gaine.

24
Les fibres optiques
 Caractéristiques:
C’est un moyen de transfert sûr.
• Les données transmises dans une fibre sont à l’abri du vol ou de
toute écoute.

• Câble idéal pour la transmission de gros volumes de données à haut


débit en raison de la pureté des signaux et de l’absence d’atténuation.

• Chaque fibre transmet les signaux dans un seul sens. De ce fait, un


câble est constitué de deux fibres enveloppées chacune dans une gaine
distincte.
• Pas d’interférences électriques.

• Extrêmement rapides de 100 Mb/s à 200 000Mb/s.

• Transmission du signal sur de très longues distances.


25
Types de fibres
 La fibre monomode :

• possède un cœur de très petit diamètre (8,3 à 10 μm).

• La lumière transite le long de l’axe du câble.

• propagation axiale seulement des rayons lumineux (trajet unique).

• Dispersion faible (modale et chromatique).

• utilisés dans les LAN très haut débit et pour les applications WAN.

26
Types de fibres
 La fibre multimode :

Les rayons lumineux suivent des trajets différents suivant l’angle de


réfraction.
• Les rayons peuvent arriver au bout de la ligne à des instants différents
=> dispersion du signal.
• utilisés dans les LAN 100Mbit/s et 1Gbit/s.

• Multimode à saut d’indice : le moins cher dans le marché, le cœur ne


laisse pas passer la lumière (l’indice de réfraction est nul).

• Multimode à gradient d'indice : l’indice de réfraction de la gaine


n'est pas fixe : il diminue en s'éloignant du cœur
ÞLe chemin parcouru est donc plus court.

27
Comparaison de différents types de câbles

28
Les Liaisons sans fil
• Propagation d'Ondes Electro Magnétiques (OEM) à travers l'air
ambiant.

• Utilisation : Diffusion (broadcasting) Radio et TV, Téléphonie mobile,


transmission par satellite, réseaux sans-fil (wi-fi),...

• Utilisation réglementée par :


- IUT (International Union of Telecommunication) au niveau
international.
-Organismes spécialisés au niveau national.

• On distingue deux types de liaisons sans fil :


- Les ondes infrarouges
- Les ondes radio

Communications optiques 29
Les Liaisons sans fil
Les ondes infrarouges
Les Ondes électromagnétiques qui se situent dans la zone précédent la
couleur rouge du spectre lumineux,

• Elles ont un effet bénéfique sur la santé et le bien être.


• Elles permettent de créer des petits réseaux, notamment entre des
téléphones portables et des ordinateurs.

• (+) Elles sont peu perturbées par l’environnement extérieur.


• (-) Les réseaux crées avec les ondes infrarouges exigent que les
appareils soient séparés au maximum par quelques dizaines de mètres et
qu’aucun obstacle ne soit entre l’émetteur et le récepteur.
• Les ondes infrarouges sont utilisées par la majorité des appareils avec
une télécommande sans fil : télévision, les télécommandes des jouets

30
Les Liaisons sans fil
Les ondes radio
Les ondes radio se propagent librement dans l’environnement.

• Elles sont susceptibles aux perturbations extérieures qui peuvent


affecter la qualité de communications dans le réseau (utilisation de
mêmes fréquences par d’autres systèmes réseaux).

• Elles ont l’avantage de ne pas être arrêtées par les obstacles,


transmission omnidirectionnelle.

• Les réseaux utilisant les ondes radios : Bluetooth,


Wifi, réseaux cellulaires, Wimax.

31

Vous aimerez peut-être aussi