Vous êtes sur la page 1sur 13

TECHNIQUES PHYSICO-

CHIMIQUES D’ANALYSE 
Applications
 Pharmaceutique

 Agro-alimentaire

 Environnement
 Techniques Chromatographiques
d’Analyse
 Techniques Spectroscopiques d’Analyse
 Autres Techniques Physico-Chimiques
d’Analyse
 Techniques de Séparation
Contrôle Physico-
chimiques des
Médicaments
Généralités
Méthodes de Contrôle Qualitatives et
Quantitatives des Médicaments

Contrôle Qualité Médicament

* Principe actif
* Excipients

Qualitative Quantitative
Exemple d’un Médicament :

Plusieurs dosages : 200, 250, 500mg

Méthodes d’Analyse des Médicaments

Chromatographie Spectroscopie Autres


IMÉTHODES D'ANALYSE (QUALITATIVE ET
QUANTITATIVE)

 Les méthodes chimiques et physico-


chimiques, impliquant des réactions
chimiques ou électrochimiques.

 Les méthodes purement physiques,


qui utilisent les propriétés physiques
de la matière.
1°) Méthodes chimiques
 Ce sont en particulier la gravimétrie et la
volumétrie.

 La première méthode consiste à peser la quantité


d'un composé séparé par précipitation sélective.

 La volumétrie, ou titrage, consiste à mesurer des


volumes de la solution utilisée pour doser
l'échantillon. Les réactions impliquées sont les
réactions acido-basiques, les réactions
d'oxydoréduction ou les complexations.
2°) Méthodes de mesure
électrochimiques
 L'intensité du courant, la différence
de potentiel appliqué aux électrodes,
la concentration du corps électrolysé
et le temps de la réaction sont reliés
par une expression mathématique
simple, qui permet de déterminer la
concentration des ions dans la
solution de départ.
3°) Méthodes physiques
   Elles ne sont pas destructives et nécessitent de faibles
quantités de matière :

 a) Méthodes thermiques : La thermogravimétrie donne


l'évolution de la masse de l'échantillon en fonction du temps et
de la température.

 b) Méthodes optiques : Ce sont les techniques d'analyse


physiques les plus précises et les plus employées. Elles utilisent
l'interaction entre le rayonnement électromagnétique et la
matière.

 c) Méthodes chromatographiques : La chromatographie,


méthode d'analyse physico-chimique, sépare les constituants
d'un mélange (les solutés) par entraînement au moyen d'une
phase mobile (liquide ou gaz) le long d'une phase stationnaire
(solide ou liquide fixé).
ANALYSE DES ECHANTILLONS

 Cette profession demande compétence, rigueur et honnêteté.


 Quelle méthode choisir ?
 On se pose un ensemble de questions :
 * Dispose t-on du personnel compétent pour mener à bien l’analyse ?
 * L’analyse demandée sera-t-elle répétitive ?
 * Quelle est la précision demandée ?
 * S’agit t-il d’une analyse partielle ou complète de l’échantillon ?
 * S’agit t-il d’un constituant majeur (1 à 100%), mineur (0.01 à 1%) ou
à l’état de trace (moins de 0.01%)
 * Quel sera le coût de l’analyse ?
 * L’échantillon doit être récupéré après l’analyse ?
 * Quel sera le temps mis pour mener à bien l’analyse
 * Quelle est la fiabilité des résultats de la méthode envisagée ?
 * Quelles sont les conséquences d’erreurs possibles ?
**** STRATEGIE

 * Choix de la méthode : méthode spectroscopique,


électrochimique…etc.

 * Choix de la technique, si par exemple, on a choisi la


méthode chromatographique, fera t-on la chromatographie
en phase gazeuse ou en phase liquide.

 * Choix du procédé relatif au traitement de l’échantillon.

 * Protocole, il correspond au mode opératoire retenu.


Généralement un processus faisant l’objet de normes
définies mondialement.

 Les résultats, enfin, seront établis suivant les normes en


vigueur, et les données brutes de l’analyse seront
conservées. Cet aspect important du travail a fait l’objet de
textes officiels connus sous le nom de Bonnes Pratiques de
Laboratoire ou BPL.
Fréquence d’utilisation des
différentes techniques

Vous aimerez peut-être aussi