Vous êtes sur la page 1sur 26

Département Génie Electrique

Année universitaire : 2020/2021


Filière : SEER1

Modélisation UML
«Use case »

Mme. Safa BELHAOUS belhous@enset-


media.ac.ma 1
PLAN

Introduction

Modélisation

UML : Introduction

UML : Use case

2
Introduction

3
Introduction

 L’informatique est au cœur de toutes les


grandes entreprises. Le système d’information
d’une entreprise est composé de matériels et de
logiciels.

 Les investissements dans ce système


d’information se répartissent généralement de
la manière suivante : 20% pour le matériel et
80% pour le logiciel.

4
Introduction

Etapes de développements d’un logiciel

 Étude de faisabilité
 Spécification
 Conception ou modélisation
 Codage
 Tests
 Maintenance

5
Modélisation

6
Qu’est-ce qu’un modèle ? Pourquoi modéliser ? Comment modéliser?

7
Qu’est-ce qu’un modèle ? Pourquoi modéliser ? Comment modéliser?

 Modèle est une représentation simplifiée d’une


réalité. Il permet de capturer des aspects
pertinents pour répondre à un objectif défini a
priori. Il se caractérise par :

 La simplicité.
 La pratique.
 Quand le modèle devient compliqué, il est
souhaitable de le décomposer en plusieurs
modèles simples et manipulables.

8
Qu’est-ce qu’un modèle ? Pourquoi modéliser ? Comment modéliser?

 L’expression d’un modèle se fait dans un langage


compatible avec le système modélisé et les
objectifs attendus. Par exemple :
 le physicien qui modélise une simulation
scientifique utilisera les mathématiques
comme langage de modélisation.

 L’informaticien, dans le cas de


développement d’un logiciel, l’un des
langages utilisés pour la modélisation est le
langage UML.
9
Qu’est-ce qu’un modèle ? Pourquoi modéliser ? Comment modéliser?

 Modéliser un système avant sa réalisation permet de:


Personne à l’aise dans l’info, qui
s’intéressent à la défense

 mieux comprendre le fonctionnement du système.


seulement, sont appelés des
analystes.

 décrire avec précision et complétude les besoins.


 tester une multitude de solutions à moindre coût et
dans des délais réduits
Personne à l’aise dans l’info, fait
 sélectionner celle qui résout les problèmes posés.
Savant fou, qui ne craint pas
passer trente années dans la
la défense et l’offense s’il est mal
traité ou non payé par exemple/
prison, en détruisant une
architecture sans raison.

10
Qu’est-ce qu’un modèle ? Pourquoi modéliser ? Comment modéliser?

 On modélise à travers un langage commun, précis,


qui est compréhensible par tous les membres de
l’équipe.

  Un langage graphique de modélisation qui répond


à un véritable besoin mais en outre il est devenu un
standard :
UML

11
UML : Introduction

12
UML : Introduction

 UML : Unified Modeling Language


– Langage formel (symbole, concept)
Concis, précis et simple
– Langage graphique
Basé sur des diagrammes (13 pour UML 2.0)
– Standard industriel
Object Management Group, 1997
– Les fondateurs
Grady Booch, James Rumbaugh et Ivar Jacobson

13
UML : Introduction
 UML, outils d’excellence pour
Concevoir des logiciels informatiques
Communiquer sur des processus logiciels ou d’entreprise
Présenter, documenter un système à différents niveaux de détail

 UML, généralisation aux domaines


Secteur de la banque et de l’investissement
Santé
Défense
Informatique distribuée
Systèmes embarqués
Secteur de la vente
14
UML : Introduction

15
UML : USE CASE

16
UML : Use case

 Le diagramme de cas d’utilisation représente la


structure des grandes fonctionnalités
nécessaires aux utilisateurs du système.

 C’est le premier diagramme du modèle UML,


celui où s’assure la relation entre l’utilisateur et
les objets que le système met en œuvre.

17
UML : Use case

18
UML : Use case

Un cas d'utilisation est un service rendu à


l'utilisateur, il implique des séries d'actions
plus élémentaires.

Un acteur est une entité extérieure au


système modélisé, et qui interagit
directement avec lui.

19
UML : Use case

20
UML : Use case

• Inclusion : le cas A inclut le cas B (B est une


partie obligatoire de A).

• Extension : le cas B étend le cas A (B est une


partie optionnelle de A).

• Généralisation : le cas A est une généralisation


du cas B (B est une sorte de A).

21
UML : Use case
Include
• Symbolisée par le stéréotype <<include>>
et représentée par une flèche avec un trait
pointillé orienté vers le cas inclut.

22
UML : Use case
Extend
 symbolisée par le stéréotype <<extend>> et
représentée par une flèche avec un trait
pointillé vers le cas de base.
 La condition est exprimé graphiquement dans
une note.

23
UML : Use case
Généralisation/spécialisation
 Symbolisée par une flèche triangulaire avec un
trait pleins vers le cas le plus général.

24
UML : Use case
Relation entre Acteurs
 Un acteur A est une généralisation d’un acteur
B, cela signifie que tous les cas d’utilisation
accessibles à A le sont aussi à B, mais l’inverse
n’est pas vrai.

25
UML : Use case
Relation entre Acteurs

26