Vous êtes sur la page 1sur 20

République Algérienne Démocratique et populaire

Université Hassiba Ben Bouali – Chlef –

Niveau : L 3
Spécialité : Sciences alimentaires.
Module :Géni de bioprocédé

Pollution organique de sol


Présenté par : Dirigé par :
Daoud Wissam. Mme Mokran
Kouadri noun zoulikha.

2017/2018
Plan de travail:
Introduction
Définitions:
. La pollution
. Le sol
Composition de sol
Pollution de sol
Origine et source de pollution organique
Le devenir des polluants dans le sol
Traitement des sols urbaine pollués
 Conclusion
INTRODUCTION:
Il existe dans le monde de nombreux cas de sites pollués
par des substances organiques xénobiotiques à la suite de
pollutions accidentelles ou de mauvaises pratiques de stockage
ou de traitement des déchets et des effluents industriels.

Ces sites constituent une source potentielle de pollutions


notamment du sous-sol et des nappes phréatiques.

l’homme s’est moins preoccupe de l’impacte de ses


activites sur la qualite des sols que sur les eaux superficielle et
souterrains ou sur l’atmosphere.
Définitions:
1. La pollution:
La pollution est une dégradation de l’environnement par
l’introduction dans l’air, l’eau ou le sol de matières n’étant
pas présentes naturellement dans le milieu. Elle entraine une
perturbation de l’écosystème dont les conséquences peuvent
aller jusqu’à la migration ou l’extinction de certaines espèces
incapables de s’adapter au changement.
2. le sol :
c’est la formation superficielle qui recouvre
l'écorce terrestre et qui désigne la couche meuble qui
est cultive que l’ensemble de la croute terrestre.
Il se forme sous l'effet de l'altération de la roche-
mère (ou minéraux primaires) soumise à des agressions
physico-chimiques, mécaniques et climatiques
(température, humidité...) et biologiques.
Composition du sol :

Fraction minérale :

Les minéraux constituent, en général, de 95 à 99%


du sol. La composition minérale dépend de la nature de
la roche-mère. La nature des minéraux peut être
extrêmement diverse avec des tailles granulométriques
différentes:
 Sable (Ø = 2000 à 50 μm).
 Limon (Ø = 50 à 2 μm).
 Argile (Ø < 2μm).
Fraction organique:

 La fraction organique vivante:


Composée par des bactéries , des champignons et une
microfaune formée de protozoaires, nématodes, insectes, vers
de terre .

 La fraction organique morte:


Constituée des débris organiques d'origines animale ou racines
des plantes .
Plus ou moins décomposés en humus sous l'action des micro-
organismes du sol.
Les matières humiques proviennent de la décomposition et de la
réorganisation des matières organiques contenues dans les sols.
Les agents microbiens présents dans le sol jouent un rôle important
dans la dégradation des matières organiques.
Pollution des sols :

La pollution et la contamination sont deux expressions


couramment employées pour désigner l'accumulation
anormale et exogène, généralement due à une activité
humaine, d'éléments ou de composés minéraux,
organiques ou d'agents pathogènes dans un milieu donné
dont la qualité se trouve affectée.
Origine et source de
  pollution organique 
Pesticides :
Il s'agit de produits phytosanitaire de synthèse qui sont
volontairement introduits par l'homme dans l'environnement
pour :
• protéger les récoltes et les denrées stockées
• protéger les différents secteurs de l'agriculture intensive.
• lutter contre les vecteurs de maladies .
Actuellement le nombre de ces composés sont classés en
fonction de leur cible biologique:

Herbicides Insecticides
Fongicides Molluscicides

Acaricides Aphicides
Nematicides Rodonticides
Les pesticides dans l’environnement :
l’agriculture intensive a conduit à l’utilisation
d’une large palette de pesticides. Une fois appliqués, 85
à 90% de la quantité de pesticide n’affectera pas les
organismes ciblés cette quantité de pesticide va se
répartir dans l’environnement et polluer les différents
compartiments de la biosphère :
l’air, l’eau et les sols.
les hydrocarbures aromatiques polycycliques :

Ces composés peuvent être d’origine naturelle et sont présent dans des
combustibles fossiles à des concentrations importantes .

Ils se forment lors de la (cokéfation) du charbon, de la pyrolyse ou


de la mauvaise combustion des combustibles fossiles ou du bois .

les incendies de forêt constituent une source importante en milieu


non urbain .les principales source en urbain sont l’émission lors de la
combustion des carburants de véhicules ou de chauffage .
.
L’industries pétrolières :

Le pétrole brute est composes en presque totalités


d’hydrocarbure de trois types principaux : les paraffiniques, les
naphténiques et les aromatiques, auxquels viennent s’adjoindre
du soufre, des traces de composes oxygénés azotes , et
quelques métaux .leur composition est variable selon leur
origine .
On distingue :
 Les essences.
 Les gazoles légers.
 Les gazoles lourds.
 Les kérosènes.
 Les huiles.
 Les résidus.
L’industries du charbon :
Les lavoirs sont destines à traiter les matériaux brutes
extrait de la mine pour séparer les produits non
combustibles de ceux combustibles destines à la vente.
Activités utilisant des solvants chlores :
Prés de 80% de la consommation totale de solvants neufs
s’effectue dans 9 secteurs industrielle ,à savoir : le nettoyage à
sec , le traitement des métaux , la fabrication et l’application de
peintures , de pharmacie ,les phytosanitaires , l’imprimeries
(composants des encres ),les colles et adhésifs ,et les
caoutchoucs.
le devenir des polluants dans les sols :
 La rétention des polluants dans une phase solide est la résultante de :
l'adsorption : fixation physique, chimique ou électrostatique de la
molécule sur un support solide.
l'absorption : pénétration plus ou moins uniforme dans la phase
solide.
la précipitation : formation d'une phase cristalline à la surface des
particules du sol.

 Dégradation :
Ce processus peut entraîner une dégradation totale du produit ou
simplement former des produits intermédiaires de dégradation. La
contamination de l'environnement peut sélectivement enrichir des
microorganismes spécifiques ou conduire à des échanges génétiques ou
encore à l'induction d'enzymes spécifiques dans des sites pollués
Traitement des sols urbaine pollués :

Méthode physique par évacuation :


une opération d’extraction ou de lavage
des sols.
le liquide de lavage ou de la vapeur sont
injectes dans le sol plus collecte, pompes et
traités après avoir traverse la zone de sol a
traite .

Méthode chimiques :
mettent en œuvre l’action d’un acide pour
extraire ou transformer les polluants.
Des méthodes électriques peuvent
également contribuer à la de contamination de
sol pollues par les métaux
Méthode thermique :
.

porter le matériel pollué à haute température pour le détruire en extraire les


polluants ou au contraire les immobiliser .les traitements thermiques sont
majoritairement appliques aux polluants organiques comme les hydrocarbures et
produit dérive .

Voies biologique :

basées sur le métabolisme et l’activité des organismes vivants : bactéries,


champignons ou végétaux supérieures.
La dégradation microbiologique est une technique de réhabilitation des sols
pollues par des molécules organiques .
Conclusion
la compréhension des mécanismes impliqué dans le devenir des polluantes organiques
des sols est nécessaire pour essayer de prévoir des risques de contamination , mais
ceci serait insuffisant si cela une débouchait pas sur la proposition de stratégies
d’intervention pour réduire l’impact sur l’envirenment tout en conservant l’efficacite
optimal des produits organiques utilises en protection des cultures .
Merci

Vous aimerez peut-être aussi