Vous êtes sur la page 1sur 132

FINANCE INTERNATIONALE

1
La finance internationale constitue l’un des aspects de l’économie internationale.

Elle représente en fait, la matérialisation financière des relations économiques


internationales et couvre un domaine vaste qui ne cesse de se développer au fil des
années du fait de:

- la croissance du commerce international ;

-nombre de plus en plus important d’entreprises participant aux opérations


économiques et financières internationales ;

- la mondialisation croissante de l’économie ;

- la multiplication des sources nouvelles de financement international utilisées


aussi bien pour les opérations domestiques qu’étrangères.

- innovations sans cesse croissantes au niveau des instruments et systèmes


financiers des différents pays.

2
L’environnement économique et financier des entreprises opérant au plan local et à

l’international est de plus en plus marqué par une volatilité accrue des monnaies,
doublée d’une internationalisation aussi bien au niveau des formes d’organisation
de la production et du travail dans les entreprises qu’à celui des secteurs financiers
et de la recherche des sources de financement en passant par la circulation de
l’information, les modes de vie….

L’environnement de l’entreprise est ainsi devenu très instable et très risqué.

Dès lors, le niveau de compétitivité de cette dernière, et donc sa survie, restent liées
en partie à sa capacité à s’adapter à l’évolution perpétuelle de cet environnement.

3
L’ENVIRONNEMENT FINANCIER INTERNATIONAL

L’environnement financier international dépend dans une certaine mesure, du


système monétaire international, qui peut se définir comme un ensemble de pratiques,
de règles et d’institutions qui visent à organiser et à contrôler les échanges
monétaires internationaux en déterminant notamment les modalités de règlement,
de financement et d’ajustement des soldes des balances des payements des pays
participant aux relations économiques internationales.

En effet, l’existence de relations économiques entre des nations ayant des


monnaies différentes nécessite en parallèle l'existence de règles et pratiques
permettant aux différents agents économiques de ces nations d’effectuer les
conversions de ces monnaies les unes contre les autres dans le cadre de ces
transactions internationales.

4
Cet environnement subit au fil des ans, de profondes mutations qui agissent sur le
marché des changes et sur le système financier international dont le fonctionnement
est fortement influencé par certains facteurs tels que :

- les résultats des politiques macroéconomiques menées dans les différents pays
industrialisés ;

- le mouvement de libéralisation financière de ces deux dernières décennies ;

- les conséquences des erreurs macroéconomiques enregistrées ces deux dernières


décennies.

5
MARCHE DES CHANGES
ET RISQUE DES CHANGES

6
C’est quoi un marché de
change?

Marché de change
=
Marché + change

7
Partie 1 : Cadre Général sur le marché de change

Évolution historique du marché des changes

Afin de pouvoir comprendre complètement ce qu’est le marché des changes, il est


d’abord utile d’examiner les raisons qui ont mené à son existence.

A l’origine, nos ancêtres conduisaient le commerce de biens contre d’autres biens.


Ce système de troc était bien sûr plutôt inefficace et exigeait de longues négociations et
recherches pour pouvoir conclure un marché.

Des formes de métaux comme le bronze, l’argent et l’or ont été par la suite utilisés dans
des tailles normalisées pour faciliter les échanges de marchandises.

Après la crise du système bancaire international de 1857 et l’échec du système


monétaire bimétallique (monnaie convertible en or et en argent) et en plus, le
développement du commerce international que le système d’étalon-or s’installe

8
Le Système Monétaire International (SMI) : « est constitué de l’ensemble des règles
permettant de gérer, de contrôler ou d’émettre des formes monétaires utilisées
régulièrement dans des transactions, de manière à assurer l’intégralité des fonctions
de la monnaie internationale par les institutions destinées à faire respecter ou a mettre
en œuvre ces règles ».

Le S.M.I peut être défini comme l’ensemble des règles et des institutions qui
organisent et contrôlent les échanges internationaux de monnaie entre les pays.

L’étalon or, la seconde moitie du 19e siècle dans lequel :


 
Ce système monétaire international en vigueur entre 1870 et 1914 a permit de garantir
la fixité des cours de change et la stabilité des prix.
L’or restait comme monnaie universelle de règlement.
Les parités étaient calculées en fonction du poids d’or respectif de différentes
monnaies.
Les liquidités détenues par les banques centrales étaient constitues par les encaisses
or.

9
Le système de Bretton-Woods (1944) :
 
Les accords de Bretton - Woods, du nom d’une petite localité du New Hampshire aux
Etats-Unis, ont été conclus en Juillet 1944.

Ces accords, essentiellement articulés autour du dollar américain, se caractérisent


essentiellement par quatre points, à savoir :
-la stabilité des taux de change,
-la convertibilité des monnaies,
- une procédure de crédit international mutuel
- la création d’institutions financières internationales (FMI et Banque Mondiale).

Ils avaient pour objectif de revoir les règles de fonctionnement du système


monétaire international, sérieusement ébranlé par les deux guerres.

10
Après une période de fonctionnement « normal », ce système a amorcé depuis
1958, une série de phases de détérioration progressive dont les plus
importantes sont :

● 1958 – 1971 caractérisée par un déficit croissant de la balance commerciale


américaine ayant débouché sur des mouvements spéculatifs contre le dollar
américain ;

Dans ce système il suffisait de maintenir la parité des monnaie par rapport a


une monnaie de réserve, elle même convertible en or.

L’étalon était constitue théoriquement par l’or mais en réalité par le dollar
américain.

Les liquidités étaient constituées de dollar et d’or.

Les accords entre les pays on permit de donner une valeur à chaque monnaie
exprimée en or ou en dollar (jusqu’à 1973)

11
Le fond monétaire international (FMI):
 
C’est une institution internationale regroupent 188 pays, qui a pour mission
d’assurer la stabilité du système monétaire internationale « SMI », et la gestion des
crises monétaires et financiers des Etats membres.
Il fournit aussi des crédits aux pays qui connaissent des difficultés financiers.

La banque mondiale
La banque mondiale est une institution financière internationale, elle a été crée en
1944 pour reconstruire l’Europe ravagée par la guerre, conçue sur le modèle d’une
banque classique, elle accorde des prêts aux pays membres. Le prêt de 250 millions
de dollars en 1947au profit de l’Europe est nommé comme le premier prêt qui était
accordé par cette institution.
Après la reconstruction, la banque mondiale a fait développer ses missions vers la
lutte contre la pauvreté, et vers le financement des différents projets, tout en
favorisant la croissance économique des pays du sud dont la plus part ont été des
colonies.

12
INTRODUCTION

Le dénouement de toute opération effectuée avec l’étranger: importation, exportation,


investissement, crédit, ou même les opérations courantes (mission, voyage, ..) se traduit par une
conversion des devises par rapport à la monnaie nationale ou l’opération inverse, et donc fait
appel au marché des changes.
Dès lors, tous les intervenants économiques se voient obligés de connaitre, gérer et manipuler la
donne monétaire et ainsi que les moyens de se couvrir des différents risques liés à la transaction
internationale et notamment au change.
Vu l’importance accrue de ce marché et la dépendance des divers secteurs économiques à ses
fluctuations, son adaptation aux besoins émergeants du développement économique continu
était indispensable.
De ce fait, ce marché a connu plusieurs mutations au fil du temps. Une question s’impose alors
sur les enjeux du marché de change face aux attentes des agents économiques

13
I – LE MARCHE DE CHANGE

La technique de marché de change existe depuis plus d'un


siècle. Il a été créé initialement pour l'échange de monnaies
servant au règlement des transactions du commerce
international.

Présentation du marché de change


Le change est l'acte par lequel on échange les monnaies de
différentes nations.
Le change est l’opération qui consiste à acquérir une monnaie
en échange d’une autre.
Le marché de change est un « lieu » où se confrontent les offres
et les demandes de devises donnant lieu à un prix d’équilibre
(cour d’équilibre) appelé cours de change (ou taux de change)
c’est un marché sur lequel sont cotées des devises.

14
L'opération d'échange conduit à un taux de change d'une devise A contre
une devise B, correspondant au prix d'une unité de devises en termes de
l'autre.
La valeur d'une monnaie par rapport à une autre, appelée cours de
change ou taux de change, est déterminée par la confrontation de
l'offre et de la demande.

Dans le jargon financier, il est souvent question du Forex pour


désigner le marché de change; contraction des termes anglais
FOReign EXchange.

15
LE MARCHE DES CHANGES

I - LES CARACTERISTIQUES GENERALES DE MARCHE DES


CHANGES

II - LES COMPARTIMENTS DE MARCHE DES CHANGES

16
L’ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT
DE MARCHE DES CHANGES
Principales caractéristiques
 A la différence des marchés boursiers, qui ont une localisation
géographique précise, le marché des changes ne connaît pas de
frontières : il y a un seul marché des changes dans le monde. Les
transactions sur devises se font aussi bien et en même temps à
Londres, New York, Sydney ou Tokyo.

 De par son caractère planétaire, le marché des changes est donc une
organisation économique sans véritable réglementation.
 Elle est auto-organisée par les instances publiques et privées qui y
interviennent.
 Le marché des changes est géographiquement très concentré sur les
places financières de quelques pays, à savoir le Royaume-Uni, les
Etats-Unis, le Japon, l'Allemagne et la France.

17
C’est un marché non physiquement localisé
C'est un réseau mondial qui relie les participants au moyen de liaisons
informatiques, téléphoniques... qui leur permettent de communiquer entre
eux, de s'échanger des informations sur les devises qu'ils traitent, de coter
des fourchettes de prix, de s'entendre sur les modalités de négociations, de
préciser de façon très codifiée les caractéristiques des produits échangés,
en définitive de réaliser des transactions sur devises.

C'est un marché de gré à gré


Contrairement à certains marchés dits "organisés" dans lesquels se
négocient des contrats standardisés en termes d'échéances et de montants
nominaux, les produits traités sur le marché des changes ont des
caractéristiques "sur mesure", c'est-à-dire spécifiques en fonction des
besoins en contreparties. Ils sont négociés en face à face.
Un marché dominé par quelques monnaies

 Les opérations sur les marchés des changes sont


concentrées sur un petit nombre de monnaies, soit du
côté de l'offre, soit du côté de la demande.
 Il s’agit notamment du dollar (majoritairement), de l’euro,
du yen et de la livre sterling.

19
les acteurs du marché des changes

Le marché des changes réunit des participants extrêmement divers.


On y trouve :
-des particuliers (très rarement) et des entreprises (PME et multinationales)
qui ont besoin de vendre et d’acheter différentes devises.

Selon leurs activités ;


-des banques commerciales, des banques d’investissement et des courtiers
qui exécutent les ordres de leurs clients et agissent aussi pour leur compte
propre ;
Les autorités monétaires, notamment les banques centrales qui sont des
participants majeurs sur le marché des changes.
Elles gèrent leurs réserves de change et interviennent le cas échéant, sur le
cours des devises dont elles ont la charge

20
21
21
Les Conventions
Sur les marché des changes, les noms des monnaies font l’objet
d’une normalisation sous forme de code ISO constitués de 3
lettres dont les deux 2 premières indiquent le pays de la devise et
la troisième l’unité monétaire du pays :

USD: Dollar US GBP: Livre Sterling


EUR: Euro CHF: Franc Suisse
JPY: Yen Japonais SEK: Couronne Suédoise
CAD: Dollar Canadien
DZD : DZ : désigne le code de l'Algérie ; · D : désigne le Dinar.

Pour presque toutes les devises, le marché cote le taux de change


USD/XXX=quantité de XXX correspondant à 1 USD.

Le sens de la cotation est différent pour EUR, GBP et les devises de


certains ex-Commonwealth (AUD, NZD,…) Les transactions sur le marché des changes portent

22
Les attributions du marché de change

Globalement, le marché des changes fournit:


◦ La structure physique et institutionnelle permettant l’échange de
la devise d’un pays dans la devise d’un autre pays ;
◦ La détermination du cours ou du taux de change d’une monnaie
contre l’autre ;
◦ la livraison physique d’une monnaie contre l’autre.

23
Les opérations du marché des changes
Par définition le marché des changes est un marché où des monnaies sont
échangées.

Ces échanges peuvent être manuelles (billets ou pièces, chèques de


voyage) ou scripturales (change au comptant ou à terme).

Il a pour fonction de mettre en contact, par l’intermédiaire de leurs banques


respectives, ceux qui veulent acheter et ceux qui veulent vendre les devises.

Les particuliers, les entreprises…….contactent leurs banques pour leur faire


savoir quels sont les montants et les devises qu’ils désirent acheter ou
vendre et à quel prix.

24
C’est ce qu’on appelle les Ordres.

Les banques interviennent pour proposer ou demander les


devises pour leurs clients et, éventuellement, pour elles mêmes.

Toute entreprise ayant une activité internationale est obligée,


pour régler ses transactions avec l’étranger, de vendre des
unités de sa monnaie de référence pour acheter des devises, et
inversement lorsqu’une entreprise étrangère lui achète un
produit ou un service

25
Les principales devises négociées sur le marché de change

 Le dollar américain (USD): monnaie de référence des


transactions internationales.
 L ’Euro (EUR)
 Le Yen (JPY)
 Yuan chinois (CNY) (Renminbi Chinois)
 La livre sterling (GBP)
 Le Franc suisse (CHF)
 Le dollar canadien (CAD)
 Le dollar australien (AUD)…

26
Principales devises échangées sur le
marché des change
Principales devises échangées dans le monde

EUR/USD Euro contre le dollar américain (appelé Fibre ou Fiber)

70% du
volume
des USD/JPY Dollar américain contre le yen (appelé Ninja)
transactio
ns
GBP/USD Livre Sterling contre le dollar américain (appelé Cable)

USD/CHF Dollar américain contre le Franc Suisse (appelé Swissy)

USD/CAD Dollar américain contre le dollar canadien (appelé Loonie)

AUD/USD Dollar australien (appelé Ozzie) contre le dollar américain

NZD/USD Dollar néo-zélandais (appelé aussi Kiwi) contre dollar


américain

27
LES COMPARTIMENTS DES MARCHES DES CHANGES

Le marché de change se compose de trois


compartiments :

◦ Le marché au comptant
◦ Le marché du dépôt
◦ Le marché à terme

28
Le marché au comptant (change au
comptant = spot)

Le marché au comptant, appelé aussi «marché spot», est un


marché sur lequel des devises sont échangées instantanément
entre banque.

une opération de change au comptant consiste à échanger


immédiatement une devise contre une autre.

les opérations d'achat et de vente s'effectuent au jour du cours de


la transaction mais la livraison effective des fonds à lieu dans un
délai maximum de deux jours ouvrés. (Négociation 1j 2j livraison).

C'est un marché de gré à gré, non localisé et qui fonctionne en


continu (24 heures sur 24).

29
TAUX DE CHANGE

On appelle taux de change la valeur d'une monnaie nationale ou


devise par rapport à celle d'un autre pays.

Il représente la quantité d'une devise étrangère que l'on peut acquérir


avec une unité d'une autre monnaie.

Synonymes : parité de change ou parité d'une monnaie, 


taux de conversion.

Le taux de change peut être coté de deux façons : au certain et à


l'incertain.

30
31
Les types de cotation
La confrontation des ordres d’achat et des ordres de vente d’une monnaie s’appelle la
Cotation qui est définie comme la détermination du prix d’achat et du prix de vente
d’une devise, appelée devise échangée, en une autre devise appelée devise-prix.

Ce prix s’appelle taux de change, à savoir le rapport dans lequel une monnaie se
convertit en une autre monnaie.

La cotation pratiquée par les différents pays est soit le certain, soit l’incertain
La cotation à l'incertain
La cotation à l'incertain est la plus utilisée sur le marché.
La cotation qui exprime la valeur d'une unité de monnaie étrangère en monnaie
nationale.

Par exemple en Algérie, le Dinar est coté à l'incertain contre le Dollar : USD/DZD =
79,8110 (c'est-à-dire que 1 USD = 79,811O DZD).

Par ailleurs, la toute puissance du dollar se traduit également par le fait : qu'on côte
unanimement : 1 dollar = x quantités de devises.

32
La cotation au certain :

Pratiquée par la majorité des pays, définit la quantité d’unités

de monnaie nationale en monnaie étrangère.


C'est le cas de certaines monnaies telles que la livre sterling et
de l'Euro qui sont cotées contre le Dollar ainsi : EUR/USD =
1,1325 (c'est à-dire que 1 EUR = 1,1325 USD).

33
Convention de cotation :

La cotation sur le marché spot prévoit en fait deux types de cours.


-un cours acheteur le cours auquel la banque achète la devise et un cours
vendeur le cours auquel la banque vend la devise, séparés par une marge,
appelée communément spread qui représente le niveau de liquidité du
marché, mais également de degré de compétitivité des prix affichés.
Chaque cotation met en jeu deux devises, la première devise à gauche de
la cotation est appelée devise directrice, la seconde, à droite de la cotation
est dénommée devise dirigée.
La règle étant d'exprimer une quantité de devises dirigées par une unité de
devise directrice.

34
Les cours acheteur et vendeur

La cotation sur le marché spot prévoit un cours acheteur et un


cours vendeur séparés par une marge, appelée communément
spread qui représente le niveau de liquidité du marché, mais
également de degré de compétitivité des prix affichés.

· Le cours acheteur (bid) : Le cours auquel le cambiste accepte


d'acheter la monnaie de référence.

· Le cours vendeur (ask ou offer) : Le cours auquel le cambiste


accepte de vendre la monnaie de référence.

· Le spread : La différence entre le cours acheteur et le cours


vendeur s'appelle le spread (ou marge sur cours de change).
Il est fonction du montant de la transaction, la liquidité du
marché.

35
Exemple :
1 USD = 0.9960 Euro – 0.9963 Euro

Par convention 0.9960 est le cours acheteur-banque (c’est-à-dire


Le cour auquel la banque est prête à acheter le dollar dans notre
exemple) alors que 0.9963 est le cours vendeur-banque.
On remarque que le coté gauche est toujours inférieur au coté
droit , l’écart entre les deux (02) s’appelle le SPREAD
Cet écart est la rémunération du cambiste, il est notamment
fonction du risque prix par celui-ci.
Les cotations sont annoncées dans la majorité de cas les 4
derniers chiffres après la virgule.

36
Le taux de change au comptant
 Les cotations sont annoncées avec quatre 4 chiffres après la virgule. En
fonction de l'endroit et de l'utilisation de la cotation, les cours de change
peuvent être affichés dans différents formats.
 En outre, les prix évoluent de manière extrêmement rapide à cause de la
liquidité extrême du marché.
 D’ailleurs, en observant par exemple sur un écran de cotation dans une
salle de marchés, on se rend compte que les prix pour les paires de devises
les plus liquides peuvent varier plusieurs fois par seconde.
 Afin de limiter les redondances dans la transmission d’informations et ainsi
de gagner en efficacité, seulement les parties du prix qui sont susceptibles
de changer sont parfois indiqués, ou du moins sont très clairement mis en
avant.

37
Le taux de change au comptant
 Par exemple, sur un écran de négociation, une cotation serait représentée

comme ceci : EUR/USD 1.2345 1.2346


 On peut décomposer cette cotation comme suit :
 1.23 appelée la grande figure (big figure) : C’est la partie du prix qui ne
change que rarement.
 45 appelée les pips : Ces décimales représentent la partie du prix la plus
volatile et ainsi la plus importante, d’où leur mise en évidence sur un écran
de cotation.

38
Les cours croisés
Un cours croisé est un cours de change d'une devise contre une autre,
calculé à partir du cours de ces deux devises contre une devise
commune (généralement le Dollar).

C'est que l'on appelle la méthode du cours croisé ou encore cotation


indirecte.

39
En effet, la plupart des monnaies sont exprimées par rapport au Dollar.

On trouve également des cotations pour certaines « paires » de


monnaies importantes : EUR/GBP, EUR/JPY, GBP/JPY, etc.
Autrement dit :

En général les cours des différentes monnaies sur le marché de change au


comptant sont donnés contre le Dollar qui constitue la devise directrice.

Pour déterminer le cours de deux monnaies autres que le Dollar, on


applique le cours croisé qui est déterminé à partir des cotations des deux
monnaies contre le Dollar.

40
Exemple :
Un importateur algérien doit régler une facture en Pound
égyptien (EGP). Il s'adresse à sa banque afin de lui fournir le
cours EGP/DZD.
Le marché cote :
USD/EGP = 6,1500/6,1610 USD/DZD = 77,8540/78,6050
Le cours vendeur EGP/DZD est déterminé en divisant le cours
vendeur USD/DZD par le cours acheteur USD/EGP :
78,6050/6,1500 = 12,7813.
Le cours acheteur EGP/DZD est déterminé en divisant le cours
acheteur USD/DZD par le cours vendeur USD/EGP :
77,8540/6,1610 = 12,6365.
Dés lors, la cotation EGP/DZD peut s’écrire
:EGP/DZD : 12,6365/12,7813.

41
Exercice
Pour la journée du 15/9/1998, on observe sur la place de Tunis le cours suivant :

Devise Unité Cour Cour vendeur


acheteur
USD 1 1.1020 1.1030
EUR 1 1.2745 1.2760

-Calculer les cours croisés (acheteur vendeur) suivant : EUR/USD

42
Corrigé :

1- Détermination du cours croisé EUR/USD :


On a: EUR/USD = EUR/TND
USD/TND
2-Détermination du cours acheteur de la banque EUR - USD
C'est le cours auquel la banque se propose d'acheter un EUR contre la vente de USD .
La banque intervient donc sur le marché des changes pour le compte de son client.
Elle procède à deux opérations sur le marché des changes :
 Une opération en EUR/TND : la banque vend les EUR reçus de son client contre un achat
de TND et ce, au cours acheteur de EUR du marché :
EUR /TND = 1. 2745
Une opération en USD /TND : la banque achète les USD nécessaires au client contre la
vente de TND au cours vendeur du USD du marché :
USD/ TND = 1.1030
En combinant ces 2 opérations on obtient : EUR/USD = EUR/TND = 1.2745
1.2745
USD/TND 1.1030
=1.1555

43
3-Détermination du cours vendeur de la banque :

EUR/USD : C'est le cours auquel la banque se propose de vendre un EUR


contre l'achat de USD .
Elle procède à deux opérations sur le marché des changes :

Une opération en USD /TND : la vente des USD /TND : la vente des USD
reçus du client contre un achat de TND au cours acheteur du marché :USD/
TND= 1.1020
 Une opération en EUR/TND : Un achat des EUR nécessaires au client
contre la vente des TND au cours vendeur du USD du marché : EUR/ TND =
1.2760

En combinant ces deux opérations, on obtient la relation :


EUR/USD = EUR/TND = 1.2760 = 1.1579
USD/TND 1.1020
On peut écrire EUR/USD = 1.1555-1.1579

44
Exercice  :

En date du 15-06-06, on observe sur le Marché des Changes Canadien, les cours
suivants :

Devise Unité Cours acheteur Cours vendeur

USD 1 1.1820 1.1835

GBP 1 2.6195 2.6230

EUR 1 1.5210 1.5225

T.A.F : Calculer les cours croisés (acheteur-vendeur) suivants : EUR/USD ; GBP/EUR ;


GBP/USD

45
Devise Cours acheteur Cours vendeur

EUR/USD 1.5210/1.1835 = 1.2852 1.5225/1.1820=1.2881


GBP/EUR 2.6195/1.5225=1.7205 2.6230/1.5210= 1.7245
GBP/USD 2.6195/1.1835=2.2133 2.6230/1.1820=2.2191

46
Le marché à terme :

Le marché des changes à terme (forward market) est un marché dont
les conditions de la transaction (quantité et cours) sont immédiatement
déterminées, mais dont la livraison et le paiement interviendront à une
échéance convenue et prédéterminée.

Une opération de change à terme permet de fixer dès aujourd'hui un cours


d’achat ou de vente de devises pour une échéance future afin d’éliminer le
risque de change.

Le client fige ainsi les conditions de réalisation de son opération de change
future quelle que soit l’évolution future du marché

Le marché des changes à terme est un marché où les devises s'échangent


à un cours fixé sur le moment pour une livraison qui se fera ultérieurement à
une date déterminée.

47
LE RISQUE DE CHANGE
LE RISQUE DE CHANGE

Toute entreprise qui effectue des opérations commerciales, financières… avec l’étranger
(pays à monnaie différente) est confrontée à de multiples risques : risque dune variation
des cours de change, des taux d’intérêt, d’un changement de la situation politique dans le
pays ou à l’extérieur.

On parle respectivement de risque de change, de taux d’intérêt et de risque politique.

En effet, l’internationalisation des activités commerciales, industrielles et financières rend


les économies de plus en plus interdépendantes ; les mouvements de capitaux à la
recherche de meilleure rémunération, les disparités dans les taux d’inflation et dans les
équilibres de balances commerciales combinés à l’explosion de nouveaux produits sur
les marchés financiers constituent autant de facteurs qui provoquent une volatilité accrue
des devises.
Ainsi, les firmes sont devenues plus sensibles à ces risques, notamment au risque de
change qui affecte d’une façon ou d’une autre, leur trésorerie, (et qui, dans certains cas,
peuvent mettre en en jeu leur survie).

49
Définition du risque de change
Le risque de change peut être défini comme une situation dans laquelle un
agent économique peut voir baisser ou augmenter les sommes à encaisser ou à
débourser du fait respectivement dune baisse ou d’une hausse de la devise
dans laquelle sont libellées ses créances ou ses dettes.

Lorsque le risque est positif (avantage), on parle de gain de change.


Lorsqu’il est négatif (désavantage), on le qualifie de perte de change.

Le risque de change est une composante du risque de marché, qui peut être
défini comme le risque de perte qui peut résulter des fluctuations des prix des
instruments financiers qui composent un portefeuille. Le risque de change
désigne le risque d’une perte financière causée par les fluctuations de taux de
change lié à la variation du cours des devises.

50
Le risque de marché peut porter sur :
-le cours des actions,
-les taux d'intérêts,
-les taux de change,
-les cours de matières premières, etc.

Par extension, c'est le risque des activités économiques directement


ou indirectement liées à un tel marché (par exemple un exportateur
est soumis aux taux de change, un constructeur automobile au prix
de l'acier...). Il est dû à l'évolution de l'ensemble de l'économie, de la
fiscalité, des taux d'intérêt, de l'inflation, et aussi du sentiment des
investisseurs vis-à-vis des évolutions futures... Il affecte plus ou
moins tous les titres financiers.

51
Les différentes sortes de risque de change

On distingue différentes sortes de risques de change dont :

• le risque de change lié aux transactions commerciales ; il résulte des transactions


internationales (importations ou exportations) lorsqu’elles sont facturées en devises
étrangères.

• le risque de change économique : il est lié au gain ou à la perte de compétitivité


internationale d’une entreprise, suite respectivement à la baisse ou à la hausse du
cours de la monnaie nationale. Il englobe le risque de transaction et le risque de
consolidation et mesure l’impact du taux de change sur le compte de résultat, les
cash flows de l’entreprise, ses résultats financiers ainsi que sa compétitivité
internationale.

• le risque de change lié aux transactions financières (emprunts ou prêts) qui portent
sur des monnaies étrangères.

52
Pour illustrer un type dedu risque de change, nous allons présenter les
incidences des fluctuations des cours de changes pour une entreprise
importatrice et une entreprise exportatrice.
·Cas d'une entreprise importatrice :
La société algérienne Cevital achète à une entreprise française des graines
de tournesol pour fabriquer de l'huile.
Le montant du contrat est de EUR 10.000 pour 10 tonnes de graines. Le
paiement est prévu 60 jours fin de mois, jour de livraison.
Le cours au moment de l'acceptation de l'offre par la société Cevital est de 1
EUR = 85 DZD donc le montant de l'importation s'élève à DZD 850.000.
Les deux situations face auxquelles Cevital peut être confrontée une fois le
délai de paiement encouru sont les suivantes :

ll devra finalement payer la somme de Appréciation de l'Euro par rapport au


EUR 10.000 = DZD 920.000 Dinar 1 EUR = 92 DZD
Perte de DZD 70.000
Il devra finalement payer la somme de Dépréciation de l'Euro par rapport au
EUR 10.000 = DZD 810.000 Dinar 1 EUR = 81 DZD
Gain de DZD 40.000

53
Cas d'une entreprise exportatrice :
Imaginons que Cevital exporte l'huile vers l'espagne. Elle conclut un contrat de EUR
15.000 avec une société espagnole, payable 90 jours fin de mois date d'expédition des
marchandises.
Le cours de change au jour de la conclusion du contrat est de 1 EUR = 88 DZD, soit
l'équivalent de DZD 1.320.000.
Après les 3 mois qui suivent la livraison de la marchandise, Cevital pourrait voir entrer
dans ses caisses :

Il recevra finalement la somme de Appréciation de l'Euro par


EUR 15.000 = DZD 1.410.000 Gain de rapport au Dinar 1 EUR = 94 DZD
DZD 90.000

Il recevra finalement la somme de Dépréciation de l'Euro par rapport au


EUR 15.000 = DZD 1.260.000 Perte de Dinar 1 EUR = 84 DZD
DZD 60.000

54
Dépréciation :
Lorsque le prix de la monnaie domestique en monnaie étrangère diminue, on parle
d’une dépréciation de la monnaie domestique par rapport à la monnaie étrangère.
Dépréciation de la monnaie domestique se traduit par une diminution du taux de
change de la monnaie domestique cotée au certain et par une augmentation du taux
de change de la monnaie domestique cotée à l’incertain.

Appréciation :
Lorsque le prix de la monnaie domestique en monnaie étrangère augmente, on parle
d’une appréciation de la monnaie domestique par rapport à la monnaie étrangère.
Appréciation de la monnaie domestique se traduit par une augmentation du taux de
change de la monnaie domestique cotée au certain et par une diminution du taux de
change de la monnaie domestique cotée à l’incertain.

L’appréciation et la dépréciation d’une monnaie est uniquement d’application


lorsqu’on est en régime de taux de change flottants.

Régime de taux de change flottants : régime où la valeur des monnaies les unes par
rapport aux autres évoluent librement en fonction de l’offre et de la demande sur les
marchés.

55
TECHNIQUES DE COUVERTURE
Entre le moment où une commande est signée et où l’acheteur
règle sa commande il peut y avoir un délai plus ou moins long.

C’est à la commande que le prix définitif est fixé.

Il peut être fixé en EUR. Dans ce cas l’exportateur


( exportateur européen ), quel que soit l’évolution du cours de la
devise est assuré de recevoir la même contrepartie en EUR.

56
TECHNIQUES BANCAIRES

Il en existe 2 catégories :

• Les techniques de couverture pure :


La couverture à terme (achat et vente à terme)
Les options de changes

Les techniques de couvertures et de financement


L’emprunt en devises (ou avance en devises)
 La MCNE : Mobilisation de créances nées à l’exportation

57
LA COUVERTURE A TERME

•La vente à terme (exportation) :


Cette technique bancaire de couverture contre le risque de
change permet à un exportateur de connaître très
précisément le cours qui lui sera appliqué pour des devises qu’il
ne livre pas au comptant mais à terme.

•Le jour de la signature du contrat de vente, l’exportateur informe


son banquier des conditions de l’opération : devises, montant et
échéance.

58
Le calcul des cours à terme

Le cours à terme (CT) de l’euro peut être supérieur ou inférieur au


cours au comptant.

Lorsqu’il est inférieur on dit qu’il est en déport par rapport à la


devise

lorsqu’il est supérieur on dit qu’il est en report par rapport à la


devise (et inversement pour la devise).

C’est la différence entre les taux de placement des euro et le taux


d’emprunt de la devise qui détermine s’il y a report ou déport.

le report/déport (ou points de swap) représente donc le différentiel


d'intérêt entre les 2 devises d'un contrat de change à terme.
Le calcul des cours à terme
Le déport et le report

Si le cours à terme est supérieur au cours comptant d‘une


devise, on dit que la devise est cotée avec un report ou est en
report

Cours à terme = cours au comptant + report

Si le cours à terme est inférieur au cours comptant d’une devise,


on dit que la devise est cotée avec un déport ou est en déport

Cours à terme = cours au comptant - déport

60
Le calcul des cours à terme


Les cours de change à terme sont cotés en termes de report ou de
déport.
 Ainsi, pour obtenir le cours à terme il convient d'ajouter le report ou de
retrancher le déport.

 Report : le cours à terme est plus élevé que le cours au comptant,

 Déport : le cours à terme est moins élevé que le cours au comptant.

61
•Quand le taux sur la monnaie empruntée est
inférieur au taux sur la monnaie nationale. Dans ce cas,
on dit que l’exportateur se trouve en situation de
report.
• Quand le taux sur la monnaie placée est inférieur
au taux sur la monnaie empruntée, on dit que
l’exportateur se trouve en situation de déport.

62
63
Exercice n°01
-Un exportateur vend pour 106 000 USD de marchandises.

-Délai de paiement 90 jours.

-Il souhaite se couvrir contre le risque de change grâce à une couverture à terme.
Son banquier lui fournit les renseignements suivants :
-Cours comptant : 1 euro = 1.0590 – 1.0600 USD
-Taux de l’euro à trois mois : 3% - 3 1/16
-Taux de l’USD : 5 15/16 - 6 %
-Commissions bancaires : 0.2%

1.Y a-t-il report ou déport de l’euro ?


2.Y a-t-il gain ou perte de change ?
3.Calculez le report ou déport de l’euro
4.Calculez le cours à terme de l’euro
5.Combien va encaisser l’exportateur en euro ?

64
Corrigé
 Taux de placement des euro : 3%
 Taux d’emprunt de la devise : 6%
 Report de l’euro Déport du dollar donc perte de change

 Ceci est dû au fait que le taux sur la monnaie empruntée est


inférieur au taux sur la monnaie nationale. Dans ce cas, on
dit que l’exportateur se trouve en situation de report

65
Corrigé

Report = Cours comptant x (D taux/100) x (Nbre jours/360)

Cours comptant : 1.0600 j’ai des USD et j’achète des


euro, le cours le plus haut
 report = 0.00795

66
Corrigé

Cours à terme = Cours comptant + report


1.0600 + 0.00795 = 1.06795 USD

67
Corrigé

 L’exportateur touchera le montant de sa créance


converti au cours que l’on vient de

 Commission bancaire = 0.2% x 106 000 USD = 212 USD


 106 000 - 212 = 105 788 / 1.06795 = 99 057 euro

68
Vente à terme - Solutions

 Taux de placement des euros : 3%


 Taux d’emprunt de la devise : 6%

 Report de l’euro  Déport du dollar  perte de change


 Report = Cours comptant x (taux/100) x (nbre jours/360)

Cours comptant : 1.0600 j’ai des $ et j’achète des euros,  le cours le plus haut)
 report = 0.00795

Cours à terme = Cours comptant + report  1.0600 + 0.00795 = 1.06795 usd


L’exportateur touchera le montant de sa créance converti au cours que l’on vient de calculer
moins la commission bancaire :
Commission bancaire = 212 $ (0.2% x 106 000 $)
L’exportateur encaissera 99 057 E (106 000 $ - 212$ = 105 788$ /1.06795 = 99 057 E)

69
Si le cours à terme est supérieur au cours comptant, on dit que le
cours à terme est en report.

Si le cours à terme est inférieur au cours comptant, on dit que le


cours à terme est en déport.

Si le cours à terme est égal au cours comptant on dit que le cours


à terme est au pair (très rare).

Exemple :

Un client veut acheter des dollars dans 6 mois d’une valeur


équivalente à 1000.000 euros

Cours au comptant de l’EUR/USD : 1,3560


Durée du 6 mois : 181 jours
Taux de l’EUR 3 mois : 0,20% (base 360)
Taux de l’USD 3 mois : 0,50% (base 360)

70
 Exercice 2 :
L’entreprise X a vendu pour 50 000 USD de jouets en plastiques
(payables à 120 jours) à un client ukrainien, le 2 janvier 2013.
L’exportateur souhaite se couvrir contre le risque de change par une
vente à terme
Cours au comptant : 1 euro = 1.0950 – 1.0960 USD
Taux de l’euro : 3% - 31/16 l’an
Taux de l’euro-dollar : 515/16 - 6% l’an
Commission bancaire : 2.5 pour mille
Même questions que précédemment :

71
Corrigé

Taux d’emprunt de la devise : 6%


Taux de placement de l’euro 3% report de l’euro et Déport du
dollar
 perte de change

72
Cours comptant : 1.0960
report = Cours comptant x (D taux/100) x (nbr jours/360) =
0.01096

73
Cours à terme : 1.0960 + 0.01096 = 1.10696
Montant de la commission : 2.5/1000 * 50 000 = 125 USD
Montant touché par l’exportateur : (50 000 – 125) / 1.10696 = 45 055.80
euro

74
L’achat à terme (importation)
 Cette technique bancaire de couverture contre le risque de change
permet à un importateur de connaître très précisément le cours qui
lui sera appliqué pour les devises dont il aura besoin à terme pour
régler son achat à l’étranger.

Comme pour la vente à terme l’importateur informe son banquier des


conditions de l’opération : devises, montant et échéance.

75
L’achat à terme (importation)
TAUX D’EMPRUNT DES EURO TAUX D’EMPRUNT DES EURO <
> AU TAUX DE PLACEMENT DE LA AU TAUX DE PLACEMENT DE LA
DEVISE DEVISE
DEPORT DE L’EURO et REPORT REPORT de l’EURO DEPORT DE
DE LA DEVISE LA DEVISE
PERTE DE CHANGE GAIN DE CHANGE
Déport de l’euro = Cours comptant Report de l’euro = Cours comptant
(D taux/100)x(nbr jours/360) (D taux/100)x(nbr jours/360)
COURS A TERME = Cours comptant - COURS A TERME =
déport Cours comptant + report

76
Exercice

Un importateur achète pour 160 000 CHF de marchandises. Délais de paiement 60


jours. Il souhaite se couvrir contre le risque de change grâce à un achat à terme.

Son banquier lui fournit les renseignements suivants :


–Cours comptant : 1 EURO =1.6000 – 1.6015 CHF
–Taux de l’euro :215/16- 3%
–Taux de l’eurodevise : 1%-11/16
–Commissions bancaires : 1.2 pour mille

1. Y a-t-il report ou déport de l’euro ?


2.Y a-t-il gain ou perte de change ?
3. Calculez le report ou déport de l’euro
4. Calculez le cours à terme de l’euro
5. Combien va devoir décaisser l’importateur ?

77
Solution du cas d’achat à terme

-Taux d’emprunt Euros : 3%


-Taux de placement de la devise : 1%
 déport de l’euro  report de la devise

Cours comptant : 1.6000 CHF


Déport = 0.005333 (1,6000 x 2% x 60/360)

Cours à terme = 1.5947 (1.6000 – 0.005333)


Commission : = 192 CHF (160 000 * 0.0012)
Attention ici la commission s’ajoute car l’importateur doit la payer

L’importateur devra décaisser : 100 452.75 E (160 000 + 192)/1.5947

78
Le marché des changes dérivés :
Les swaps sur devises
Exemple
 Supposons qu’une Banque A veut emprunter du 3 mois USD et prêter du 3
mois EUR à une Banque B, pour un montant de 3 millions d'EUR.
 Les données du marché sont les suivantes :

-Date de la transaction : 11 Février 


-Date Valeur Spot : 13 Février 
-Spot EUR/USD : 1.0710/14 
-Taux d’intérêt USD 3 mois : 1.35 % 
-Taux d’intérêt EUR 3 mois : 2.60 % 
-Echéance : 90 jours (13 Mai) 

 Calculer les points swap

79
Le marché des changes dérivés :
Les swaps sur devises
Méthode 1 :

Points de swap = Spot * (1+ (TDM * n/360)) - Spot


(1+ (TMB * n/360))
Avec :
-TDM = Taux d’intérêt de la Deuxième Monnaie 
-TMB = Taux d’intérêt de la Monnaie de Base 

Taux à terme = Taux spot + Points de swap

-Points de swap = 1,0714* (1+ (0,0135 * 90/360)) - 1,0714


(1+ (0,026* 90/360))
= -0,0033
Taux à terme =1,0714 + (-0,0033)
= 1,0681 (déport)

80
Le marché des changes dérivés : Les
swaps dur devises
Méthode 2 :
A B
3.000.000 EUR Spot 1,0714 3.214.200 USD
90 jours à 2,60% 90 jours à 1,35%
Intérêts : 19.500 EUR Intérêts : 10.847,925 USD
Total : 3.019.500 EUR Total : 3.225.047,925 USD

Taux à terme = 3.225.047,925 USD/ 3.019.500 EUR


= 1,0681 (déport)
Points de swap = Taux à terme – Taux spot
= 1,0681-1,0714
= -0,0033

81
Formule de calcul des points de REPORT ou de DEPORT :
CT = CC (+ ou -) e

e = CC * (ti – ti*) * j/36000


1 + (ti* * j/36000)

CT = Cours à terme
CC = Cours comptant
ti = Taux d’intérêt de la monnaie locale
ti* = taux d’intérêt de la monnaie étrangère
j = Durée

82
Calcul des cours acheteurs et cours vendeurs
Sur la base des informations suivantes, calculer le CT acheteur et CT vendeur
pour la parité USD/SAR.

CC: USD/SAR = 5,8000 – 5,8040


Taux d’intérêt SAR: ti = 4,25 - 4,60
Taux d’intérêt USD: ti* = 6,25 - 6,60
La durée : j = 90 jours
Calcul des points acheteurs :

e = 5,8000 * (4,25 – 6,60) * 90/36000


1 + ( 6,60 * 90/36000)
e = - 0,0335 soit un DEPORT de – 335 points acheteurs

*Calcul des points vendeurs :


e = 5,8040 * (4,60 – 6,25) * 90/36000
1 + ( 6,25 * 90/36000)

e = - 0,0235 soit un DEPORT de -235 points vendeurs

83
La cotation des points de terme sera de 335 – 235

Il faut signaler que les points de terme REPORT et DEPORT sont cotés et affichés de façon
continu par les banques internationales.

La règle de la lecture de la cotation est la suivante :

•lorsque les points acheteur sont supérieur aux points vendeurs automatiquement c’est DEPORT
(+).

* lorsque les points acheteur sont inférieur aux points vendeurs automatiquement c’est REPORT
(-).

84
En pratique, les cours à terme sont exprimés par référence au cours comptant.
La différence est exprimée en terme de « points swaps ». Un point swap est égal à 0,0001
soit 0,01%. Lorsque les points swaps de gauche sont supérieurs aux points swaps de
droite, il faut les ôter du cours comptant pour obtenir le cours à terme.
Inversement, s'ils sont supérieurs, il faut les ajouter au cours comptant pour obtenir le
cours à terme.
Ainsi le 24 mai 2002, le quotidien Les Echos donnait les cotations suivantes
(en points swaps) :

85
Elles correspondent aux cours de change :

86
Exercice  :
Sur le marché international des changes, vous disposez des tableaux de cotation
suivants :

T.A.F :
1-Quelle est la règle à appliquer pour savoir si une monnaie est en déport ou en report ?
2- Déterminer les différents courts à terme possibles.

EUR/USD GBP/USD CHF/USD CAD/USD

Spot 1.2720 1.2735 1.7910 1.7940 0.8525 0.8540 0.8885 0.9005

1 Mois 30 40 20 00 15 30 150 145

3 Mois 40 55 30 00 20 45 155 150

6 Mois 45 65 20 25 10 00 165 155

87
1- Si l’on considère les cours au comptant et à terme de A/B, alors la
règle à appliquer est la suivante :

Si les points de swap du côté gauche (acheteur) < Points de swap du


côté droit (vendeur), A est en report par rapport à B : CT = CC + Report

Si les points de swap du côté gauche (acheteur) > Points de swap du


côté droit (vendeur), A est en déport par rapport à B : CT = CC – Déport

88
EUR/USD GBP/USD CHF/USD CAD/USD
Spot 1.2720 1.2735 1.7910 1.7940 0.8525 0.8540 0.8885 0.9005
CT1 mois 1.2750 1.2775 1.7890 1.7940 0.8540 0.8570 0.8735 0.8860
CT3 mois 1.2760 1.2790 1.7880 1.7940 08545 0.8585 0.8730 0.8855
CT6 mois 1.2765 1.2800 1.7930 1.7965 0.8515 0.8540 0.8720 0.8850
Détail de calcul du CT1 mois (EUR/U
CC (EUR/USD) 1.2720 1
Points de swap à 1 mois 30
CT (EUR/USD) = CC (EUR/USD) + Report 1.2750 1

Détail de calcul du CT3 mois (GBP/U


CC (EUR/USD) 1.7910 1
Points de swap à 3 mois 30
CT (GBP/USD) = CC (GBP/USD) - Déport 1.7880 1

89
L’EMPRUNT EN DEVISES OU AVANCE EN DEVISES

90
 C’est une opération par laquelle une banque prête des devises
à une entreprise exportatrice ou importatrice.

-A l’exportation on parle d’avance en devises export : ADE

-A l’importation on parle d’avance en devises import : ADI

91
 Les avances en devises constituent des crédits de
financement à court terme en devises.
 Elles permettent à un exportateur de constituer
immédiatement une trésorerie en EUR correspondant à la
contre valeur de la créance qu’il détient sur son client
étranger.

 C’est aussi un outil de couverture du risque de change si la


devise empruntée est la même que la devise de facturation.

92
 Avance en devise export : ADE
On appelle aussi l’ADE emprunt en devises.
Cette technique de financement de la trésorerie et de couverture du
risque de change consiste à emprunter le montant de la créance
détenue sur un client étranger dans la devise du contrat et de
vendre immédiatement ces devises sur le marché au comptant.
 L’avance en devises peut être utilisée pour couvrir une position

longue, par exemple dans le cas d’un exportateur. Elle consiste à


adosser à une recette future en devises un emprunt de même
échéance. Ainsi, elle fournit, en une seule opération, une
couverture de la position de change et un financement.

93
Le crédit d’avance en devises permet de se couvrir contre le risque
de change à partir de la date de livraison aussi bien à très court
terme (48h) qu’à la limite du court terme (1 an).
Ce crédit peut être contracté pour la durée de la créance majorée
du délai de rapatriement des fonds. C’est la banque qui supporte
le risque de change.

 A l’échéance de la créance, l’exportateur rembourse la banque de


son crédit de devises. L’exportateur ne supporte que les intérêts
de son emprunt.
 1 : La banque emprunte les devises pour un montant
égal à celui de la créance sur le marché de l’eurodevise.

2 : Elle change les devises contre des euro sur le


marché des changes au cours au comptant.

3 : La banque crédite le compte de l’exportateur en


euro (couverture du risque de change + financement).
1 L’acheteur règle le montant de sa créance en devises.
2 : L’exportateur rembourse le montant de son emprunt
majoré des intérêts à la banque. Les intérêts sont remboursés
en devises, l’exportateur supporte donc un risque de change
mineur sur les intérêts.
 3 : La banque rembourse son emprunt en devises.

 REMARQUE : Les intérêts peuvent être post comptés ou


précomptés.

96
L’entreprise Lara a vendu pour 100 000 USD de marchandises à un client coréen,
échéance de paiement le 20/12/20. Compte tenu des mauvais résultats
économiques américains et le dollar étant à la baisse, l’exportateur cherche à se
couvrir contre le risque de change en même temps que financer son opération
d’exportation.

Le 21/09/ 2O les données du marché sont :


- Cours comptant (spot) : 1.0950 – 1.0959 USD

- Taux de l’euro dollar : 4 15/16% - 5%

Commissions bancaires : 1.%

TAF

1. Calculez le montant en euro que l’exportateur va toucher le 21/09 ainsi que le

montant des intérêts qu’il devra rembourser avec l’emprunt le 20/12. Ici les intérêts
sont post comptés.

97
 Au 21/09
 L’exportateur touche le montant de son avance en devises : 100 000 USD devises + les intérêts au
cours au comptant

 Au 20/12
 L’exportateur rembourse le montant le montant de sa créance en devises + les intérêts en dollars

 Cours spot : c’est l’entreprise qui achète des euro par l’intermédiaire de la banque, le cours est donc le
plus haut : 1.0959 euro.

 Le 21/09 l’entreprise va donc toucher : 100000 / 1.0959 = 91 249.20 euro moins les commissions
bancaires : 91 249.20 x 1/1 000 = 91.25 euro
 L’entreprise touchera : 91 249.20 – 91.25 = 91 157.95 euro

 A l’échéance l’entreprise rembourse 100 000 USD majorés des intérêts en dollars calculés sur 100 000
USD.
 Les 100 000 USD correspondent à ce que l’entreprise reçoit de son client.
 Taux d’emprunt de la devise : (taux le plus élevé) : 5 % l’an
 I = 100 000 x 5 % x 3/12 = 1 250 USD
 L’entreprise rembourse donc 101 250 $, elle doit donc se procurer 1 250 $.

98
 L’avance en devises à l’importation est un prêt qu’accorde la
banque à l’importateur pour lui permettre de régler
immédiatement une facture d’un fournisseur étranger.

L’importateur remboursera sa banque à une date ultérieure.

Lors de sa demande à la banque l’importateur devra présenter


la facture de son fournisseur étranger ainsi qu’un ordre de
virement ainsi qu’un document douanier attestant la réalité de
l’opération.

99
 Principe : Ce type de crédit est une procédure simple qui permet
aux exportateurs de recevoir le montant des créances à court
terme qu’ils détiennent sur l’étranger dès la naissance de celles-ci.
 Ces créances sont, sous certaines conditions, mobilisables auprès

des banques qui consentent un crédit de mobilisation de créances


nées sur l’étranger (MCNE).
 Champs d’application : Les MCNE s’appliquent à toutes
exportations effectives de marchandises à destination de l’étranger

 Durée : Le délais de paiement accordé à l’acheteur ne doit pas


excéder 18 mois à compter de la date de naissance de la créance
(selon le cas date de commande, date d’expédition, date de
réception).
 L’entreprise XYZ a vendu pour 100 000 USD de marchandises à un client coréen,
échéance de paiement le 20/12/2O11.

 Compte tenu des mauvais résultats économiques américains et l’euro étant à la


hausse, l’exportateur cherche à se couvrir contre le risque de change en même
temps que financer son opération d’exportation.

 Le 21/09/2011 les données du marché sont :


 - Cours comptant (spot) : 1.0950 - 1.0960 USD
 - Taux du marché monétaire domestique : 3% -31/16 %
 - Taux de l’euro dollar : 5 15/16 % - 6%
 - Taux de la MCNE : 13%
 - Commission de change 1/00
 La banque garantit le rachat des 100 000 USD au cours à terme à trois
mois.
Calcul du cours à terme :
Le cours auquel une entreprise achète des euro est toujours le plus
élevé, le cours auquel elle vend des euro est toujours le moins élevé.
 Cours spot : 1.0960
 Taux d’emprunt sur le marché des eurodevises toujours le plus élevé (le taux de
placement est toujours le plus faible) : 6%
 Taux de placement sur le marché domestique (le plus faible) : 3%
 L’opération consiste à emprunter les devises, les changer sur le
marché des changes et placer les euro ainsi obtenus sur le
marche domestique.
 Emprunt de 100 000 USD au taux de 6%
 Change au cours de 1.0960
 Placement au taux de 3%
 Le taux de placement < le taux emprunteur on dit qu’il y a

report (de l’euro).


 report = 1.0960 * (6 – 3) / 100 * 3/12 = 0.00822 USD
 ct = 1.0960 + 0.00822 = 1.10422 USD
 Commission bancaire 1 pour mille : 100 000 * 1/1000 = 100 USD
 Le montant perçu dans le cadre de la vente à terme sera :
 (100 000 – 100) / 1.10422 = 90 471.10 euro
 L’entreprise souhaite recevoir les fonds immédiatement ; elle
aura recours à l’escompte de sa traite au taux de 13%
 e = V x t n/360 = 90 471.10 x 0.13 x 90/360 = 2 940.30 euro
 Elle touchera donc : 90 471.10 – 2 940.30 = 87 530.80 euro
Les Techniques Internes De Couverture Du Risque De Change

Ces techniques de couverture contre le risque de change sont qualifiées d’internes dans le sens qu’elles
sont internes à l’entreprise et que celle-ci n’aura pas recours ni à sa banque ni au marché.

la facturation
en monnaie 3 techniques Le termaillage
nationale

Le NETTING

106
1)- La Facturation En Monnaie Nationale
Cette technique consiste dans le fait que l’entreprise exige la facturation de ses opérations avec
l'extérieur en monnaie nationale.
Simple

Avantages Supprime tout risque de change pour le résident

Dans le cas d'une importation, le risque de change étant reporté sur le


partenaire.

Elle n'est pas toujours possible

Inconvénients Nécessite que l'entreprise soit en position de force pour imposer sa


monnaie .

La facturation systématique en monnaie nationale mène souvent à la perte


de marchés étrangers.

107
2)- Le Termaillage
La technique du termaillage consiste à faire coïncider ou à rapprocher au maximum dans le temps, les
recettes et les dépenses dans la même devise.

Avantages Permet une auto-couverture contre le risque de change.

Juste pour les entreprises qui procèdent à des opérations


d’importation et d’exportation facturées en devises

Inconvénients

Nécessite une gestion des échéances de dépenses et des recettes en


devises en fonction de la situation de la monnaie du contrat .

108
3)-LE NETTING
La technique du NETTING est conçue pour les entreprises multinationales. Elle consiste à transférer les
positions longues de certaines filiales vers d’autres filiales dont la position de change est courte .

La société mère joue le rôle d’un centre de compensation .

Avantages
Elle détermine une position globale pour le groupe et évite ainsi des
couvertures individuelles qui peuvent s’avérer non nécessaires.

Cette technique est utilisée au sein des sociétés multinationales, entre la société
Inconvénients mère et ses filiales

109
le contrat de change à terme ferme
a- Définition
Le contrat de change à terme ferme consiste en un accord d’échanger une devise contre une autre à un
cours fixé le jour de la conclusion du contrat et le dénouement de l’opération aura lieu à une date située
au delà de deux jours ouvrés.

Le change à terme est une technique de gestion du risque de change, fondée sur un contrat de gré à gré
entre une contre partie , qui prévoit de recevoir ou de verser des devises, et une banque.

Le contrat de change à terme (achat ou vente des devises) comporte:

1-Les deux contre parties 2-La devise


3-le montant de l'opération 4-l’échéance

-
5 Le cours fixé aujourd’hui qui sera appliqué à l’échéance

110
Les contrats d’achat
sont traités sur les
Sont des contrats à terme
marchés de change à et de vente à terme ferme
terme
des devises cotée :

Sont utilisés essentiellement pour des opérations


commerciales

111
Les Techniques Externes en Développement De Couverture
Du Risque De Change

Plusieurs instruments de couverture de risque de change se sont développés et se


développent encore parallèlement à l’évolution et aux changements qui occasionnent
l’évolution de la finance internationale et les mouvements des capitaux internationaux.

Les OPTIONS Les SWAPs


de change des devises

112
1)- LES OPTIONS DE CHANGE 
a- Définition
Une option de change représente un droit d’acheter ou de vendre un certain montant de devises à un prix
prédéterminé ( Prix d’exercice) pendant une période limitée dans le temps moyennant le paiement d’une
prime à l’avance.

Il découle de cette définition :

1-Le détenteur de l’option de change a le droit et non l’obligation d’acheter ou de vendre une
certaine quantité de devises

2-Pour une période déterminée

3-à un prix pré-déterminé

4 - Le paiement d’une prime


113
b- Les éléments Constitutifs de L’option de change
Le contrat d’achat ou de vente d’une option de change contient les éléments essentiels suivants :

la période est le délai


Le montant en devise
qu’on veut couvrir
à acheter ou à vendre
par l’option

La prime à payer lors


Le  Prix d’exercice , c’est le cours de
de la conclusion du contrat
change avec laquelle, on s’entend
Qui est en % par
pour réaliser l’option à l’échéance.
rapport au montant.

114
C-Les Differents Types d’Options de change
Les options de devises qui confèrent à leurs détenteurs le droit d’acheter des devises sont des options
d’achat de devises dites CALL

Les options de devises qui confèrent à leurs détenteurs le droit de vendre des devises sont des options de
vente de devises dites PUT

on parle d’option à l’Américaine

Si dans le contrat de l’option ,l’acheteur ou le vendeur peut exercer son option à tout moment
tout le long du délai du contrat

on parle d’option à l’Européenne.

Si dans le contrat de l’option ,l’acheteur ou le vendeur ne peut exercer son option qu’à l’échéance
du contrat,

115
Les options d’achat de devises « CALL » peuvent être utilisées pour
couvrir le risque de change résultant des opérations de remboursement
des emprunts libellés en devises régulièrement contractés par des
résidents et du paiement des intérêts y afférents.

116
1-Dispositions Générales des CALLs
L’option d’achat de devise est un contrat de couverture du risque de change qui confère à l’acheteur de
l’option :

Le droit d’acheter un montant déterminé de devises contre dinars

Pour des périodes renouvelables allant de 3 à 12 mois

A un cours fixé d’avance appelé prix d’exercice

Contre le paiement d’une prime appelée « prime de l’option ».

L’exercice de l’option, c’est à dire l’achat des devises n’est pas obligatoire ; étant donné que l’acheteur garde
l’opportunité de bénéficier d’une évolution favorable des cours des changes .

Si à l’échéance, l’option n’est pas exercée le contrat est résilié.

117
2)- LE SWAP DE CHANGE OU SWAP DE DEVISES OU
SWAP DE TRESORERIE
a- Définition
Un swap de change se définit comme une double opération de change conclue simultanément entre deux
opérateurs, l’une étant faite au comptant et dans un sens, l’autre à terme et dans le sens opposé.

Le swap de change est donc la combinaison simultanée d’une opération de change au comptant et
d’une opération en sens inverse à terme.

à un échange de devises au comptant au taux de change spot

Il donne lieu : et
à un échange de devises à terme, en sens inverse par rapport à l’opération au
comptant, au taux de change à terme fixé à la conclusion du contrat de l’opération

118
b-Fonctionnement
Sur le plan de la trésorerie

l’achat d’une devise au comptant et


A l’emprunt de cette devise et
sa vente à terme . le placement de la devise contre
partie sur la période du terme 
« swap achat et vente » ou « buy and sell s »

alors que

La vente d’une devise au comptant et


Au placement de cette devise et
son achat à terme .
à l’emprunt de la devise contre
« swap vente et achat » ou « sell and buy » partie sur la période du terme 

119
C-Le coût du SWAP Appelé
points de swap

est déterminé à partir du différentiel d’intérêt sur la période du terme des deux devises échangées .

Au swap achat et vente de devises :

la différence entre le taux emprunteur de la devise étrangère et le taux prêteur de la monnaie nationale.
Les points correspondants

Au swap vente et achat de devises :

la différence entre le taux prêteur de la devise étrangère et le taux emprunteur de la monnaie nationale.

120
Cours à terme = cours au comptant + points de swap

Formule générale de calcul des points de swap :


PS = Spot x (T1-T2) * N
36 000

Spot : cours au comptant


T1.T2 taux d’intérêts des devises sur la
avec 
période du terme
N : période du terme exprimée en jours.

d-Utilité du SWAP
1-Instruments de couverture du risque de change 

Il permet de fixer dés maintenant le taux de change de dénouement d’une opération future.

121
2-Instrument souple de gestion de trésorerie

Il permet de financer un besoin en une devise dont la banque ou l’entreprise n’est pas en position par les devises
disponibles, sans recours au marché monétaire.

3-Instrument beaucoup plus liquide que les prêts-emprunts

4-Instrument moins risqués que les prêts-emprunts

puisque l’engagement est réciproque au comptant et à terme .

5-C’est une opération hors-bilan de change


Permet d’éviter d’alourdir le bilan de l’entreprise ou de la banque.

6-Le swap ne crée pas de position de change

puisque l’opération de change au comptant est immédiatement soldée par celle en sens inverse.

122
D-Illustration pratique d’opération de SWAP
Soit les données Cours spot : EUR/TND 1.60701/1.6231
suivantes 
des marchés
USD/TND 1.2382/1.2506

Taux d’intérêt en % l’an : TND USD EUR


1 mois 5.95 4.15/4.25 4.80/4.90
3 mois 5.98 4.10/4.20 4.75/4.85
6 mois 6.03 4.0/4.10 4.70/4.80
12 mois 6.12 4.10/4.20 4.65/4.75

On suppose que les taux d’intérêt sur le TND sont les mêmes

123
Cas de
1-Exemple de calcul des points de swap USD/TND
à 3 mois

a-Achat de la banque
La banque achète à 3 mois le dollar à un cours à déterminer ?

La banque vend au comptant le dollar au cours de 1.4181

La banque emprunte le dollar à 3 mois au taux de 4.20%

La banque place le dinar à 3 mois à 5.98%

Donc la banque a emprunté le dollar à 4.20% et a placé le dinar à 5.98%.

Ce gain en intérêt ( 5.98-4.20= 1.78% ) devra être rétrocédé à la contrepartie lors de l ‘achat à terme sous forme de points de swaps  .

63 points de
1.4181 X [( 5.98-4.20) X 90] /36000= 0.0063 Swap

124
Cas de
USD/TND à 3 mois
b-Vente de la banque
La banque vend à 3 mois le dollar à un cours à déterminer ?

La banque achète au comptant le dollar au cours de 1.4323


La banque place le dollar à 3 mois au taux de 4.10%
La banque et a emprunté le dinar à 3 mois à 5.98%

Donc la banque a placé le dollar à 4.10% et a emprunté le dinar à 5.98%.

Cette perte en intérêt ( 5.98-4.10= 1.88% ) devra être récupérée sur la contrepartie lors de la vente à
terme sous forme de points de swaps  .

67 points
1.4323 X [( 5.98-4.10) X 90] /36000= 0.0067 de Swap

125
2-Exemple d’opération de swap :
N°1 dispose de 1 000 000 de USD dans son compte professionnel en devises pour faire
face à une dépense en USD dans 3 mois

Soit
une entreprise

En même temps, elle a besoin de la liquidité immédiate en TND

Que peut-elle faire pour financer son déficit de trésorerie en dinar sans se dessaisir définitivement de
sa position en dollar pour se couvrir contre le risque de change ?

L’entreprise peut négocier avec sa banque


une opération de swap USD/TND

Elle pourra ainsi vendre le dollar contre dinar au comptant

et l’acheter dans 3 mois


126
Pour la banque
il s’agit

Et
Achat de USD vente du USD
contre TND d’une opération
contre TND
au comptant de SWAP
à 3 mois

Cours spot USD/TND 1.4181/1.4323


Soient
les données Points de swap de 3 mois 63 / 67

Achat au comptant du dollar à 1.4181

Et Vente du dollar à terme au cours de 1.4181+0.0067 =1.4248

127
Pour l’entreprise
à un placement à un emprunt
Cela
du dollar de la contre-valeur
revient à
à 3 mois en dinar
à 3 mois

et

Soit dans l’exemple:

Placement 1 000 000 (1 + (4.10 x 90/36000)= 1.010.250 USD

Emprunt 1.418.100 (1 + (5.98 x 90/36000)= 1.439.300,595 TND

Ce qui donne un taux de change implicite à terme


de 1.439.300,595 TND/1.010.250 USD

USD / TND

1.4248 128
3 -Exemple d’opération de swap : N°2
doit régler une importation de 2 000 000 USD  immédiatement

Soit
une entreprise

En même temps, elle va recevoir une recette d’exportation de 2 000 000 USD dans 3 mois

Que peut-elle faire afin régler son engagement tout en couvrant sa


recette future contre une baisse probable du dollar .

L’entreprise pourra négocier un swap d’achat au comptant


et de vente à terme de 2 millions de dollars.

Elle pourra ainsi acheter le dollar contre dinar au comptant

et le vendre dans 3 mois

129
Pour l’entreprise
à un placement Cela à un emprunt
du dollar revient à de la contre-valeur
à 3 mois en dinar
à 3 mois

et

Soit dans l’exemple:

1 000 000 (1 + (4.10 x 90/36000)= 1.010.250 USD


Placement

Emprunt 1.418.100 (1 + (5.98 x 90/36000)= 1.439.300,595 TND

Ce qui donne un taux de change implicite à terme


de 1.439.300,595 TND/1.010.250 USD

USD / TND

1.4248
130
3 -Exemple d’opération de swap : N°2
doit régler une importation de 2 000 000 USD  immédiatement

Soit
une entreprise

En même temps, elle va recevoir une recette d’exportation de 2 000 000 USD dans 3 mois

Que peut-elle faire afin régler son engagement tout en couvrant sa


recette future contre une baisse probable du dollar .

L’entreprise pourra négocier un swap d’achat au comptant


et de vente à terme de 2 millions de dollars.

Elle pourra ainsi acheter le dollar contre dinar au comptant

et le vendre dans 3 mois

131
MERCI POUR VOTRE ATTENTION !…

132